La croisée des chemins

J’aime bien l’idée que la vie est un chemin sur lequel nous avançons à notre rythme.
Tantôt on y court, tantôt on y marche, on y ramasse de jolies fleurs, on y trébuche sur de gros cailloux, on y rencontre d’autres chemins, on y laisse quelques traces de notre passage.
Il est plus ou moins court, il est plus ou moins sinueux, il est plus ou moins fleuri, mais on ne le sait jamais à l’avance. La visibilité n’y est pas bonne et on découvre le trajet au fur et à mesure de nos pas, au fur et à mesure de nos choix.

Ce jour-là, sans le savoir, j’étais à une croisée des chemins.

J’avais 27 ans.
Jusqu’ici, mon chemin avait été facile. J’avançais les pieds dans le sable fin, sous le ciel bleu, bercée par le chant des oiseaux. J’avais bien connu quelques averses, buté sur quelques cailloux, mais rien d’assez visible pour abîmer ce beau paysage.

Ce jour-là, mon chemin a croisé le tien.

C’était le 7 février 2005.
C’était il y a 8 ans.

Je ne sais pas ce que serait ma vie aujourd’hui si j’avais continué tout droit. Je ne sais pas et je ne veux pas le savoir. Parce que mon chemin n’a jamais été si beau que depuis que le tien s’y est uni.
Ton chemin et mon chemin sont devenus notre chemin, plus fort, plus beau, plus tout.

On y rencontre chaque jour la joie. Ces petits instants partagés qui rendent la vie chouette, ces milliards de fous rires, ces souvenirs inoubliables de nos virées sans un sou, quand la voiture tombait en panne en pleine nuit, quand on bricolait des lits d’appoint, ces habitudes qui font que c’est bien, ces surprises qui font que c’est mieux, ces sentiments qui font que c’est beau.

On y croise souvent la complicité. Ces petits mots écrits sur le frigo, ces sourires échangés quand une certaine chanson retentit, ces jeux de mots qui ne font rire que nous, ces regards chargés de compréhension, chargés de tout, ces attitudes qui nous font lever les yeux au ciel mais qui nous manqueraient bien, quand même, ces choses que seuls nous deux savons, ces mots de soutien quand l’un des deux flanche.

On y est tombés sur la douleur. Elle nous accompagne chaque jour, dans un petit bout de nous. Elle nous a fait tomber, glisser, sombrer, croire que plus rien ne comptait. Et puis on s’est relevés, ensemble, plus faibles mais plus forts, plus petits mais plus grands. Elle a rendu la suite du chemin encore plus belle, plus précieuse. Elle nous a unis. Elle a fait de nous une famille.

On y a trouvé le bonheur. Un petit bout de nous deux, qui a ta bouche, qui a mes yeux, qui a son caractère. Qui nous émerveille chaque jour, qui rend la vie si belle, qui nous prouve qu’on a choisi le bon chemin. Qui nous a rejoints sur notre chemin.

J’ai l’impression que huit ans, c’est toujours. Que nos chemins ont toujours été un.
Et je nous souhaite encore 8 fois 8 ans comme ceux qui viennent de s’écouler.

Merci d’avoir croisé mon chemin.

Rendez-vous sur Hellocoton !

48 commentaires

  1. C’est beau….ça donne envie…on aimerait tous vivre ça…ah merde,c’est vrai,j’oubliais,moi aussi je suis en couple!donc je suis jalouse maintenant.tout ce bonheur est ecoeurant ;D

  2. Ben, ça fait juste du bien… de savoir que les bonnes routes croisent les bonnes routes… Et que ça prend des chemins pentus, ardus, mais aussi des chemins de traverse, des chemins vachement bien !!!
    Allez-y ! Allez-y loin, c’est bien !!

  3. c’est beau! et en tant que (mere) celibataire depuis 1 an et demi , sa me donne de l’espoir de croiser moi aussi un jour un chemin , qui devienne notre chemin, ohh c’est que j’en deviendrais toute niaiseuse tiens .. 🙂

  4. Sauf erreur de ma part il me semble avoir déjà lu une déclaration pour un précédent anniversaire. Et ça ne rend que plus touchant ce post, de savoir que les années passent, et que vous êtes toujours aussi amoureux l’un de l’autre.
    Longue vie à vous deux, au Petit Prince, et à ceux qui feront un bout de chemin avec vous…
    <3

  5. Très joli très touchant ??. Plein de bonheur à vous 2 et à vous 3. Demain ma fille aura 4 mois et samedi le 9 nous allons fêter nos 14 ans de couple….
    Que votre chemin soit très long.

  6. Très beau, très émouvant comme tu sais si bien le faire…. Je vous souhaite de vivre heureux sur votre chemin encore et encore…..et encore et encore même….

  7. Il y a 12 ans naissait ma pépite, mon fils. Apparemment le 7 février est propice aux belles naissances en tous genres. Chérissons, savourons et aimons très fort notre chance. Je suis contente de partager cette date spéciale avec au moins une jolie histoire. Joyeux anniversaire d’amoureux !

  8. C’est vraiment magnifique, et tellement bien écrit ! Je vous souhaite en tout cas tout le plus grand bonheur du monde, pour encore longtemps ! J’espère qu’un jour j’aurai autant de chance que toi, et que mon chemin croisera un autre merveilleux chemin aussi !!
    Des bises tout plein !

  9. C’est beau l’amour ! Joyeuses noces de coquelicot.

    Coquelicot : Petit pavot sauvage à fleur rouge vif qui croît dans les champs. Ses fleurs sont utilisées pour leurs propriétés calmantes. Les graines de pavot servent en cuisine ou à fabriquer l’opium…

  10. Un peu de douceur dans ce monde de brutes, ça ne fait pas de mal. C’est très beau.

    Dans certaines phrases je nous retrouve, dans d’autres un peu moins.

    En tout cas un bon anniversaire à vous !! Profitez et que la route soit longue !

  11. Punaise… j’ai des frissons tout partout… Et pourtant, il faut beaucoup pour m’émouvoir…
    Très beau texte ! J’admire ta plume…
    Je vous souhaite plein de sable fin et de ciel bleu encore !
    Bisous à toute la famille-presque-toute-neuve…

  12. C’est une métaphore que j’utilise souvent aussi puisque elle est parlante. D’ailleurs, en entretien d’embauche, on te demande bien de retracer ton parcours.

    Dis donc, pour le reste, je suis ‘achement jalouse ! C’est quoi ce bonheur qui donne envie aux autres ? Bon, pour ne pas paraître trop mesquine, je te souhaite encore une longue route avec lui, avec eux, que vous preniez les mêmes directions aux prochains croisements, et que tu ne devras laisser personne sur le bas côté en cours de route.
    Bisous

  13. Bonne poursuite de chemin… un chemin avec désormais 6 traces de pas emmêlés et quelques plumes d’ange qui volètent… Et merci pour ce don que tu as d’écrire si bien… continue de nous surprendre en alternant ces délicieux moments de rire et d’émotion… <3

  14. Je vous souhaite de très longues années de bonheur à vous et votre famille. Faites donc lire ce billet à votre belle mère, elle devrait être aux anges de constater à quel point son fils est aimé. C’est ce que chaque maman souhaite à son enfant: l’amour, le vrai. Le même (en différent bien sur ) que celui qu’elle lui porte et que vous porterez toute votre vie à votre petit bout .
    Quel régal de vous lire.
    Belle plume, félicitations.

  15. Ping : Sandrine |

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *