La ficelle

la-ficelle

Pour me récompenser d’avoir terminé mon dernier roman, je me suis offert un massage.

La vérité, c’est qu’initialement ce soin était la carotte pour me faire perdre du poids. Cinq kilos perdus me donnaient droit au massage. Bizarrement, malgré une cure de frites et de chocolat, le chiffre sur la balance n’a pas diminué. J’aurais pu m’asseoir sur la carotte (je vous déconseille de taper ça dans Google), mais j’ai préféré élaborer un stratagème pour donner envie à ma culotte de cheval d’aller galoper ailleurs.
Si mes kilos n’étaient pas sensibles au chant de la masseuse, c’est qu’ils ne savaient pas ce qu’ils loupaient. Il fallait donc leur faire goûter la promesse pour leur donner envie de la réaliser.

J’ai donc pris rendez-vous dans un centre de soin près de chez moi en clamant à qui voulait l’entendre (ma conscience) que c’était mon cadeau pour avoir posé le point final de mon troisième roman.
J’avais le choix entre une demi-heure et une heure. J’ai opté pour le plus court, histoire de garder l’autre pour le jour où la balance saurait faire des soustractions.

Je suis arrivée avec deux minutes de retard et trois pansements sur les mollets. Se débarrasser de sa fourrure au dernier moment est toujours une mauvaise idée.
Elle m’a fait entrer dans une petite pièce à la lumière tamisée et au doux parfum d’huiles essentielles.
Elle m’a demandé de quoi j’avais besoin. J’ai répondu que j’avais besoin de me détendre. Elle m’a demandé s’il y avait des zones à privilégier. J’ai répondu que si elle insistait sur les pieds, elle deviendrait ma nouvelle meilleure amie. Elle m’a demandé s’il y avait des zones à éviter. J’ai répondu que si elle ne voulait pas prendre un coup de boule, il ne fallait pas qu’elle touche au bas du dos (il ne s’est pas remis de ma chute).
Elle m’a dit de me déshabiller entièrement, d’enfiler le slip jetable et de m’allonger sur la table, puis elle est sortie.

J’ai enlevé mes vêtements à la hâte. C’est comme chez le gynéco, j’ai la phobie qu’ils reviennent alors que je suis à poil, le fion en l’air, en train de baisser ma culotte. Je m’en voudrais de déclencher une crise d’épilepsie, sans doute.
J’ai déchiré l’emballage du magnifique slip en papier. Il y avait un côté fin et un côté large. Ce n’est qu’une fois enfilé que j’ai compris qu’il s’agissait d’un string. Trop tard, mon triangle isocèle était traversé par une ficelle. Coucou Pythagore.
Je me suis allongée sur la table, j’ai attendu, attendu, zai zai zai zai, j’étais en train de me dire que j’aurais peut-être le temps de remettre la ficelle du côté de l’hypotanus quand elle est arrivée.
Elle a enduit ses mains d’huile parfumée et elle a commencé. J’étais au paradis rien qu’en imaginant ce qu’elle allait me faire. Après ça, nul doute que mes kilos feraient leurs valises fissa.

Les mollets. Hmm.
Les cuisses. Hmmm.
Les pieds. Hmmmmmmmmmmmm.
Le dos. Hmmm… Mais qu’est-ce qu’elle fait ? Pourquoi elle me frotte ?
Elle me fait mal, bordel !
Oh merde, elle essaie d’effacer mes tatouages.
Ah tiens, maintenant elle me griffe.
Oh putain, c’est un loup garou.
C’est à cause de ma pleine lune.
OK. Désormais la meuf me pétrit le dos.
Elle m’a prise pour une pizza.
Où elle va mettre les olives noires ?
SOS.

J’ai compté les secondes jusqu’à la fin du calvaire.
– Ca a été ? elle a demandé.
– C’était merveilleux, j’ai affirmé, étonnée d’entendre que j’étais encore vivante.
– Vous avez vu, j’ai fait attention à ne pas vous toucher la zone douloureuse !

Je me suis levée comme on déplie un origami.
J’ai enfilé mes vêtements en gémissant.
J’ai boité jusqu’à l’accueil.
J’ai payé en retroussant les babines.
J’ai laissé un pourboire.
Je suis rentrée chez moi.
J’ai mangé une tartiflette.

Ginie, qui va devoir changer de carotte

Rendez-vous sur Hellocoton !

46 commentaires

  1. Combien ça me rappelle un atroce massage shitsuchaispluquoi où j’ai morflé ma race pendant 50mn. A la base je suis ascendant squelette et j’ai eu l’impression que ses doigts me broyaient les os un à un pour les réduire en poudre. Je ne sais même plus comment j’ai réussi à rassembler ma carcasse pour quitter cette table de torture.

    1. Ah Emilie, j’y ai bien cru que le 1er commentaire sur le billet était pour moi, ça a dû se jouer à quelques dizièmes de secondes !! (oui j’ai des plaisirs très simples ^_^)

  2. ???????????? Tu ne serais pas la petite fille de mère Thérèsa (le pourboire après le massage carnage) ? Ça fait du bien de te revoir ici ????. Merci pour ce billet plein d’humour ?????

  3. Haaaa comme si j’y étais ! Et partir en disant « c’était parfait » alors que t’as juste envie de lui en collée une c’est trop moi ça !!!
    La tartiflette, c’est la vie <3

  4. Oh nan!!!! Je suis en train de me pisser dessus de rire. Le coup du slip jetable, trop!! Remarques une chose, c’est sensé être pour toutes les morphologie mais moi mon postérieur a du mal a se glisser dedans. Mais je n’ai jamais essayer un string. Ta masseuse est nulle. C’est normalement agréable. Essaye ailleurs ! Bisous Ginie

  5. Désolée, il va falloir me fracasser car… J’ai rit ????
    Je vais mon tout 1er massage dans un mois (je suis vierge de massage et c’est aussi une récompense pour les kilos perdus ????)
    Je ferais bien attention à la mise de la ficelle ????
    Merci pour se moment de fou rire ????

  6. Trop drôle! Mon mari m’a offert un massage gommage. Pourquoi pas les peaux mortes en moins ça peut pas faire de mal à ma cellulite ! Bref la fille commence et enfile un gant de gommage. Elle m’explique que c’est super efficace, bien plus que les produits gommants .
    Ok. Et là elle démarre et m’arrache littéralement la peau de l’ensemble du corps!!!! Horrible!!
    J’ai fait comme toi. J’ai serré les dents et j’ai dit merci. …
    En rentrant j’ai gentiment dit à mon mari que le gommage c’est terminé!!! J’avais comme un coup de soleil sur tout le corps tellement elle avait frotté ! Je m’en souviendrai longtemps!!
    Marie

    1. Testé aussi le gommage du visage… Tu parles d une torture. L arrachage de points noirs sur le nez, une horreur. J’ai cru sortir se la cabine avec le visage en feu…
      Par contre un massage relaxant c est top (quand c est bien fait) 😉

  7. Oh punaise, j’ai rendez-vous pour un massage demain, je treeeeemble ! Mais j’ai encore bien rit 😀 😀 😀 Je tâcherai de mettre mon string à l’endroit, pour commencer ! Et de ne pas prouter (t’imagine, la crainte …)

  8. Coucou ! quel drôle d’idée… quand j’aurai perdu mes kilos en trop, je me paye un relooking de Serena !!!! Sinon, pour ta chute, çà devient URGENT de voir un ostéopathe !!!!!! Très belle année… Bravo pour le ROMAN numéro 3 que j’ai hâte de découvrir… LOVE Ginie !

  9. Faut pas nous dire de ne pas rire quand tu es irrésistible ! faut dire que tu as ce don de raconter les petits micro-événements de la vie comme si c’était le film de l’année, aussi…
    Allez, je t’en rajoute une couche (tu vas garder l’image en tête et tu ne vas pas me remercier !) : ça fait longtemps que je me fais faire des massages, et très régulièrement; il m’arrive même d’y aller accompagnée de Môssieur, qui ne boude pas son plaisir de se faire pétrir… mais je m’égare. Bref, une fois (aux Thermes d’Aix en Provence, je crois) on est tous les deux dans la cabine en train de se désaper et au moment d’enfiler le string jetable – qui est quand même un fabuleux non-sens en soi – mon mari le met… à l’envers… ça y’est, tu l’as ???!!!
    Autant te dire qu’on rigolait tellement quand les masseuses sont revenues qu’on a dû prendre 5 mn supplémentaires pour qu’on se calme…
    Et sinon, la prochaine masseuse qui me fait mal, elle a intérêt à courir vite pcq je ne vais pas la louper ! NON MAIS SANS DECONNER QUOI !!! un massage qui fait mal, ça va pas bien la tête ??!! Mais il faut le dire tout de suite, quand c’est pas bien !!!
    Allez, mes cocottes, l’image mentale du mec avec le string à l’envers, c’est cadeau, c’est pour moi… ne me remerciez pas.

  10. Tu me faire rire ! Tu as la poisse quand même !
    Je suis une grande fan de massages. Un jour où je déambulais dans Barcelone avec une vilaine douleur en haut du dos, j entre dans un salon proposant un excellent prix pour des prestations top. Bon ok il y faisait un froid de gueux et les petites chinoises qui attendaient le client en surfant sur leurs faux iPhone ne portaient pas la tenue du salon
    Venus Beauté.
    Mais bon j ai voulu y croire et quand la masseuse en minijupe en Skaï et cuissaredes m a proposé les services d un charmant masseur aux jeux bridés, je ne me suis pas laissée tenter! J ai répondu « non merci, j ai mal au dos … pas ailleurs » . Installée sur le ventre, je n ai pas eu la vision du joli vase aux fleurs flottantes mais j’ai eu tout le loisir de constater que la masseuse chinoise aime La botte haute vu le nombre de paires dissimulées sous la table.
    On peut dire que le massage a été énergique, mon posterieur a été bien malaxé et j’ai encore décliné la suggestion d un Happy Final réalisé par les doigts de Bruce Lee qui attendait sans doute derriere la porte.
    Je peux dire que j ai été chanceuse car Miss Chang m a avoué que ses collègues ne savaient absolu ment pas masser et qu elle était la seule à avoir pratiqué dans un Vrai salon, je cite 🙂
    Bon j ai pas laissé de pourboire … je voulais pas qu elle croit que j avais adoré le pelotage des nichons 🙂

  11. Ben moi je suis de l’autre côté de la barrière (ou de la table)
    Et la première règle c’est: si je vous fais mal, dites le moi immédiatement. Et puis normalement ça se sent quand les muscles se crispent sous tes doigts … Et des griffures ??? Elle t’a peut être laisser un message sur le dos ?
    Quant au slip jetable … j’en avais des frissons donc je préfère avertir les personnes : elles peuvent mettre la culotte de la loose si elles sont mieux dedans. J’ai quand même des sous vêtements jetables au cas où
    C’est du plaisir et du lâcher prise le massage normalement. (Moi je lâche pas prise dans un string en kleenex mais c’est perso)
    Si tu passes un jour dans mon coin ce sera avec plaisir 😉

  12. Mdr ….. un bien rire vaut un beefsteak , merci pour la cote de bœuf du petit déjeuner . Ça me rappelle des massages exotiques, le premier fait dans le centre de soins de l’hôtel fut une torture, c’était soi-disant un massage énergisant , mon œil , un broyage en règle plutôt. Le suivant dans un tout petit salon fut un vrai bonheur si on aime se sentir comme une frite dans son huile chaude…..j’en suis ressortie toute moelleuse dedans et bien grasse dehors mais ce fut une heure de bonheur et de senteurs.

  13. Voilà qui m’a rappelé mon premier massage, cet été, cadeau d’une copine. J’y allais pour me détendre, déconnecter, j’avais envie de calme, je m’attendais à trouver une atmosphère zen et paisible. Sauf que…
    La masseuse était très pro, elle ne m’a pas fait mal du tout, mais par contre, elle a parlé. Parlé, parlé, pendant plus d’une heure. J’ai tout su de sa vie, de son ex, de sa belle-mère, de son nouveau Thermomix, TOUT!
    Je ne suis déjà pas hyper sociable en général, les papotages chez le coiffeur ça m’agace, mais alors là, j’avais juste envie de lui fourrer son huile de massage dans la bouche. Comme je suis bien élevée je me suis abstenue, j’ai juste fermé les yeux pour lui faire croire que je dormais (ce qui n’a d’ailleurs eu aucun effet).
    La prochaine fois je veux une masseuse muette!

  14. Oh non pauvre Ginie comme je te plains! Cette récompense qui se finit en massacre à coups d’ongles! Tu es très diplomate pour être rester si polie et de marbre face à ta douleur! J’aurais pas pu! En tout cas j’ai bien ris!
    Je suis une adepte des massages, mon favoris?…Le 4 mains, c’est un délice! Une heure de papouilles partout sans un son hormis le doux clapotis de l’eau procuré par la bande son du CD zen…

  15. Oh la la, pas de bol quand même, Ginie !
    Le plus, c’est que tu auras payé une tranche de rigolage aux copines, et ça, c’est déjà bien (pour nous …) !
    Bonne année, et tu m’as donné envie de manger une tartiflette, tiens !
    Gros bisous !

  16. Merdasse ! On est toujours impatient(e) de se faire papouiller…
    Fêter son 3ème roman c’est un sacré belle idée (haaaaaan j’ai hââââte, oui je l’ai dis dix fois mais j’ai hâââte !)
    Quand j’aurais atteins mon objectif de perte de poids (50 /52 kg objectif final, – 28kg à ce jour) je me fais un nouveau tatouage (tu as l’exclu tines , je n’en ai pas encore parlé).
    Ps : hé hé la new news letter marche ;-)!

  17. Toujours aussi drôle ! J’ai un peu plus de chance pour les massages. On m’en a offert un pour mes 40 ans et c’était top à part le string qu’il propose. Il pourrait prévoir plusieurs tailles…

  18. Super ! Ginnie est revenue ! Je te souhaite une jolie année ! Je t’ai attendu au Livre sur la Place à Nancy en septembre mais la belle n’est point venue. Pas grave, ce sera pour une prochaine fois pour un prochain livre ! Des gros bisous

  19. Pas de chance pour le massage, pour moi, ce fut le massage aux pierres chaudes, tellement chaudes que j’en ai gardé la marque sur le dos pendant 3 jours ! Sinon, je suis fan des massages manuels, cela me fait toujours un bien fou

  20. Très drôle cette expérience ???? Et pour ta crainte d’être surprise les fesses en l’air et bien ça m’est arrivé à moi ! Je peux dire qu’essayer de monter sur la table avec son malheureux string en papier, les seins nus et… un masseur (oui oui un masseur) qui revient un peu trop tôt c’est tellement gênant que tu es heureuse de cacher ta tête dans le trou de la table ???? Merci pour ce blog que je découvre, je termine « Le premier jour du reste de ma vie ». Célib’ et a bientôt 30 ans, ce roman correspond su tournant que prend ma vie.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *