Docteur pas glamour

Vénérable Monsieur le Président de la Républicité,

Jean-Pierre Pernaut m’a dit l’autre midi, celui où il avait la cravate avec des tomates farcies dessus, que nous, citoyens lambadas (ou salsas, je confonds toujours), on  pouvait vous écrire pour vous soumettre des candidats à l’Ordre national du Mérite.
Alors je me suis lavé les mains (parce que je venais de découper de la raclette) et j’ai pris mon plus beau clavier pour vous parler de quelqu’un qui le mérite, au mérite, j’ai nommé celui qu’on va appeler le Docteur X, parce que c’est la lettre qui est généralement utilisée pour désigner un anonyme, mais aussi parce que ça lui va bien, vous allez vite comprendre pourquoi. Enfin, j’espère. Je serais vraiment déçue de m’apercevoir que celui qui dirige notre pays a un QI égal à celui d’une dinde farcie de marrons toujours dans leurs bogues.

– Dites « haaaaaa »
– Hmmmmmm !!

Donc le Docteur X est mon généraliste depuis plus de quinze ans, ce qui ne nous rajeunit pas (pas comme Carlita qui va bientôt ressembler à un fœtus si elle continue l’Actimel) et il s’avère être un très bon médecin. Comme beaucoup, me direz-vous, et on ne les décore pas pour ça. Certes, mais le Docteur X, en plus de ne jamais se tromper de diagnostic, est très fort pour calmer les angoisses des hypocondriaques hystériques, notamment par l’emploi d’une formule magique aux pouvoirs indéniables : « Arrête de m’emmerder, tu es en bonne santé. Tu veux que je t’en montre, des malades ? », à laquelle je réponds invariablement « Non merci, j’ai vu Koh Lanta ».
Mais au-delà de ça, la qualité qui me pousse à vous proposer sa candidature aujourd’hui est son investissement sans faille dans son métier, son dévouement, son professionnalisme poussé à l’extrême. J’en veux pour preuve le soin mis dans ses examens. Une palpation des seins, dont la minutie est proportionnelle à la taille du bonnet,  pour détecter une sinusite, un profond toucher rectal pour écarter un risque d’angine blanche, une exploration du vagin en cas de douleurs dorsales, le Docteur X ne s’épargne rien.
Alors, au nom de tous les fruits de mer avariés qu’il a dû visiter, au nom de l’ineffaçable odeur qui parfume ses doigts, au nom de toutes les langues qu’il a abaissées, au nom de toutes les loches qu’il a dû tâter, je vous en conjure, faites-le Chevalier de l’ordre national du Mérite.
Je suis sûre qu’il saura vous remercier comme il se doit.

Votre dévouée Ginie, atteinte de sinusite et propriétaire d’un bonnet B.

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 commentaires

  1. Ton docteur X serait donc l’époux de ma doctoresse Y ??? J’ai la même, qui m’engueule dès que je prononce le mot tumeur, et refuse de me faire des ordonnances de plus de 3 lignes.

    Je l’adore.

  2. @ Almira : ravie de t’avoir ouvert l’appétit.

    @ Abi : Le docteur te fait dire que si t’es dans la même position que sur ton avatar, il te paie le billet d’avion.

    @ Zette : Merci pour le fou rire.

    @ Anacoluthe : Toi aussi t’as un toucher rectal à chaque rhume ?
    (c’est peut-être pour ça qu’on est hypocondriaques…) (à méditer)

    @ Annick : ou chez le boucher, c’est au choix.

    @ Nanette : c’est du gros cochon, oui.

    @ Dom : J’aime aussi le mien. Serait-on maso ?

  3. @ Faustine : je t’introduirais auprès de lui (lol)

    @ Mentalo : assez long, mais il y a surtout des petites vieilles. Les coquines.

    @ Jube : Rajoute 30 ans et des couronnes argentées aux chicots.

    @ Ibizabelle : Bah il regarde dans les oreilles, cte question !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *