Cette femme est une mousticopathe

J’ai des prises anti-moustiques cancérigènes accrochées à toutes les prises, de la citronnelle en guise de lait pour le corps, une oreille super-entraînée à la détection des bzzzzz intempestifs, des bougies anti-insectes, des espèces de tourbillons verts qui font de la fumée pour repousser les assauts des bestioles, des moustiquaires à toutes les fenêtres.

Alors, qui peut m’expliquer comment ils font, pour m’atteindre, ces putains de moustiques ?

moustiqueToi, tu vas te prendre un doigt dans l’oeil.

Je sais pas si Raël est dans le coup, mais cette année, j’ai l’impression qu’ils les ont tous clonés tellement y en a.
Ou alors, ils sont venus en bus jusqu’à chez moi.

Parce que, les moustiques, ils ne m’aiment pas. Ils veulent que je meure de grattage.

Ils attendent, tapis derrière une porte, que je ne les regarde pas, puis m’attaquent, dard en avant.
(chéri, si tu passes par là, sache que toi, t’as le droit)

Ils bombardent même à travers le jean le plus épais.
De préférence sur les zones les plus inaccessibles, ou les plus embarrassantes.

  • sur le front, histoire que tout le monde te dise que le printemps est fini, qu’il faut arrêter de bourgeonner (trop drôle, les gens)
  • sous le pied, histoire que le boss te prenne pour une grosse débile quand, te croyant seule, tu frottes avec entrain et plaisir ton pied contre le pied du bureau
  • sur une veine, histoire que tu morfles bien
  • sur le sein, histoire que tu passes pour la femme aux trois nichons

Mais quand même, y a un truc qu’il va falloir m’expliquer.
Comment il a fait, le moustique de merde, pour me piquer à un endroit que seul mon string est censé côtoyer ?
Hein ?

Voudrait-ce dire que, à l’instar des bras de l’Inspecteur gadget, il a le dard extensible ?

Je vous laisse, faut que je me gratte.

Rendez-vous sur Hellocoton !

36 commentaires

  1. C’est des putes, moi ils me piquent entre les orteils ces bâtards. Pour peu que ça te plaise pas, ils te visent la paupière, echec et mat.

    Un jour, j’avais une grosse compétition d’athlétisme, dans le genre super importante, on nous a fait dormir dans un campanile. Me suis tapée la chambre juste à côté de HAIES. Non seulement j’ai pas dormi, mais en plus, le lendemain me suis réveillée, avec une 60 taines de piqures sur toutes la partie gauche du corps.

    Dans les starts, j’ai failli ne pas courir, le juge de départ y croyait que j’avais chopé la varicelle. Varicelle gauche.

    (Tfaçon j’ai pas avancé, j’avais bouffé comme une truie au ptit dej à volonté pour me consoler, et je leur ai tout redistribué à l’arrivée, je suis généreuse)

  2. UN jour, on m’a dit  » il faut se battre avec les armes de son adversaire.)
    Genre.
    Vas piquer un moustique, toi.
    J’ai de la chance, je dois pas être à leur goût, je me fais JAMAIS piquer.
    C’est toujours le conjugué qui charge.
    Et lui, c’est la grosse pustule bien dure.
    Et bien-sûr, toute la baraque est au courant qu’il va mouuuuuriiiiiiiiiir.
    Une nuit, je l’ai surpris à foutre de la bombe dans le lit.
    Dingue.

    1. @ Gazelle : tu me préviens le prochain coup, que je sois dans les gradins

      @ Sylvie : S’ile veulent, je peux leur donner du sang dans un bol, hein. Mais qu’ils viennent pas voler le mien.

      @ Miss Brownie : mais fait trop chaaaaaaaaaaud

      @ Camille : un jour où je serai bien LUNEE

      @ Mélina : Moi, j’ai pas de dard pour me battre avec leurs armes. Vais demander à l’Homme.

  3. Le moustique est prêt à tout pour obtenir ce qu’il veut. Comme ces gens qui attendent derrière le rideau de fer du carrouf le matin des soldes ! Il pique n’importe où sans même faire gaffe si c’est le meilleurs endroit … l’essentiel étant qu’il ait piqué avant les autres …

  4. @ Gazelle : J’ai même pas eu ce privilège ! :o( Faut croire qu’elles attirent moins les moustiques que les fesses de Virginie. Remarque y’a p’tet un truc à creuser là ! J’vais penser à une commercialisation !

  5. Ouais moi aussi ils m’aiment. Mais l’autre jour j’en ai explosé contre mon plafond. J’ai toujours pas nettoyé la trainée de sang, faignante que je suis. (ouais on peut rajouter ça dans leurs défauts : ils dégueulassent toujours tout quand on les écrase, les cons !)

  6. En fait je me rends bien compte, que c’est des putes.
    TOUS.
    Dans le sud, dans le Nord, à l’étranger.
    je me fais rarement piquer… mais quand je me faisp iquer ça vaut pour 10 ans.
    style sous l’ongle.
    n’importe quoi.
    enfin bref.
    salut!

  7. Je ne comprend pas pourquoi, lorsqu’il y a un moustik à la maison, c’est systématiquement moi et jamais mon épouse ou ma fille qui se fait piquer… C’est vraiment trop injuste.

  8. en surfant rapidement sur ton blog (aller et retour de l’ascenseur), j’ai eu comme un bref effet d’optique à la lecture de tes titres : une femme myopathe du slip.

    Je sais, je suis bizarre. Mais fait le test, tu verras.

  9. aaaaaaaarhhh moi ces connards de moustiques s’attaquent à mes doigts (de mains) ça a l’air tout bête comme endroit mais ça gratte à la folie. J’ai envie de me couper les mains à la machette quand ça arrive… mais le pire ça reste l’oeil…

  10. Il fait trop froid pour les moustiques ici, par contre je me fais tout le temps piquer par les araignées, et c’est pénible a force. Peut etre que je t’envoie mes araignées pour qu’elle mange tes moustiques??

  11. Je découvre ton blog (oui, je tutoie mais promis je touche pas !) et j’aime !!!
    Je reviendrai très vite et je vais faire tourner en rajoutant un zoli lien dès que j’ai 5 minutes !
    A bientot !

    1. @ Till : Voilà. Le moustique est de la même race que les gens avec leurs charriots à l’ouverture de Carrefour.
      T’es bon, toi.

      @ Madame Kévin : ils doivent juste être terrorisés par les folles blondes alors.

      @ Lili : même pas. C’est eux qui s’assoient sur moi

      @ Constouille : je demande à voir, quand même

      @ Kahlan : très vrai, c’est des crados

      @ Noisette : ha ouais, sous l’ongle, ça pue

      @ Oopsy : Je sais faire la différence. Mes morpions sont à leur place.

      @ Bigou : parce que ton épouse se badigeonne de citronnelle sans te le dire, pour que ce soit toi qui charge.
      Bienvenue !

      @ BritBrit : Putain, la maladie de ouf !

      @ La pestouille : je suis bien d’accord avec toi, les doigts, c’est super douloureux et t’as envie de te les gratter au sang…

      @ M. : T’es sûre ?

      @ Anna : ou alors c’est des mutants.

      @ Baraginie : Non merci. Tu peux les garder. Vraiment. En fait, j’adore les moustiques.

  12. C’est que tu dois être trop bonne !
    Il ne te reste plus qu’a essayer le stick de camouflage des unités commandos, ça contient un repulsif puissant, mais là y a pas que les moustiques que tu vas faire fuir !

  13. Au contraire ils doivent t’adorer les moustiques justement… pour faire de toi leur cassecroûte préféré… moi j’ai l’avantage d’avoir un sang acidulé qu’ils détestent… alors y’en a un qui essaie et il doit passer le mot à toute la colonie qui suit…

    ça m’arrange bien d’ailleurs…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *