Sur les dents

Bonjour, tu m’as pas oubliée ?

J’aimerais bien te dire que mon absence ici est due à un voyage inopiné à l’autre bout du monde, mais la réalité est terriblement moins glamour. Je bosse comme une psychopathe pour boucler tous les dossiers avant le début de mon congé maternité et le peu de temps qu’il me reste est utilisé à dormir (en bavant). Le locataire me pompe toute mon inspiration. Heureusement, pour se faire pardonner, il m’a fait un cadeau : trois hémorroïdes et trois vergetures sous le nombril. Ce petit a le sens de l’équilibre, je me demande si je ne vais pas l’appeler Monk.
D’ici la sortie de sa grotte (le 1er juin), je risque de me faire rare ici. Et tu devrais m’en remercier, parce que les seuls trucs intéressants que j’ai à te raconter concernent mon utérus ou mes seins. Sur le fond, tu me diras, ça ne change pas de d’habitude. Par contre sur la forme, la différence est ÉNORME, si tu vois ce que je veux dire.

Aujourd’hui, j’ai besoin de ton aide.
Je t’ai déjà parlé de ma tante Mimi. Souviens-toi, celle qui m’avait transformée en détective privé pour traquer l’homme de ses rêves. A l’époque déjà, je te parlais de sa passion pour les M&M’S. Va savoir s’ils sont la cause de ses maux actuels, toujours est-il qu’elle a les chicots maraves. C’est à dire qu’à 45 ans, elle a les dents du fond qui poussent celles de devant. Si ça continue, on l’appellera la décapsuleuse et je crois qu’elle y tient moyen. Chochotte.

Donc son dentiste, le brave homme, lui a conseillé de se faire poser un appareil dentaire fissa. Attention, pas l’appareil délicatement posé sur le palais, que personne ne soupçonne. Non, les bagues. Le truc que même quand tu souris la bouche fermée, tout le monde les repère.
L’autre soir, elle m’a appelée pour que je la réconforte. Elle se souvenait que j’étais passée par la case voie ferrée à l’adolescence. Tu m’étonnes. Pendant trois ans et demi j’ai eu le sourire argenté que JoeyStarr m’enviait en secret. Alors elle m’a demandé si c’était si terrible qu’on le disait, ou si c’était comme l’accouchement douloureux, une légende pour faire peur à ceux qui n’y sont pas encore passés (je me rassure comme je peux).

Tu me connais, je ne sais pas mentir. Alors j’ai pris mes plus belles pincettes et lui ai raconté que porter des bagues, c’était :

  • Pratique : tu as des réserves de nourriture en permanence entre chaque bague
  • Tendance : ça te lacère les joues, vachement plus original que le tatouage
  • Efficace : avec ça, aucun mec lourdingue ne vient te dire que ton père a volé les étoiles du ciel pour les mettre dans tes yeux. Parce que tes yeux, il les voit pas
  • Sociable : quand tu croises quelqu’un qui est dans la même galère que toi, de suite, un lien se crée. Les bagueux, c’est un peu comme les motards : une grande famille
  • Amusant : tu deviens le centre d’attention de tous ceux qui aiment donner des surnoms intelligents : TGV, dents de l’amer, antenne radio, la dame de fer, etc…

Et encore, je lui ai épargné les élastiques censés relier les bagues du haut et du bas et qui lâchent bruyamment pendant un rencart, l’appareil de nuit qui s’accroche sur la tête. Je suis magnanime.

Bizarrement, mes arguments n’ont pas eu l’air de convaincre Mimi, qui m’a demandé si je pouvais profiter de mon blog pour trouver des témoignages de personnes ayant porté des bagues récemment, ou connaissant quelqu’un qui. Parce qu’il paraît que les choses ont changé depuis mon expérience (ouais ouais) et que maintenant, non seulement c’est bien plus facile, mais en plus c’est presque invisible.

Donc si tu es en mesure de la rassurer, de lui donner des infos, des conseils, les commentaires sont à toi. En revanche, si tu veux lui faire peur, lui trouver un surnom ou te moquer d’elle, tu es le bienvenu aussi.
On est comme ça dans la famille. On s’entraide.

Ginie, nièce dévouée

Rendez-vous sur Hellocoton !

74 commentaires

  1. une bise à elle en passant !! sinon oui j’ai entendu dire que de nos jours, ça ne se voyait quasi pas !!
    pour le reste, j’sais pas, je passe!!

  2. Purée, suis pas la 50ème à débarquer sur ton blog pour laisser un commentaire pour une fois 🙂 Je savais que mes insomnies avaient du bon parfois ^^. Le dentiste m’avait proposé la même chose, il y a une 10zaine d’années, pour les mêmes raisons, à peu près. Je n’avais pas voulu, j’avais l’image de celui que tu as si bien décrit et j’ai refusé. Je ne le regrette pas, dans le sens où je n’y pense pas tous les jours, mais parfois, quand je souris, on voit que mes dents ne sont plus alignées et que çà s’empire. Je ne peux pas ouvrir correctement la bouche, à cause de problèmes de mâchoires, c’est déjà compliqué de me faire un simple détartrage, sinon je le ferais pour essayer de rectifier l’alignement au moins un peu. Ils font des appareils plus discrets maintenant, on les voit à peine, parce qu’ils utilisent des matériaux souvent de la couleur de l’email des dents, à peu de choses près et du coup, çà se confond. Il faut vraiment être près de la personne pour s’en rendre compte. Bon courage à elle, j’espère qu’elle arrivera à surmonter ses craintes, parce que je pense que çà vaut vraiment le coup.
    Bon courage à toi pour finir ces dernières semaines, c’est fou comme çà passe vite. Je me souviens encore du jour où j’ai lu en pleurant comme une madeleine, en hurlant à mon chat « génial, Ginie est enceinte yessss !!!!!!! » 🙂 Plein de bonheur ma belle et repose toi quand même (sans baver hihi), tu nous tiens au courant quand même hein 🙂 Gs bisous et douce nuit

  3. Alors qu’elle y avait échappé adolescente, ma soeur a été baguée l’an dernier. Autant dire que qu’elle n’en menait pas large rapport au fait qu’elle s’était gondolée comme une baleine quand j’ai eu un set pour mes 15 ans. J’ai été déçue, non seulement ce n’est pas aussi douloureux mais en plus, on ne peut plus éblouir son prochain lorsqu’il y a du soleil.

      1. Mais j’oubliais (suis-je sotte), il y a l’appréciable avantage de connaître par le menu (sic) la composition de ses repas passés, laquelle sera semblera curieusement flotter sur ses dents (tout un poème quoi).

  4. J’ai entendu dire qu’aujourd’hui, il existait des appareils très discrets pour les adultes. Rien à voir avec la ferraille qu’on avait à 14 ans sur les dents. Le problème c’est que si tu décides de te faire poser un appareil discret, ça coute beaucoup plus cher que l’appareil basique… Et de toute façon, quel que soit le choix de l’appareil, ça n’est plus remboursé par la sécu après 18 ans, gloups!

  5. Ma tante en a porté à 50 balais. C’est sûr c’est pas hyper glamour mais après elle se sentait beaucoup mieux dans sa peau. Après ça dépend si elle est déjà casée ou pas…?

  6. Le truc drôle ça serait de lui aimanter son appareil. Après tu passe l’aspirateur avec elle dans la garage. (Que si t’as un garage) (Parce que moi j’ai pas trop de trucs métalliques qui traînent dans mon appart).

    Ou après on s’en sert comme chercheuse de métaux dans la nature, mais faudrait relier tout ça à un bip sonore.

  7. SI ça peut la rassurer, mon beau-frère s’est fait poser des bagues l’an dernier, VOLONTAIREMENT (parce qu’entre nous il était loin du décapsuleur…), et j’ai halluciné! Rien à voir avec les instruments de torture de notre jeunesse, c’est hyper discret (adieu la couleur métal qui donnait tout son charme à l’appareil…). Tout se perd…

  8. En CM1, le jour de la photo de classe, le photographe m’a demandé si je pouvais éviter de sourire (j’avais les dents de Céline Dion). J’ai voulu mourir … J’ai donc eu droit à l’appareil de nuit (= horreur), les bagues évidemment (= super douloureux) mais ce qui m’a le plus traumatisé, c’est « l’appareil de boxeur ». Le truc en caoutchouc que tu portes la nuit quand on t’a retiré les bagues, pour que tes dents partent pas en cou***es une fois libres. Ca existe toujours ?

    1. Ah oui, la « gouttière » (à nettoyer tous les matins pour éviter de remanger ta salive séchée le soir suivant, miam miam) !!! j’ai eu ça aussi, sympa pour éviter de se faire péter les dents si jamais un truc te tombait sur la gueule pendant la nuit ! 😉

    2. En tout cas, je te suis drôlement reconnaissante de ne pas t’être mise à chanter, parce qu’on voit où ça l’a menée, Céline.
      J’ai pas eu l’appareil de boxeur, ou en tout cas je ne l’ai pas porté, mais je crois que ça existe toujours.

  9. Le portail en inox, c’est une légende aujourd’hui… et aussi un peu une question d’argent.

    Crapaud-poilu vient d’avoir pendant 18 mois un truc qui se voyait à peine, mais qui le faisait souffrir trois jours après chaque visite où l’ortho lui filait un coup de clé de douze pour resserrer le tout.

    L’ortho, dont nous finançons grassement la piscine à débordement, bien entendu.

    Mais mon p’tit chou, maintenant, il a un sourire sublime.

    1. Ah oui, la douleur après chaque revissage ! T’as raison, j’avais oublié de lui en parler, j’en aurais entendu parler jusqu’à son lit de mort (oui parce qu’elle va mourir avant moi hein).
      (tu files l’adresse de l’ortho, qu’on aille piquer une tête ?)

  10. J’ai 31 ans et j’ai un appareil depuis 1 an… Mes dents du haut s’appuyaient de plus en plus sur celles du bas qui s’abimaient. Certains de mes collègues en avaient, ça devient une mode à Paris !
    Les appareils actuels sont plus discrets. On peut les mettre sur la face interne mais les prix explosent. Ca dépend de sa mutuelle. Il faut faire plusieurs devis. J’ai les bagues visibles mais ça reste discret.
    Une chose importante à savoir : le traitement est plus douloureux chez l’adulte car les dents bougent moins facilement… J’ai eu très mal au départ et à chaque changement de fil.
    Pour le reste, c’est la même chose.
    J’adore les repas d’affaires où je me bats avec les morceaux coincés…

  11. Ma mère s’est retrouvée avec des bagues (en haut) vers 40 ans si je me souviens bien. Et comme ils étaient sympas, ils lui en avait mis des transparentes (les ados, ils ont toujours droit à la version ferraille bien visible… peut-être pour le côté « ralliement » comme tu dis) donc ça se voyait pas trop (tant qu’elle souriait pas). Et elle l’a assez bien vécu je crois. Surtout parce qu’elle préférait ça plutôt que son incisive qui partait en avant depuis toujours et à cause de laquelle elle n’osait pas sourire parce qu’elle assumait pas.
    Donc depuis ça (ma mère a maintenant 54 ans), ça a sûrement encore évolué mais je crois qu’ils peuvent faire des trucs bien et assez discrets pour les adultes. Ah oui, ma mère avait aussi une barre fixée à l’arrière des dents en haut, pour maintenir ensuite la dent récalcitrante en place et ça, c’est invisible !! (mais c’est chiant quand ça se décolle ! huhuhu Non mais c’est bon, le dentiste lui a remis nickel après)

  12. Un ex-collègue en portait un, et je l’enviait !!! Moi j’avais eu droit aux bague atgentées, elle il était quasi invisible !!!
    Bref, ça m’avait interpellé, mais finalement je m’y suis faite rapisemment.
    Et je dois dire que je l’ai admiré d’oser à son âge.
    Arrivée à la retraite, elle voulait enfin régler un complexe qui la poursuivait certainement depuis son adolescence (à son époque on ne portait pas d’appreil).

  13. Je l’encourage vivement!!! ma soeur porte des bagues mais à l’interieure des dents, en fait elle se voient pas du tout car elles sont derrière.. tu capte???
    et franchement, c’est nickel, au début elle se lacérait un peu la langue mais maintenant c fini et elle les enlève mi-juin et je peux te dire qu’elle pourrait tourner dans une pub pour un dentifrice!!!
    Du coup, j’economise pour en mettre un aussi….
    Tout les orthodontistes le font pas je crois mais qu’elle fasse des devis à droite, à gauche..

  14. Ma marraine a eu des bagues à 50 ans ; elles étaient blanches-transparentes histoire que ça se voit (un peu) moins et elle l’a pas trop mal vécu, il me semble !
    Sinon, moi, un an après qu’on m’ait enlevé les miennes, il a fallu m’en remettre parce que j’avais une incisive qui n’aimait pas sa sœur et qui du coup se barrait vers la canine ! On m’en a mis 4 mais derrière, ni vu ni connu … enfin ça c’est pour dehors parce que ma langue elle a moyennement apprécié la première semaine ! Au pire, tu lui dis que Tome Cruise l’a fait …

  15. J’en ai porté aussi à l’adolescence, je me rappelle de la douleur quand il fallait serrer l’appareil et l’appareil de nuit (pardon le CASQUE de nuit, une horreur, surtout pour la coiffure mais bon)
    J’ai un ami de 45 ans environ qui s’est fait poser des bagues, à sa demande puisque ses dents étaient de travers et que plus jeune il n’avait pas les moyens de s’en faire poser. Enfin bref, il ne dit pas que c’est douloureux. Par contre, désolée de décevoir ta tante, mais ça se voit toujours ! C’est argenté et tout et tout. Alors peut-être que ça dépend du prix qu’on veut y mettre (ou du type de « malformation » des dents…)
    Bon courage

    1. Oui, je crois que ça dépend du prix, mais c’est déjà hyper cher quand c’est argenté.
      Le casque de nuit, c’est quand même un grand souvenir qui unit ceux qui l’ont subi. Là tu vois, je me sens proche de toi 😀
      (tu bavais aussi ?)

      1. Oui je bavais, c’est horrible quand on y repense. Arggg que de souvenirs (douloureux pour moi, j’avais très mal avec l’appareil)
        Et les cheveux raplalpla le matin… pfffiou heureusement que c’est fini et surtout que mes dents se sont remises très vite, ça a été moins long que prévu !!

  16. Je ne peux être d’aucune aide, j’ai au moins dix ans de plus que toi, alors j’en ai exactement le même souvenir que tu décris si bien, y compris l’appareil de nuit qui nécessitait de se natter les cheveux tous les soirs pour les passer dans les trous du casque.

    1. Merci, elle est passée (elle a commenté plus bas), je pense qu’elle a été voir le lien !
      Je l’ai un peu prévenue d’ailleurs, parce que j’ai la mâchoire complètement déséquilibrée (et donc tout le corps aussi) et visiblement c’est dû aux bagues. Du coup, je ne peux plus ouvrir la bouche sans que ça craque, c’est charmant quand j’essaie de manger en silence (et pas du tout douloureux).

      1. Ben, j’y connais pas grand chose moi-même (mon expérience, c’est la machoire supérieure appareillée fin du collège, un nouvel appareil 10 ans plus tard parce que tout avait bougé, et 10 ans encore après, ben, presque comme si on n’avait rien fait …), mais mon beau-frère est dentiste, et constate de lui-même les effets pervers, dont ceux que tu évoques : les ortho ne font pas assez attention à l’occlusion (le bon chevauchement des dents lorsque les machoires sont fermées) qui compte largement autant pour l’équilibre du corps et la mastication (donc la digestion, donc … l’équilibre en général) que le bel arrondi que tout le monde cherche …
        Je suppose que c’est toujours un sacré dilemme quand les dents se disent vraiment m… les unes aux autres.

  17. Moi j’ai une copine de 30 ans qui s’est fait posé ça ya pas longtemps…et bien ca se voit comme le nez au mileu de la figure.

  18. Permettez-moi de compléter mon commentaire…(maintenant que je viens de lire ceux des autres parce que j’ai fait le travail à l’envers). Mon amie donc, d’une 30taine d’année à voulu profiter des derniers mois de couvertures de sa mutuelle en profitant pour se faire poser le fameux appareil. Je dois avouer qu’il est tel que mes souvenirs de jeunesse: horrible. En plus sur une « femme » (j’ai pas vu sur un homme donc peux pas dire) ça fait ado retardée… genre vieille qui veut pas vieillir. Je fais partie de celles qui n’ont pas eu à passer par cette horrible phase dans la jeunesse donc ai du mal à vous soutenir sur ce coup là mais qui sait que je finirai peut être comme une ado attardée…

  19. L’argument qui tue? Tu lui dis qu’il vaut mieux qu’elle ressemble à rien pendant 2 ou 3 ans, que pendant le reste de sa vie!
    Sinon, sans blaguer, si elle a un peu de sous ou une bonne mutuelle, ils font des trucs moins voyants maintenant.
    J’y pense de plus en plus pour moi (j’ai 41 ans) mais côté financier ça va être dur. Surtout que mon collégien de 12 ans 1/2 va y avoir droit et que même avec la mutuelle, ça va coûter bonbon.

  20. J’ai eu une collègue qui en portait il y a peu et ça restait bien voyant. Après, comme d’autres l’ont dit, vaut mieux ça pendant quelques temps et après que ce soit nikel, que de laisser le gros bordel s’installer dans le rang.
    Par contre, je sais pas si ma collègue avait pris du haut de gamme ou du bas de gamme.

  21. Je porte appareil lingual depuis 3 ans. Non ce n’est pas un sex-toy : les bagues sont collées sur la face interne des dents, ça ne se voit donc pas du tout.
    Je travaille dans une boutique, c’est un peu mon métier de sourire donc c’était vraiment important pour moi que ce soit invisible (genre « non je ne suis pas superficielle, je suis professionnelle, c;est pas pareil »). En fait je voulais aussi avoir une chance de trouver un (voire des) mec pendant cette période..
    Bref, tu passes les 2 premières semaines a zozoter, tu te lacères la langue un moment avant de t’habituer, ça coute un bras, ça fait un mal de chien, c’est assez contraignant pour l’alimentation (ou comment manger le même ananas pendant 4 jours !).
    Très honnêtement, sachant ce que je sais maintenant sur la douleur et la contrainte, je ne sais pas si je recommencerai mais en même temps je ne regrette pas du tout de l’avoir fait (Elle est bien avancée ta tante maintenant !!)
    Enfin, moi aussi je dit que ça vaut la peine de galérer un moment pour être mieux après.
    Ouais, je dis fonce Mimi barbelé !!!

  22. Salut à toutes, c’est Mimi, la tata de Ginie !
    C’est super d’avoir répondu à l’invitation de ma nièce chérie et merci à toutes pour vos commentaires.
    Certains messages m’ont permis de réfléchir. D’autres me font dire que j’ai plutôt intérêt à le faire.
    Sourire comme Robocop pendant 18 mois à 2600 €, c’est top non !!
    Se dire que je finirai ma vie comme décapsuleur (dixit ma gentille Ginie), ça risque de me faire grossir non, alors pas glop !

    Et surtout, John (Bates), attends-moi, j’arrive !

  23. MOI MOI MOI !!!!!!!! J’en ai porté un à 45 balais vu que mes dents se déchaussaient, le mec c’était un parodontologue il m’a bien tout nettoyé l’os de la machoire et après il m’a posé un appareil dentaire, il était super glamour en plastoc transparent……moi je pensais que ça se voyait pas trop mais quand je suis arrivée au boulot et qu’un collègue a sorti une grosse connerie j’ai rigolé et là… tout le monde s’est tu et m’a regardée et ils se sont tous foutu de ma goule ……….la looze j’te prie de croire !!
    En fait ça ne se voit pas trop mais par contre pour la bouffe qui reste coincée dedans ça c’est hyper chiant qu’est-ce que j’en ai loupé des petits gâteaux avec les copines à cause de ça !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  24. Alors, j’ai porté un appareil dentaire il y a environ 8 ans.

    Effectivement c’est discret avec les bagues transparentes (ou pas) : t’as les bagues qui deviennent jaune si tu bouffes du curry et t’es condamné à faire encore plus attention aux aliments comme baguettes et pommes car ces bagues sont plus fragiles que les autres (mais ça vaut bien ça pour la petite discrétion que ça te fait gagner ^^)
    Et un truc que t’as pas dit, perso j’ai eu l’appareil pendant l’adolescence, un peu tardivement et bordel ça fait hyper mal ! Tous les mois on te le serre à fond histoire que le bazar soit bouclé au plus vite et qu’on puisse t’enlever ta cage de fer plus rapidement…
    Bordel que ça faisait mal ! Point positif, on mange moins du coup…
    Autre point qu’on ne dit pas : quand on enlève l’appareil, ce n’est pas fini ! Hé oui si on ne fait rien les dents rebougent (et là on a donc souffert pour rien…) donc au choix le fil métallique collé aux dents (côté intérieur des dents donc non visible) ou alors la gouttière en plastoc’ que si t’oublies de la porter une seule nuit ça te fait super mal la nuit d’après…
    Et concernant les appareils de torture qu’on te fait mettre la nuit. Outre le fait que ça fasse mal et que c’est laid, moi ça m’arrivait de le détacher inconsciemment pendant la nuit, après il traînait dans le lit et je me griffais à mort en dormant dessus…

    Allez, point positif : c’est putainement jouissif le jour où on te l’enlève et où tu peux enfin toucher tes dents avec ta langue. Bonheur !

    Et même si mes dents ont bougé parce que mon ortho était nul en soins après appareil, je ne regrette pas de l’avoir fait, ça valait franchement le coup !

    Enfin, c’était il y a quelques années, ça a dû changer un peu !

  25. File mon number à Tatie, je porte une de ces appareils de torture depuis 5 mois (et là tu te mords les doigts d’avoir raté cette vision). Et j’ai porté le même appareil que sur la photo quand j’étais gamine.
    On peut dire que je suis passée maîtresse dans l’art du décoincage de salade et autres « j’ai pas un truc entre les dents ».

  26. Je peux pas la rassurer, j’arrive pas à croire qu’ils puissent faire un appareil dentaire glamour, ou au moins invisible.
    A part ça, t’as quand même super bien résumé le concept. Et les élastiques, non mais quelle horreur !

  27. bon ben depuis le temps que je viens lire en cachette juste pour le plaisir de passer un bon moment, je crois qu’il est temps pour moi de me manifester. J’ai donc eu un appareil dentaire de 28 à 30 ans, j’ai même donné naissance à ma fille avec. Bonjour l’accueil, pauvre petite. Bon, bref, j’ai pleuré quand on m’a annoncé la nouvelle (pour l’appareil, hein, pas pour la naissance de ma fille !), j’ai pleuré quand on me l’a posé. C’est moche, ça fait mal. Mais c’était un sacré défi à relever, j’ai relevé mes manches, j’ai pris le taureau par les cornes et j’ai encaissé. Sur le coup, pendant deux ans, c’était bien chiant (mais j’étais enceinte, donc assez « j’m »en fous de tout »). Aujourd’hui, je ne regrette vraiment pas, j’ai les dents toutes bien alignées et j’ai fini de sourire les dents serrées.
    J’avais un appareil avec les bagues transparentes mais ça se voyait quand même. Il y a des systèmes en lingual, l’appareil est posé à l’intérieur, et les bagues sont fixées à l’arrière des dents. Paraît que ça fait mal à la langue.
    Tout ça pour dire que je l’ai vachement plus assumé à 30 ans que si je l’avait eu à 15. J’étais la première à en déconner et j’ai relativisé en me disant qu’il y avait pire dans la vie, ma copine qui se battait contre un cancer du sein me le confirmait tous les jours.
    2 ans de « parenthèses » pour un joli sourire, pour moi, c’est sans regret.
    A la fin, j’ai eu le bouquet final : une opération de la mâchoire une tronche de hamster pendant trois semaines et 7 kilos perdus en un mois (repris bien sûr dès que j’ai pu avaler autre chose que du liquide).
    Voilà, je sais pas quel genre de témoignage tata Mimi cherchait mais si y’a questions, je peux toujours essayer d’y répondre …

  28. Ben moi… c’était même avant toi ! Quatre ans de labeur. Mais n’empêche que ça m’a pas empêché d’avoir mon premier petit copain. Na !

    ….

    Bon, ça a duré juste le temps de la boum, il voulait voir comment ça faisait d’embrasser une fille avec un appareil dentaire – ben oui, chuis vachement plus vieille que toi, et donc à l’époque, on était un peu l’attraction, la foire, la dame à moustache du cirque, tout le monde se précipitait pour nous zyeuter…. et d’ailleurs moi, c’est plutôt à The Requin qu’on me comparait (même Joey Star n’était pas encore connue, c’est te dire)

  29. Maintenant il y a des appareils totalement transparent (qui coûtent les yeux de la tête). J’ai une copine au boulot qui a ça et on ne voit vraiment rien. Il faut juste les retirer pour manger.

  30. Bonjour!
    Et bien perso, j’ai vécu deux phases de port d’appareils dentaires. Le premier, classique, à l’adolescence.
    Le second, moins, vers mes 25 ans, alors que je commençais à bosser dans l’univers des Relations Presse… Mon 1er dentiste avait juste volontairement zappé de me dire qu’il fallait porter une sorte de protège-dents comme les boxeurs après les bagues. Résultat des courses : tout s’est joyeusement barré en sucette.
    Bref, tout ça pour dire que rebelote, mais avec des bagues transparentes en haut ET en bas. Evidemment, ce n’est pas glamour, on déguste tous les mois avec le resserage de bagues, on doit se balader avec notre nouvelle amie la brossette pour enlever les intrus entre les dents, mais mise à part ça, ça passe (sans être funky non plus hein)!
    Mes collègues se sont bien doutées que je ne faisais pas ça par pur plaisir, et d’ailleurs, le « respect » s’est fait rapidement sentir. Faut vouloir le faire à 25 ans passés.
    Il faut « juste » compter les mois qui passent et se dire qu’ensuite, on va avoir un sourire de killer. C’est plus facile à dire qu’à faire, mais courage, le « jeu » en vaut la chandelle!

  31. Mon frère en a porté un à 35 ans, et ça ne se voyait pas du tout, par contre il a tout payé de sa poche et bien cher!

    Mais vraiment on voyait rien, si il ne nous l’avez pas dit on aurait rien vu!
    Résultat nickel, il a un super sourire!

    Et ma nièce de 11 ans en a un aussi et idem on ne vois rien, par contre elle doit faire attention à ce qu’elle mange pour pas que ça reste coincée.
    Oui parce que quand même ça reste un truc dans ta bouche! et au début elle avait d’horribles migraines, vu que ça remet tout en place….

    Voilà juste pour dire que maintenant l’horreur que certaines d’entre vous ont vécu, n’est plus aussi horrible…

    La seule blague que je peux faire à ma nièce c’est :
    tu veux un chewing gum?
    ha ben non tu peux pas! mouhahaha!

    Moi sadique? noon du tout!

  32. arf, y’a la blague du carambar ou du nougati aussi … p’tain, j’ai fait une cure de nougati quand j’ai été « libérée » de mes barbelés … parce qu’après l’opération, j’ai mangé tout mouliné (je mangeais la même chose que ma fille qui avait 1 an , alors, j’étais grave en manque !

  33. Si ta tante Mimi cherche l’Homme de sa vie avec les dents en champs de bataille, au premier sourire il va l’inscrire sous « Mimi, une amie » dans son répertoire. Donc mieux vaut 2 années max de sourire d’enfer ! Tu as peut être subis les élastiques, l’appareil de nuit qu’on accroche autour de la tête et autre embellissement, mais moi qui ai eu un appareil dentaire il y a peu, je n’ai rien subis de tous ça (nouvelle technologie ^^). Il faut avouer que j’ai eu de la chance, après ça dépend de pleins de trucs. J’ai gardé mes bagues 1 ans et demi et maintenant, à part le palais que je porte la nuit, j’ai le sourire Colgate, ça vaut le coût (qui est cher -jeu de mots) ! Ma mère, qui n’avait pas du tout les dents droites (et on remarquait que ça sur les photos !) c’est fait poser un appareil à 40 ans, et maintenant elle ne le regrette pas du tout ! Voilà, ta tante est rassurée et elle va certainement dire oui à son dentiste, mais passons à d’autres côtés tout aussi réjouissant !
    Conseil et prévention à ta tante :
    – Les minis brosses à dent seront tes meilleurs amies, et tu devras manger équilibré car les gens auront le menu de ton repas à la vue de ton sourire (sinon ça va jaser sur tes bourrelets).
    – Apprêtes toi à bafouiller, les sourires énigmatiques (cf. La Joconde) seront les bienvenues à tes rencards.
    – Les premiers jours (ou premières semaines) retour à la petite enfance, les soupes et les légumes en bouillis seront tes principaux repas.
    – Tes joues seront certainement meurtris, dans ton sac tu garderas H24 une petite boîte contenant de la cire que tu pourras coller entre tes bagues et la charpie que seras tes joues. T’inquiètes, c’est comestible, tu pourras les avaler à ta guise si ils se décollent (oui parce que se fourrer le doigt au fond de la bouche pour aller les récupérer c’est pas top la classe).
    – L’avantage c’est que tu auras pas besoin de botox dans les lèvres, les bagues vont former une jolie bosse sous tes lèvres, au dessus et en dessous.
    – Les bons caramels au beurre salé de la grande-tante de Bretagne, c’est fini tout comme les chewing-gums (bon ça c’est ce que va te dire le dentiste, mais on enfreint toujours la règle).
    – D’ailleurs tes bagues pourront certainement rester dans ta pomme Grany du 4h.

    Tu maintiens ton oui au dentiste maintenant ? Mais après ce qui parait une éternité accompagner d’un réseau de fil d’acier dans la bouche, tu auras le plaisirs de passer ta langue sur tes dents enfin droites, blanches et lisses !
    Aller je te laisse à tes réflexions 😉 (et si l’Homme n’est pas encore trouvé, tu auras la joie de lui décocher un sourire éclatant qui ira s’encocher tel une flèche de Cupidon dans son cœur – poète dans l’âme)
    Si tu veux regarde le dessin animé « Sourire d’enfer » tu auras peut être un avant de ce que ça peut être un appareil dentaire ^^ Good luck ! Bise

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *