Comment j’ai failli trouver l’amitié

Réponse aux spams

C’est le cœur lourd que je vous écris ces lignes. Tellement lourd que j’ai gagné plusieurs kilos sur la balance. Alors, je me suis dit que j’allais partager ma mésaventure avec vous, sait-on jamais, peut-être qu’après je rentrerai dans ma nouvelle robe.

Tout a commencé il y a plusieurs semaines. J’ai reçu le mail d’une certaine Gladys, qui m’a profondément touchée.

[blockquote]

Bonjour
J’espère que avec prière tout va bien dans votre famille. Je suis Mme Gladys Vettese  de nationalité Française mariée au feu Mr Gaetano Vettese de nationalité Italiène ; de mémoire glorieuse et bénie qui fut ingénieur consultant AU Bénin pendant 9ans dans la société de production et de raffinerie des produits pétrolier.Au bout de 7ans de mariage, il mourut d’un accident de travail et depuis sa mort, je souffre de deux maladies comme le cancer et le diabète. Ce qui m’a poussé à aller me soigner en Europe chez les spécialistes.
Malgré tout leurs efforts il y’ a pas eu de changement positif car la tumeur est à son stade terminal et tout récemment,mon docteur m’a dit
que je ne survivrais pas au bout des 2 prochains mois à venir .Alors j’ai décidé de retourner au Bénin pour le reste de mes jours. Je crains fort que je décède laissant derrière moi toute ma richesse celle acquit de l’héritage de mon défunt mari d’une valeur totale de 980.000.00€ (Neuf cent quatre vingt mille Euro) qui se trouve présentement dans une banque ici au Bénin.
J’ai choisi de vous faire don de cet argent dans l’espoir que vous le dépenseriez pour des causes justes, honnêtes et charitables comme les
personnes malades;les personnes âgées; des centres d’aide aux orphelins et aux sans abri etc.Je ne sais pas dans quelle domaine
d’activité vous travaillez mais je voudrais que vous gardez une partie de cet argent pour vos propres activités et le reste pour aider les
autres.Si vous acceptez , je vous prie de me répondre avec tout votre contact afin que je vous mets en contact avec mon notaire pour faire de
vous mon légataire et universel bénéficiaire. Si j’ai pris cette décision c’est parce que je n’ai pas eu d’enfant avec mon mari qui
puisse hériter de cet argent, et les organismes caritatives ici en Afrique ont tous des idées de détournement. Je souffre énormément et
j’ai très peur de mourir sans connaitre la destination de mes biens, je n’arrive presque pas à dormir la nuit comme la journée car je ne
veux pas mourir sans avoir fait don de tout cet argent.
De tout cœur acceptez mes sentiments les plus sincères.
Que Dieu vous bénisse.
Gladys Vettese

[/blockquote]

Vous me connaissez, j’ai le cœur aussi mou que mon ventre (très très très, donc), je ne pouvais qu’être sensible à la détresse de cette pauvre dame. Et puis, je l’avoue humblement : je n’ai aucun ami et je ne reçois jamais de mail. Je suis seule au monde, comme disait le grand écrivain du Cid.
Cette Gladys me semblait aimable et honnête, j’ai donc immédiatement répondu à son mail.

[blockquote]

Chère Gladys,
Je suis tellement heureuse de ton mail ! Pour tout te dire, j’étais en train de faire pipi quand j’ai entendu la petite sonnerie qui m’indiquait que j’avais un nouveau message. Je n’ai pas trop l’habitude, les seuls mails que je reçois sont des newsletters auxquelles je me suis abonnée pour recevoir du courrier (j’ai aussi mis un autocollant sur ma boîte aux lettres pour demander au facteur de me laisser des prospectus). Alors quand j’ai vu qu’il s’agissait d’un message sans aucun but commercial, uniquement guidé par la générosité et la bonté, j’ai fait des sauts périlleux (je m’étais essuyée avant).
Je dois te dire que je suis désolée de tout ce que tu subis. Tu cumules, dis donc ! Mais enfin, soyons positifs, ça pourrait être pire : tu pourrais avoir des mycoses.
En te lisant, j’ai eu une idée : tu veux que je fasse de bonnes actions avec l’argent que tu m’offres gentiment, alors je vais obéir. Et ma bonne action, ça va être de te sauver la vie ! Figure-toi que mon père est chirurgien spécialiste des généralités, il a un peu fait la bougie quand je lui ai demandé (il regardait Les anges de la téléréalité), mais il est d’accord pour t’opérer ! Et tout ça pour la modique somme de 979.999 euros (neuf cent soixante dix neuf mille neuf cent quatre vingt dix neuf euros). Tu sais ce qu’on dit : un chirurgien vaut mieux que deux tu l’auras.
Je ne te demande qu’une seule chose en échange de cette faveur : sois ma meilleure amie. Ca me manque cruellement, surtout quand je joue au Strip Scrabble (j’en ai marre d’être à poil).
Si tu acceptes, je serai là, toujours pour toi, n’importe où quand tu voudras, je serai toujours la même, un peu bohème, prête à faire des folies, je serai, même si la vie nous sépare, celle qui te redonnera l’espoir, on ne laissera rien au hasard, car tu sais que je resterai ta meilleure amie.
J’attends ta réponse sur ma jambe de grue,
Cordialement,
Ginie
PS : pour répondre à ta question, je suis taxidermiste.

[/blockquote]

Deux jours plus tard, n’ayant pas de réponse, j’ai commencé à m’inquiéter. Et s’il était trop tard ? Et si ma pauvre Gladys n’était plus ?
Je lui ai donc renvoyé un mail.


[blockquote]

Coucou ma Gladys chérie,
Je m’inquiète un peu de ne pas avoir de nouvelles de toi, rassure-moi : es-tu toujours vivante ? Si oui, réponds-moi, si non, demande à quelqu’un de le faire pour toi.
J’espère que je ne t’ai pas porté la poisse avec mon histoire de mycoses…
Bisous bisous
Ta Ginie

[/blockquote]

Le lendemain, alors que je posais un mot compte triple, j’ai reçu une réponse. Il se peut que j’aie légèrement crié de joie, parce que les voisins ont appelé la police.

[blockquote]

Bonsoir cher frère,
Merci pour votre message et que Dieu nous assiste. Cher frère,  Il est vrai qu’on ne se connaît pas mais sachez que Dieu nous connait tous.
Cher frère, j’ai été orpheline à l’âge de 03 ans, j’ai grandit parmi ces jeunes.  Cher frère, il m’est conseillé par mon guide spirituel de faire ce geste loin de mon entourage et c’est pourquoi, je vous ai contacté de la sorte.
Toutefois, je comprendrai votre étonnement quand à ma façon de procéder. Cher frère, j’aurai une série d’opération dans quelques jours et seul Dieu sait l’avenir comme l’a dit mon docteur. Je vous prie de bien vouloir vite me répondre car seul Dieu sait l’avenir.
J’aimerai par ailleurs connaître votre nom.
Amicalement de vous écrire
Gladys Vettese

[/blockquote]

Quelle ne fut pas ma surprise de m’apercevoir que ma nouvelle amie n’avait pas compris mon message. Mais, comme on dit, tout vient à point à qui ménage sa monture. Cette chère Gladys voulait manifestement y aller mollo. Alors j’ai répondu mollo.

[blockquote]

Hou là, ma Glagla,
Je ne voudrais pas t’effrayer, mais je crains que la mycose ait atteint le cerveau ! Je ne suis pas ton frère, je suis Ginie, tu sais, celle qui murmure à l’oreille des chevaux morts ? Il devient urgent de te faire opérer, en effet, mais j’insiste : mon père est le meilleur. C’est lui qui a opéré Emmanuelle Béart et les frères Bogdanov, tu peux y aller les yeux fermés.
Ce que je te propose, c’est qu’on en parle par téléphone, ça ira plus vite. Donne-moi ton numéro, je t’appelle en suivant.
Big bisous
Ginie
PS : Il n’y a pas que Dieu qui sache l’avenir. Le 8 12 12 aussi.

[/blockquote]

Cette fois, la réponse n’a pas traîné. Je n’ai eu à rafraichir ma boîte mail toutes les deux secondes que pendant 37 heures.
Mais quand on aime, on ne vend pas la peau de l’ours.

[blockquote]

Cher frère,
Merci pour votre message et que Dieu nous assiste. Cher frère, le temps presse pour procéder à la donation de 980.000.00€ (Neuf cent quatre vingt mille Euro) . Dieu seul sait l’avenir et mes cancers sont terminales. Pour procéder, Cher frère , je vous demande de prendre contact avec mon notaire ci joint, Maître Yolando Martes.
C’est lui qui procèdera au transfert de la somme cher frère. Vous pourrez garder une partie de cet argent pour vos propres activités et le reste pour aider les autres qui ont besoin.
Amicalement de vous écrire
Gladys Vettese

[/blockquote]

Bon. Ça allait mal, les copains, ça allait mal. Je ne pouvais décemment pas laisser cette pauvre Gladys dans un tel état. Quel genre d’amie aurais-je été, hein ? Je vous le demande.
Je n’ai pas attendu votre réponse, vous m’excuserez, l’amitié n’attend pas. J’ai donc répondu.

[blockquote]

Salut Frangine,
J’ai bien conscience que le temps presse, j’ai donc pris une décision de la plus haute importance : j’arrive. J’ai pris un aller simple pour le Bénin, j’ai réussi à trouver ton adresse grâce à mon cousin qui est presque policier (il est fan de Walker Texas Ranger). J’arriverai dans quelques heures, le temps de boucler ma valise, ce qui n’est pas chose aisée car le loup, le renard et la belette prennent un peu de place. Mais hors de question de partir sans eux, ce sont mes premiers animaux empaillés, ils me servent de porte-bonheur. J’aime bien les attacher à ma ceinture, comme des porte-clés, ça donne un genre, je vois bien l’admiration dans les yeux de tous ceux qui me croisent.
Allez, sœurette, bientôt je te serrerai dans mes bras. Je mettrai quand même des Mapa, les mycoses c’est comme les puces : ça saute de chatte en chatte.
Bisous
AESD
Ta Ginie

[/blockquote]

Je m’attendais à une explosion de joie. Que dis-je, à un feu d’artifice ! Mais que nenni, Glagla est restée coite. La surprise, sans doute. Alors, deux jours plus tard, je lui ai renvoyé un message.

[blockquote]

Coucou ma Glaviotte,
C’est moi.
Je suis à l’aéroport de Cotonou, tu viens me chercher ?
Tu me reconnaitras facilement, il paraît que je ressemble à Alf (mon père m’a refait le nez).
Je t’attends avec impatience.
Bisous

[/blockquote]

Le lendemain, toujours rien. J’étais désespérée, persuadée qu’il était arrivé quelque chose de terrible à Gladys.
J’ai donc renvoyé un mail.

[blockquote]

Coucou Pupuce,
J’espère que tu vas bien, ce serait dommage que tu sois morte juste avant notre rencontre… Au pire, ne t’inquiète pas, je m’occuperai bien de toi, je suis sûre que tu te sentiras bien sur mon canapé, juste à côté de mamie. Bon, tant pis pour le Scrabble, mais comme on dit, tant va la mycose à vau l’eau qu’à la fin elle trépasse.
Je vais quand même venir vérifier, tu me donnes ton adresse s’il te plaît ?
Je t’embrasse,
Ginie, je t’aime

[/blockquote]

Deux jours plus tard, ma boîte mail était toujours aussi vide que mon soutien-gorge. J’ai commencé à paniquer, vous me connaissez, j’ai l’anxiété aussi sensible qu’un écran tactile.
J’ai renvoyé un message, comme une bouteille dans la mer sombre de mon désespoir.

[blockquote]

Ma Gladouille,
J’arrive.
Ne bouge pas.
(enfin, si tu peux)
Kiss, love et tutti quanti.

[/blockquote]

Puis un autre, une heure plus tard.

[blockquote]

Je suis là.

[/blockquote]

Et encore un.

[blockquote]

Regarde par la fenêtre.
C’est pas Alf, c’est moi !

[/blockquote]

Et un autre.

[blockquote]

Viens, chouchoune, j’ai du Gyno Pevaryl !

[/blockquote]

Toujours rien. J’étais au fond du rouleau, au bout de la falaise, au bord du gouffre. Se pouvait-il que le destin nous ait joué ce vilain tour ? Se pouvait-il que ce beau roman d’amitié n’ait pas eu le temps de s’épanouir ? J’en étais là de mes réflexions quand un doute m’a assaillie.
Et si Gladys s’était jouée de moi ? Et si elle avait voulu m’entourniquer ? Et si tout ceci n’était qu’une gigantesque arnaque ?
Je ne pouvais y croire. Elle était sincère, ça se sentait. Personne n’était capable d’inventer la mort de ses parents, de son mari, des maladies, dans le seul but d’arnaquer des personnes fragiles. C’était impossible.
Mais il ne faut jamais dire « Impossible, je ne boirai pas de ton eau ». Alors il fallait que j’en aie le cœur net.
J’ai donc envoyé un ultime mail.
[blockquote]

Chère Gladys,
Je suis rentrée chez moi, je suis désolée d’avoir voulu te brusquer. J’ai bien réfléchi : j’accepte ta proposition. Je vais donc contacter ton notaire, quels renseignements dois-je lui fournir ?
Merci,
Cordialement,
Ginie
[/blockquote]La réponse est arrivée moins d’une heure plus tard.

[blockquote]

Cher frère,
Merci pour votre message et que Dieu nous assiste. Cher frère, le temps presse pour procéder à la donation de 980.000.00€ (Neuf cent quatre vingt mille Euro) . Dieu seul sait l’avenir et mes cancers sont terminales. Pour procéder, Cher frère , je vous demande de prendre contact avec mon notaire ci joint, Maître Yolando Martes.
C’est lui qui procèdera au transfert de la somme cher frère. Vous pourrez garder une partie de cet argent pour vos propres activités et le reste pour aider les autres qui ont besoin.
Amicalement de vous écrire
Gladys Vettese

[/blockquote]

Exactement le même message que précédemment. Un coup de fil à mon cousin-presque-policier me l’a confirmé : Gladys se brossait les pectoraux avec mon amitié. J’ai eu mal, je n’ai pas honte de l’avouer. Heureusement que le loup, le renard et la belette comptent sur moi, sinon j’aurais pu faire une bêtise, comme par exemple avaler le tube de dentifrice. On a frôlé le drame.
Mais je me suis dit que cette personne ne méritait pas ça. Alors, à la place, j’ai décidé de lui rendre la monnaie de son chèque.
[blockquote]

Chère Gladys,
Je suis au regret de t’annoncer qu’on vient de m’annoncer que j’étais atteinte d’une tumeur au troisième ongle en partant de la gauche, je ne vais donc pas pouvoir honorer notre accord.
Mais ne t’inquiète pas, j’ai trouvé une personne de confiance qui pourrait tout à fait me remplacer. Tu peux y aller les yeux fermés, il a de solides références, il a occupé des postes qui demandent la plus grande droiture. Ton argent sera entre de bonnes mains.
Je te laisse son adresse mail, il devrait te répondre rapidement, il est assez disponible en ce moment : jerome-cahuzac@lesyeuxdanslesyeux.fr. Mais je ne peux te le garantir : Dieu seul sait l’avenir.

Je te quitte par la plume, mais pas par la pensée,

Ginie

[/blockquote]
Je n’ai plus jamais eu de réponse. Je suppose qu’ils se sont entendus.
Pour ma part, je ne sais pas si je m’en remettrai un jour. Mais, comme on dit, une de perdue n’amasse pas mousse.

Ginie, en berne

Pour relire mes anciennes « réponses aux spams », c’est par ici.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

52 commentaires

  1. Je suis morte de rire, moi aussi je reçois de temps en temps ce genre de mail, je n’ai jamais pensé à répondre mais ça peut être drôle.

    Bonne journée à toi et à ton petit loulou.

  2. Merci pour ce fou rire ! J’ai beaucoup de peine pour Gladys …
    Cependant je ne te remercie point pour TA MEILLEURE AMIE, que j’ai en tête depuis 5 minutes !

  3. Je suis morte de rire moi aussi ! J’ai un peu flippé en lisant le début, genre « merde y’a vraiment des gens qui tombent dans le panneau de ces spams ?? »
    Bises
    Eva

  4. Et je ris toujours autant !
    Une fois, j’ai répondu ( après avoir lu une de tes aventures mailesques !) de la même façon … effet catharsis garanti pour moi ( c’était une période difficile et la vie devait reprendre le dessus!) et arrêt net des spams.
    Depuis, j’attends un spam qui pourrait me redonner l’occasion de faire des réponses dignes de la 4ème voire de la 5ème dimension !!!
    Bonne journée , Ginie .

  5. Désopilant, nous avons ri comme des baleines ! Merci pour ce bon petit moment et belle journée à vous !
    PS : Pour la donation de 980.000.00€ (Neuf cent quatre vingt mille Euro), ne t’inquiète pas, cher frère, nous pouvons te mettre en relation avec Mme Gélatine Drapeau, de nationalité panafricaine, mariée au feu Mr Eustache Drapeau de nationalité française ; atteinte d’un triple panaris au cervelet, elle cherche à faire une donation de 1 111 111.11 € (un million cent onze mille cent-onze Euros et onze centimes). Si cette somme te convient, écris à gelatidrapeau@hotmail.com de la part d’Autumn et Espelette; les Mamies Stars.

  6. Oh purée, je suis au bureau cachée derrière mon écran, j’en pleure de rire !!!!
    Enfin j’ai me mis mes gants Mapa, sait-on jamais si la mycose saute à travers l’écran !!!!!!

  7. Quel fou rire ! Je n’ai jamais osé leur répondre, dis-toi qu’une fois, ils ont même fait croire dans un mail que c’était Michelle Obama (bien-sûûûr !) qui envoyait le mail.. Tiens, j’aurais peut-être dû et dire ensuite que la Première Dame des USA était ma meilleure amie. Ca aurait pu être drole haha.

  8. Tu es passée à côté d’un long roman d’amitié, qui aurait pu s’élancer comme un oiseau. Tu sais, pas une histoire d’amour vacances bateau qui finit dans l’eau, non, un long roman d’amitié , entre vous deux.
    Je comprends ton amertume.

    Courage, hang ‘on comme on dit en Amérique !

  9. oh ma Ginie, je suis tellement triste pour toi! mais je connais quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait son cousin qui est associé avec son oncle, et qui lui a eu recours aux services d’un grand monsieur pour l’aider! il avait le meme problème que toi, il avait perdu les clés de son camping-car! il a fait appel a Monsieur Kilikili Koukalamoul, un sorcier-vaudoo-marabout-bout-de-ficelle, réparateur aussi de téléphone Nokia 3310. Et ce monsieur là est capable de t’aider, il peut te faire retrouver l’amour, te prêter 25000€ sans intéret, ou retrouver Maurice le Poisson Rouge, celui qui est parti avec Jeannot le lapin! (c’est ma grand mère qui me l’a dit, parce que Jeannot s’était enfui de sa cage! je m’en souviens bien parce que le midi elle nous a fait un nouveau plat, le civet que ça s’appelle! meme que Jeannot il aurait aimé ça, y’avait des carottes avec!)
    Bref tout ça pour dire de ne pas t’inquiéter, si tu appelles ce Monsieur Kilikili Koukalamoul au 0666 25 25 33 32, et avec ton code de carte bleue (c’est pour la numérologie qu’il m’a dit!), il pourra t’aider a retrouver Gladys!

    PS : ça me fait toujours autant rire de lire tes réponses aux spams!! XD

  10. Trop bon, j’ai dû me retenir de rigoler, je suis au boulot, ça n’aurait pas fait sérieux. Du coup j’ai dû m’arrêter 3 fois en cours de lecture pour aller faire un tour aux toilettes Hem…
    Merci pour m’avoir redonné le sourire dans une journée plutôt morose.

  11. Il n’y a vraiment pas grand chose a dire ma Ginie, tu es un GENIE!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    merci pour ce super moment!!!
    Gros bisous a toi et a ta famille… je partage de suite pour faire pouffer de rire mes copains!

  12. A quoi reconnait-on une personne qui vient de lire ton billet ? A son grand sourire et ses yeux humides à force d’avoir ri…
    Merci Ginie, tu es géniale !

  13. P……Ginnie les mots me manquent je suis tellement désolée pour toi……mais quand même tu connais l adresse mail de Cahuzac !!!!!….cela doit être d un grand réconfort !!!…

  14. Je suis morte de rire, j’ai eu l’occasion de recevoir ce genre de missive et vu le style de cette prose venant tout droit d’Afrique j’ai toujours repéré l’arnaque et jamais répondu. Ma fois tu t’es bien amusée et j’ai adoré suivre le cours de la conversation me doutant de l’issue. Merci du partage.

  15. Comme d’habitude, quand je lis tes réponses aux spams je suis choquée … mais comment dieu tout puissant peu t’infliger de telles sévices… j’en reste le cul dans l’eau (je préférerai entre deux chaises c’est moins humide) mais dieu seul sais l’avenir alors plions nous a ses désirs pour ne pas succomber au mal de la pénombre ! Si tu veux une nouvelle amie je suis là … envoie moi juste ton ongle cancéreux et 500 000 euros et je suis toute à toi !

  16. Une certaine Clara Bodin me fait la même proposition… je suis une femme trop fragile… je ne tente pas de m’engager dans une amitié qui pourrait me faire le même mal qu’à toi 🙂

    Le plus triste c’est que de nombreuses personnes tombent dans ce genre de pièges…

  17. Mouah ah ah
    Le pire est que dans les premières lignes mon empathie était déjà en mode on.. Avant que je ne comprenne..
    Ton mari doit bien se marrer avec toi :-p

  18. J’ADOOORE ! T’es vraiment la plus forte, même mon mari qui a du bagout, n’y arrive pas aussi bien que toi;-)
    Le summum pour moi a été :  » les mycoses c’est comme les puces : ça saute de chatte en chatte ».
    Trop forte, Ginie, je te désigne miss France de la répartie ! Merci du fond de mes abdos, j’ai eu ma séance de muscu grâçe à toi et sans effort en plus;-)

  19. Mais qu’est-ce que ça fait du bien! Ton style et ta plume sont tellement drôles, légers et aériens.. Ca met du baume au moral, j’adore! J’ai ri !
    La bise (y compris au loup, au renard, et à la belette)

  20. Je ne m’attendais franchement à attraper un tel fou rire, là, maintenant mon ordi !!! Vais de ce pas liker ta page et de suivre comme un toutou 🙂 ou une belette, au choix !

  21. Un grand Merci pour ce moment d’éclat de rires ????????????
    Je n’en peux plus ????????????
    C’est vraiment excellent d’avoir une plume avec autant d’imagination ????????

  22. Bonjour !
    Je viens de lire aujourd’hui « Tu comprendras quand tu seras grande ». Alors j’ai cherché sur internet qui vous étiez et je suis arrivée ici, ce qui me donne l’opportunité de vous remercier, voire de vous embrasser pour cette bulle de tendresse. Ou alors, j’embrasse Julia qui, à sa façon, réhabilite ma mère et tant d’autres face aux imbéciles qui pensent que les vieux sont indécents d’être encore vivants.

    Et je vais danser sous la pluie avec Sénèque !

  23. Je découvre ton blog (oui bizarrement je me permets le tutoiement, je suis une ouf!), je viens de finir ton bouquin « le premier jour du reste de ma vie » alors que je devais me coucher tôt !!! Bon et là avec cet article tu m’as achevée ! Du coup va falloir que je lise les autres ! (Bah merci je ne suis pas couchée avec tout ça ! 😉 )

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *