How to : être un bon voisin

On est tous le voisin de quelqu’un, m’a dit un jour une personne dont j’ai oublié le nom, mais dont la parole résonne encore en moi, tel le vibrato de Céline Dion.

Au gré de mes déménagements, j’ai enchaîné les voisins : les bons, les moins bons, les pas bons du-tout-du-tout. J’ai pour religion de ne pas sympathiser avec mes voisins. Je dis bonjour, je ne suis pas une sauvageonne, et je ne mords qu’à la pleine lune et encore, quand je ne me suis pas brossé les dents. Mais, généralement, quand les salutations cordiales commencent à se transformer en interrogatoire ou en autobiographie, je trouve un prétexte pour filer (surgelés dans le sac à main, chien à sortir du four, Secret Story à regarder). J’ai entendu tellement d’histoires de voisins devenus amis se transformer en remake de Massacre à la tronçonneuse que je préfère compartimenter : les amis dans le tiroir amis, les voisins dans le tiroir voisins. Et la belle-mère dans la poubelle.

Cependant, même tenus à distance raisonnable, les voisins font partie de notre quotidien. A moins que tu vives dans un arbre et que les êtres vivants les plus proches soient Tic et Tac, il y a de grandes chances que des gens habitent à-côté/en-dessous/au-dessus de chez toi. Et que, par conséquent, tu habites à-côté/en-dessous/au-dessus de quelqu’un. Comme tu es quelqu’un de bien éduqué (tu lis mon blog, CQFD), j’imagine que tu es déjà un voisin hors pair, mais je vais quand même te prodiguer mes conseils d’experte en bonnes relations de proximité.
Parce qu’un voisin averti vaut mieux que deux tu l’auras.

1 – La musique n’adoucit pas forcément les moeurs. Ou alors celui qui a inventé cette maxime ne connaissait pas Christophe Maé.
Le bon voisin prend soin de ne pas imposer ses goûts musicaux à son entourage, qui n’a pas mérité ça et a peut-être des goûts plus pointus (Garou, M Pokora). Le volume doit être maintenu à un niveau raisonnable, on n’est pas au Macumba, tu n’es pas David Guetta.

2 – « Mettez un lion dans votre moteur », c’était une image, un slogan.
Je ne sais pas à quoi tu t’attends en faisant rugir ta Fuego 20 minutes tous les matins sous ma fenêtre, mais il y a peu de chances qu’elle aille plus vite. En revanche, j’ai lu quelque part qu’en mettant une allumette dans le réservoir (tu sais, celui sur lequel tu as collé un autocollant « Je suce », ça décuple les capacités).

3 – On lave son linge sale en public, mais l’idéal est de l’étendre en privé.
Comment te dire… Les culottes séchant aux yeux de tous, ce n’est pas à proprement parler gênant. Justement, ça le devient quand elle ne le sont pas. Propres. L’odeur de moule marinière, c’est mieux quand elle est accompagnée de celle des frites.

4 – Fous tes charentaises.
Les talons, quand tu ne vis pas au rez-de-chaussée ou en maison, c’est interdit. VERBOTEN. Effectivement, tu as besoin d’entraînement pour que ta démarche surélevée ressemble plus à celle d’Eva Longoria qu’à celle de Balasko mais, de grâce, va t’entrainer ailleurs. Je sais pas, sur l’autoroute par exemple.

5 – Merde.
Ton chien, il est mignon, il fait des léchouilles, il donne la patte, il remue la queue tout ça. Mais il a un inconvénient majeur commun à tous ses semblables : il fait des bouses. Ce qui est un inconvénient pour toi le devient pour tes voisins au moment où la chaussure qu’ils ont mis trois quarts d’heure à choisir écrase le dîner de ton compagnon.
Trois solutions (par ordre décroissant de sacrifice) : sacs à caca / bouchon liège / SPA.

6 – Réserve naturelle.
Ce n’est pas toujours visible au premier coup d’œil, mais en faisant attention tu constateras que ton voisin ne vit pas chez Carrefour. Il ne tient donc pas obligatoirement à ta disposition un stock de sel/sucre/œufs/tampax/doliprane.
Dans tous les cas, il est de bon ton de ne pas solliciter l’aide des voisins dans un créneau horaire compris entre 21h et 8 heures.
Demander de la vaseline à 1h du mat’, de toute manière ça fait mauvais genre.

7 – Le dimanche, c’est le jour du seigneur. Et tu n’es pas le seigneur.
Par conséquent, la tondeuse reste au garage, le chien dans la niche, les enfants dans leur chambre. Sois gentil de mettre le téléphone sur vibreur, de démarrer la moto au bout de la rue et, si tu as des comptes à régler avec ta femme/ton mari, merci de le faire en langue des signes (je ne suis pas content = coup de boule / je t’aime = pipe).

8 – Dire bonjour, c’est le minimum. C’est bien aussi quand c’est le maximum.
La fistule anale du mari, la gastro du petit dernier, les hémorroïdes de la propriétaire, on garde ça pour son psy ou pour son skyblog. Quand l’interlocuteur regarde sa montre, c’est qu’il veut se sauver. Quand il vomit, c’est que c’est trop tard.

9 – Tu ne convoiteras point la femme de ton voisin.
Convoiter = désirer ardemment. Comme chacun sait, le meilleur moyen de résister à la tentation, c’est d’y céder. Alors pour ne pas désobéir à un commandement et risquer la canicule éternelle, baise-la et on n’en parle plus.

10 – Tes voisins, eux, ont le droit. C’est pas pareil.
Le bon voisin endure Christophe Maé, les talons sur le parquet et les rapports détaillés de la dernière coloscopie avec le sourire. Mieux, il demande à voir les clichés et complimente le choix de sous-vêtements exposés au vent.
Le bon voisin ne recevra jamais un appel de Julien Courbet, il peut dormir tranquille.

Si, malgré tous ces conseils avisés, tu as l’impression de ne pas être un voisin idéal, je ne peux plus grand chose pour toi. Toutefois, pour les cas désespérés, il reste la solution de la cabane dans les bois. Tic et Tac sont beaucoup moins exigeants, quelques noisettes devraient leur suffire.
Par contre, oublie le conseil n°9 avec eux, tu peux avoir des problèmes.

Ginie, voisine sympa

Rendez-vous sur Hellocoton !

39 commentaires

  1. La vérité si je mens … au moment où je lis ce post, il y a Christophe Maé qui passe sur W9 Hits! J’ai baissé le son direct. De plus à 4h38 du mat’ il y a pas intérêt à réveiller la voisinance.
    Sinon, régler les conflits en langue des signes, je vais retenir et le conseiller celui-là :-).
    Par contre le 9, pas sûr

  2. Je suis une excellente voisine, pour la bonne raison que je suis rarement chez moi, et que je préfère faire la fiesta chez les autres (et donc, la, je ne suis plus voisine, mais l’amie des voisins… c’est pas pareil !).
    Et puis je suis adepte de la cabane dans les bois, d’ailleurs, si t’entends parler de quelque chose dans le style (vendu avec ou sans tic et tac ), je suis preneuse !

  3. Excellent! De bon matin, ça fait du bien! Si seulement je pouvais l’imprimer et le distribuer à toutes ma résidence… Celui qui laisse son gosse faire caca dans les fourrés l’aura peut-être….!

  4. t’as l’adresse de Tic et Tac? une collocation me plairait grandement là!!!

    non pas que j’aime pas mes voisins hein, ils sont gentils, mais si je pouvais me trouver une maison posée au milieu d’un champ géant avec personne autour ça me satisferait encore plus!

    Au pire, dézingue tes voisins et enterre les quelques part dans une poubelle, la pelle arrange tous les conflits!

  5. Il faudrait que j’envoie ton article à mes voisins, en ajoutant un point particulier sur les gosses, ça pourrait le faire.
    Bah oui, je suis une voisine hors paire, mais mes voisins sont loin du compte, eux. (a mon plus grand désespoir.)

  6. Mes voisins sont de très mauvais voisins (musique à fond, hurlements lors des disputes, travaux à 7h du mat, hall d’entrée toujours sale : papiers qui trainent, on a même vu un vieux sapin de Noël au mois d’août, attendant pendant deux semaines qu’on l’emmène à la déchèterie). Mais je ne gueule pas… je cherche un autre appart!
    Avec Namour on ne s’engueule pas, mais je retiens ton langage des signes!

  7. superbe . tes conseils, à la lettre je vais les appliquer .
    euh! j’ai le droit de tuer le chien du voisin qui arrête pas d’aboyer ? . tous mes autres voisins même avec chiens sont sympas.
    MDR!

  8. Moi fini tout ça depuis que l’on a loué une maison, fini la voisine qui vient te demander si quelqu’un a une gastro car elle a entendu la chasse d’eau 5 fois dans la nuit, fini la voisine qui te demande si tu vas divorcé parce qu’elle t’ entendu t’engueuler avec ton zom, fini les matins ou tu sors de chez toi et tu marches dans le vomi que le fils du voisin a laissé sur ton paillasson.
    Maintenant de gentils voisins qui t’amènent de la salade, des tomates, des pommes, qui ramènent ta poubelle du bout de la rue, qui apprécient ton chien et tes « zados » bruyants. Ceux-là je les garde.

  9. Cet article fait rejaillir dans ma mémoire la longue liste d’anecdotes me liant à mes anciens voisins :
    – un dimanche soir à minuit zuchero à fonds
    – la voisine sainte nitouche la journée qui se transforme en Clara Morgane la nuit
    – le voisin rugbyman qui trouve ça bien de monter un chapiteau dans la cour commune pour fêter ses 30 ans, mais qui t’annonce qu’il fait une petite sauterie de 80 personnes une fois le chapiteau monté
    – demander au voisin s’il veut bien retirer la grosse corde qui lui sert à tenir son chapiteau de derrière ma voiture pour que je puisse foutre le camp de chez moi
    – ce même voisin qui fait une autre sauterie avec ses copains les sans gènes qui garent leur voiture jusque dans mon jardin (gros pétage de câble)
    – la voisine pas trop aidée que tu préviens d’une petite soirée et qui te répond : « je préfèrais pas car j’attaque le boulot le lendemain à midi »
    – le fan de petit train, qui te demande en plein repas si tu peux l’aider à déplacer sa maquette qui occupe les 20 m2 de son salon… et j’en passe

  10. Je sais pas ce qui fait le + mauvais genre : la vaseline à 1h du mat ou le beurre à 2 heures ? …
    (« ho, juste une noisette, ca devrait suffire … j’mes les doigts, hin, c’est plus pratique … »)

  11. Je déteste mes voisins. Pourtant ils sont sages. Mais rien que de voir leur gueule, ça me met de mauvaise humeur.

    Le pire chez les voisins, c’est les réunions de copropriété : l’enfer !!!

  12. mes anciens voisins ( en fait on oublie vite mais qu’est ce que ça peut être l’enfer les appartements ) un dimanche soir mon bébé 3 ans couché sur le canap complètement KO avec 40 de fièvre, et là perceuse pas la petite la grosse à percution, on monte ( on cannaissait le chemin parcoeur j’ai même fini un jour de rage par lui peter sa sonnette ) on lui dis qu’on est dimanche et qu’on a un petit trsè malade alors stop elle de mauvaise fois tjs « oui mon fils aussi est malade  » son fils il a dans les 20/25 ans !!!! et doit bosser en boite car il se prépare avec musique à fond tous les soirs de fin de semaine jsuque 23h et je pourrais en raconter des tonnes, l’enfer, et ça peut virer à la psychose

  13. Trouver l’arbre de Tic et Tac, se faire construire une cabane dans les branches et faire preuve de bon voisinage ou continuer à entendre le voisin brailler à 2 heures du mat, continuer d’entendre sa télé une bonne partie de la nuit ou lui dire que non je n’ai pas de substances illicites chez moi à lui donner quand il vient sonner à minuit, continuer à faire la morte quand il revient sonner. Ouh la la je suis face à un cruel dilemme, je vous le dis moi.

  14. Et bien ton billet tombe à pique!
    déménagement le week-end passé car ex-voisin insup.
    et tout a commencé quand le voisin du dessous a mis à exécution le conseil n° 9 avec la voisine d’à coté. Résultat un beau bordel parce que bizarrement les cocus n’ont pas eu bcp d’humour lorsqu’ils ont appris la chose! maintenant on attend de voir les défauts de nos nouveaux voisins ;o)

  15. oulala cela me renvoi aussi à mon palmarès de voisin:
    – ceux qui ont abandonné leur chat lorsqu’ils ont déménagé et le dit chat est venu gratouiller ma porte!!
    – celle dépressive qui au début ne pouvait pas me voir puis à vite abusé de ma gentillesse (connerie) et y allait à coup de (fausses) tentatives de suicide (a failli foutre le feu à nos habitation quand même!!)je suis partie avec le sourire et lui ai laissé mon ficus en souvenir!
    – ceux qui m’ont accusée de coucher avec l’homme d’entretien de l’immeuble, tout ça parce que j’ai pris sa défense dans un litige avec un « voisin »
    – celui qui psychopathe hurlait et cassait ses meubles à chaque match de l’OM, balançait ses canettes de bière vides sur le parking et a crevé mes pneus de ma voiture comme ça pour lui faire du bien…
    T’en veux d’autres??
    Et bien depuis je ne suis plus une gentille voisine!! Je grogne et je peux mordre!! d’ailleurs j’ai installé une pancarte sur ma porte: Attention voisine méchante

    Et dire que certains ont inventé la fête des voisins, ils vivent ou???

  16. C’est en effet à imprimer et à glisser dans certaines boites aux lettres…
    Ma pire voisine, 19 ans, schizophrène, en conflit permanent avec son débile de mec (hijo de puta hurlé dès 6h du mat), qui ne supportait pas quand j’allais sonner pour lui demander d’arrêter son bordel (elle me crachait dessus la cinglée), menace de zigouiller mon chat, ma fille… Et la police qui ne pouvait rien faire à part venir tous les soirs et me dire de ne pas lui coller un pain car je serais en tort.
    Conclusion de l’histoire : Du gore : un soir en rentrant flics en gilet pare-balles chez elle, porte éventrée, sang sur les murs du couloir… elle avait essayé de poignarder son mec qui voulait entrer de force chez elle ! Et là, finalement, ils ont été éjectés de la résidence !!

  17. l’art du bon voisinage …
    respecter ses 10 commandements tu devras !…
    moi qui avait fait un article sur mes chers voisins (que j’adore, non c’est un euphémisme !), tu me bats à plate couture …
    je vais imprimer ton article et le coller sur ma porte d’entrée, bien visible … si avec ça ils ont pas compris !

  18. les voisins…4 ans d outre mer …4 ans de galère totale j avais l impression de vivre chez eux ,bruits,bordéliques de faire connard avec ma gosse…alors on est allé voir ailleurs si on y était…et la le top de la cerise sur le loucom…le couple de voisin qui divorcent depuis 5 ans !!!!
    Ben crois entendre ta voisine hurler à son mari je site « espèce de connard va baiser ta pute t es qu un salop … » le tout suivit des hurlements de leur gosse …pendant,t que tot tu es tranquillement en, train de lire un harlequin passion dans ton, lit; c est expérience que je ne vous conseille pas…..

  19. Je vous mets sur mon FB. Qu’est-ce que ça fait du bien de rire. L’actualité est si déprimante.
    Comme vous avez l’art de l’écrit et du vécu dans le sang, je vous verrais bien faire un petit topo sur les caisses des grands magasins (pas sur les caissières… quoique…), vous savez celles (les caisses) qui sont devenues tellement riquiqui ou penchées, qu’on a pas le tant de ranger correctement nos courses. Bref le genre de caisses où les oeufs et la farine se mélangent automatiquement, coquilles incluses. Je suis sûr que vous avez vécu ça.
    Peut-être même, l’avez-vous déjà écris, mais je découvre votre blog, aussi, il faut que je fouille.
    En tout milles mercis pour ces franches parties de rigolades. C’est plus efficace que du Xanax !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *