Grazie mille

Virginie Grimaldi

J’ai eu peur, vous savez. Je me suis dit, si ça se trouve ça va pas leur plaire, si ça se trouve ils vont découvrir l’imposture, si ça se trouve ils vont le trouver tellement moins bon que le premier. Si ça se trouve, je vais les décevoir. J’étais pas loin d’acheter un bouclier à tomates, les copains.

Je crois que je n’arriverai jamais à me débarrasser de ce syndrome de l’imposteur et de ce doute qui m’accompagne en permanence, depuis toujours, mais vous savez quoi ? Je n’y tiens pas tant que ça. Parce que, sans lui, je n’aurais sans doute pas ces étoiles dans les yeux à chacun de vos messages, je n’aurais pas envie de faire la danse de la joie à chacune de vos photos, je ne vivrais pas sur un petit nuage depuis huit jours.
Si je m’y attendais, ce serait moins fort.

Le 4 mai, je me suis préparée à vivre une journée tout à fait normale.
Je me suis réveillée tout à fait normalement, avec la marque de l’oreiller sur la joue et un filet de bave sur le menton.
J’ai pris une douche tout à fait normale, en me disant qu’il allait falloir que je fasse quelque chose pour ce pelage d’hiver.
J’ai avalé un petit-déjeuner tout à fait normal (pour un sumo).
J’ai ouvert mon ordinateur tout à fait normalement.
J’ai commencé à travailler tout à fait normalement.
Et puis j’ai reçu une première notification. Une lectrice s’était ruée dans sa librairie pour acheter mon livre, il n’était pas encore en rayon, la libraire avait gentiment proposé d’aller le chercher dans les cartons à peine reçus. Puis une autre, qui m’envoyait la capture d’écran de sa commande sur Amazon. Et encore une, qui posait fièrement à côté de la couverture bleue. Puis une autre, une autre, une autre…
Le 4 mai, à 10 heures, j’ai compris que mon unique activité de la journée consisterait à découvrir vos messages et vos photos en souriant  niaisement.

Faut quand même que je vous dise : vous êtes de grands malades.
Pour la sortie de mon premier roman, vous étiez à fond, vous avez partagé ma joie, vous avez vécu cette aventure folle avec moi, vous kiffiez comme si vous en faisiez partie, et, d’ailleurs, vous en faisiez partie. Je pensais que vous ne pourriez pas faire plus.
Je vous ai gravement sous-estimés.
Depuis huit jours, je me délecte de vos mots, je souris devant vos confidences, je pleure devant vos messages.
Je ne sais pas ce qui me touche le plus. Le fait que vous aimiez autant mon livre, le fait que vous croyiez autant en moi, le fait que vous soyez toujours là, le fait que vous partagiez ma joie avec bienveillance… Ou alors vos mots, qui me disent que les miens vous ont touché, que vous avez pleuré, que vous avez ri, que vous avez reconnu ma plume, que ça vous a donné envie d’appeler vos proches ou de profiter de chaque instant. Quand je tape sur mon clavier, je n’ai aucune idée de l’impact que ça peut avoir. J’y mets beaucoup de moi, alors quand ça vous touche, ça veut dire qu’on se ressemble, quelque part. Et ça, ça me plaît.

Hier, « Tu comprendras quand tu seras plus grande » fêtait sa première semaine. Et déjà une réimpression.
Et déjà trois traduction : en allemand, en coréen, en italien.
C’est peut-être un détail pour vous, mais, quand j’ai appris qu’une belle maison d’édition italienne allait traduire mon livre (en joignant une magnifique lettre à sa proposition), la première personne que j’ai appelée est ma grand-mère (Italienne, donc). Et sa joie, son émotion, et sa petite voix qui me disait qu’elle allait s’empresser de prévenir ses cousins de Rome… pour moi ça veut dire beaucoup.

Je vous l’avais dit, j’appréhendais de laisser mes personnages s’envoler loin de moi.
Je suis heureuse de les savoir entre de bonnes mains.
Merci les copains.

Ginie, la tête dans les nuages

PS : je mets à jour toutes les infos sur mes livres au fur et à mesure ICI et sur ma page auteur.
PPS : je serai en dédicace samedi (14 mai) à Cultura Bègles, à partir de 14 heures, vous venez ?
PPPPPPPPS : en vrai, je ne bave pas la nuit.
PPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPS : (mais je ronfle) (ou alors c’est le mari-presque-tout-neuf qui a des acouphènes)

Rendez-vous sur Hellocoton !

52 commentaires

  1. <3 <3 <3 Moi aussi je t'ai déjà tout dit! Merci pour toute cette bienveillance et cette pensée que tu as toujours pour nous.
    Je savais, en fermant la dernière page, que tu cartonnerai!
    Ton roman est à ton image: au top!
    Je te fais plein plein de bisous ma Ginie! (Quoi?!) <3 <3 <3

  2. J’ai adoré le 1er et le 2 ème est un régal je suis fan vraiment le seul problème c’est quand je commence je m’arrête plus impossible de fermer le livre avant la fin ????. Je l’ai dévoré en 24h ( et j’ai 4 enfants imaginez le challenge). Merci pour ces moments d’évasion.
    Elodie

  3. C’est tellement mérité … ce livre est un bijou à se transmettre de mère en fille ! Il m’a bouleversé et d’ailleurs depuis 3 jours que je l’ai fini, il tourne encore dans ma tête, c’est dire ! Et je crois que pour écrire une histoire pareille il faut forcément être belle à l’intérieur …. bon voilà que je radote moi aussi !!

  4. je me force à m’arrêter chaque soir après 40 ou 50 pages
    pour savourer ce bonheur un peu plus longtemps…
    mais snif ça sent la fin…
    je ne lis pas les critiques des autres pour pouvoir décrire au mieux mon ressenti et écrire la mienne…
    mais je sais déjà ce que j’écrirai : ce roman est juste un petit bijou, une pépite ! immense merci Ginie <3
    tu mérites 1000 fois ce joli succès
    je t'embrasse très très fort <3

  5. Qu’est ce que j’ai aimé ton premier livre, j’aimais déjà la blogueuse que tu étais, tu me faisais rire, parfois pleurer. Tes mots souvent souvent justes, tu sais dire les choses et nous faire ressentir des émotions.
    Quand ton premier livre est sorti, je me suis ruée sur amazon pour l’acheter (le fin fond de la marne ne connaissait pas ton talent, impossible de le trouver ici).
    Je l’avais lu très vite, je l’ai aimé tout de suite. Quand on tu écrit que les gens te disent reconnaître ta plume dans tes livres, ca me fait rire parce que c’est TELLEMENT vrai !
    J’avais offert ton livre pour les 30 ans d’une amie (assortis d’un petit mot écrit de ta main) et j’en ai fait des convaincues ce soir là.
    Quand j’ai su que tu allais sortir ton deuxième livre, ca ne m’a pas étonné, tu as un réel talent et tu le mérites, j’étais tellement excité, tellement heureuse pour toi. Je l’ai commandé, j’ai vite hais amazon de ne pas me le livrer le jour de la parution (attendre 1 semaine alors que d’autres l’ont déjà c’est rageant !) puis je l’ai eu, heureuse de l’avoir enfin, en me promettant que malgré les 10 livres en attente de lecture c’est celui-là qui passerait en premier malgré mon manque de temps, j’ai ragé après ma fille qui s’obstinait à tourner les pages de ton livre avec ses doigts pleins de fromage qui pue…J’ai quasiment hurlé de joie en le voyant dans le rayon du leclerc près de chez moi, heureuse de voir qu’enfin ils t’avaient découverts ! (et rageant encore en me disant que du coup j’aurais pu l’avoir plus tôt)
    Depuis je le trimballe dans toute la maison, et dès que j’ai un petit moment, dans mon lit, dans mes wc (oui madame !) ou dans mon bain (comme il y a 1h) je lis quelques pages, rageant encore et toujours de ne pas avoir plus de temps pour en lire plus.
    Je n’avance pas vite mais je le lis, et ce que j’en lis me plait, je ne dis pas ca parce que j’aime ton blog ou toi, je le dis parce que c’est vrai, j’aime ton livre, une fois finit il ira rejoindre le côté droit de ma bibliothèque, là où je range tout les livres que j’aime et que je relirais avec plaisir (juste à côté de ton premier)
    Continues dans cette lancée, tout cela n’est pas de la chance c’est du talent. J’adorerais aller à bègles pour ta séance, mais comme la dernière fois je ne descends pas à bordeaux avant quelques mois. J’espère (et je sais) que tu vas attirer du monde (et des bonbons) et que tu pourras voir en vrai à quel point toi et ton livre vous êtes aimés….

  6. Vite vite vite! Il faut que je l’achète… J’avais noté la date dans mon agenda mais je n’ai pas encore eu le temps d’aller dans ma librairie préférée!
    En attendant, un grand bravo pour ce joli démarrage!

  7. L’écriture c’est tout de même un travail solitaire, la lecture est aussi une activité généralement solitaire . Pourtant, tu as réussi à créer un véritable échange entre nous, un vrai lien d’amitié, c’est vraiment fou mais que c’est bon !

  8. Je l’ai acheté ce matin, enfin, et il trône sur mon oreiller ! Je ne l’ai pas encore commencé, envie de faire durer le plaisir…. Je sais qu’une fois entamé je ne pourrai pas m’en détacher, je le finirai vite et serai obligée d’attendre ton 3°livre…..alors voilà, je retarde le délicieux moment d’ouvrir ton livre dont je ne doute pas qu’il me touchera autant que le précédent !

  9. Je l’ai enfin commandé après moults tergiversations avec moi même!! J’ai hâte de le commencer!!!! Et j’envoie ma photo demain sur Facebook!

    Ah et le plus important : J’ai énormément confiance en ton talent!! Et même plus encore!! *pluie de petits Coeur et de paillettes sur toi(

  10. Je vais radoter aussi mais peut importe. Je ne serai pas la seule
    Ton premier livre a été une sacrée bouffée d’oxygène. Mais alors celui là c’est inexpliquable ce que je ressens. Il me reste moins de 50 pages. Je suis en haleine entre rires et pleurs
    Chaque page lue je pense à ma grand mère qui est au côté de Miss Mamie?
    Tu es un ange chère Virginie et je ne regrette pas avoir croisé ton chemin
    Viens vite à Marseille pour une séance de dédicaces!!!
    Plein de bisous du Sud

  11. Je vais radoter aussi mais peut importe. Je ne serai pas la seule
    Ton premier livre a été une sacrée bouffée d’oxygène. Mais alors celui là c’est inexpliquable ce que je ressens. Il me reste moins de 50 pages. Je suis en haleine entre rires et pleurs
    Chaque page lue je pense à ma grand mère qui est au côté de Miss Mamie!
    Tu es un ange chère Virginie et je ne regrette pas avoir croisé ton chemin
    Viens vite à Marseille pour une séance de dédicaces!!!
    Plein de bisous du Sud

  12. Alors si ton syndrome de l’imposteur te booste, vas y, garde-le, mais tu sais maintenant que tu es une vraie auteure : zéro doute possible là ! Savoure chaque instant, c’est vraiment mérité. Moi aussi, je t’ai déjà fait mon retour et je persiste : un vrai bon moment de lecture et de réflexions pendant et après coup. L’amour et la famille, y a que ça de vrai ! (et le chocolat aussi 🙂
    <3

  13. Rhoooo moi je ne l’a pas encore !!
    J’ai voulu l’acheter vendredi (le 6 mai donc) et il n’y en avait plus ni dans mon supermarché, ni dans la maison de presse/librairie de la petite ville près de mon bled .
    Je n’avais plus acheté de livre papier, jusqu’à ton premier roman, je lisais seulement des Ebook. mais « symboliquement » c’était important. Puis je l’ai prêté à mes potesses, mes sœurs.
    Bref, demain je ferais 15 lieux s’il le faut mais je l’aurai !
    Contente qu’il est reçu cet accueil qui doit virer l’imposteur 😉

  14. Celui là il est pour moi comme un chocolat, d’un grand cru. Je le déguste, je le savoure !

    Et je sais pourquoi! Tu m’embarques sur un grand 8, celui des émotions!

    Cela fait de nombreuses années que je te connais que je suis ton blog… Et j’ai tjs senti que tu avais une plume, un vrai truc… Une générosité hors norme!

    Alors juste merci!

  15. J’ai lu ton premier livre aujourd’hui avec un pincement au cœur et les larmes aux yeux en le refermant. J’achète le 2 ème dès demain. J’ai adoré ces 3 femmes qui se trouvent et se retrouvent. Et puis ce titre ???? Bravo pour tes mots et merci pour ce moment #valerietrierwillertouch

  16. Impossible d’arriver jusqu’à toi lors de la soirée du 27 avril, mais je tenais vraiment à te dire ce nouveau roman est une vraie réussite. Je l’ai lu quasi d’un seul bloc et j’ai été agréable surprise d’apprécier ce style de romans qui d’habitude, n’est pas le mien.

  17. c’est amplement mérité ces papillons dans le ventre et cette tête dans les nuages ! ( assures toi quand même que c’est pas une gastro accompagnée d’hypoglycémie ! )

    Tu déchires tout !

    Biz

  18. Je ne te recopie pas mon avis amazon (Leticia99), mais je t’envoie plein de chaudoudoux <3 et j'essaierai d'être là samedi !!

  19. Moi aussi on a cherché ton livre dans les cartons le jour de la parution. Je ‘ai pas voulu le commander sur Amazon, car la date de livraison n’était pas la date de sortie. Et que dire ?????

    Je me suis régalée, j’ai souri, ri, essuyé des larmes, fermé le livre pour savouver, repris le livre à une heure du matin, car je voulais absolument connaitre la suite, bref tu auras compris, j’ai adoré…..
    Et la meilleure dans tout ça, c’est que je ne vois plus les personnes agées de la même façon. Ton livre m’a ouvert les yeux sur certains points, et maintenant…… Je kiffe la Life.

    Ne me fais pas trop patienter pour le 3ème, je t’en supplie.

  20. Visiblement tu n’as pas que le syndrome de l’imposteur, j’aime les gens qui s’aiment autant que je m’aime, ça doit être pour ça que je me sens proche de toi ^^/
    Tout est mérité, à mon boulot, on est 90, ils connaissent tous ton nom, dans le train, bah c’est pareil! Ceux qui ne connaissent pas encore ton nom je leur réserve un petit regard plein de pitié… oh mon pauvre, si tu savais ce que tu loupes!
    Non sérieusement, j’ai encore plus aimé le second que le premier. Il y a tout, des rires, des pleurs, de la réflexion, de l’humanité.
    Il y a des livres dont on sort grandit, le tien en fait parti (bah oui j’ai le cul bordé de nouilles, du coup j’ai pas encore eu d’épreuves qui me font grandir, du coup je me contente des bouquins. 😉
    Je lis rarement 2 fois un livre, mais le tien, c’est prévu! Il finira pas en brocante (d’ailleurs si tu pouvais venir à Nancy pour le dédicacer..?)

  21. Je n’ai pas encore lu tes livres mais je vais m’empresser de rectifier le tir et surtout, il faut que j’en parle à la médiathèque où je me fournis 🙂
    Du coup j’ai hâte ….

    Bisou et bravo !

  22. Je suis très contente qu’il y aura une traduction allemande, comme ca je
    vais pouvoir l’offrir à mes soeurs.

    Moi je le relirai certainement bientôt, comme je l’avais fait pour le premier.

    P.S. encore un grand merci pour votre liste à lire, j’en connaissais quelques uns (entre autre j’ai beaucoup aimé Le confident) mais j’ai aussi découvert de belles trouvailles et je viens de terminer L’affaire Harry Quebert.

    Et vous, continuez à écrire et nous régaler.

    Bisous de Berlin

  23. Bon bah j’ai acheté tes 2 livres (la dernière fois que j’avais voulu acheter le 1er, il n’était plus dispo (j’arrive après la guerre !)

    Alors je ne peux pas me prononcer, mais j’adore tes articles, qu’Est-ce qu’ils me font rire ! Et je suis aussi très poilue, ça réchauffe de ne pas se savoir seule (même si toi tu dors dans des superbes hôtels à Bordeaux et que tu vas avoir pleins de sous avec tes livres et pleins d’ami(e)s aussi et pas moi (mais je suis en train de me faire traiter au laser les poils des bras, c’est pas peu dire !)

    Eclate-toi !

  24. J’ai du attendre jusqu’au dimanche pour avoir ce livre (ne fais plus jamais de sortie un mercredi, c’est trop long d’attendre de retourner au boulot!) et le mardi soir il était fini. Merci pour ces moments de lecture, les livres ou chacun de tes posts sur ton blog.

    Longue vie à ce nouvel opus, les allemandes, les italiennes et les coréennes ne savent pas encore la chance qu’elles ont (j’espère que les traducteur.rice.s sont à la hauteur!).
    Et puis si le syndrome pouvait aller se faire cuire un oeuf, là bas plus loin, on n’a plus besoin de lui!

    Bravo Ginie!

  25. Merci à toi , je viens seulement de lire le premier en deux soirées ( San s télé donc don c merci aussi pour ca) j ai adoré j ai ri, pleure bref je me suis sentie bien vivante et tes personnages sont si beaux. Je vais me précipiter maintenant sur le 2 ème , qu une seule déception te lire passe trop vite ! Bravo à toi et j espère que tu nous régaleras encore longtemps de tes mots …..

  26. A la croisée de Julia et des mamies et papis, je viens de finir ce bouquin avec le sourire aux lèvres, j’ai adoré, tout simplement ….merci !

  27. J’aime beaucoup ton blog mais au départ je n’avais pas envie de lire tes livres. Ils n’avaient pas l’air de vraiment ressembler à ce que j’apprécie puis je suis souvent mais en fait maintenant je meurs d’envie de les lire.
    J’hésite de l’acheter sur le net où d’aller dans une vraie librairie où je donnerais pas de l’ar’gent à une multinationale (ou presque!!).

  28. J’ai hâte de le lire, mais comme j’ai déjà 3 livres en cours, j’attends encore un peu, histoire de lui réserver des heures exclusives comme on le ferait avec un amant. J’attends aussi les résultats des concours FB et Instagram des fois que… mais bon comme je ne gagne jamais rien, je sais que dans quelques jours j’irai harceler mon libraire si toutefois il avait mauvaise idée de ne pas l’avoir en rayon.
    Je suis ravie en tout cas de lire ton bonheur, c’est magnifique à lire et quelque peu contagieux.

  29. j’avais précommandé ton livre sur AMAZON et je l’ai reçu le jour de la parution…Elle est pas belle la vie???? Et comme d’autres l’ont déjà dit, tu as un vrai talent, et je me régale à te lire….Je ne pourrai pas venir à Bégles mais peut-être viendras-tu à la foire de livre de Brive…et dans ce cas je viendrai!
    Continue , tu nous régales.
    Bises

  30. Tu sais quoi ? Je l’ai acheté dès la semaine dernière, vendredi soir même …. Il a déjà trouvé sa place dans la bibliothèque …. Il « trône » sur le devant de la scène ….
    Mais je tiens bon ….. J’ai dit que je l’achetais pour le lire tranquillement pendant ma convalescence et je le ferai ….. dans deux semaines ….. je me suis promis de tenir jusque là …… mais c’est très dur ….
    Bises
    PS : c’est la 2ème fois que j’achète un livre à sa sortie en librairie ….. Le premier s’appelait « le premier jour du reste de ma vie » …..
    PPS : il sent bon l’encre …. comme l’autre ….
    PPPPS : deux semaines …. ça fait combien de dodos ????
    PPPPPPS : c’est quand même long 15 jours …..
    PPPPPPPPPS : j’adore ta plume.

  31. j’attends pour deux livres magnifique que je l’ai entendu et lu beaucoup à leur sujet. après si possible, je voudrais bien de les traduire en Persane.
    aide-moi sil vous plait.

    bonne journée à vous !

  32. Je l’ai trouvé à Lille!!!!! Je n’en croyais pas mes yeux! Je suis « tombée  » dessus au furet du nord d’Englos très précisément ( pour les ch’tis!) par hasard en cherchant un livre sympa, distrayant, petillant…. Pour une amie en convalescence…… Je suis ravie , je n’ai pas hésité une seconde, persudaee que ça allait lui plaire( personnalité similaire à la tienne)….. Elle m’a promis de me le preter afin que je le lise également. J’attends……( c’était hier , ma vsiite chez elle!)

  33. Je ne vais pas être originale… Ça y est, je l’ai aussi ! Depuis ce matin… Je lutte pour ne pas le commencer tout de suite, j’ai quand même du boulot cette après-midi… Et puis j’ai dévoré le premier, je vais essayer de déguster celui-ci !
    Au passage j’en profite pour te dire que j’adore ton blog, même si je ne commente jamais.

    À quand le troisième livre ?????

  34. Je viens de découvrir ton premier livre, je l’ai adoré ! Je vais vite m’empresser de lire les suivants, c’est une très belle découverte. Merci de partager tout ça avec nous, ton succès est amplement mérité, Pleins de bonnes choses pour la suite 🙂

  35. Je viens de finir ( en larmes )  » tu comprendras quand tu seras grande  » quel bonheur ce livre merci ça fait du bien même si j’ai beaucoup pleuré !
    Déjà hate de lire le 3e 🙂

  36. Bonjour

    et bien moi je suis hyper vexée: j’ai adoré « le premier jour du reste de ma vie » et je ne savais pas que vous aviez un blog! et je ne savais pas qu’un nouveau livre était sorti alors que je suis toujours à l’affut des auteurs qui m’ont plu. Je viens de commander « tu comprendras…. » et je sais déjà que je vais l’aimer. Je remercie « fan de chick lit » qui m’a permis de découvrir ce blog et qui a fait une très jolie présentation de « tu comprendras… ». Je reviendrai poser quelques mots quand je l’aurai lu. Merci.

  37. Bonsoir Virginie,
    Je suis en train de lire ton premier roman (je sais, j’ai un train de retard, mais je n’achète des livres qu’au format poche, ça prend moins de place !). J’en suis aux 3/4.
    Et en fait, il me rappelle les jeux olympiques de patin à glace que je regardais à la télé quand j’étais petite : ça avait l’air hyper facile, mais en fait ça cachait une maîtrise parfaite.
    Voilà, ton livre c’est ça : il se lit hyper facilement, on devine même ce qui va arriver, des fois, et on serait presque tenté de se dire que c’est à la portée de n’importe quelle plume, tellement ça glisse et ça coule sous le sens et la logique de l’écriture…mais voilà, c’est réalisé comme un triple axel parfaitement exécuté, maîtrise totale.
    Alors merci à toi, parce que depuis que je lai commencé il y a quelques jours, j’ai hâte de le retrouver à chaque trajet en métro pour savoir ce qui va arriver.
    Très bonne soirée, et vivement le 2ème en version poche !
    Carole

  38. Bonjour Sweet Femme, ou dois-je dire Virignie ? 🙂

    Hier soir dans mon RER, je finissais la lecture du premier livre en format poche. Je l’avais commencé la veille dans ce même RER par une chaleur étouffante et des problèmes de train sans fin. Un livre lu en moins de 30h, normal pour moi j’ai envie de dire.

    Oui, mais le tiens il était vraiment bien ! J’ai aimé les trois copines, la croisière, les chagrins d’amour, le blog, le voyage. Je me suis reconnu dans le chat Mallow (parce que March-mallow) – j’ai le même chat à la maison -; dans l’aventurière Camille qui part à l’autre bout du monde par amour, et puis l’amitié. La belle amitié.

    J’ai voyagé dans mon RER, et pas seulement banlieue-Paris, mais beaucoup plus. J’ai voyagé dans mes pensées, mes envies, mes amis, mes amours & mes emmerdes.

    J’ai aimé, adoré, surkiffé.

    Merci pour tout,
    Je lis le suivant très vite, je suis sure de l’aimer tout autant.

    Morgane.

  39. Bonsoir Virginie,
    Juste un petit mot pour dire que je viens de lire votre deuxième roman ceweek-end.
    Tout comme le premier, j’ai adoré, passé un agréable moment et ai pris quelques phrases magnifiques.
    J’attends avec impatience le prochain.
    Bonne soirée à vous.

  40. salut!
    je t’avoue que j’ai totalement aimé ton livre (Quando sarai grande capirai) (oui je suis italienne) . je te remercie parce que graçe a ton histoire j’ai recommencé a lire… j’avait un coup de blouse et les livres sont devenu des chose trés loin de moi.
    Et je te voulais aussi dire que la traduction est parfaite, c’est-à-dire qu’il me semblait de lire en français meme si, je sais, il eté italien!
    j’ai dejà pris ton premier livre (cette fois en français :)) et j’attend le nouveau!!!
    alors là je te quitte avec mon Grazie mille Virginie!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *