32 + 5

Aujourd’hui, je suis exactement à 32 semaines et 5 jours de grossesse.
Aujourd’hui, je suis au terme où, il y a près de deux ans, un dimanche soir, la voix monocorde de l’interne des urgences maternité a tué ceux que nous étions avant.

C’est toujours aussi dur d’en parler ici, j’ai même, pour la première fois, failli me censurer et j’ai effacé le billet avant de finalement le récupérer.  Certaines personnes pensent visiblement que lorsque j’aborde ce sujet, c’est pour de mauvaises raisons. Pour augmenter mes stats. Et je trouve juste ça ignoble, ne serait-ce que de le penser. Alors je me freine, j’en parle peu, je ne veux pas être jugée sur ça, c’est trop sensible. C’est trop dégueulasse.
Mais merde. Aujourd’hui est un jour particulier et ça me ferait mal de garder ce que j’ai sur le cœur juste parce que certains ont du fiel dans les veines. Parce que j’ai envie de dire au monde entier à quel point tu me manques, à quel point, même si sentir ton petit frère grandir en moi m’emplit chaque jour de bonheur, je regrette de ne pas avoir eu le temps de te protéger, de m’occuper de toi. A quel point tu as laissé un vide que personne ne comblera.

Au tout début de cette deuxième grossesse, je me disais que la 33ème semaine serait la plus angoissante. Il n’en est rien. Je sais, j’espère, je crois que le locataire sera dans nos bras dans un tout petit mois. Le 1er juin, ainsi que l’ont décidé les médecins.
Au fur et à mesure des semaines, l’angoisse a laissé place à un amour infini pour ce fils qui n’a de cesse de me rassurer en bougeant dans tous les sens, à une impatience de le rencontrer enfin, après l’avoir si longtemps imaginé.
Je sais que tout va bien se passer. Tu veilles sur lui.

Aujourd’hui, donc, ce n’est pas l’angoisse qui prédomine. C’est juste une peine qui me prend les tripes plus que les autres jours.
Au quotidien, on a appris à vivre avec. Ou sans, plutôt. On a repris nos marques, je peux même dire qu’on est heureux et qu’on aime la vie qu’on s’est reconstruite, avec tous ces petits bonheurs qu’on prend soin de semer chaque jour. Mais la cicatrice est là, en surface. Elle fait partie de nous et on ne veut pas qu’il en soit autrement. On ne veut pas oublier, on ne veut pas tourner la page. On veut juste continuer à écrire l’histoire, et tu en fais partie.

La mort a ceci de difficile qu’aucun retour en arrière n’est possible. On a beau négocier, supplier, marchander, rien n’y fait. C’est irrémédiable et c’est sans doute pour ça que tout le monde la craint.
Il a fallu du temps pour se faire à l’idée, mais désormais nous avons accepté l’idée que nous ne te connaîtrons jamais qu’à travers de fugaces souvenirs et de rares photos. Et des tas de projets brisés.

Aujourd’hui, je suis à 32 semaines et 5 jours de grossesse.
Je suis heureuse et en même temps je suis triste, parce que je pense particulièrement à toi, à ta vie qui s’est arrêtée à ce stade. Alors je voulais juste te le dire, mon petit chéri. Te dire qu’ici personne ne t’oublie. Te dire que j’aurais voulu que ça se passe autrement. Te dire que tu resteras le grand et qu’on t’aime très fort.
Et que bordel, ça fait mal.

Rendez-vous sur Hellocoton !

136 comments

    • Lolo   •  

      pourquoi il me mets un triple point d’interrogation, où je voulais mettre un gros coeur…. ???

  1. gazelle   •  

    Hugs. (si y’a besoin tu me bipes et je suis là d’accord?)

  2. Nat et ses oursons   •  

    Je suis très émue, je n’imagine pas ce que vous avez dû ressentir, ton homme et toi….. Et je n’arrive pas à croire que des gens te reprochent de te servir de ça pour tes stats! Certains ne doutent vraiment de rien!

    Tout ira bien pour le petit frère, j’en suis sûre, je vous souhaite beaucoup de bonheur à tous

  3. Working Mama   •  

    Avant la naissance de Lou, je lisais ton histoire avec tristesse, mais sans vraiment savoir. Depuis la naissance de Lou, et surtout depuis le sursis des dernières semaines que nous avons vécu avec le papa, je ne peux plus te lire parlant de ça sans pleurer toutes les larmes de mon corps. Plusieurs fois pendant mon hospitalisation, j ai pensé à toi, à ton epreuve. J’admire la force que tu as eue de te relever ainsi. Et je te souhaite tellement de bonheur avec ce bébé qui s annonce que je ne sais même pas comment l écrire.

  4. Malicia   •  

    Roooo, c’est toi qui me fait chialer cette fois ma belle :( Fuck les petites putes (moi non plus je me censure pas tavu) qui t’accusent de vouloir « faire du stat » à tout prix, c’est ton blog et qu’il y en ait une qui se pointe, on va l’accueillir trèèèès chaleureusement.
    Plein de bisous à toi et à ta petite famille, et au grand qui en fait partie, de là ou il est.

  5. Mamanblogueuse   •  

    Toutes mes pensées sont avec toi. Je ne peux imaginer ce que c’est aussi je ne me permettrais pas de te dire des « banalités ». Juste, nous sommes la si tu as besoin. Courage.

    • Beuleu   •  

      Bonjour.
      Bon je n’arrive pas à ajouter un autre commentaire alors je fais « répondre ».
      Juste parce que je suis tombée là par hasard, mais juste parce que je voudrais envoyer plein de câlins virtuels, parce que c’est comme ça …
      Le temps passe, mais jamais on n’oublie. Comme tu l’as dit, on apprend à vivre avec … ou plutôt sans. Pour ma part déjà plus de 5 ans que le ciel m’est tombé sur la tête à 33 SA … Une étoile filante dans notre vie … Et depuis un p’tit soleil qui illumine nos journées. Avec sa bonne étoile au dessus de lui, de nous …
      On peut réussir à faire le deuil (si si si, j’le jure), mais faire le deuil ne veut pas dire oublier, loin de là … C’est l’intégrer parfaitement à son quotidien, un état de fait.
      « tourner la page » disent les gens … Oui, on tourne la page, mais pour écrire la suite du livre on n’oublie sûrement pas le début … Et les couleurs sont plus belles après l’orage.
      Vivement le mois de juin ;)

  6. La Grande Blonde   •  

    Je vais me contenter de te faire un gros calin (gogo-gadgeto-bras-telescopiques), a toi et a m’sieur Bebe qui danse la samba (au fait, z’avez prevu le costume de Carnaval a plumes? Pas des plus discrets, comme premier body mais ca s’impose) avant de repartir sur la pointe des pieds.
    Tu le sais deja mais je pense tres, tres fort a toi, a tous les trois, a tous les quatre. Prends soin de vous.

  7. ml   •  

    Je ne peux pas imaginer que des gens puissent t’accuser de parler de ton fils ainé pour augmenter les stats….
    Après réflexion, oui, je peux imaginer…on m’a aussi accuser de parler du mien pour faire mon intéressante… juste immonde.
    Pensée pour vous 4.xxx

  8. Fred   •  

    tant mieux que tu ne sois pas angoissée, ton petit bout qui grandit en ce moment sait te rassurer! Je n’étais avant pas capable de lire tes articles sur ton ainé sans verser de grosses larmes, mais a présent que j’ai moi même un enfant, c’est carrément les chutes du Niagara a la fin de ton article. On est toutes et tous très admiratifs de la manière dont tu « parais » gérer la situation, on est très très loin de se rendre compte ne serait ce qu’un tout petit peu a quel point ce doit être douloureux. Je vous souhaite plein de bonheur, moi je savoure le notre avec chérichou et bebe! Et merci de nous faire partager cet d’article, ne te censure surtout jamais!

    • Ceciloulou   •  

      Pareil…… :'(

  9. Soma   •  

    Les larmes sont montées.
    Je me rappelle encore la lecture de ton déchirant billet annonçant l’envol de ton fils & mes larmes qui coulaient à torrent, alors que moi ma fille continuait de jouer ds mon ventre au trampoline.
    Le temps a fait son travail & tu as appris à faire avec (et sans). Le manque, le vide existera toujours… mais on se doit de continuer à avancer. Je suis admirative ! Il aura sans doute fallu puiser une force jusqu’au fond de toi pour rester debout afin que ton fils soit fière de la maman que tu es devenue.
    Quant à cette hist de stat, punaise, t’es chez toi, tu fais ce que tu veux, merde !
    Des bisous & des coeurs Ginie !

    • Sandy   •  

      Même ressenti, mêmes souvenirs que Soma…On a juste envie de te serrer fort et te tire que tu as raison : tout ira bien, le petit frère te le prouve chaque jour.
      Et pour les gros c* qui t’accuse de faire du sensationnalisme on sait tous que tu n’as pas besoin de ça : ton blog est suffisamment génial pour que tu n’ais besoin de tomber dans ce genre de trip…

  10. TruUffe   •  

    Coeur / Calin / Bisous
    (désolée mais je sais pas faire mieux)

  11. Bouboulette   •  

    Je savais que ce billet allait arriver, j’appréhendais, mais je suis heureuse de te savoir un peu apaisée.
    Juste plein de bisous, et nous non plus, on n’oublie pas ton grand ;)
    ?

  12. Madame Parle   •  

    Je suis heureuse que tu passes ce cap la et je te fais de gros calins!!!

  13. Pipola - Maman Crappy   •  

    Comment le papa appréhende t’il cette journée lui aussi?

    Grosse pensée pour vous deux aujourd’hui et f…à ceux qui osent penser que tu écris cela pour de mauvaises raisons

  14. Beaucoup d’émotion en te lisant ! N’étant pas maman, je saisis un millième de la douleur qu’a représenté ce jour. Ton petit ange veille sur vous 3 et je suis sure que maintenant tout ira bien. Message à ton locataire : continue à me faire rire, ça sèchera mes larmes !!

  15. Tu as le droit d’en parler ici et si jamais quelques esprits chagrins pensent que c’est pour augmenter les stat, tu les envoies juste valdinguer loin loin loin !!! Je t’embrasse.

  16. Silana   •  

    C’est ton blog, tu y écris bien ce que tu as envie. Plein de pensées en cette journée particulière, il sera toujours dans vos coeurs. Je suis contente que tout va pour le mieux pour son énergique petit frère.

      • Arsinoe la Crapaude   •  

        Mais heu, ça marche pas !!!
        C’était en fait 3 coeurs pour te dire que je te comprends et que je suis de tout coeur avec toi (c’était juste plus court ^^)

  17. Sophie D.   •  

    Vous m avez fait pleurer… Je vous souhaite tout le bonheur du monde avec cet enfant à venir, sous le regard protecteur de votre petit ange.

  18. Carolacheche   •  

    Je suis heureuse pour toi, pour vous. On ne se connaît pas, ça peut paraître con, et pourtant au fil de temps, au fil des mois, des ans, je suis touchée par tes mots. Derrière ce charisme incroyable, capable de faire rire autant que de pleurer, il y a une personne, avec des sentiments et malheureusement des peines aussi. Je m’indigne que certains puissent y voir du sensationnisme !!!
    De tendres pensées pour vous, bébé, ton grand frère et tes parents <3

  19. Laura   •  

    Je suis très émue à la lecture de ce post.
    Je vous souhaite tout plein de bonheur.

  20. unicks   •  

    bien sûr que la vie continue et que tu as le droit d’être heureuse. et tu as aussi le droit d’être triste et de parler de ton ainé même s’il n’a jamais vu le jour. et puis fuck les gens qui croient que tu écris sur lui pour faire monter tes stats, c’est du n’importe quoi! en plus à chaque fois que tu parles de lui, je sens que tu pèses tes mots pour justement ne pas faire croire que tu fais de la mauvaise « promo ». les gens sont des cons. mais nous on t’aime ;-)

  21. Isa   •  

    A te lire, j’en ai les larmes aux yeux… Je n’ose imaginer la douleur qui est la tienne. Moi, des projets, je n’ai pas eu le temps d’en faire, j’ai appris que j’étais enceinte au moment où c’était déjà fini. Et pourtant, j’y pense souvent à ce petit bout de chou qui n’a pas eu le temps de se former, pas eu le temps de s’accrocher. La vie continue, j’avais ma fille, ensuite, j’ai eu mon fils. Mais c’est vrai qu’on ne les oublie pas, ces petits êtres qui ont effleuré nos vies l’espace de quelques semaines ou de quelques mois.

    Je t’embrasse.
    Isa

  22. Anlor Didou   •  

    Les coeurs n’ont pas l’air de marcher alors je te fais juste un bisou au nutella.

  23. Gaëlle   •  

    Je ne peux même pas imaginer ce que tu peux ressentir aujourd’hui. Alors je ne dirai rien et je te fais juste de gros bisous ?

  24. Vanessa   •  

    Tu es vraiment courageuse! C’est très joli ce que tu as écris et tu as bien fait de le publier. Je t’envoie plein d’ondes positives pour apaiser un peu ta tristesse.

  25. LMO   •  

    Je suis contente de lire que tu es apaisée pour ta grossesse. Je sais aussi que tout va bien se passer et dans un bon mois, tu tiendras ton deuxième fils dans tes bras et il te criera dans les oreilles et ton chéri et toi, vous pleurerez de bonheur!

    Je pense aussi à toi en cette journée douloureuse. Je ne peux pas imaginer votre douleur, mais je peux penser à vous très fort et vous envoyer autant de calins virtuels que je peux!

  26. Madame Ordinaire   •  

    Sur ce blog tu es libre de tes mots et personne n’est en droit de juger ces billets que tu as le courage de déposer. Le fait même de laisser s’exprimer tes émotions à travers ce mode d’expression devrait être respecté et certainement pas jugé. Votre douleur, même si je peux seulement l’imaginer, se rappelle à vous pour que ce petit être ne soit pas oublié. Comme le disait Mère Bordel lors de l’émission « La voix est libre », ce genre de sujet est bien peu abordé au quotidien alors que c’est un chagrin immense pour le couple.
    En vous souhaitant une douce journée ?

  27. Kat IA   •  

    Je pense fort fort à toi …à vous …ton Ange , ton Etoile sera toujours là …

    Et son petite frère sera le plus beau des Bébés …

    <3<3<3

  28. Tacha   •  

    Comme à chaque fois que tu en parles, je suis en larmes. Moi qui n’ai connu « que » 2 fausses couches. Elles sont pourtant toujours présentes et leur pensée fait à chaque fois remonter la douleur que ça a été à chaque fois. Alors je ne peux qu’imaginer la peine immense qui a été et qui est toujours la tienne et celle du mari tout neuf à l’idée et au souvenir de votre petit garçon.
    Gros gros immenses bisous.

  29. Tacha   •  

    Et j’oubliais : FUCK LES PETASSES QUI TE FONT DES REMARQUES DE MERDE !!!!! QU’ELLES AILLENT TRAINER LEUR CUL AILLEURS (non mais des fois…)

  30. Cupcakechoco   •  

    Lorsque j’avais lu l’histoire de ton Grand, mon fils venait de naître. J’en avais pleuré une bonne partie de la soirée. Et là,enceinte du deuxième, en lisant cet article, ben je pleure encore. Parce que c’est dur dans une période où tout devrait être heureux de tomber dans l’horreur et le malheur. Parce que perdre son enfant est la crainte secrète et constante de toutes les Mamans. Parce que tu nous as laissé entrevoir (à demi mot et avec beaucoup de pudeur) tout ce que toi et ton couple avez traversé après ce drame. Parce qu’à chaque fois que tu évoque ton fils aîné, mon coeur crève avec le tien…
    Je te souhaite une fin de grossesse sereine et à l’issue, un très bel accouchement. Et un petit bonhomme en pleine forme qui naîtra sûrement avec, aux coins des lèvres, un peu de Nutella…

  31. NiouzMum   •  

    3 fois que j’efface mon commentaire parce qu’en fait je ne trouve rien à rajouter alors <3<3<3
    Je pense souvent à ton petit ange, à toi, à vous …

  32. Babeth   •  

    J’admire ton courage, votre courage à tous les deux, d’avoir recommencé cette aventure qui s’était mal terminée la première fois. Et en ce jour un peu particulier pour moi aussi, je croise tous mes doigts pour que cette fois-ci tout aille bien.

  33. Jane   •  

    …ma chérie…Les larmes me montent aux yeux et ton billet d’aujourd’hui me ramène 5 ans en arrière, à l’approche de Noël. 1 première grossesse, 3 mois, une perte, un 1er repas sans lui, vide, fade, creux. J’ai pleurais toutes les larmes de mon corps. Une première fois reste unique: le 1er test positif, les premières nausées, les 1ères envies…Dans ce malheur, une infirmière très compréhensive: ‘j’ai perdu mon 1er enfant…et j’en ai eu 3 autres après.’ C’était rassurant de s’imaginer qu’en aucun cas, je n’en aurais plus du tout.
    Puis, 5 ans après, voici Naomi, ma petite puce, mon énervée, ma surexcitée, si débrouillarde, si vive, si parfaite. Je lui ai déjà expliqué qu’un aîné veillait sur elle et rendait parfois Maman un peu nostalgique..
    Hommage à ton loulou et caresse sur ton ventre.

  34. Lulu   •  

    Je n’ai laissé que peu de message depuis que je connais ton blog (quelques mois maintenant ..) et pourtant tu me fais beaucoup rire.
    Aujourd’hui j’ai plutôt la gorge serrée en te lisant mais aussi beaucoup d’énervement contre ces gens qui se permettent de juger de tel moment.
    Je t’embrasse bien fort et je te souhaite beaucoup de bonheurs avec ton ptit danceur dans le bidou.

  35. Banane   •  

    Arrf… va falloir en faire bcp des bébés pour équilibrer le monde et contrebalancer les gros connards qui y existent déjà (sans déc’, penser aux stats??!! faut être dingue)
    Une pensée pour votre ange et vivement que son p’tit frère soit là.

  36. Fce2   •  

    Bises, ma Ginie… et soyez heureux, après avoir surmonté ces épreuves vous l’avez bien mérité… et puis… c’est sans doute ainsi que votre fils aîné l’aurait voulu…

    Mes hommages, madame…

  37. julpenar   •  

    <3, tout simplement…

  38. Mentalo   •  

    <3 <3 <3

    Ton petit a déjà un ange gardien tout désigné, là-haut. Et personne d'entre nous, ceux qui l'avions attendu avec toi, ceux à qui il manque aussi, ne l'oublie.

  39. Laetitia   •  

    Tendres pensées..

  40. Lucile   •  

    Je pense bien fort à vous 4…

    Moi je te trouve très courageuse d’en parler ici. Malheureusement, la méchanceté n’a pas de limite (et la connerie non plus).

    <3

  41. Raquel   •  

    Je te souhaite que cette journée un peu spéciale soit marquée par la sérénité et la paix, aux cotés de la tristesse que tu as le droit de ressentir.
    Je t’embrasse bien fort, et j’ai une tendre pensée pour le grand frère du morveux.

  42. LaNe   •  

    Plein de pensées pour vous 3 et pour ce petit ange.

  43. Je vais rien avoir à dire pour soulager cette peine… Juste que je suis bluffée par la façon dont tu sembles gérer ça avec ton homme. Vous avez rebondi tout en gardant une énorme place pour ce petit ange dans votre coeur, c’est beau. C’est ce que vous pouviez faire de mieux : continuer à avancer tout en ayant une éternelle pensée pour lui, il « vit » toujours en vous.

    Pfiou.
    J’ai la grosse boule à la gorge.

    Je te fais plein de bisous et rien que pour toi, ce soir, je mettrai mon legging rouge et mes chaussons roses :p

  44. muriellekaunchienkironflekipètekipue   •  

    Alors chez toi j’ai toujours le choix en arrivant soit je vais pisser de rire soit je vais pleurer …….aujourd’hui je pleure.

    Tu es très courageuse d’en parler et les abrutis qui ne comprennent pas et jugent ne méritent pas de venir ici ! Tu te rappelles, tu m’as dit quand ma grosse qui pète et qui pue est partie qu’elle allait pouvoir jouer au ciel avec ton fils. Elle me manque toujours autant mais aujourd’hui je joue avec Gandja et comme une vieille bique que je suis je lui parle de sa « grande soeur » Sapho ……
    Bisous Ginie

  45. Valerie   •  

    ahhhh… je te connais pas mais je t’envois plein d’amour aujourd’hui… je n’ai jamais perdu de bébé, mais je suis maman de deux petits coeurs et je pense que pour une maman il est facilement imaginable d’imaginer le chagrin et le vide que la mort d’un des nôtres pourrait créer…
    Je te souhaites néanmoins une magnifique fin de grossesse!!! J’ai hâte de voir ce petit mec en photo sur ton blog!
    bisous

  46. Faust'in   •  

    J’en ai un dans le ventre qui t’embrasse tendrement ma paupiette (je vais éviter les coeurs, apparemment ça fait des ? ^^). BIG HUG je t’aime fort …

  47. ibizabelle   •  

    oh ma brune … je pense à toi et t’embrasse très fort (comme les bisous qui guérissent presque tout que l’on fait aux petits quand ils ont de la peine ou mal).

  48. Steff maman de 3 zouzous   •  

    Juste de tendres pensées pour toi, ton homme, ce Petit Bout qui arrive et ce Grand Frère qui veille…
    <3

  49. ingrid   •  

    Quel joli billet… j’en ai les larmes aux yeux, alors je n’imagine même pas la peine que cela doit être pour toi, tous les jours.

    Des bises.

  50. mamanwhatelse   •  

    ton ange veille sur toi et sur ton petit frère…
    et Fuck les gens qui pensent que tu en parles pour tes stats!! Mais qui sont-ils pour se permettre d’énoncer de telles horreurs!
    Ton petit bonhomme sera gémeaux, tu vas en chier ce sont de vrais chameaux, mais qu’est-ce qu’ils sont gentils!!!
    des bisous

  51. mamanwhatelse   •  

    et là je mange des mots…. l’émotion de ton billet sûrement… (c’est bon tout est ok, cette fois, je peux valider???) ;-)

  52. LiliLili   •  

    C’est un très beau billet, plus que légitime qui plus est. De grosses pensées pour vous, avant ce grand moment de bonheur prévu pour juin ! :)
    Des bizous

  53. Madame Sioux   •  

    C’est toujours aussi émouvant de te lire parler de ce petit ange. Et ça fait même mal, surtout en le lisant avec un coeur de maman. Ca fait monter les larmes aux yeux, à chaque fois.
    D’habitude, je n’écris rien parce que je ne sais pas quoi dire. Et c’est toujours le cas d’ailleurs…
    Mais juste : gros câlin à toi et merci à ton grand de veiller ainsi sur son petit frère, qui te comblera bientôt de bonheur.

  54. Lulue Berlu   •  

    du love sur vous deux par kilo tonne (y avait une promo)

    et pis t’es chez toi, tu fais ce que tu veux hein!

  55. anaisl57   •  

    C’est dur, ça me donne le frisson mais bientôt un petit bonheur dans tes bras te donneras un nouveau sourire…

  56. Maryline   •  

    C’était il y a 16 semaines pour moi … mon fils s’est envolé à 32 et 4 jours, le 5 janvier 2012. Ton article me touche, me bouleverse, je comprends surtout. Le manque grandit de jour en jour, et le vide s’installe tout autant. A nos anges !

  57. Marie3867   •  

    Comment peut on avoir de telles pensées ??? Je n’en reviens pas… Mais pour le peu (j’ose espérer) de personnes qui les ont, combien sont touchées et trouvent peut-être même un peu de réconfort dans tes mots ? Ici c’est chez toi et si tu as besoin d’écrire, de partager ces émotions ne te freine surtout pas, elles trouvent chez chacun de tes lecteurs la place qu’il veut ou peut leur donner. J’ai appris à te connaitre un peu à travers tes blogs depuis quelques mois, il se trouve que je les ai découvert au cours de ma grossesse qui coïncide avec la tienne. Alors bien sûr tu me touches, souvent tu me fais rire quand je vis certaines petites contrariétés en même temps que toi, et parfois je pleure aussi, et je pense à ce qui pourrait arriver. Mais juste d’y penser, de savoir qu’on peut en parler, j’ai l’impression que ça rend déjà un tout petit peu plus fort… Alors pour tout ça, merci, et continue à partager tes émotions, à nous raconter la vie de ton petit bonheur qui sera là dans près d’un mois. Le mien devrait rester encore au chaud un mois de plus, entre temps je serai heureuse de lire les anecdotes de vos premières fois à vous.
    Douces pensées pour tous les 4.

  58. Bubble   •  

    Des pensées pour toi et ton grand bébé (et le petit aussi ;)

  59. Jube   •  

    Une fois de plus tu me touches avec tes mots, cette fois-ci encore plus peut-être.
    Des bisous ma belle, je pense fort à toi.

  60. Loupy   •  

    Je me rappelle ce billet où tu nous annonçait cette triste nouvelle. Cela m’avait retournée, même aujourd’hui encore à relire tes mots. Là je souhaite de tout coeur que son petit frère te remplisse de bonheur à sa naissance, tellement que cette cicatrice fera encore moins mal. Voilà c’est un peu décousu, ça n’a pas beaucoup de sens, mais l’idée de ce commentaire c’était : pensées pour toi, des milliers de bisous.

  61. marmottine   •  

    Si même sur ton propre blog tu ne peux pas raconter tes malheurs et te soulager en écrivant ce qui est la raison de tes maux, alors où va le monde ?
    Fuck them all comme on dit…Et vis ta vie, profite de ta grossesse et sois zen surtout.
    Bisous

  62. Kaellie   •  

    En ce jour particulier, je t’envois toute ma tendresse.

    J’en suis persuadée, Babyboy a un grand frère dans les étoiles qui veille sur lui. Et sur vous.

  63. Agathe   •  

    Je pense fort à toi !

    (et je suis toujours aussi ronde qu’un ballon, mais moins jaune qu’un citron …)

  64. sabine   •  

    moi je dis t’es la meilleure et t’es formidable ! grosses bises

  65. Yso   •  

    Toutes mes pensées vont vers toi, ton mari-presque-tout-neuf, ton petit qui sera bientôt grand frère, et ton locataire qui sera bientôt dans vos bras.
    Laisses les langues de vipères sans coeur là où elles sont, la bêtise s’additionne mais l’amour se multiplie :
    Le 1er juin sera un jour merveilleux, et plus d’une ici t’accompagnera en pensée dans l’arrivée de ce petit prince dans votre famille, qui changera votre vie, mais vous la rendra si douce <3

  66. BabyPop   •  

    Terrible. Terriblement émouvant, touchant, dur… J’ai vécu une fausse couche il y a deux mois, ce n’es pas comparable, elle était précoce (deux mois et demi de grossesse), et je n’ose imaginer votre expérience vu comme j’ai finalement réagit…

    Si je croyais en dieu je prierai pour toi, mais je crois en l’apéro et ce soir je boirai un mojito en pensant à toi, si ça ne t’offense pas.

  67. Titounette64   •  

    Bonjour Ginie,
    ça fait un moment que je lis ton blog et celui de ton locataire. Tu me fais souvent rire et aujourd’hui tu m’as fait pleurer. Je trouve ton témoignage très émouvant et surtout nécessaire.
    Que les mauvaises langues restent où elles sont, elles n’ont rien compris!
    Je t’envoie plein de tendresse en ce jour si particulier

  68. Poulette Dodue   •  

    Ne te censures pas, ces billets où tu parles de ton ange « envolé » (tu permet le terme ?) sont si profonds et bouleversants , il s font du bien .Aux personnes qui vivent ou ont vécu ce » tremblement de vie » , à vous certainement, à nous lecteur anonymes (plus ou moins proches de toi). Puis c’est une trace pour ton babe qui arrive .
    Les gens qui jugent sont bien souvent ceux dont les actes sont pas clean, sinon pardon mais je n’ai pas l’esprit suffisamment torturé ou je suis limitée intellectuellement, ou je ne maîtrise pas globalement les « rouages » de la blogo pour comprendre leur raisonnement et encore moins le cautionner !!
    Ginie t’es une meuf formid’ (de ce que tu nous laisse voir et de sources sures qui te connaissent IRL ;-)), tu es aussi un mère formid’
    Grosses Bises

  69. Andrée   •  

    Hou ! Petite chameau, vous m’avez fait pleurer… Ah, si seulement, je pouvais vous aider.
    Y a t-il des échelons dans le mal que l’on ressent lors de la perte d’un enfant ? Je l’ignore et je ne veux jamais en connaitre la réponse. Je me suis toujours demandé comment ma mère a pu supporter la perte dramatique de 2 enfants. Elle disait : « Ris tant que tu peux, même si ce n’est que quelques secondes, tu aura toujours assez de temps pour pleurer ». Je vous dédie cette phrase, ma chère Ginie, et vous souhaite beaucoup de force et courage dans votre vie à venir. Et surtout riez, riez, cela aidera votre petit ange à être heureux dans son monde. Et maintenant préparez vous à accueillir, dans la plus grande joie, ce beau cadeau que vous portez et qui s’appelle : la vie.

  70. Rêves d'écriture   •  

    Tu m’as tiré une larme. N’écoute pas ceux qui ont du fiel dans les veines, écoute ton coeur. Ce qui est étrange avec internet, c’est qu’on se sent proches alors qu’en fait, on ne se connait pas. Ou peut-être que si, un peu quand même. Quoi qu’il en soit, on est de tout coeur avec toi.

  71. Charlotte   •  

    Beaucoup de courage (tu en as déja), ce bébé restera ton ainé, quoiqu’il arrive. Et quand tu serreras son petit frère dans tes bras, ton coeur s’emplira de bonheur.
    On pense à ce petit ange dans le ciel, et aussi à celui qui va arriver. Je t’embrasse fort

  72. Julhya   •  

    T’fais chier, je m’étais maquillée aujourd’hui…
    Bon, juste un petit mot pour te dire que je te trouve formidable. Belle fin de « gros bidon » :)

  73. Lil Mum   •  

    OK, tournée générale de mouchoires je pense !
    Qu’importe ce que peuvent dire les mauvaises langues, lire ton témoignage apporte de l’espoir.

    Merci d’oser l’écrire, merci d’oser te dévoiler. Tu prouve que malgré les sales coup de la vie, on peut continuer à avancer, à se constriure et à être heureux.

    Grosse pensée au grand frère du petit locataire.

  74. Ginie et son paillasson   •     Auteur

    Vos commentaires me confortent dans mon choix d’en avoir parlé une fois de plus. Même si je suis de nature joyeuse, mon fils et son histoire font partie de ma vie, et de temps en temps, j’ai besoin d’en parler, pour plusieurs raisons. Égoïstement, pour me faire du bien, mais aussi pour lui, pour toutes les pensées que vous lui envoyez à chaque fois. Et puis parce que je reçois souvent des témoignages de parents qui vivent le même drame et qui sont réconfortés par ces mots.

    Alors merci à vous d’être toujours aussi concernés, aussi présents. Je suis réellement touchée par autant d’empathie et vous ne pouvez pas imaginer le bien que ça fait. Chacun de vos mots sont autant de petits pansements et, même si évidemment ça ne peut rien effacer, savoir qu’on est compris et soutenu, savoir qu’on pense à lui, ça apaise un petit peu.

  75. gAiA   •  

    Purée… le 26 avril, c’est la date à laquelle j’ai accouché de ma fille (11 ans auj)… tu le sais, tu l’as lu, et tu te souviens de ma bourde il y a quelques mois quand tu en avais parlé, et que j’ai connement partagé mon lien. Parce que c’est ce qui est arrivé à mon amie, qui m’avais choqué, alors qu’on devait accoucher toute les deux ensemble. La réalité nous a rappelé froidement que le rêve n’était quelques fois pas permis : moi j’ai accouché un mois plus tôt, dans les conditions que tu connais, et elle a eu la même chose que toi.
    Et puis (et c’est ça que j’avais dans l’idée de partager en fait quand je t’avais donné mon lien) elle a aussi eu une deuxième grossesse, en vigilance écarlate, et elle a accouché d’une belle petite fille ! Bien sûr, on n’oublie jamais, et heureusement que les aléas de la vie ne se répètent pas.
    Pour moi aussi, 11 ans après, c’est un souvenir toujours aussi dur…
    De plus, je ne vois pas pourquoi tu n’en parlerais pas… imagine ce que ressente les mères à qui ça arrive, et qui n’ont pas les mots qu’il faut pour sortir leur colère et s’apaiser ensuite un peu. Ben toi tu les aide.
    Voilà, bisous.

  76. annouchka   •  

    Ginie, on ne se connait malheureusement pas dans la vraie vie. Mais sache que j’ai très souvent une pensée pour toi, pour vous, pour ce petit garçon qui n’a pas eu la chance de grandir auprès de vous. Ton histoire, je l’avais vécue de plein fouet car j’étais moi-même enceinte de Martin, et j’avais été bouleversée. Parfois quand je le regarde grandir, je pense à tous ces bébés qui auraient du prendre le même chemin, à tous ces parents qui souffrent ou ont souffert, et mon coeur se serre…
    J’ai retenu mon souffle à la lecture de chaque article depuis le début de ta seconde grossesse. Merci d’avoir partagé tout cela avec nous, et d’avoir prouvé que malgré les épreuves difficiles de la vie, il y a toujours du bonheur qui nous attend quelque part.

    Je te souhaite une très belle fin de grossesse !

  77. Chocophile   •  

    Comme je n’aurai pas les bons mots pour exprimer ma sympathie et mon émotion je dirai juste <3<3<3

  78. Fanny   •  

    Ma douce, j’ai pensé fort à toi la dernière fois parce qu’un film abordait ce sujet et je n’ai pu retenir mes larmes. Alors aujourd’hui je te les dédie pour que peut être ta peine soit un peu moins lourde et que je puisse en prendre un petit bout pour te soulager.
    Enoooormes bisous !

  79. Mimilady   •  

    Nous on sait bien… j’étais là déjà quand ton ange s’est envolé. Laisse les mauvaises langues cracher leur venin. Partage ici ce qui te fait du bien de partager.
    Je pense fort à toi et puis ton ange veille sur bébé! <3

  80. lily   •  

    pour être aussi une mamange je partage ta peine et je te souhaite autant de bonheur avec ton second fils, que moi avec mes 3 chibis qui m’ont redonner gout à la vie.

  81. Musicmummy   •  

    Les mots me manquent pour t’exprimer toute mon affection à toi et ton mari. Les pensées les plus profondes vont vers ton grand bonhomme qui veille de là haut sur son petit frère. Je vous souhaite tout le bonheur du monde pour les semaines à venir et t’embrasse tendrement

  82. Thémis   •  

    rien à rajouter à tout ce qui a déjà été dit, juste ma dose à moi de gros hugs. Bises

  83. Marie   •  

    Chez nous aussi, il y a 2 grands qui veillent sur leur 2 frères et leur soeur… Et même plus de 20 ans après, les « anniversaires » sont toujours douloureux… Mais heureusement aussi, ils trouvent leur place dans nos vies …
    Et puis le début du moi de juin est une belle période pour une naissance…
    Plein de bisous.
    Marie

  84. Edidepsy   •  

    Et bien moi je t’envoie aussi mon modeste petit pansement en te disant que ton blog et celui de ton bébé me réjouissent, font partie de mon quotidien, je te l’ai déjà dit je crois. Je te lis avec autant de bonheur et de plaisir que lorsque l’on se dirige vers sa boîte aux lettres et que l’on attend du courrier. J’attends avec impatience l’arrivée de ton locataire, pour deux raisons : la première, pour que tu reçoives enfin le bonheur que tu mérites ; la seconde, pour que tu continues à nous faire rire avec tes récits dont je suis friande !
    Je pense aussi à votre petit ange (j’en ai un aussi) et je sais qu’il veille sur vous trois avec bienveillance…
    Bises affectueuses.

  85. déborah   •  

    Bonjour, je ne vous connais pas, et j’ai découvert votre blog par l’intermédiaire de votre tit locataire. Je ne saurais imaginé ce que vous avez , et ce que vous ressentez actuellement, je sais juste que c’est ma plus grande hantise au monde, je suis en essai bébé depuis plus de 4 ans, nous devons comme beaucoup passer apr la medecine pr réalisé notre, reve, et même si j’en ai perdue un au tout début (2 semaines et demi) ce n’est rien par rapport à votre peine, car pour nous n’avions pas eu le temps réellement de nous attacher, on a appris le jour même que je suis enceinte et que je l’avais perdue. Après une si longue attente qu’est la notre vous lire, me rend si triste, mais en même voir votre force, votre courage, et l’amour qui s’en dégage me donne la force de continuer, alors merci. Merci pour vos mots si juste, si bien choisie, merci de continuer a publier malgès les mauvaises langues, de continuer a partager. Ce que vous faites est si important pour moi et je pense pour d’autres personnes, sur des sujets qui sont parfois si tabou acutellement. Je vous souhaite tout le bonheur qu’on puisse avoir.

  86. Bealapoizon   •  

    quel beau billet malgré les circonstances… bon courage à vous trois …

  87. Amy / Kahlan   •  

    Il y a vraiment des gens qui t’accusent de vouloir faire grimper tes stats avec ces billets-là ? Eh ben…
    En tout cas, une grosse pensée pour toi…;)

  88. Marion   •  

    Une pensée particulière pour toi aujourd’hui…

  89. Anna   •  

    J’ai la rage de lire ce que des cons ont pu te dire à propos de ce sujet et de ton blog.
    J’ai de la peine quand je repense à ce mardi d’août où j’ai entendu ta voix brisée.
    J’ai du chagrin quand je pense à celui que je n’aurais jamais rencontré.
    J’ai de la joie quand je pense à celui que je tiendrais bientôt dans mes bras.

  90. cranemou   •  

    je t’aime
    (c’etait pour compléter le com de Anna ;) )

  91. Steph   •  

    Je te souhaite beaucoup de courage et vous envoie toutes ma sympathie.

  92. Virginie   •  

    Décidément, en deux jours en surfant par hasard sur le net, je tombe sur des articles qui me renvoient à ma propre histoire. A cette peine indescriptible qu’est de perdre un enfant, son enfant. Sans entrer dans les détails, j’ai eu Clovis peu après que ma fille ait rejoint les anges. Tu verras le bonheur que c’est que de tenir dans tes bras ton bébé (qui ne remplacera jamais son grand frère) et la souffrance s’atténuera un peu… bref je ne trouve pas les mots ce soir mais je te souhaite tout le bonheur du monde. Une pensée pour nos petits anges.

  93. Stéphanie   •  

    Je pense que tu as raison de l’écrire, pour toutes celles et ceux qui n’écrivent pas.
    <3 <3 <3 (dommage qu'on ne puisse pas faire de jolis-coeurs)

  94. alec   •  

    tu fais ce que tu veux, tu es chez toi ;) non mais!!!!!

    plein de pensées ;)

  95. Ti Koala   •  

    Parce que le grand veille sur le petit, parce qu’il lui apporte toute son aide pour atteindre vos bras, parce qu’il sera toujours là pour veiller sur lui…

    C’est ce qu’on s’est dit chaque jour de cette grossesse. Et Ethan est depuis quelques jours dans nos bras, grâce à la force de son grand frère ou de sa grande soeur j’en suis certaine.

    Que ces prochains mois vous procurent tout le bonheur auquel vous aspirez…

  96. spyp   •  

    je te fais plein de ptits bisous…..

  97. Mihaela   •  

    Ginie, je t’aime et je suis là … Et je suis tellement fière de toi, tu ne peux pas imaginer…Et je suis contente que tu restes entière , ne te soucies pas de ce que pensent les gens, si tu as envie de parler de ce bébé parle, la vie n’est pas toujours rose, des fois j’ai la même sensation quand j’ai envie de parler de mon père sur le blog..puis quand j’ai vraiment envie je le fais, ça me fait du bien, pour lui faire honneur aussi, pour le sentir plus près, je pense que pour toi aussi c’est comme lui rendre hommage et crier qu’il te manque… Tu arrives à me toucher à chaque fois, je t’aime tout simplement….

  98. Apolonia   •  

    Touchée, coulée… C’est dur de penser qu’aujourd’hui ce petit frère devient l’aîné de ton ange. Je comprends que tu aies besoin d’en parler , ne serait-ce que parce que ce Petit aura besoin de savoir pourquoi certains jours, certaines dates te seront à jamais douloureuses. Tu nous montres et démontres que l’on peut avancer sans pour autant oublier. Merci!

  99. Josie   •  

    Quel beau témoignage très touchant…Merci de nous avoir ouvert ton coeur, cela fait vraiment réfléchir et aide à comprendre un peu ce malheur que tant de couples doivent affronter!

  100. JeanneFdC   •  

    C’est en pleurant que je termine de lire cet article.
    Que Dieu le garde et que la joie puisse illuminer vos vies.

  101. Fanny   •  

    Je vous lis… avec mon bébé qui dort en écharpe contre moi, et quelle émotion! Merci de l’avoir partagée.
    J’ai connu la douleur d’une grossesse extra utérine… en si peu de temps passer du bonheur à une profonde tristesse. J’ai eu peur tout au long de ma grossesse, mais tout est oublié.
    On m’avait dit cet amour infini… Je ne l’imaginait même pas.
    Profitez de ces moments de bonheur que vous allez vivre bientôt… et merci!

  102. Enoraf   •  

    Votre témoignage est magnifique. J’en ai les larmes aux yeux, et je me dis que si jamais je devais passer par des moments aussi difficiles, c’est exactement ce que je pourrais écrire. Prenez soin de vous et de votre futur bébé.

  103. danslapeaudunefille   •  

    1er com sur ton blog… Je ne connaissais pas ton histoire mais je vois que nous sommes enceintes toutes les 2 et on devrait accoucher quasiment le même jour !

  104. aggie   •  

    Malgré l’absence physique votre enfant fait partie de votre histoire, de votre vie, de votre famille. Comment certains peuvent-ils juger qu’il est malvenu d’en parler? Et que tu t’en sers pour faire venir des lecteurs???? La nature humaine m’épatera, dans le mauvais sens du terme, toujours!!!

  105. AmeliMelo   •  

    Un Gémeau ca ne sera que du beau ^^et pour le reste, je suis comme toi sauf que j’ai fermé les vannes (j’en avais déjà 2) mais pas un jour ne passe sans que je pense à elle … elle veille sur moi ^^

  106. La Ptite Lilie   •  

    Des bisous de l’autre bout du monde, qu’ils voyagent jusqu’à toi, jusqu’à vous …

    Et que les mauvaises langues se taisent, si elles ne savent reconnaitre la sincérité, qu’elles aillent se repaitre de leurs bêtises.

    De gros calins

  107. Chacha mode   •  

    Ton histoire me touche beaucoup, à chaque fois que tu en parles, ça me prend aux tripes… Car même si je n’ai pas vécu ton malheur cela fait bientot 9 ans qu’on essaie moi et ma moitié de devenir parent, en vain…Mais comme je dis toujours, on a comme même la chance de ne pas avoir connu de perte tragique de l’enfant qu’on désirait tant… J’imagines combien tu as du souffrir de cette disparition, de cette absence…Devoir repartir de bons pieds n’a pas du être évident pour toi et ta moitié mais heureusement, un petit être va enfin pouvoir bientôt vous rejoindre ^_^ …Enfin, vous allez pouvoir gouter au bonheur d’être parent !!!…
    Quand aux réactions de lectrices qui prétendent que tu veux te faire de l’audience…Elles feraient mieux de passer leurs chemins plutôt que d’écrire des conneries et de t’insulter…Malheureusement, l’intelligence n’est pas inné chez tout le monde et visiblement, beaucoup en manque…
    Pleins de poutoux tendres à toi et ce petit ange

  108. batmax   •  

    Très touchée par cet article.
    Hier après midi, j’étais dans une ferme pédagogique avec une classe de 6ème. Nous avons été reçue par deux personnes adorables : Marie et sa maman qui nous ont fait visités. En fin d’après midi, elles ont appris une nouvelle effroyable : le bébé du frère de Marie ( qui travaille également sur leur exploitation) est mort in utéro un jour après le terme. La mamie s’est pliée en deux sous la douleur en apprenant la nouvelle.
    Je pleure en écrivant ces mots comme je pleurais tout le long du trajet du retour. Le chauffeur du bus nous parlait (aux profs) et nous disait que ce n’était pas comme si il était né. Je voulais juste qu’il se taise. Je pensais à cette maman que je ne connaissais pas, à leur tante Marie et à la mamie que nous avions laissé toutes deux en larmes. Et puis un peu à moi aussi, parce que j’ai perdu une petite fille en cours de grossesse.
    Depuis j’ai deux garçons, la vie continue mais la douleur reste. Toujours intacte.
    Bisous Ginie.

  109. Pingback: Une semaine sur la blogosphère #25 |

  110. SylviePierreBlanche   •  

    Voilà 16 ans que ma fille nous a quitté, et pourtant elle est toujours là, bien présente.
    Notre petite fée lilliputienne continue de veiller sur ses frères et soeurs ainsi que sur nous, ses parents.
    Parfois certaines épreuves rendent plus forts et invincibles. Rien ne peut vous arriver car votre Grand veille sur vous tous et protège votre famille, c’est sûr.
    Belle vie ! :-) <3<3<3

  111. Mère Blabla   •  

    Tu dis que chacun de nos mots est un pansement pour toi alors je viens amener ma pierre à l’édifice. Je vous souhaite beaucoup de bonheur et je ne vous souhaite pas l’oubli mais la sérénité. Merci de nous parler, merci de lui parler et ne laisse pas le fiel teinter ta vie.

  112. Charlotte   •  

    Impossible de ne pas pleurer sur ce billet, que l’on soit maman, ou non …

    Votre histoire est touchante, et j’espère que votre bout de chou est heureux la ou il est :)

    Bonne journée a toi Ginie.

    Une lectrice passionnée …

  113. Thecraic   •  

    Ginie, je lis souvent tes billets mais je n’ai jamais trop pris le temps de farfouiller dans les anciens… et là, je tombe sur celui-ci… ce matin, en buvant mon thé, les yeux encore gonflés de la veille…

    Hier, c’était mon anniversaire… j’aurais dû être une maman comblée, mon fils aurait dû avoir à peine plus de 6 mois…

    Mais notre monde s’est effondré en septembre 2012… à 32 sg + 4… depuis tout est fade, on doit apprendre à vivre sans lui, et on en crève un peu plus chaque jour…

    Le premier noël sans lui, jour de l’an, pâques, les anniversaires, les baptêmes qui arrivent, la fête des mères qui se pointe et la fête des pères qui va suivre… c’est un tourbillon infernal…

    Enfin… tout ça pour dire que mes pensées ce matin se tournent vers vous 4…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>