Des verres et des pas mûrs

Ça faisait 4 jours que j’avais le papier dans mon sac, plié en deux et glissé entre deux pages de mon agenda. Je m’étais dit que si je l’ignorais assez longtemps, il disparaitrait et que ça n’existerait plus. Mais rien à faire, je tombais dessus à chaque fois que j’ouvrais la page du jour et il me renvoyait à mes obligations. Il fallait que je le fasse, et le plus vite serait le mieux.

J’y suis donc allée.
Je suis passée devant une première fois, sans même y jeter un regard. Puis une deuxième, en ralentissant le pas. La troisième a été la bonne, j’ai pris une grande inspiration et je suis entrée avant de changer d’avis et de m’enfuir en courant.
Il m’a accueillie d’un large sourire, je lui ai dit que c’était ma première fois, que j’avais peur. Il m’a dit qu’on allait y aller en douceur. Il savait y faire avec les vierges, visiblement.
J’ai souri, mais dedans je me sentais comme la première fois où j’avais dû passer à la caisse après avoir acheté des Vania (à la sphaigne).

Je lui ai donné le papier, il m’a dit que je pouvais essayer celles que je voulais.

J’ai essayé une première paire, je me suis regardée dans le miroir et j’ai vu ma mère.
J’ai essayé une deuxième paire, je me suis regardée dans le miroir et j’ai vu ma grand-mère.
J’ai essayé une troisième paire, je me suis regardée dans le miroir et j’ai vu Nana Mouskouri.
J’ai essayé une quatrième paire, je me suis regardée dans le miroir et j’ai vu Jean-Pierre Coffe.
J’ai essayé une cinquième paire, je me suis regardée dans le miroir et j’ai vu Mac Lesggy.
J’ai essayé une sixième paire, je me suis regardée dans le miroir et j’ai vu Camelia Jordana.
Je lui ai demandé quelle paire je devais essayer pour voir Adriana Karembeu, il m’a dit que je m’étais trompée d’enseigne.
Je lui ai demandé s’il en avait des invisibles, il m’a dit que je m’étais trompée de siècle.

Finalement, j’en ai trouvé des qui me faisaient ressembler à moi, mais avec des lunettes. Je lui ai dit que je les prenais, il m’a dit qu’on allait d’abord faire le devis, je lui ai dit qu’il n’y avait pas de souci, que j’avais flashé et que je les prendrais quel que soit leur prix. Quand on aime, on ne compte pas.
Il a imprimé le devis et l’a posé face à moi, pour que je le signe. J’ai regardé tous les chiffres en bas, j’ai repoussé le devis en lui expliquant que, vu que je n’avais pas encore mes lunettes, je n’arrivais pas à voir. Il a alors prononcé le prix à voix haute. Je lui ai répondu que je ne comprenais pas le français.
Bon, visiblement il ne m’a pas crue, alors j’ai signé et il m’a dit que je pourrais venir les  chercher 10 jours plus tard.

Il me restait donc 10 jours pour convaincre mes yeux d’arrêter de faire les cons.
Je leur ai promis une paire de Ray Ban, du mascara Chanel et une heure quotidienne de relaxation face à des photos de paysages merveilleux s’ils coopéraient, mais force est de constater que mes yeux ne l’entendaient pas de cette oreille.

Dix jours plus tard, je suis ressortie de chez l’opticien avec des yeux tout neufs et un sentiment de fraternité envers les porteurs de lunettes. Pour leur prouver que j’appartenais désormais à leur clan, j’ai fait un petit signe à tous ceux que j’ai croisés, un peu comme on fait entre motards. Leurs verres ne devaient pas leur permettre de voir clairement car aucun ne m’a répondu.

Il me restait une étape à franchir, et pas des moindres : recueillir l’avis du mari-presque-tout-neuf, qui n’avait pas assisté aux essayages et qui m’a soutenue merveilleusement pendant toute cette épreuve. C’est-à-dire qu’il n’a dit « Femme à lunettes, femme à quéquette » que 395 fois en deux semaines.
J’ai fait une pause devant la porte, j’ai inspiré longuement et je suis entrée dans la maison. Dans le couloir, j’ai croisé une brune à lunettes vêtue d’un manteau noir qui se dirigeait dans ma direction. Étonnée de trouver une inconnue dans ma maison, en mon absence, avec le mari-presque-tout-neuf et le bébé-presque-tout-neuf, je me suis avancée pour lui foutre cordialement un coup de boule. Heureusement, je me suis arrêtée à temps, à quelques centimètres du miroir.

Ils étaient là, les deux hommes de ma vie, à m’attendre dans le salon. J’ai remis mes lunettes en place et je suis entrée. Ils ont souri tous les deux.
– Alors ? Je suis comment ?
– Ça te va super bien !
– Ouais ?
– Ouais, vraiment.
– Je ressemble pas trop à ma mère
– Non, non, pas du tout. Tu ressembles à la mienne.

Ginie, femme à lunettes

Rendez-vous sur Hellocoton !

49 commentaires

  1. y en a qu’on été privé de sesque et condamnés au canapé pour moins que ça….mais comme il adore sa mère, tu sais que c’est un compliment.

    ou pas.

  2. Adriana Karembeu …. rhooo l’autre, rien que ça ! J’avoue, j’ai bien ri en pensant que si tu n’avais pas été brune, le coup de boule, le miroir il l’aurait pris direct !

  3. j’ai failli il y a peu, pis en fait non.
    je n’avais pas vu d’ophtalmo depuis 20 ans ! j’ai perdu mes lunettes il y a donc…18 ans, et jamais refait de visite jusqu’à il y a 3 semaines…
    j’y croyais dur comme fer, on avait tout prévu… et l’ophtalmo (un saint homme) m’a dit que pour le peu qu’il y avait, 0,5, nul n’était besoin de m’empoisonner l’existence avec cela… il m’a dit : « à dans 2 ans, d’ici là vous aurez 40 ans, et serez presbyte…. » hahaha….
    c’est cool que t’ai trouvé une paire qui te va. j’espère que j’aurais autant de chance quand viendra mon tour !
    et sinon bébé, il t’a trouvé comment ?

  4. J’ai perdu ma virginité optique à 14 ans (y a six ans, donc) (ahem, bref, c’est pas le sujet :D) bienvenue au club!

    Mon fils râle quand je ne porte pas mes lunettes, il me dit que je suis plus belle avec… si ça peut te rassurer 🙂

  5. il a un humour très fin le mari presque tout neuf, j’adore!
    je suis porteuse de lunettes depuis mes 2 ans(soit…longtemps)…c’est quand je les enlève que ça fait bizarre à tout le monde!
    (et l’étape du devis avec plein de chiffres, c’est rien…attends de recevoir la feuille de remboursement sécu, et là tu vas te marrer!)

  6. « Mes yeux ne l’entendaient pas de cette oreille »… <3

    Et sinon bienvenue dans le monde des traces de doigts, de gras de front et/ou de joue quand tu fais la bise, du brouillard quand tu rentres dans une pièce chaude en hiver ou quand tu ouvres le four, des petits points post-cuisson des lardons qui se transforment en un film de gras en pensant les essuyer, bref, bienvenue dans le monde merveilleux des femmes à lunettes ! 🙂

  7. Magique. Comme toujours quoi. Moi ça m’a fait la meme chose le jour où j’ai eu des lentilles ( je porte des lunettes depuis que je suis propre) …dans la rue j’avais envie de crier aux passants :  »je suis des vôtres »…

  8. Bienvenue au club!
    Cet article est tellement vrai ( et si drôle) que je me dois de le partager afin que mon adorable fille en prenne connaissance, elle qui se trouve de l’autre côté du miroir…..
    Sinon, je dois vous informer d’un bienfait encore méconnu des opticiens, pour ce nouvel appareillage. Mon petit fils de 4 ans, médecin en herbe m’a rapidement guérie d’une sale angine. Eh oui, dès le matin, au saut du lit, sa prescription était sans appel » mets tes lunettes Mamie, sinon tu vas encore être malade et tousser »
    Exécution immédiate, en 2 jours, guérie la Mamie.
    Et comme d’habitude, Ginie, mes amitiés à votre belle mère.

  9. j’adore ton humour! super billet!…j’ai eu des lunettes (je les ai toujours) parce que j’y voyais mal de loin, et puis un autre truc, je sais même plus ce que c’est!….je les ai mises un temps, et depuis des années, elles sont planquées par là…je tombe dessus quand je cherche un truc….jusqu’au jour ou j’en aurais vraiment besoin lol!
    bisous bisous

  10. Ma sœur m’a fait découvrir ton blog et depuis je savoure chaque message.
    Comment fais-tu pour toujours voir le bon côté des choses ?
    Donnes moi vite ton secret que je puisse apprécier chaque moment de la vie comme tu le fais !
    Et bises aux 2 hommes de ta vie.

  11. C’est sans mes lunettes que je ressemble à ma grand mère, alors je les mets …
    « tu ressembles à la mienne … » il exagère pas un peu le Mari-presque-tout-neuf ? 😉
    Sinon, ton fiston va s’éclater, c’est trop top d’arracher les lunettes du nez de sa reum !!

  12. Bienvenue au club des « Femmes à lunettes, femmes qui voient mieux  »
    C’est une habitude à prendre mais quel bonheur de mieux voir! J’ai perdu il y a longtemps ma virginité et finalement j’adore porter des lunettes.
    Mon père me l’a sorti le coup du : » tu ressemble à Nana Mouskouri »
    Je lui ai répondu que moi au moins j’avais des cheveux…
    Et pour la réflexion du mari-presque-tout-neuf… Que dire… AHAHAHAHAH !!!

  13. Je découvre ton blog, j’adore!!!
    Pour le choix des nouvelles lunettes, je m’y vois encore. C’était, il y a 2 mois. Entre les lunettes dont on rêve, les lunettes à la mode, les lunettes qui nous vont mais qui nous convainc pas, il y a toujours la paire qui nous va et qu’on aime. Mais il faut en essayer pas mal avant de trouver celles qui nous fait dire « oui, c’est celle ci que je veux ». Et pourtant au 1er abord, on aurai pas parrié sur cette forme. Et j’ai appris aprés 20 ans de lunette (et changement d’opticien) qu’il existait des tailles pour les lunettes et qu’on peut vous proposer une autre taille lorsqu’on se sent à l’étroit dans une paire qui nous plait. A très bientôt.

  14. Juste J’A-DORE !!! Cet article est formidable ! C’est vrai que cette non-reconnaissance par les autres porteurs de lunettes franchement ça craint ! On pourrait peut-être cligner des yeux en se croisant ?!

  15. Et meeeeerde …

    Sinon, gare au bébé-presque-tout-neuf, ils adooorent chopper les lunettes !
    Signé : Agathe, bigleuse depuis ses 4 ans, ceinture noire premium d’esquive de mains de bébé

  16. Aouch la comparaison 😉 !!
    Pourquoi pas des lentilles en guise de lunettes invisibles ?

    Moi, avec leurs offres 1 paire achetée, 12 offertes pour 1 euro, j’ai un nombre incalculable de lunettes. Mais je continue à mettre des lentilles…

  17. Personne le coup de boule il l’aurait pris à la fin! Erreur fatale de me comparer à sa mère!!! #amourfouentreBMetmoi 😀

  18. mouarf !!
    gonflé le mari.. faudrait pas que ça devienne une habitude !! tiens toi le pour dit jeune homme, on verra qui rira le plus fort le jour où tu découvriras ta calvitie !!!
    en attendant, pour moi c’est lentilles obligatoires !!
    les culs de bouteilles depuis l’âge de 6 ans, j’ai du mal à trouver ça sesky !!!
    et puis j’ai la mauvaise habitude de lécher les lunettes de l’homme pour l’obliger à les nettoyer quand je distingue plus trop ses yeux.. alors j’ai peur que si je reviens aux lunettes, il trouve une solution pour se venger !!!

  19. Bienvenue au club !! Ici c’est mon premier geste fraîcheur du matin, poser mes jolies (encombrantes) binocles sur le nez….Mes enfants détestent me voir sans, ils m’ont toujours connue ainsi…Mais, m’en fous, pour mes 40 ans – c’est-à-dire dans trèès longtemps, ou pas – je m’offre un coup de laser ! C’était ça, ou un coup de scalpel dans mon gras du bide…tant pis, je garderai mon ventre de femme enceinte, mais au moins je pourrais le voir en toute clarté 🙂

    Et encore merci pour le sourire que tu as fait naître sur mon visage, comme chaque fois que je viens te lire !!

  20. Le choix des lunettes un vrai rituel ! Il me faut un loooong moment j’essaye tout, je présélectionne, puis je finalise mon cast !
    Cette année ce sont des violette (bleu inside) qui ont remportées. J’aaaaaaaaaaadore les lunettes, comme j’en ai besoin du coup je les vois comme un accessoire. si mes finances me le permettaient j’en aurai des tas de paires.
    Mes opticiens (big up à D&R) je les connais depuis 15 ans et du coup ils me choisissent parfois des montures quand ils font leurs stock.
    Un billet teinté d’humour ! Je sais que tu es encore plus radieuse à lunette !

  21. Ici c’est la progéniture qui porte des lunettes depuis peu… On est allé chez « Il est fou Affleulou il est fou »
    On a déjà passé pas mal de temps à choisir LA paire qui plaisait à Papa (trop difficile c’t’homme là) à Maman (trop émotive de voir son choubidou avec des lunettes de grand et que ça me le défigure mon bébé…) et à la progéniture (on a galéré, y’avait pas Sam le pompier ni Dora). On a fini par dégoter une paire Mickey plutôt pas mal… Et ça s’est gâté… C’etait la grande promo du moment, nous avions droit à 3 paires pour le prix d’une… mais les deux paires gratos, il a fallu les choisir parmi un panel… comment dire… heuuu… ben moche quoi… On a pris la moins moche des moches… et devant notre difficulté à trouver une plus belle parmi les moins moches, l’opticien a eu pitié et nous as proposé de nous faire les moins moches en solaires et en verre blanc…
    Oui faites donc ça….

  22. Mince toi aussi … ma 1ere fois ça a été il y a 10 ans ( hooo MErde 10 ANS?! … si j’enlève le 0 peu être que j’irai mieux ??? )
    Donc j’ai eu beaucoup (de) mal mais ça va mieux, Mes yeux ont eux le droit à une paire de RAy ban cette année , depuis le temps qu’ils me la demandaient ….
    Mes filles aime bien quand je les portent , surtout Lucie , elle adore mettre ses tous petits doigts dessus, bien au milieux ,comme ça je ne vois plus rien …..
    Bref Courage ,tu ressembleras pas longtemps a ta BM … ça passera, quand mari-presque-tout-neuf aura prit l’habitude de te voir avec , il trouvera que tu te ressemble a toi !

  23. Les lunettes peuvent être de véritables accessoires de beauté qui, si elles sont bien choisies, peuvent mettre en valeur nos regards de biches et révéler notre beauté naturelle 🙂
    Les miennes par exemple, je les ai choisies avec une amie qui a été de très bon conseil, et les réactions de tout mon entourage ont été très flatteuses !
    Résultat, je les mets plus souvent par coquetterie que par nécessité !! ^^

  24. Toutes mes condoléances pour ton récent veuvage! Quoi tu ne lui as pas cassé la gueule alors qu’il t’a aussi ouvertement insulté et devant ton fils en plus??? a mon avis tu dois couver un truc plus grave si tu as laissé passer ça!!!

    sinon pour les lunettes, t’inquiète on s’y fait vite, sauf les jours de pluie : tu n’y vois rien et en plus les gouttes font exprès de tomber dans tes yeux!

  25. Tu verras c’est bien les lunettes : cela aide à rentrer dans un personnage sérieux mi coquin (avec ton chéri pas ton partron bien sûr)
    Je réalise que je ne souviens pas de mon dépucelage de lunette, c’est triste

  26. La BM, la comparaison qui fait mal ^^
    En tout cas je te remercie, je suis opticienne, et lire un article concernant mon métier qui me fait rire ça n’arrive pas si souvent 😉

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *