Le jour où on m’a arnaquée

Je ne vois rien d’étrange dans le miroir, et pourtant je dois avoir une belle tête de pigeon. Heureusement pour moi, l’habit de pigeon ne fait pas le moine pigeon (proverbe ornithologique) et j’ai toujours su déjouer les pièges.
C’est à dire qu’on a souvent tenté de m’escroquer, mais peu ont réussi.
Tu te souviens sans doute de ma déclaration d’amour à Groupon, qui avait fait grand bruit, suite à leur tentative de ne pas me rembourser une prestation mensongère. Les coquins. Vu que j’ai été remboursée, que mon billet se trouve sur la première page des résultats google sur le terme « Groupon » et que régulièrement les commentaires de clients lésés s’y accumulent (je suis un peu devenue la Julien Courbet ès Groupon), j’estime que l’arnaque est loupée. Groupon l’a eu dans le fion, si tu préfères.

Quand il pleut, je frise un peu

Il y avait eu aussi celui qui avait gentiment voulu acheter l’appareil photo que j’avais mis en vente, sans même discuter le prix. Il prenait même les frais de port à sa charge, puisqu’il fallait le lui envoyer en Côte d’Ivoire. Mieux, il me réglait par Paypal.
Encore une fois, google m’avait permis de déjouer une arnaque visiblement répandue : tu envoies le colis, tu reçois un mail de Paypal te disant que ton compte a été crédité et tu pleures ta race quand tu t’aperçois, bien trop tard, qu’il s’agit d’un faux mail qui imite à la perfection les courriers officiels Paypal.
J’aime autant te dire que le gentil monsieur avait eu droit à un petit panier garni composé de mes insultes les plus recherchées. Ce à quoi il avait répondu : « D’accord, mais vous me l’envoyez quand, l’appareil photo ? »

Tu vois, malgré mon plumage, je n’ai pas l’âme d’un pigeon.
Et pourtant, fut un temps où j’en avais le plumage, l’âme et tout le package. Un peu plus et j’aurais pu faire un concours de lancer de fientes sur les pare-brises avec les copains.

A la fin de mes études, j’ai été embauchée par une banque. Chouette, tu me diras, sauf que l’agence en question se trouvait à deux cents bornes de chez moi et qu’ils me donnaient deux semaines pour trouver un logement et faire un aller simple avec toute ma vie dans ma Fiat Uno.
Fastoche, je me suis dit. Trouver un appart avec une promesse d’embauche dans une grande banque et un salaire décent, ça va me prendre deux minutes. J’ai vite déchanté, tu t’en doutes. La ville en question étant une station balnéaire, les seuls apparts que je trouvais étaient proposés à la location hors saison. C’est à dire que début juin, au plus tard, je devrais remettre mes affaires dans ma Fiat Uno et trouver un logement pour l’été. On était début janvier. J’ai d’abord refusé tous ces meublés, me disant que j’allais forcément trouver la perle, et j’ai attaqué le boulot en étant logée à l’hôtel par mon employeur.
Au bout de trois semaines, il a commencé à s’impatienter sévère, j’en avais marre de bouffer de la pizza tiède devant la télé, il a donc fallu que je prenne un meublé saisonnier. Ça me laissait cinq mois pour trouver un appart à l’année.

Quatre mois plus tard, j’avais pris mes aises dans ce studio avec jardin face océan. Et j’avais pris un chien aussi, mais on s’en fout. Au niveau recherche d’appart, par contre, toujours rien.
Et puis un jour, dans le journal local, j’ai vu l’annonce que j’attendais : un duplex avec terrasse face à l’océan, loué à l’année à un prix très intéressant. J’ai regardé ma chienne, je lui ai dit de préparer ses valises et j’ai appelé le numéro. C’est là que ça a commencé (ouais, tout le reste c’était juste l’intro).

J’ai mis deux jours à joindre le mec. Je tombais toujours sur son répondeur, qui était plein, impossible de laisser un message. Je commençais à désespérer quand enfin il a répondu. J’ai dû supplier pour qu’il accepte de me faire visiter l’appart, car il avait déjà des dizaines de visites prévues et qu’il ne restait que quelques jours dans la région (il vivait à Marseille).
Le mardi soir, donc, j’avais sorti mon plus beau tailleur, préparé un dossier béton et je m’étais même épilé la moustache pour qu’il ne pense pas que je gagnais ma vie en me transformant en Dalida tous les samedi soirs au cabaret du coin. Je suis arrivée alors qu’il terminait une visite avec un couple et une autre personne est arrivée juste après moi. Il y avait du monde sur le coup, j’allais devoir assurer.

Le gars était très sympa. Il m’a parlé de sa Provence chérie, de son métier d’artisan. Il voulait laisser son appart à quelqu’un de confiance, qui le garderait longtemps. Pendant des années, il l’avait loué à la saison, mais il en avait marre de gérer tout ça, ça lui prenait trop de temps, donc il préférait le louer à l’année, à un prix qu’il savait un peu plus bas que le marché, mais au moins il serait tranquille.
Il m’a proposé de me le laisser meublé ou vide, en précisant que ça l’arrangerait que je le prenne meublé car il n’aurait pas à payer un garde-meubles.
Il m’a dit qu’il me laisserait la connexion Internet.

Je suis repartie de là en me disant que je n’avais jamais souhaité quelque chose aussi fort. L’appartement était terrible, la vue fabuleuse et je nous voyais bien, ma bouledogue et moi, passer de la terrasse à la plage et vice-versa. Je m’y voyais. Et je devais attendre trois longs jours avant qu’il ne donne sa réponse. Il devait appeler vendredi.

Vendredi, au boulot, je n’ai pas lâché mon téléphone. Le mode vibreur + sonnerie ne me semblait pas suffisant, si je m’étais écoutée j’aurais ajouté un gyrophare. Il n’a pas appelée.
Le soir, j’allais à un concert, j’étais donc obligée de laisser le téléphone pendant deux heures. Tu peux me torturer avec ce que tu veux, jamais je n’avouerai qui j’ai vu en concert. Sinon, la honte me poursuivra sur trois générations.
Bref.
En sortant du concert, mon premier réflexe a été d’allumer le téléphone. J’avais un message : il me demandait de le rappeler le lendemain matin.

Tu t’en doutes, je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. Le stress, ajouté aux ronflements de ma chienne et aux chansons de Lara Fabian qui me tournaient dans la tête (merde, je l’ai dit) m’ont fait passer la pire nuit de ma vie. Après celle de l’anniversaire de mes seize ans où Olivier m’avait plaquée pour Angela (pédé). Je me disais que si la réponse avait été négative, il me l’aurait dit sur la messagerie. Ou alors c’était un gros pervers qui voulait m’entendre le supplier.
J’ai attendu neuf heures du matin pour l’appeler, histoire de ne pas le contrarier s’il n’avait pas encore été faire caca. Il m’a annoncé que je l’avais convaincu et qu’il me laissait l’appart. En raccrochant, j’ai failli hurler ma joie, mais j’avais un client en face de moi (oui, dans ma banque on travaillait le samedi matin) (pas le lundi par contre, faut pas pousser).

J’avais prévu de rentrer sur Bordeaux dès la sortie du boulot, comme tous les week-end ou presque, mais le propriétaire voulait qu’on règle tout l’après-midi même. Il fallait que je lui amène les copies de mon contrat de travail, de mes fiches de salaire, de mon avis d’imposition, de mon dernier frottis, ainsi que les deux mois de caution et le prorata du mois d’entrée dans les lieux en espèces, si ça ne me dérangeait pas. Ça ne me dérangeait pas, je me doutais que c’était par rapport aux impôts, je connaissais quelqu’un qui faisait la même chose. Et puis, on allait signer le bail et il me donnerait des quittances de loyer, je ne risquais rien.

Pour pouvoir sortir cette somme d’un coup, j’ai dû demander à mon directeur de m’accorder un découvert sur mon compte (bien pratique de travailler dans sa banque), un organisme d’avance de caution me rembourserait sous peu.

Le samedi après-midi, on a tout signé, sur la terrasse, en buvant un coca. Il repartait à Marseille le mardi suivant et me proposait de me laisser les clés à ce moment-là. J’étais joie.
J’ai appelé ma propriétaire du moment en sortant, pour lui annoncer mon départ (elle savait que ça pourrait être rapide et ça l’arrangeait) et j’ai passé le week-end à faire les cartons en poussant des petits hiiiiiii.

Mardi soir, comme convenu, je suis allée récupérer les clés de mon nouvel appart, en frétillant de partout. Arrivée en bas de l’immeuble, j’ai croisé un mec de mon âge qui en sortait et m’a demandé si je venais pour l’appart. Quand je lui ai dit oui, il m’a souhaité bon courage.
De la terrasse voisine de mon nouvel appart, un retraité m’a interpelée et m’a demandé de monter chez lui, en me donnant le numéro de son appart. J’ai hésité quelques secondes (je ne fais pas encore dans le retraité), puis j’ai obéi, en commençant à comprendre que quelque chose ne se passait pas comme prévu. J’étais perspicace à 24 ans, hein.

Le retraité et sa femme m’ont accueillie très gentiment en me disant que je devais être la trentième à défiler. Ils m’ont expliqué que la veille, ils ont vu une jeune fille sur la terrasse voisine de la leur. Ils l’ont saluée et elle est venue se présenter en tant que nouvelle voisine. Sauf que les vrais voisins, ils les connaissaient bien, c’était leurs amis. Ils étaient partis en vacances deux semaines et avaient loué leur appartement à un monsieur pendant leur absence.
Ce même monsieur qui s’est fait passer pour le propriétaire pendant deux semaines. Et qui est rentré chez lui avec au moins 30 000 euros en poche.

Quand je suis allée porter plainte, j’étais la 18ème depuis la veille. Et j’étais l’une des plus chanceuses, certains ayant tout plaqué dans une autre région sont carrément arrivés avec un camion de déménagement et toute leur vie.
Un coup de fil à ma proprio a suffi à annuler le préavis que je lui avais donné. En revanche, j’ai perdu les deux mois de caution puisque, le bail n’étant pas valable, l’organisme d’avance de caution ne l’a pas prise en charge. J’ai mis des mois à remonter mon découvert.
La plainte n’a jamais eu de suite, à ma connaissance il n’a jamais été retrouvé.
Quand j’y repense, il était super doué : jouer sur la concurrence, faire attendre, espérer… très fort. Il aurait pu jouer dans Joséphine Ange Gardien.

Au final, ce n’est rien de bien grave et je suis en partie responsable. Je n’aurais jamais dû accepter de le régler en espèces, ça aurait dû me mettre la puce à l’oreille. Mais sur le coup, j’ai été comme sonnée. Je n’ai pas eu le courage d’appeler qui que ce soit ce soir-là. Je suis rentrée chez moi, j’ai fait un gros câlin à ma chienne et j’y ai pensé toute la soirée, sans pouvoir me concentrer sur autre chose.
Finalement, ça a été bénéfique puisque je suis devenue méfiante et que ça m’a permis d’éviter d’autres pièges.

Moralité : Qui avale une noix de coco fait confiance à son anus.
(rien avoir mais j’ai pas de chute)

Ginie, pigeon farci à la noix de coco

Rendez-vous sur Hellocoton !

37 commentaires

  1. Il était drôlement doué ce gars là en tout cas c’est certain… Mais les voisins auraient aussi pu le dire avant et déposer un plainte ou une main courante eux-mêmes plutôt que d’attendre que les gens se fassent pigeonner…

    MA dernière pigeonnade a eu lieu à Tahiti, mes premiers croissants et baguettes de pain. JE connaissais pas encore bien la monnaie, ça s’est vu… La gentille vendeuse m’a juste fait payer l’équivalent d’une soixantaine d’euros pour 2 baguettes, 2 croissants et 1 pain coco.

    J’ai eu tellement honte quand je m’en suis rendue compte que je n’ai pas osé retourner là bas et lui dire ses 4 vérités :/

  2. Je pense qu on se forge à travers les expériences plus ou moins mauvaises que l on traverse.
    J ai été crédule aussi car je faisais trop confiance.
    À force j’ai compris, tout le monde n est pas gentil, et à moi de faire le tri.

  3. oulalala des comme ça y en a encore à la pelle sur le bon coin ^^
    une fois, pareille, interloquée par une annonce fort allechante je décide de jouer avec le proprio… blala par mail, m’envoie des photos, me dit qu’il est en Angleterre pour le taf, que pour visiter l’appart faut que je lui prouve ma bonne foie (LOOOOL 3000 quand j’ai lu ce passage) en lui envoyant un mandat cash correspondant à 1 mois de loyer (beh oui il allait pas venir pour se retrouver sans visite té)

    Bref, je signale au mec que je bosse à La Poste, et que donc je sais TRES TRES bien qu’on peut pas suivre un mandat cash en ligne, le mec me répond de lui envoyer mes fiches de paie, copie de CNI et tout le toutim par mail (LOLLOL) et de lui envoyer le mandat cash….

    bref, ila cru au père noel, mais moi pas ^^

    1. ah oui, ça moi aussi je l’ai souvent. mais dès le départ, je ne suis pas tombée dans le piège. mais je signale systématiquement l’abus au Bon Coin et ils effacent l’annonce. Et ce type là fait pareil pour les voitures d’occasion (laissées à un ami garagiste vu que lui est déjà parti en Angleterre ! ben voyons !)

  4. Eh ben !
    J’ai envie de dire « les noix de coco ça fait mal et ça pique sévère »
    mais je ne me permettrais peut être finalement pas
    et rien à voir mais franchement Lara ….
    enfin là non plus je n’épiloguerai pas !
    Sur ce le mec c’était plus que de l’arnaque de chez Joséphine là !
    Le gars était fort … !

  5. Oh mon dieu… franchement, je suis consternation. Mais t’inquiètes ce genre de mecs est souvent gourmand et il finira par se faire prendre autre part mais quand même là :/

  6. Ah ouais, on a déjà tenté de me la faire, celle-là, y a longtemps. Mais vu laggle du mec qui m’a fait visiter l’appart et le stress qu’il avait, c’est pas vraiment passé comme il voulait ^^

  7. Putain mais quelle arnaque ! Je pense que ça aurait aussi pu m’arriver car je n’ai pas hérité du côté parano -pardon méfiant- de ma mère. Ce genre dhistoire, on en entend pas mal, mais surtout pour des locations de vacances en fait. Les gentils vacanciers parisiens se pointent à Biarritz pour passer deux semaines dans une villa ou un appart vu sur photo sauf que le logement n’appartient pas à celui qui a encaissé le pognon et ils sont une dizaine de familles à s’être fait arnaquer et à se pointer plus ou moins au même moment à la gendarmerie… Du coup je m’étais promis de ne jamais prendre une location de vacances auprès d’un particulier et Pierre de Pierre et vacances est devenu notre bailleur préféré. Mais j’ignorais qu’on pouvait aussi arnaquer à l’année, en ayant le culot de recevoir des gens et de les manipuler de visu. T’es tombée sur un sacré connard, y’a pas d’autre mot ! Et il mérite un oscar ! Comme tu dis, il faut en tirer une leçon : écouter Lara Fabian, ça ramollit le cerveau.

  8. Mouahah désolée, mais j’ai quand même un peu rigolé.
    Y’a trop d’arnaques sur l’immobilier, j’ai claqué 200€ dans une agence fictive qui en réalité ne te fais jamais rien visiter… Des fois on est un peu cons, et on fonce droit dedans.

    ps: moi aussi j’ai vu lara fabian en 96 , j’avais même amené une rose la honte..

  9. Quelle horreur ! Tu m’étonnes que t’as eu du mal à remonter le découvert… perso, si, je trouve que c’est grave parce que c’est sur des gens vulnérables que ça tombe !
    Bon… tu t’en es sorti et tu es devenue une Femme Forte (je sais, c’est à la mode ce genre de slogan) ….

  10. Tu veux dire que la loterie de la Fondation Bill Gates ne va pas m’accorder les 150 000 euros promis ?

    Je fais la mariole, là, mais je me serais fait avoir aussi, y’a pas plus crédule qu’une Grosse Blonde Paresseuse.

    Et du coup, tu as fini en campant sur la plage avec ton chien, à partir de juin ?

  11. Tu me fais tomber de ma chaise du monde des Bisounours, là… J’avais jamais entendu parler de ce genre d’histoires !!! Les gens sont méchants, ma parole !

  12. Ton billet, même s’il est écrit sur un ton humoristique, me laisse un goût amer.

    Comment peut-on en arriver là ?
    Comment peut-on à ce point se détourner des valeurs humaines fondamentales ?
    Comment peut-on par ses actes et ses propos peut-être même obérer l’avenir de ceux qui nous entourent ?

    Je vais peut-être un peu loin mais franchement, comment t’as pu aller voir lara fabian ???

    8D

  13. Les annonces trop belles pour être vraies … ne sont pas vraies !!! C’est comme les hoax, faut toujours vérifier !!!
    Ma frangine a failli verser des cautions à des faux bailleurs pour des apparts de rêve en proche banlieue parisienne, 55m², meublés, pour 450€, « pour assurer l’entretien et surtout pas pour se faire de la maille », j’habite loin donc je veux pas me déplacer pour rien, aboule la thune … Une recherche de l’adresse mail / du nom du bailleur sur internet a suffi pour déjouer l’arnaque. (mais à l’époque de Lara Fabian on déjouait pas facilement les arnaques sur le ouèbe …)

  14. la vache, ça c’est de l’arnaque. Ok, c’était un enfoiré…mais quel génie quand même !!!
    Pas cool pour toi en tout cas.
    Et sinon, tu as retrouvé vite ? Le chien a pu frétiller dans un nouvel appart ?

  15. Dans la série, tête de pigeon, mon mec en a eu une belle aussi… un mec qui dans la rue, lui raconte qu’il a des fringues de marque pas cher à lui vendre parce qu’il doit prendre l’avion là maintenant et qu’il a plus la place (un truc complètement dément)… et mon con de « jeune » mec qui lui file de la thune, qu’il va bien sûr, retirer en espèce à un DAB hein… Bon allez c’était il y a de longues années, la tronche de pigeon a changé 🙂

  16. mon aussi j ai failli me faire avoir,une super poussette a 300$,a envoyer par mandat cash…je discutais avec la fille sur le net et tout,bref a 2h de recevoir la poussette,j ai flairré l arnaque,gardé mes ronds,l annonce de la poussette avait disparue…
    du coup,j en ai acheté une neuve !

  17. J’ai réussi à me faire rembourser intégralement par Groupon en moins de 3 semaines (yeah #exploit) et à empêcher Loulou d’expédier sa playstation au Nigéria mais là j’avoue que même en tiquant sur la caution en liquide, j’aurais très bien pu tomber dans le panneau…
    Tu t’es pas retrouvée sous les ponts en juin quand même j’espère ?

  18. Ce genre d’arnaques arrivent constamment en Espagne (ou je vis). Il ne faut jamais avancer d’argente en especes…

    Quant au mec qui te dis « bon courage » et te laisse tomber, il mérite aussi une bonne raclée !

  19. rassure-toi on a tous été des pigeons au moins une fois dans notre vie (et si ça se trouve on a tous chialé en écoutant Lara…. euh non)
    ce qui m’énerve c’est qu’après les gens n’osent plus faire confiance et ça devient la galère pour louer un appart ou acheter /vendre un truc d’occasion. On en devient soupçonneux de tout c’est nul.
    Les arnaqueurs qui profitent de la bonne foi des gens faudrait leur… enfin voilà quoi. Mais c’est juste mon avis.

  20. Je me suis aussi fait arnaquer par groupon pour un lavage de voiture !! J’ai demandé le remboursement mais pas de nouvelles !!
    Que faire ?
    Merci de vos réponses

  21. Ha ben voilà ce que je vais faire pour amasser de la tune ! A Paris, ça doit être faisable :p
    Trève de conneries, il m’est arrivée plein de galères du genre avec des proprios/agences/vendeurs de listes pas clairs et depuis, je maîtrise sur le bout des doigts et j’évite de me faire entuber par ces gros connards.

  22. Ca aurait pu très bien m’arriver, ce genre de choses (et d’ailleurs, même si tu avais trouvé ça louche de payer en liquide, pas sûre qu’à 24 ans tu aurais osé le rabrouer, surtout si tu voulais l’appart)! Tu as réussi à faire confiance à tes proprios suivants??

  23. Ca fout les pétoches (expression sortie du grenier de mon cervelet) ce genre d’histoire quand même… Faut se méfier de tout et tout le monde…

  24. Moi je suis passée pro pour détecter les arnaques sur le net (appart, objets à vendre, etc…) Je laisse croire aux annonceurs que je suis la gogo de service et après je leur fous une bonne pétoche en parlant de brigades des fraudes sur le net …en général les annonces disparaissent. Mais je les signale toujours. Ça sert au moins à des « gentils confiants » de ne pas se faire arnaquer (j’ai déjà appelé quelques proprios dont j’avais repéré les apparts sur homelidays, que quelqu’un proposait leur bien pour une « loc à l’année intéressante » via des site web comme Vivastreet)…

  25. Bon les copains, un peu plus haut j’ai juré sur Closer de répondre, mais vraiment, je ne trouve pas le temps. Il faut que je réponde au fur et à mesure et pas que j’attende qu’il y ait trop de commentaires pour répondre.
    Donc résolution de milieu d’année : répondre aux commentaires au fur et à mesure. Parce que j’adore vos commentaires et que je n’aime pas les laisser sans réponse.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *