Chaudière

Là, telle que vous me voyez, je suis d’humeur chafouine. Si je n’aime pas avoir froid, j’aime encore moins avoir chaud.

Le froid, encore, je peux le gérer, même si je suis victime du syndrome du hérisson quand le froid m’attaque : je sors mes piquants. Le mari-presque-tout-neuf geint à chaque fois que je colle mes jambes contre les siennes dans le lit, le pauvret. Pour qu’il arrête, je décolle mes mollets et les remplace par mes pieds et là il crie. Le froid serait la deuxième cause de divorce que ça m’étonnerait pas (la première étant le vidage de pot de Nutella sans le dire à son conjoint qui, toute la journée, ne pense qu’à la tartine qu’il va se faire en rentrant et qui retrouve le pot vide).

Mais quand même, j’aime encore moins l’été.
Quand on a froid, on peut rajouter des couches. Quand on a chaud, on ne peut pas en enlever. Sinon ça fait mal.

Mais bon, on a râlé pendant des semaines en se demandant où était passé le soleil, s’il était parti jouer à cache-cache avec Mirza, Charlie, le chat de la mère Michel et Ornicar alors il paraît qu’il ne faut pas se plaindre. Ok les copains, alors ne nous plaignons pas. On va même faire de l’optimisme (hissez la grand voile) et trouver les raisons d’apprécier le fait qu’il fasse plus chaud que dans la culotte de Clara Morgane.

  • Quand on dit qu’on est fatigué, tout le monde compatit en mettant ça sur le dos de la chaleur. Il y a deux semaines, c’était la même chose mais avec la pluie.
  • Si t’es une tarte ou une quiche, tu peux cuire.
  • Si tu as oublié ton déo, tu peux rivaliser avec Evian et Volvic. Source naturelle garantie.
  • Tu peux dormir nu, la fenêtre ouverte et faire une bonne action en offrant un repas aux moustiques.
  • Tu peux mettre des chaussures ouvertes. Tu peux en mettre des fermées aussi, mais que si tu aimes le camembert.
  • Le front et la moustache luisants aident les avions à se repérer.
  • Tu peux te prendre pour Kim Basinger dans Neuf semaines et demi avec un glaçon (ou un pot de Häagen-Dazs, comme tu veux) (c’est meilleur) (mais ça colle).
  • Pour te sécher les cheveux, tu n’as qu’à mettre la tête à la fenêtre (mais pas sous un nid).
  • Si tu en as marre de ton chien, tu peux le mettre dans la voiture (ça marche aussi avec la belle-mère).
  • Personne ne te colle dans le métro.

 

Je ne dirai pas vivement l’hiver parce que vous allez me dire que je me suis plainte de l’hiver et que le printemps et l’été restent mes saisons préférées.
Mais Evelyne, si tu pouvais avoir la gentillesse de baisser un petit peu le thermostat, je te serais reconnaissante.
(et tes aisselles aussi)

Ginie, quiche flambée

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 commentaires

  1. Je suis d’accord pour qu’Evelyne baisse le chauffage, je récite des incantations pour appeler de bonnes gelées…ah oui j’oubliais, j’suis dans mon huitième mois de grossesse.
    Note pour plus tard: Ne pas se reproduire en novembre!

    1. Aujourd’hui j’ai mis de l’eau froide dans ma baignoire et je suis restée dedans jusqu’à ce que les température soient vivables. La grossesse aidant, je ne comprends pas comment le nutella installé sur les hanches ne fond pas tellement je transpire. J’aurais du accoucher en juin, pour le coup, j’aurais déjà tout perdu c’est sur. La nature est une garce..

  2. J’ai bien ri également, juste une petite remarque d’une sudouestienne (j’aurais préféré dire chocolatine, mais pas sûr que tout le monde pige) expat à Paris, quelle que soit la température, ON TE COLLE dans le métro, bon ça a un avantage, même si tu lèves les pieds, tu tiens debout !!!
    Aller, la bise et bon we 🙂

    PS. Au fait le mari et le bébé de moins en moins neufs, ils sont revenu avec les melons ? Parce que sans déc, en plus de mourir sous la cagnasse ce serait moche que n’aies pas eu ton melon…

  3. « Personne ne te colle dans le métro »

    FAUX!

    Je reviens de Paris, et même si il fait ultra chaud, les gens s’entassent quand même dans les rames bondées >.> Ils doivent être habitués ^^

  4. Exactement: en hiver, quand t’as froid tu mets des couches (ou tu t’offres un Kanuk!), en été quand t’es à poil et ben t’as encore chaud (ou alors t’as la chance de passer ta journée dans l’eau (mer, ocean ou piscine)
    vive les payes froids!^^

  5. Bon c’est vrai j’ai quitté Paris pour le grand ouest (sans regret aucun) il y a 3 ans…. mais de source sûre hiver comme été on te colle dans le métro ^^

    Pour les chaussures ouvertes, tu prends la même pointure pour chaque pied ?? :p

  6. Démménage dans le Nord, c’est l’hiver même en été 🙁 Rarement plus de 3 jours consecutifs de soleil et ici hier ct cuir, et chaussures fermées…et quelle bêtise de n’avoir pas emmené le cheche > g u froid!!! Pour les bébés, on aurait même pu sortir le bonnet…envois nous ton soleil moi j’en veux 😉

  7. Je déteste cette chaleur permanente qui fait bien briller le front et fais ressortir tous les points noirs… Je suis obligée de me réveiller plusieurs fois par nuit pour décoller le chat, sinon on fait ventouse…

  8. C’est vrai qu’avec 36 degrès en Ardèche, je me dis « on va tous crever », oui j’exagère je sais! Mais c’est vrai aussi qu’on a assez galéré avec ce temps pourri digne de mon Pas de Calais natal! Puis heureusement, on a les orages le soir !!! C’est marrant ca fait peur aux trolls =)

  9. J’aime le point un et le point 4… parce que c’est vrai qu’on remet toujours notre fatigue en cause par rapport au temps!! et le repas aux moustiques 🙂 ici si je laisse les fenêtres ouvertes se sont les mouches qui vont me bouffer !!

  10. AH ben non, pas d’accord ! On a un super prétexte pour ne pas faire les corvées, pour ne pas rendre les invitations et pour rester tranquillou à l’ombre sur la chaise longue. Moi je dis vive la grosse chaleur !

  11. Moi je suis une grande fana de la chaleur! je m’épanouis enfin par ce temps! par contre, je ne pense pas que Clara Morgane porte des culottes! au mieux un string mais j’en jurerais pas :p

  12. a lilie je compatis… j’en suis à mon septieme mois de grossesse ! on devrait nous interdire de copuler en automne hiver !
    sinon j’ai bien aimé ton article ! moi avec mon gros bidon et mon nombril qui ressort je fais ventouse avec l’Homme ! moi qui déteste qu’on me touche le nombril je suis servie !

  13. Le problème du métro est qu’aux heures de pointes (surtout le soir après une longue journée bien chaude) il n’y a pas d’autre solution que de se coller… et la…. et bien ça colle!! beurk!!!

  14. Ah merci ! Quand je dis qu’il fait trop chaud et que j’aime pas la mer, et qu’en plus c’est clair en hiver on peut rajouter des épaisseurs et en été c’est bien plus difficile de gérer, on me prend pour une folle, surtout que j’aime pas la mer et que j’habite à… 15 mn (je suis dans le Var). Merci encore je suis pas totalement folle alors ! Encore un bel article !

  15. Idem, je déteste la chaleur… et je passe pour une folle quand je le dis… et j’habite à la Réunion!!!!!!!!!! Ici c’est l’hiver en ce moment (23/24°) et je suis en pull… trop bon!!!!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *