Dear photograph

Tu sais, je suis quelqu’un de nostalgique. Je pense souvent au passé et, en prévision, j’essaie toujours de vivre chaque instant à fond pour en garder le plus de souvenirs. Je crois que c’est aussi pour ça que je prends autant de photos. Plus que la prouesse technique, c’est toujours ce qui se dégage d’un cliché qui m’intéresse. La capture de l’instant, l’intensité d’une émotion.
Il m’arrive parfois de regretter, lorsque je vis des moments heureux, de ne pas avoir mon appareil avec moi. Parce que, si ma mémoire me fait souvent défaut, les photos sont des témoins bien plus fiables qui constituent une part importante de mes souvenirs.

Je viens de tomber sur un site pour lequel j’ai eu un énorme coup de cœur. J’avais déjà été touchée par Back to the future, qui reprenait dans la même position et au même endroit des personnes en photo, des années plus tard.
Là, c’est un peu différent. Dear photograph est un site participatif où chacun peut soumettre une photo et l’accompagner d’un court texte. Un album photo intime et collectif. L’idée, c’est de retourner sur les lieux où a été prise une photo de son passé et de la superposer au paysage actuel.
Bref, quelques exemples seront bien plus parlants.

Dear Photograph, If I could turn the corner in 1942 and walk right into my mother, I’d ask her “May I walk beside you one more time?” Love, Your Daughter

 

Dear Photograph, I’ll never let go. Dad

 

Dear Photograph, Thank you for everything we had.

 

Dear Photograph, Now he only breaks hearts.

 

Dear Photograph, We were inseparable for 26 years, till cancer came her way. Can you please give me my sister back?

 

Dear Photograph, I hope I’ve made my dad proud.

 

Dear Photograph, Over 25 years later, the house is still blue and my mother is still looking over me.

 

Dear Photograph, For one brief moment, this murky little duck pond became the most beautiful place on earth.

 

Dear Photograph, The old swing is empty, but this Mama’s heart never is.

 

Dear Photograph, At the time it was not common for a man to walk behind a pram. I’m still proud of my father.

 

Dear Photograph, I was astounded, but I hadn’t had time to consider what I was seeing.

 

Sur ce, je te laisse sinon je vais me déshydrater par les yeux.

Rendez-vous sur Hellocoton !

37 commentaires

  1. Déjà que j’étais fan de « Back to the future » mais Dear Photograph me tue. C’est émouvant et magnifique, cette capture de moment passé, présent ça me file des frissons partout. Lire le texte de ces personnes, ça me laisse dans un état d’émotion proche de la crise lacrymale. Merci pour la découverte !

  2. J’aurais aimé avoir l’idée…
    Et pour celles et ceux qui aiment bien la photo en général, le graphisme en particulier, jettez un oeil à la page FB Supernature…je sais pas qui fait quoi là-dedans ms c pretty cool (ms vachement moins zémouvant, c sûr…)

  3. Ba ça y est, j’ai les yeux lyophilisés et le nez qui renifle… L’appel du passé, ces moments uniques qu’on ne retrouvera jamais… Revivre la magie d’un moment a travers une photos… Des instants qu’on pouvaient croire communs mais qui prennent toute leur dimension une fois le temps écoulé et qu’une photo nous restitue avec toute la puissance d’un ras de marée… Je suis également une nostalgique et les photos sont a mes yeux des parcelles de passé, des morceaux de souvenirs sur papier aussi precieux qu’un trésor, des témoins d’un temps révolu.
    ces photos sont tellement émouvantes… Ça me retourne le coeur…

  4. Je trouve ça follement triste et angoissant… Et puis je ne sais pas pourquoi, ça me fait penser au film « Sixième Sens »… :((( (en fait je crois que ça me fait un peu peur… va donc savoir pourquoi…)

  5. Bon ben voilà je suis toute chose devant l’ordi, limite à pleurer. J’avais entendu parler de ce site, merci pour ces extraits, tous très beaux, ici ce sont surtout les textes qui m’ont émue. (et quand tu décris des choses sur un mode un peu plus « sérieux », cf le 1er paragraphe, tu le fais drôlement bien).

  6. Une belle perle que tu as déniché là ! Effectivement, les clichés que tu as repris sont très émouvants… et j’adore l’image de ces fenêtres dans le passé superposées au présent. C’est une idée magique.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *