Because the night belongs to lovers*

(*Basque la nuit appartient aux amoureux)

18 février 2005

Il a les cheveux longs et un pull torsadé. Elle arrive en retard. Il ne le sait pas encore, mais il devra s’y habituer.
Il l’attend devant l’hôtel qu’ils ont choisi pour leur premier week-end. En plus, aujourd’hui, il fête ses 26 ans. C’est forcément un signe.
La chambre est magnifique, la vue à couper le souffle. Il la comprendra mieux quand elle lui dira que le Pays Basque, c’est son paradis. Ça ressemble drôlement à sa Bretagne à lui. Il aimerait bien l’y emmener, un jour. Mais il ne lui dira pas, ça risque de lui faire peur.
C’est la première fois qu’elle emmène un garçon « chez elle ». C’est qu’elle a cette sensation étrange quand il la regarde, la même que quand son corps engourdi de fatigue va sombrer dans le sommeil. Le bien-être, c’est ça ?
A les voir de loin, on jurerait qu’ils se connaissent depuis longtemps. Ils rient, ils parlent des heures, ils jouent, ils s’embrassent. Comme s’ils étaient seuls, comme si c’était un anniversaire de rencontre.
Mais en s’approchant un peu, on perçoit ce petit truc que seuls les jeunes couples connaissent. Les gestes sont timides, les mots hésitants, les regards gênés.
Pourtant, ils sentent bien que quelque chose se passe et que ce week-end est important. Alors ils font tout pour ne jamais l’oublier.

18 février 2011

Il a les cheveux courts et un peu moins nombreux. Ils arrivent en retard, tous les deux, mais ils sont connus pour ça.
Ils garent la voiture au pied de l’hôtel. Il a du mal à passer la marche arrière parce qu’elle a posé sa main sur la sienne, mais il ne dit rien. Il a 32 ans aujourd’hui et il est heureux d’être là, avec elle.
La vue depuis la fenêtre est la même, mais la couleur des murs a changé. Eux aussi.
Elle est contente d’être là avec lui, dans son ancien « chez elle ». Aujourd’hui, son « chez elle », c’est chez eux. Avec lui.
A les observer de loin, on jurerait qu’ils viennent de se rencontrer. Ils rient, ils parlent des heures, ils jouent, ils s’embrassent.  Comme s’ils étaient seuls, comme si c’était leur premier week-end.
Mais en s’approchant un peu, on perçoit ce petit truc que seuls les couples expérimentés connaissent. Ceux qui ont fait du dialogue leur priorité. Ceux qui ont choisi de faire du quotidien un synonyme de bonheur. Ceux pour qui l’empathie n’est pas qu’un mot de trois syllabes. Ceux qui ont vécu le meilleur et le pire aussi., mais qui sont encore là. Encore plus forts.
Le respect. La tendresse. La complicité.
L’amour.
Chaque jour un peu plus.

Rendez-vous sur Hellocoton !

53 commentaires

  1. Ah non, tu me fais chialer au réveil, punaise, mon mascara pas encore mis !!
    C’est superbe ? Happy 6 à vous alors 🙂 C’était une belle idée de faire ça, j’espère que vous en avez bien profité ?
    Gros bisous !

  2. C’est cliché de dire que je veux être ce couple dans qq années ? Avec peut être moins de difficultés traversées, je ne sais pas, mais …
    C’est cliché ?

    tant pis, j’ai aimé.

  3. Mes grands-parents ont passé leur voyage de noces à Biarritz.
    Alors attends, si je calcule, ça fait… bé 60 ans de mariage.

    Dont acte. (j’aime bien la placer celle-là)

  4. putain de merde, tu pourrais avoir la bienveillance de prévenir pour ces billets là :
    « Attention, billet á caractère lacrimal actif, coeurs d’artichaud s’abstenir »
    Ce serait la moindre des choses.
    Merde.

    Je vous souhaite de rire, parler, jouer et vous embrasser encore très très longtemps, j’ai bien l’impression que vous avez trouvé la formule 🙂

  5. Nom di diou, c’est un truc de fou …

    Chaque année pour son anniversaire à lui en janvier, nous partons nous refaire la cerise chez Serge Blanco à Hendaye et on redevient célibataires le temps d’un week-end, là-bas, son chez lui à la base, sans petits boulets, on bouffe au resto, on claque en shopping, on va se faire masser la panse, on baise dans tous les coins, bref le truc au quotidien plus difficile …

    Ca fait pas six mais 13 et 10 ans de mariage cette année et nous habitons dans le 33, nouveau nid d’amour commun … et on aime bien a fêté le premier patin tous les 13 du mois 😀

    Enfin j’en dis pas plus … parce qu’à ce rythme, je vais découvrir que t’es ma voisine en fait et qu’on a trop de points communs, et qu’on va en tomber le cul par terre …

    Sinon, que puis-je dire, c’est tellement bien écrit …
    Joyeux anniversaire …

  6. tout est très beau , l idée du message sur le blog, la façon dont tu l as écris ,les photos,ce que vous vivez….putain ça fait du bien !!!!!(non parce que moi là je passe une journée de merde alors merci pour la bouffée d oxygène)

  7. Je vous envoie plein de grosses bises pour fêter ça ! Et quand il t’emmènera enfin en Bretagne, venez nous faire un coucou ! On a déjà eu une demande en mariage sur l’île l’an dernier… On s’y connait maintenant en séjours ultra-romantiques (tous les deux tous nus sur une île déserte avec une eau à 12°C… Ca fait rêver !)

  8. C’est beau l’amour.

    Et les pommes de terre au four.

    (je suis obligée de dire une connerie, sinon je vais devenir sentimentalomachintruc et j’aime pas)

    😉

    allez
    quand même

    ….

    ?

  9. les photos sont truquées, c’est moche le pays basque, biarritz encore plus, ne parlons meme pas de bayonne.. n’y allez pas, y’a rien à voir, restez à nice ou cannes ;-p

    (et bon nanniversaire, meme pas je suis jalouse :-p )

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *