En apnée

Lit

C’était une nuit semblable à toutes les autres.

Toute la journée, je m’étais dit que je me coucherais tôt.
Il était aux alentours de 23h quand j’avais annoncé que je regardais un dernier truc sur Internet et que je montais au lit.
Il était près de 1h du matin quand je m’étais glissée dans les draps.

Le mari-presque-tout-neuf venait de rejoindre Morphée (on est un couple libre) et me l’avait fait savoir en imitant le tractopelle. Je lui avais tendrement secoué l’épaule, puis donné deux-trois coups de pieds dans le tibia avec amour, puis j’avais plongé dans mes songes avec Matt Damon.

Je ne sais pas quelle heure il était, ni depuis combien de temps je dormais lorsque quelque chose m’a réveillée.
Une sensation désagréable.
Quelqu’un m’observait.

Poursuivre la lecture

Rendez-vous sur Hellocoton !

Moi, si j’étais un homme

J’ai choisi ce titre juste pour que vous ayez la chanson dans la tête pendant trois jours, parce que j’ai bien conscience qu’il n’y a pas besoin d’être un homme pour aimer les femmes.

J’aime les femmes.
Pas sexuellement, en tout cas je n’ai jamais eu d’aventure avec l’une d’entre elles. Et, vu que j’ai juré au mari-presque-tout-neuf que je lui serai fidèle jusqu’à ce que la mort nous sépare, je crois bien que ça n’arrivera jamais. A moins que je tombe sur quelqu’un qui s’appelle LAMORT, sait-on jamais.

Mais j’aime les femmes physiquement.
Je suis tout à fait capable de me retourner sur une belle femme, de passer un film entier à admirer les corps de l’actrice, ou encore de scruter en détail les photos d’une nana que je trouve canon.

Il m’arrive aussi d’appeler ma mère en lui demandant POURQUOI elle ne m’a pas fabriqué le nez d’unetelle ou les cheveux d’une autre.

Alors, comme il m’arrive parfois de vous faire une liste des mecs qui font du mal à ma culotte, je me suis dit que j’allais faire un classement des filles qui pourraient me faire tout quitter, si je les croisais.
Un classement dans le désordre, à part la première que j’aime d’amour depuis toujours (même si elle a tué Jack).

Kate Winslet

Parce que c’est la plus belle, point barre. Avec ses rides, avec ses rondeurs.
Et parce que tu sautes, je saute.

Kate Winslet

Hannah Simone

Elle, je l’ai découverte récemment dans l’excellente série New Girl. Et je suis tombée sous le charme. Elle n’a pas un physique parfait, elle a un grand nez, les yeux qui tombent un peu, mais justement, ces petits défauts la rendent hyper charmante je trouve.

Hannah Simone

Poursuivre la lecture

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sous la cape de Wonder Mum (cadeau)

On dirait que je serais devenue bibliothécaire et que je vous conseillerais des livres trop bien. D’accord ?

Il se trouve qu’il y a sur la blogosphère des gens talentueux et que Serena Giuliano Laktaf est l’une d’elles.
J’hésite un peu à vous la présenter, je pense qu’ici tout le monde la connaît. C’est un peu comme si je vous présentais Johnny Hallyday, chanteur français connu pour être le sosie de Johnny Vegas, tu vois ? Je vais quand même le faire, sait-on jamais, si ça se trouve un jour je serai citée sur Wikipedia.

Wonder Mum en a ras la cape livre

Il y a un peu plus d’un an, je crois (j’ai autant le sens de la durée que celui de l’orientation) Serena a cliqué sur « Créer un blog » et « Créer une page Facebook ». Je ne sais pas exactement dans quel ordre, qui du blog ou de la page était là en premier, mais c’est comme la poule ou l’œuf, on s’en bat les blancs en neige.

A l’époque, avant que Monsieur Lego ne s’en mêle*, chez Serena ça s’appelait des Legos dans mes Louboutins, et on y causait humour première langue, option second degré. Son quotidien de maman, de femme, des formules hilarantes, des situations rocambolesques, des confessions, des parodies, des défis photo, de plus en plus de personnes se reconnaissaient dans les mots de Serena et likaient sa page.

Poursuivre la lecture

Rendez-vous sur Hellocoton !

Merci qui ?

J’étais tranquillement emmitouflée dans ma combinaison de ski (va falloir songer à virer Evelyne Dheliat les gars, elle commence à confondre les saisons) lorsque j’ai reçu un mail d’Aline, une lectrice. Entre deux banalités (salut, comment va ta moustache ? La mienne se porte bien, merci), elle m’a appris une information de la plus haute importance. J’ai bien songé à la garder pour ma pomme, mais vu que je reçois régulièrement des questions à ce sujet, je me suis dit que pas mal d’entre vous pourraient être intéressés.
Vu que tout à l’heure j’ai roulé sur le pied d’une mamie avec mon charriot, il fallait que je récupère quelques points de karma en faisant une bonne action. Alors voilà.

En ce moment, La Redoute propose -25 % de réduction sur votre produit préféré (avec le code 36080) et la livraison offerte.
Et puisqu’Aline est bonne en maths (elle regarde Des chiffres et des Lettres), elle s’est dit que c’était une bonne occasion de s’offrir le Silk’n Glide à pas cher. J’ai vérifié, elle a raison la bougresse, il tombe à 112 euros (cliquez sur l’image pour y accéder).

Silk'n Glide

Un peu les boules quand on sait que je l’ai payé 160 euros il y a quelques mois, mais je ne regrette pas mon achat vu que c’est le meilleur épilateur semi-définitif de l’univers tout entier* et que, même à ce prix, il était 3 fois moins cher que ses congénères qui, eux, sont moins efficaces.

Alors si vous avez le poil rebelle, PAR ICI mon kiki.
(kiki et poil dans le même billet, si avec ça je ne suis pas classée site X)

On dit merci qui ?
Merci Aline.
(et moi un peu) (c’est mon blog, merde)

Je retourne sous ma couette chauffante.

Ginie, à poil

*Suite à mon billet pour vous parler de mon achat, plusieurs lectrices ont acheté le Silk’n Glide et ont été bien plus assidues que moi. L’une d’entre elles est une amie dans la vraie vie, trois autres m’ont fait leur bilan par mail. Toutes sont bluffées, elles n’ont plus besoin de se raser qu’à l’occasion, moins d’une fois par mois.
Va peut-être falloir que je m’y mette sérieusement, hein.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lettre à Monsieur l’huissier

Cher Monsieur l’huissier,

J’étais en train de vous parler lorsque vous avez, sans aucun doute malencontreusement, appuyé sur la touche « raccrocher » de votre téléphone. Je ne voudrais pas vous inquiéter, mais vu qu’il s’agit de la deuxième fois en moins de dix jours, vous devriez peut-être consulter un médecin. Il existe d’étranges formes du syndrome Gilles de la Tourette, il ne faudrait pas que vous en soyez atteint sans le savoir.

Je décide donc de prendre le clavier pour terminer ce que j’étais en train de vous expliquer, en espérant qu’aucun tic ne vous empêchera de le lire jusqu’au bout, parce que quand même, ce serait bien que vous sachiez.
Enfin je crois. Vous êtes censé faire face à des humains, ce serait bien d’écouter ce qu’ils ont à dire, surtout quand ils sont agréables et polis. Pas vrai ?

Alors, reprenons au début.

En janvier, je suis allée dans une banque qui n’est pas marquée sur le front pour ouvrir un compte professionnel.

Je suis arrivée à l’heure, ce qui pour moi revient à être en avance.
J’ai eu le temps de checker mes mails, gérer une ou deux questions de clients, faire un tableau à Candy Crush et lire la totalité de La vérité sur l’Affaire Harry Quebert quand le conseiller est venu me chercher. J’avais les fesses engourdies, lui visiblement c’était le sourire.

Poursuivre la lecture

Rendez-vous sur Hellocoton !