Cordon bleu pâle

Johnny voulait qu’on lui donne l’envie. Moi j’aimerais bien qu’on me les coupe, les envies.

  • De me rendormir. Dès que j’ouvre les yeux.
  • De pisser. En lisant Voici.
  • De brioche trempée dans un chocolat chaud. Et de Coca.
  • De ne pas faire la vaisselle.
  • De me rendormir sous la douche.
  • De me réchauffer les pieds avec le sèche-cheveux. Ou le lisseur.
  • De me griffer parce que j’ai mis mon rouge à lèvres avant de me brosser les dents.
  • De torturer celle qui vient de me couper la route. En lui passant en boucle le duo de René la Taupe et Lara Fabian.
  • De ne pas travailler. Mais de gagner beaucoup d’argent.
  • De virer mon boss pour faute grave.
  • De salade. Avec du pain, un steak et de la sauce autour.
  • D’aller vérifier si mon lit est toujours aussi confortable que quand je l’ai quitté.
  • De digérer le Big Mac pour avoir envie de frites.
  • De proposer ma virginité à celui qui créera une application permettant de retrouver son iPhone en sifflant.
  • De récupérer mon CD de Lara la Taupe pour l’offrir à la caissière aimable et rapide.
  • De scier mes talons hauts. Ou d’avoir des Mentos.
  • De ne pas trouver la vaisselle du matin dans l’évier, en rentrant.
  • De ne pas trouver mon chien avec la vaisselle du matin dans sa panière.
  • D’un câlin de fin de journée. Mais pas un Yoplait.
  • Que Mélanie largue BenoÎt, que Ninon le récupère et qu’il se rende compte qu’en fait, il aime Guillaume.
  • De chier. En lisant Closer.
  • De jambon. Avec de la pâte dessous et du fromage dessus.
  • De me démaquiller en me frottant contre mon oreiller.
  • De me griffer parce que je me suis lavé les dents alors que je savais que j’aurais envie de chocolat.
  • De me jurer que demain, je mangerai moins.

Oui, les envies rythment nos journées (pour les besoins de l’histoire, je te demande de relire la phrase précédente en ajoutant mentalement la musique de fin de Desperate Housewives et la voix de Mary Alice Young, celle qui a inversé son flingue et son sèche cheveux). On reprend.

Oui, les envies rythment nos journées. Certains y cèdent, d’autres leur résistent, mais de tous temps, elles ont été le moteur de l’humanité. Pourtant, il est des envies dont il faut se méfier.

Par exemple, une envie de cookies maison à minuit alors qu’on est aussi bonne en cuisine que le chef de la cantine de l’hôpital, c’est moyen l’idée du siècle. Surtout quand on a un retard de lecture à rattraper pendant la cuisson.

Après, rien ne dit que le cookie monobloc ne fera pas fureur à la saison prochaine.

Ginie, taupe chef

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 commentaires

  1. J’ai bien cru que c’était un gratin de légumes ton truc.

    Tu as tout de même des envies à refouler de high level.
    Si tu ne te maquillais plus, déjà, tu gagnerais du temps.

    Plus sérieusement (car toi-même tu sais que je peux être un minimous serious).
    Et ça s’appellerait comment si on les avait pas tout le temps qui nous taffurent, c’est envies?

  2. je faisais des cookies monobloc quand j’étais ado et que je croyais pouvoir bien cuisiner, depuis je m’en tiens aux muffins au moins les moules sont individuels !
    sinon, je préfèrerais voir Ninon avec Rudy et pourquoi pas Victoire, à l’occasion, si ça vous va…

  3. Procédons dans l’ordre:
    – tu vires ton boss, pas besoin d’aller bosser
    – tu offres un closer/voici/oops à la caissière pour l’amadouer
    – tu te démaquilles sur les chiottes (poser un paquet de lingettes)
    – tu manges sur 2 pages de closer/voici/oops, surtout le cookie monobloc. Le repas terminé, tu jettes les feuilles à la poubelle.
    – un mentos après le big mac, la salade, en l’absence de câlin, sous la douche, au volant
    – enfiler les talons hauts dès que tu veux casser la croûte
    – te rendormir en lisant closer/voici/oops dès que tes yeux s’ouvrent
    – brosser tes dents chaque fois que tu jures « demain, je mange moins »

    Ginie, tu es parfaite, il manque juste la synchronicité entre tes actions 😀

  4. @ Zette : si je ne me maquillais plus, je gagnerais du temps mais je perdrais tous mes amis.

    @ mllelouise : Rudy je l’aime pas, je veux qu’il soit seul.

    @ Almira Gulsh : tu crois sérieusement qu’il en reste ?

    @ Shaya : voilà, je suis une fille innovante.

    @ LMO : si, si. Mais ça se voit pas, c’est dessous.

    @ Camille : je voulais tenter les cannelés mais je pense que je vais me contenter de bouffer des BN.

    @ Poulette dodue : le pire c’est que j’avais pris du temps pour faire mes petits cookies…

    @ Sabine : Ouais. Et Mirta va se taper son petit fils.

    @ Jaja : A Bixente. Je les reconnais, je les ai croquées.

    @ Nanette : vive la différence !

    @ Ibizabelle : si tu voyais mes lasagnes…

    @ madamezaza : t’es au courant que Guillaume va tuer Luna et se suicider après ?

    @ Spyp : j’aurais dû le faire sous forme de concours…

    @ Kielut : Je vais t’embaucher comme assistante personnelle, j’aime ta façon de gérer mon planning !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *