Comment je me suis crue dans un épisode de Downton Abbey

On le sait, depuis le temps, je suis sériephage.
Et s’il y a bien une série qui m’a captivée ces derniers temps, c’est Downton Abbey. A tel point que j’ai décidé de manifester mon mécontentement en me laissant pousser les poils du nez quand on m’a dit qu’il faudrait attendre septembre 2012 pour connaître la suite. Je me suis dit que forcément, quelqu’un aurait pitié de toutes ces pauvres victimes obligées de subir ce spectacle imposé et qu’un élan de solidarité allait se créer, arrivant aux oreilles du producteur qui n’aurait alors d’autre solution que de reprendre le tournage fissa.

Pour l’instant, la seule chose qui ait bougé, c’est le stock de kleenex dans la salle de bains. C’est fou ce que les poils dans le nez peuvent faire éternuer.
Mais mes péripéties nasales ne sont pas le sujet qui m’amène aujourd’hui.

Downton Abbey, donc. Pour faire court, c’est une série qui se déroule au début du XXème siècle (autrement appelé Le siècle des lumières éteintes puisqu’il a vu naître, entre autres, Nadine Morano, Mickaël Vendetta et Christian Audigier) et qui suit la vie d’une famille aristocrate et de leurs domestiques. Autant te dire que ça regorge d’intrigues amoureuses, de secrets familiaux et de drames qui te tiennent en mauvaise haleine.
Bref, tout ce qu’il faut pour que je devienne accro et enchaîne les deux saisons de huit épisodes en une petite semaine.

Et je ne suis pas la seule. Ma tante, qu’on appellera Mimi pour les besoins narratifs (et parce que c’est comme ça qu’elle s’appelle), a elle aussi succombé à la série anglaise. Enfin surtout, il faut bien l’avouer, à l’un de ses personnages principaux, John Bates, qui joue le rôle d’un domestique énigmatique. Et quand je dis qu’elle a succombé, je pèse mes mots. Elle a passé des nuits à se renseigner sur lui, à compulser Google Images, à mater des vidéos de lui, à se renseigner sur sa vie amoureuse (il est sans doute homo, pas d’autre possibilité), à user de la fonction « traduire la page » pour comprendre tout ce qu’il dit dans ses interviews en ligne. Bref, elle est obsédée par John Bates.

Pour que tu comprennes bien de quoi on parle, je vais te mettre une photo de lui. Mais avant, jure de ne pas te moquer des goûts de Mimi.
Jure.
Tu vas avoir du mal à tenir ta parole, mais essaie, elle me lit.
Let me introduce you John Bates.


Toujours là ?

En vrai, quand tu le vois en mouvement, il est charmant. Pas beau, mais charmant. Et puis de toute manière, Mimi a les goûts de chiotte qu’elle veut, l’essentiel étant son bonheur. (et là je viens de m’assurer un méga cadeau d’anniversaire)
Alors, quand il y a quelques jours, dans un magasin informatique, je suis tombée sur son sosie, j’ai failli avaler mon chewing-gum, ce qui m’aurait bien emmerdée vu que je venais de le mettre dans la bouche.

C’était le vendeur du rayon Apple. Le même sourire et surtout le même regard rieur. J’étais si impressionnée par la ressemblance que j’ai accepté en souriant qu’il me vende une housse pour mon MacBook, alors que j’en ai déjà deux que je n’utilise pas. Et dès que j’en ai eu fini avec lui, j’ai appelé Mimi.

Mimi : Quoi encore ?
Moi : Je viens de parler à John Bates ! Je te jure, je viens de parler à John Bates !
Mimi : Quoi ? Comment ça ? T’es à Londres ? Tu te drogues ?
Moi : Arrête, j’en reviens pas ! Je suis dans une boutique informatique et le vendeur est le portrait craché de John Bates, c’est forcément un signe, il faut absolument que tu me rejoignes de suite !
Mimi : Ah oui mais là je viens de me taper un paquet familial de M&M’s, quand je regarde mon ventre j’ai envie de te dire que ce n’est pas le meilleur jour pour rencontrer l’homme de ma vie. Par contre, si t’arrives à chopper une ou deux photos…
Moi : Ah ben oui, ça va être facile de le prendre en photo discrètement. Tant pis pour toi, t’avais qu’à pas bouffer des M&M’s.
Mimi : Si tu prends la photo, je serai t’achèterai A VIE des stocks de M&M’s.

L’appel de l’estomac, tu connais ?
Vise un peu mes talents de détective :

Presque John Bates de loin

Presque John Bates de dos
Merde, je suis repérée

Bien entendu, je n’avais pas du tout l’air suspect, plantée au milieu du rayon, tournée vers le sosie, l’iPhone tenu à hauteur du visage genre « j’écris un SMS en faisant travailler mes biceps », le regard innocemment perdu dans le vague. Si bien que d’un coup, il s’est avancé vers moi d’un pas décidé. J’en ai profité pour prendre un ou deux gros plans flous et j’ai éteint mon téléphone.
Devant mon air perdu, il venait juste s’enquérir de mon bien-être. Il a dû croire que j’étais en train de perdre les eaux, va savoir. En tout cas, je suis passée pour une conne.

Et tout ça pour quoi ?

Mimi a en effet trouvé qu’il ressemblait beaucoup à John Bates, mais qu’il avait quand même un ventre imposant. C’est à dire que les M&M’s, elle voudrait bien ne pas avoir les partager.
Mais elle a quand même décidé d’aller juger sur place. Et je l’ai accompagnée.

Résultat : Physiquement, c’est ressemblant, y a pas à dire. Mais n’est pas John Bates qui veut. Parce que le John, on doute qu’il répète trois fois la même blague éculée, qu’il dévoile à la première venue sa ceinture lombaire et détaille au bout de 30 secondes le bruit de sa toux grasse et la consistance de ses glaires.
Ou alors il le fait en anglais, et donc ça ne dérange pas Mimi.

Depuis, Mimi se console en regardant en boucle l’épisode bonus de Noël. Et moi, je boulotte des M&M’s en contemplant ma collection de housses de MacBook.
Vivement septembre prochain.

Ginie, mère maquerelle

Rendez-vous sur Hellocoton !

54 commentaires

  1. Mon Dieu ce que tu m’avais manqué belle enfant! en plus, tu tombes à pic, j’etais en détresse de serie ce soir(ayant fini toutes mes series habituelles) car Mamour regarde le foot. Ne trouvant rien, j’avais activé mon mode « je boude pour rien mais je boude et je me régale ». Donc en plus de m’avoir donné une nouvelle série à regarder pour combler la deuxieme mi temps de OM-JeNESaisQui (merci merci merci) tu m’a redonné le sourire (du coup mon mode « je boude pour rien mais je boude et je me régale » a perdu toute raison d’exister ainsi que toute crédibilité) THANKS (tu remarqueras le côté bilingue de la meuf qui matte ses series en VO tellement elle est accroc…)

  2. Merdouille, le commentaire est partit tout seul !
    Bref je reprends : Hahaha ! Très bon article. Tu m’as fait bien rire, on est toujours très discrètes quand on prends des photos et qu’on voudrait pas que les autres s’en rendent compte !
    Si non, comme toi je suis sérivore et downton abbey fait partie des quelques 23 séries que je regarde !

  3. Brendan Coyle est à moitié Écossais… c’pour ça qu’il fait de l’effet, même pas beau… ;-))

    (sinon, après avoir vu la 1ère saison à la tv, j’ai pô pu tenir, j’ai regardé la 2ème sur youtube -je ne télécharge pas, je laisse faire les autres :D… vivement la 3ème, bordel!)

  4. J’aimerais que tu acceptes d’être mon coach-série, je n’y connais rien, par contre je viens d’en découvrir une qui a l’air sympa ça s’appelle Desperate Housewives ou un truc du genre. Bisoux à Mimi Jolie (je suis tendre même avec les gens qui ont des goûts de chiotte)

  5. Chapeau bas, Ginie Sherlock !
    Il va falloir que je me mette en quete de Downton Abbey. sacrebleu ! J’ai comme l’impression que ca va me rappeler les bouquins d’Anne Perry, serie Charlotte et Thomas Pitt, que j’adore.
    Bon, allez, c’est pas tout ca, au boulot maintenant. Je hais les lundi matin >_<

  6. je ne savais pas que je pouvais voir cette serie grace à youtube, je ne savais plus où regarder mes series en streaming. (non je ne telecharge pas non plus, mon ordi n’a pas la place pour stocker de toutes façons…) THANKS GOD!

  7. bordel 3 fois que je recommence mon commentaire soit y a un bug sur ta page soit j’suis vraiment tr-s fatiguée car il mramene à l’acceuil depuis tout à l’heure!!

    je disais donc : ah oui frappant et saisissante la ressemblance oÔ

    Sinon à Mimi s j’étais toi je continuerai à manger les M&Ms ‘enfin choix perso hein)

  8. On adore cette série !!! On a dévoré les deux saisons déjà… Vraiment bien ! Par contre, je ne dirais pas que JB est mon préféré… 😉
    Et qui ne se reconnaîtrait pas dans la prise de photos « vachement discrètes »?…

  9. Tu me fais rire un lundi matin, quel exploit lol Avec les photos à l’appui, en plus, j’adore la dernière hihi J’ai voulu faire çà, une fois, prendre quelqu’un en photo -discrètement- sauf que j’ai un portable qui date de l’an 40, du coup, autant j’étais discrète visuellement autant auditivement, je me suis faite repérer ^^ Tu me donnes envie de voir cette série en tout cas (bon, pas pour le beau John… sorry Mimi ^^, mais parce que tu es tellement captivée, que çà déteint du coup). Par contre, je vais poser une question existentielle et sans doute idiote vue mes grandes capacités informatiques (suis blonde, en plus, malheurrrr comme disent les marseillais, mais comment tu fais pour télécharger, tu vas sur quel site pour regarder toutes tes séries ? Depuis que le megaupload (je regardais tout en streaming) est mort, il y a une partie de moi qui est morte avec sniffff je me sens complètement délaissée et internet me semble tout vide d’un coup 🙁 snifffff ^^

  10. Sherlock (Robeeeeeeeeeeeert !!!!!!) Ginnie, trop forte 🙂
    En plus en étant enceinte jusqu’aux yeux (au moins), ça doit pas être discret du tout.

  11. Moi je dis qu’il devrait exister des cours genre: « comment prendre des photos des gens en douce sans se faire repérer? ».
    Et sinon tu m’as donné envie de découvrir la série. Tentatrice, va! 😉
    Bises

  12. Mais arrêtez avec cette série, moi qui adore tout ça, en ce moment j’ai même pas le temps de suivre mes séries en cours ! Je vous hais toutes !
    Sinon, sympa la trac de John Bates ! En fait moi j’ai encore jamais osé prendre quelqu’un (en photo) en catimini, comme ça. J’aurais l’impression d’avoir une cible sur le front, un truc du genre.

    1. Kahlan, la série, il FAUT que tu la regardes ! Tu vas oublier toutes les autres.

      C’était la première fois que je prenais des photos en loucedé, et je crois la dernière. Je me faisais dessus tellement j’avais peur de me faire gauler !

  13. en bonne blonde qui se respecte, j’aurais pu faire pire : j’aurais pu laisser le flash de l’appareil photo …
    (sinon, la moindre blague de toto dite avec l’accent british par un pote gay* me ferait mouiller la culotte, donc je comprends Mimi)

    * véridique

  14. Ping : Sur les dents |

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *