Bon et ce grain de beauté alors ?

Pieds

 

Je n’avais pas très très bien dormi la nuit d’avant.
Je n’ai pas spécialement peur des piqûres, donc l’anesthésie ne me préoccupait pas. Non, ce qui m’angoissait, c’est que je savais que j’allais être INCAPABLE de ne pas regarder. Je devais donc me préparer à voir un trou dans mon pied, le genre de vision qui peut me créer des cauchemars, ainsi qu’à mes héritiers sur trois générations.

Et puis, il y a quelques années (beaucoup en fait, mais on fait comme si j’avais vingt ans, on va dire quelques), on m’avait déjà enlevé un grain de beauté. Bon, il était à côté de l’oreille, ceci explique peut-être cela, mais le bruit de l’instrument en train de gratter la chair avait gagné haut la main la première place dans le Top 10 des bruits dégueulasses qu’on ne peur jamais oublier, même quand on a Alzheimer.

Donc j’avais mal dormi.

Je suis arrivée là-bas en retard, espérant secrètement que le dermato me dirait qu’il ne pouvait pas me charcuter recevoir.
Il m’a accueillie avec un grand sourire et m’a dit que lui aussi était en retard.
Le con.

 Je me suis installée sur la table de torture d’examen, j’ai enlevé mes chaussures en me félicitant de ne pas avoir mis de Bensimon (celles qui ont des Bensimon comprendront), j’ai essayé de faire un bisou à mon grain de beauté pour lui dire adieu mais je me suis contentée d’un au-revoir de loin, ma souplesse était partie voir ailleurs si j’y étais.

Quand il a sorti la seringue, j’ai réalisé que j’avais peur des piqûres, finalement.
Quand il l’a enfoncée sous mon pied en me disant que ça allait faire un peu mal, je lui ai répondu que ça ne faisait pas un peu mal mais beaucoup mal et je crois avoir ajouté un ou deux termes qui ne sont pas dans les dictionnaires de nos grands-parents. Ca ne l’a pas refroidi, il a enfoncé un peu plus loin. Je ne veux pas exagérer, ce n’est pas mon genre vous savez, mais je pense qu’il a mis environ trois heures et demi à injecter l’anesthésiant.

J’ai eu le temps de dire « oh lala, ça tourne par ici » avant de sentir qu’il fallait vraiment que je m’allonge. Quand je me suis relevée, pour voir, il était en train de mettre le pansement.

– Vous voulez le voir ?
– Arrêtez, je la connais la blague.
– Quelle blague ?
– Vous me demandez si je veux le voir et quand je vous réponds « qui », vous me répondez « mon cul ». Je regarde Hanouna moi aussi.
– Non, en fait je voulais savoir si vous vouliez voir ce que je vous ai enlevé.

Je crois que j’aurais préféré voir son cul.

Il m’a dit qu’il allait l’envoyer à analyser mais que, de près, il n’était pas si inquiétant que ça. Je me suis dit qu’il n’était pas si désagréable qu’il en avait l’air, finalement, ce dermato. J’en étais presque à le trouver sympathique quand il a asséné le coup de grâce.

– Vous avez déjà pensé à vous faire injecter du Botox ?

Je suis sortie de là en claudiquant, avec un grain de beauté en moins et des rides en plus.
La prochaine fois, je choisis un dermato muet.

Ginie, vieille

PS : après analyse, le grain de beauté n’était finalement pas dangereux. Merci à tous ceux qui m’ont envoyé des messages pour prendre des nouvelles.

Pour lire les épisodes précédents de la saga du Grain de beauté, c’est ICI et ICI.

Rendez-vous sur Hellocoton !

40 commentaires

  1. Ginie,

    Je suis fière de toi et ravie de t’avoir encore parmi nous. Voilà une bonne étape de passée ! Mais au final tu l’as vu ? (Pas son cul hein! )
    Bise

  2. Je n’avais pas osé te demander où ça en était, me disant que tu nous tiendrais certainement au courant. Voilà chose faite et bien heureuse que ce ne soit rien.

    Et alors, le Botox tu y a pensé ou bien ?? 😉

  3. J’ai failli tourner de l’oeil rien qu’à lire qu’on t’avait fait une piqûre dans le pied ! Mais comme je suis complètement maso, j’ai tout lu quand même. Pour ce genre de truc, je demande l’anesthésie générale. Qu’ils m’accordent lorsqu’ils s’aperçoivent de mes réactions.

  4. J’ai pas de Bensimon moi alors je comprend pas. Quelqu’un peut éduquer une inculte de la mode comme moi?
    Ps: contente que tout soit ok

  5. Rhooo l’enfoiré!!!
    Et pour avoir moi aussi eu un grain de beauté enlevé entre deux orteils, les petites piqures d’anesthésie font super mal. Et les quelques jours après perso j’ai dégusté!
    Bon allez maintenant il faut l’oublier ce grain de beauté. 😉

  6. Choisi un dermato muet et diplomate! !
    Ravie de savoir que ce vilain grain de beauté (qui a inventé un nom pareil pour ces trucs qui sont tout sauf beau!!!) n’est pas vilain
    bises

  7. Pas fou le dermato! Il essaie de fourguer ses injections de botox au passage!! Mouahahaha!!
    Mais sinon, cool que ce soit rien de grave!

  8. Bon, une bonne chose de faite malgré tout! Salaud de dermato quand même, j’ai rdv cette semaine moi, mais le mien est muet.
    Sinon pour Axelle: extraction de Bensimon (ou toute cette sorte de chaussures en toiles)= dévastation olfactive à plusieurs mètres à la ronde

  9. cool, tu vas pas mourir !!! donne moi l’adresse de ton dermatho, jpeux monter un commando en moins de deux pour lui injecter son botox ou jpense….

  10. A mon avis la rentabilité aurait été meilleure (pour lui) si ledit grain de beauté s’était avéré vilain.

    En l’absence de tout signe clinique indiquant un remplissage rapide de (son) portefeuille, il s’est rabattu sur la plan B comme Botox !

  11. mon mari te bat, il a eu une piqure dans l’oeil ! (même pas il m’approche le docteur avec sa piqure).
    Bon, je me disais : pas de nouvelles, bonnes nouvelles… Mais je suis heureuse d’en avoir la confirmation.
    ça m’étonne que tu n’ai pas répondu à la question du Botox ? du genre, et vous, vous n’avez jamais pensé à vous faire ******* !

  12. même chose dans la cuisse il y a quelques semaines mais pas le temps de réfléchir, la dermato que je voyais pour autre chose m’a dit « ouhla c’est pas beau ça on va faire une biopsie »…Putain que ça brûle, heureusement ça ne dure pas!!! et résultat comme toi rien de grave. Mais NON nous ne sommes pas des chochottes (enfin moi si un peu 😉 )

  13. haaaa … il a failli être sympa le bougre !!!!

    En tout cas j’ai bien ri … jaune, évidemment, je me vois trop à ta place avec exactement les mêmes réaction (l’instinct de fuite, ou les hurlements à la mort en plus peut être)

  14. Je vais chez le dermato le mois prochain, et je suis quasi sûre qu’il voudra m’enlever des grains de beauté. Et ton billet ne m’a pas rassurée en ce qui concerne la procédure !:D

  15. M’en suis fait enlever un paquet aussi dont 2 sous le pied, ils n’étaient jamais « méchants » au final… mais bon au moins j’en suis débarrassée parce que sous le pied, j’ai eu méga mal après, pour marcher, c’était bien galère… (par contre j’en ai un autre qui est apparu depuis…. grrr)
    Contente de ces bonnes nouvelles en tout cas !

  16. J’adore ta façon d’écrire, toujours les beaux mots, des petites phrases qui nous font dire : tiens je suis pas la seule à faire ça, ou à dire ça… continue à nous faire sourire…

  17. Contente d’avoir de bonnes nouvelles de feu ton grain de beauté ! Du coup, j’ai pris rendez-vous pour faire inspecter les miens… et même s’ils de sont pas dangereux, je sais qu’il y en a 2 ou 3 (oui, tu lis bien), que je vais faire enlever (trop gros et/ou mal placés)… 😉 Et je ne garde pas un excellent souvenir du son de l’ablation de mon premier (il y a quelques années aussi) et pourtant c’était sur le bras, pas à côté de l’oreille… mais rien à voir avec le bruit de la scie me coupant le gros orteil en anesthésie LOCALE !!!
    Sur ces belles considérations, je te fais des bisous !

  18. hé ben j’ai envie de dire : « ça, c’est fait » !!
    bye bye le méchant-vilain grain de « beauté !
    tu as bien fait de te le faire enlever, tu es tranquille.

    si ça te console un peu, mon 2è nom, c’est « Albator », tu sais, le mec avec la balafre en travers du visage… je me suis fait enlever il y a trois ans une saloperie située à la pointe du sourcil droit, et comme c’était déjà bien ramifié, ben mon demi sourcil droit est parti avec la saloperie…
    par contre, ça me fait un effet lifting de la paupière, certes précoce (chuis pas encore vieille !) mais d’une efficacité redoutable !!
    du coup, la dermato m’a proposé à moi aussi de faire du botox à l’autre sourcil « pour équilibrer » !
    je n’ai pas cédé.
    je l’aime, mon demi-sourcil, moi… 😉
    comme toi, tu vas aimer le petit trou dans ton pied…

  19. J’adoooooore mes Bensimon, mais suis triste de ne pouvoir, effectivement, les porter en toutes circonstances ! Heureuse de savoir le grain de beauté insignifiant !

  20. La dernière fois qu’on m’a fait une piqûre dans le pied, c’était quand je me suis arrachée l’ongle du gros orteil (ah merde, t’étais en train de déjeuner). J’ai eu tellement mal qu’on a fini par me brancher le masque au Kalinox qui reste la plus grosse expérience de substance bizarre de ma vie (avec un truc gluant que j’ai mangé à Hong Kong et dont je ne sais toujours pas si c’était animal ou végétal).

    Contente que tout aille bien.
    Et fuck le botox (dit celle qui a enregistré dans ses favoris les comparaisons de tarif des injections).

  21. Si cela peut vous aider à relativiser, je m’étais fait retirer un grain de beauté entre l’épaule et la clavicule par un boucher qui m’a fait des points… de boucher !
    Quand, sous la douche, j’ai retiré le pansement selon ses indications, les points ont lâché… Ooooh le joli trou !
    Par chance, c’est sur les autres que ce genre de vision m’impressionne, ce qui doit aussi être le cas de ma mère qui a manqué de s’évanouir.
    Au final, j’aurais préféré le manque de tact de ce dermato là ! ^_^

  22. Un dermato qui propose du Botox : fuis !!! C’est une crasse à finir défigurer… Je déteste les médecins qui font passer la « beauté » avant la santé. Grrrr !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *