La fourmi n’est pas prêteuse.

Je vous ai déjà parlé de La fourmi,

J’ai commencé à bosser pour lui il y a un peu plus de deux semaines et je crois que je ne vais pas tarder à me casser les deux clavicules.
Ou à faire un gosse.
Enfin, n’importe quoi pour ne plus avoir à le supporter.

pireboulotNon, c’est moi

Petit état des lieux avant l’implosion.

  • La fourmi a des oursins élevés aux OGM dans les poches (et aussi à la place des sourcils).

– Et niveau salaire, vous demandez combien ? qu’il m’a demandé avec sa tronche de fion le jour de l’entretien.
– J’ai vu sur l’annonce que vous proposiez un petit salaire pour commencer, mais comme le job est intéressant, je suis d’accord, que je lui ai répondu parce qu’il me le fallait, ce poste.

– En revanche, qu’il a continué, content d’avoir trouvé une bénévole, on va partir sur un temps partiel.
– …
– Mais, ne vous inquiétez pas, je vous ferai bientôt un avenant au contrat pour vous passer à plein temps.
– D’accord, ça me va, que j’ai accepté en hochant la tête comme les chiens à l’arrière des voitures, avant de lui serrer sa main aussi moite que la culotte de Laly de Secret Story.

Je dois donc terminer à midi, tous les jours, du lundi au samedi.
J’avoue, ça ne me déplairait pas tant que ça, ça me permettrait de me consacrer aux quantités d’activités qui emplissent mes journées (comme par exemple la sieste, la dégustation de biscuits, le matage de télé, le regroupage de copains).
Non, ça ne me déplairait pas. Si je terminais VRAIMENT à midi.
Et pas à quinze, seize, voire vingt heures.

J’allais lui casser les chevilles quand La fourmi m’a annoncé, dans sa grande magnanimité, que mes heures supplémentaires seraient payées. Bien entendu.
Bien entendu.

Et La fourmi n’a pas menti, puisque je viens de recevoir mon premier bulletin de salaire.
Il a eu l’extrême gentillesse de me payer dix heures supplémentaires (alors que j’en ai fait à peu près le double).
Ce que j’ignorais, c’est que le terme supplémentaire était à prendre au sens générique du terme.
Supplémentaire = adj, qui vient en supplément, en plus (en sus, si on est de la haute).

Je croyais connement que les heures supplémentaires étaient soumises à majoration.

picsou

Tu prends toute la couette !

  • La fourmi se prend pour un papillon (alors que c’est un pou).

– Y a rien qui empêche d’avoir des maîtresses, si ?
– C’est dommage que vous partiez si tôt, on aurait pu aller au cinéma.
– Jolie, votre jupette.
– Il doit pas s’ennuyer, votre mari.
– Arrêtez de me faire du pied, je vais mal l’interpréter.
– Pourquoi vous vous relevez pas les cheveux plus souvent ?

Touchage de main intempestif et totalement fortuit.
Frôlage de corps intempestif et totalement involontaire.
Regards appuyés.
Jeux de mots lourdingues.

Je pensais me faire des idées, jusqu’à ce que ma collègue, qui le supporte depuis dix ans, me dise qu’elle ne l’avait jamais vu comme ça avant.
Et qu’il m’envoie un SMS pour me souhaiter un bon week end.

Je fais quoi, j’attends la fin de la période d’essai pour lui casser les dents ?

  • La fourmi me prend pour une ouvrière (alors que je suis une reine).

Tous les matins, j’y ai droit.

– Vous restez cet après-midi ? Y a beaucoup de boulot…

Tous les matins, il y a droit.

– C’est que j’ai des choses prévues, il faudrait me prévenir au moins la veille !

Tous les matins, il insiste.

– Vous n’allez quand même pas laisser votre collègue tout faire ?

A partir de demain matin, je m’affirmerai.

– Si. Justement.

  • La fourmi va pas tarder à se faire écraser.

Samedi, convocation.

La fourmi s’installe face à moi, pattes écartées.

– Virginie, avant toute chose, il faut que vous sachiez à quel point je suis content de votre travail.
(tu m’étonnes, c’est gratuit)
Malheureusement, des évènements extérieurs (anciens employés qui le mettent aux prud’hommes) m’obligent à vous proposer un CDD de six mois au lieu du CDI qui était prévu (et que nous n’avons, bien sûr, pas encore signé). Mais, pas d’inquiétude, au terme de ce contrat, je vous garde.

Bien.
Sauf que :
– je comptais bien négocier mon salaire et là, ça va être plus délicat.
– je comptais bien lui expliquer dès la fin de la période d’essai, que sa drague des bacs à sable, vraiment, il pouvait la garder pour sa femme. Et là, je vais devoir faire profil bas pendant six mois.
– rien ne m’assure que, dans six mois, je ne me retrouverai pas au même point que le mois dernier, à faire les petites annonces.
– ça lui laisse six mois pour tenter un rapprochement et ne pas me renouveler si je ne m’exécute pas.
– si j’ai accepté un boulot à ce salaire, c’est justement parce que c’était un CDI.

Personne n’a un fourmilier affamé dans son entourage ?

fourmilier

Promis, le prochain article sera beaucoup plus léger.
(puisque La fourmi sera décédée)

Article non sponsorisé par Pôle Emploi

Rendez-vous sur Hellocoton !

34 commentaires

  1. Pour une fois, je ne rigole pas. Ce genre de situations me révolte. Et il s’étonne d’être aux prud’hommes ? Pour les heures sup, il faut quand même que tu te renseignes sur cette histoire de majoration.

  2. je voudrais pas faire mon maître éolas, mais me semble qu’au delà de 48h consécutives de taf sans rien signer, tu es AUTOMATIQUEMENT embauchée.
    enfin je voudrais pas faire ma causette non plus, mais j’ai vécu tellement de situations merdiques telles que tu les décris que je finis par en flairer la puanteur du cul de loin.
    (j’ai mis mon vrai mail au cas où)

  3. @ Mélina : il me semble me souvenir qu’au délà d’un certain délai sans contrat signé, le droit considère qu’il s’agit automatiquement d’un CDI.
    @ Virginie : il n’y a pas un juriste parmi tes lecteurs ?

  4. Oh bien tiens, moi aussi je bosse gratos dit donc, et même qu’en plus je fais des heures supp. Mais je suis être couillonne un peu, quoi que comme toi j’ai pas le choix.

    L’autre jour j’ai carrément embauché le boss, j’ai des horaires surprises aussi, un peu comme le jouet dans l’oeuf kinder, tu ouvres, tu sais que tu vas tomber sur un truc moche, qui sert à rien, et que tu sauras pas ou mettre, et ça rate pas, effectivement, t’as un jouet tout moche qui sert à rien, alors que t’as bouffé 2 grammes et demi de chocolat juste pour ça, ALORS que tu savais.

    C’est aussi comme ça que je me suis retrouvée auj, à faire 9h30/16h, sans bouffer. Bin oui, SURPRISE!

    (Tous des gros connards)

    (Et je peux pas lui dire, vu que l’année prochaine, on va me donner l’immense privilège de me payer mes heures supps (pas les autres, faut pas pousser).

    c’est bienvenue au club qu’on dit?

    (Bon moi je suis stagiaire/salariée/étudiante, c’est un peu la merde aussi)

    1. @ Lili : paraît que c’est pas la taille qui compte.

      @ Angie : mais c’est une fourmi rouge, alors j’ai le droit.

      @ Madame Kévin : ouais, ça me fait rire moyen aussi, d’ailleurs je lui ai parlé aujourd’hui (c’était un article programmé) (attends, je fais durer le suspense jusqu’à la fin des commentaires)

      @ Mélina : héhé, contente de te voir ici !
      Merci pour cette info, là je bosse depuis mi avril, donc on y est. Le truc, c’est que j’espère arranger les choses en douceur, sans jouer sur la loi ou quoi que ce soit, histoire de pas pourrir l’ambiance. Mais mes limites ne sont pas loin.

      @ Gazelle : si je tue ton boss, tu tues le mien ?

    1. @ Gazelle et Mélina : On devrait former une équipe, vous avez de bonnes idées, j’ai les méthodes (et le compte en banque).

      Au fait, j’ai tellement fait durer le suspense que j’ai oublié de vous raconter l’entrevue de ce matin.
      Alors, donc, j’ai obtenu la promesse d’être reconduite (youhouuuuu danse du ventre)
      Au passage, j’ai menacé à mots à peine voilés de me casser en cas de CDI s’offrant à moi. Il a eu bien les boules, La fourmi
      Et puis, cerise sur le tourteau, il va songer à m’augmenter
      C’est Noël, je vous dis, c’est Noël !

  5. Comment tu peux recevoir un bulletin de salaire sans avoir de contrat?

    Sinon, j’ai bossé pour ce genre de mec pendant presque 3 ans. Fais gaffe, ma poule, ça te bouffe à force de laisser passer. D’autant que je pouvais pas trop en parler à mon mec qui me reprochait constamment de pas lui rentrer dans le lard. Un jour, il m’a fait descendre en réunion juste pour faire un vote à main levé pour savoir si j’étais « bandante » ce jour là…

    Bosser gratos pour un con qui te mate le cul, est-ce bien raisonnable franchement?

    1. @ Milou : bienvenue ici !
      En fait, pour le contrat, il dit ne pas avoir eu le temps de le rédiger.
      C’est bizarre parce que je ne suis pas du genre à fermer ma gueule, mais j’ai tellement peur de ne plus avoir de boulot que je deviens une serpillère. (enfin pas trop non plus)
      C’est un truc de malades le coup que t’a fait ton boss, c’est super humiliant. Et je suppose qu’il a fait passer ça sur le ton de l’humour, du coup, si tu dis quoi que ce soit, tu passes pour la nana coincée qui n’a aucun second degré.

      @ Gazelle : Tu crois que si je lui saute dessus à pieds joints, ça ira ?
      Et Mélina, en vrai, elle va pas se tuer, elle fait semblant, son complice c’est Grissom.

  6. Et un pt’it coup de prud’hommes pour harcèlement.. ? Non..
    Sinon un pain dans la gueule..

    Oui, je sais, y’a pas beaucoup de boulot..
    Mais quand même..
    Faut pas tout accepter..
    Et là je sens que la fourmi se fout un peu de toi sur les bords..

  7. Les juges rappellent que le contrat de travail à durée déterminée doit être transmis au salarié au plus tard dans les deux jours suivant l’embauche. Ainsi, sa transmission tardive, pour signature, équivaut à une absence d’écrit. Or, une absence d’écrit entraîne la requalification de la relation de travail en contrat à durée indéterminée.

    Autrement dit, le salarié a les mêmes droits que tout salarié en CDI et bénéficie des règles protectrices du licenciement. Le contrat de travail ne pourra pas cesser à la date initialement prévue car il est désormais considéré comme un CDI. Ainsi, si son contrat est rompu sans motif de licenciement, le salarié bénéficiera des indemnités pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

  8. Il faut retenir que conclure un CDD implique de respecter de nombreuses règles :

    – L’une des règles essentielles est que le contrat soit établi par écrit. Cet écrit doit contenir plusieurs mentions obligatoires.
    – Il ne suffit pas d’établir un écrit encore faut-il que l’employeur n’oublie pas de transmettre le contrat au salarié et ce, au plus tard, dans les 2 jours qui suivent l’embauche.
    – En l’absence de transmission du contrat, le salarié sera considéré comme étant embauché en CDI sans période d’essai. Par conséquent, l’employeur ne sera pas en droit de demander à ce que la relation contractuelle cesse à la date initialement prévue par le CDD. Dans le cas contraire, le salarié serait en droit d’exiger des indemnités pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.
    – Arrêt de la chambre sociale de la cour de cassation du 16 mai 2007 (n°06-42188)

    1. @ Manu : le pain dans la gueule, ça va pas tarder…

      @ Isabelle : merci beaucoup pour tous ces éclaircissements.
      Si je comprends bien, quand il me fera signer le contrat, il faut que je veille à ce qu’il ne soit pas antidaté. Ainsi, si dans six mois il ne veut pas me renouveler, je peux dire que le contrat n’est pas valable ou équivaut à un CDI, c’est ça ?

  9. tout faux ma vieille!

    Quand j’ai gueulé il m’a convoquée en me disant que j’avais intérêt à apprécier ce genre de « compliment » à leur juste valeur parce que quand je serai « vieille et moche avec le cul qui tombe et les seins qui pendent » je pourrai au moins me rappeler des jours bénis où mon patron me draguait.

    Véridique.

    Si ça te rassure, je fermais ma gueule la plupart du temps aussi alors que je suis généralement pas une fille timide. Ce qu’on est con nous les filles!

    1. ha putain!!!!

      je lis ça bien en retard mais.. la gerbe!!
      chez moi, les mains de mon collegue sur mes fesses, sous ma jupe, ont été prises comme « de l’humour » par la direction qui m’a reproché d’être coincée et je trouvais déjà ça vraiment glauque mais alors ton patron… pitain de berdoul de morde! O_o

  10. C’est un connard ton boss ! Et jusqu’à la 35ème heure hebdomadaire c’est des heures complémentaires, payables à 100% et non des heures sup majorées.
    Et

  11. Même Laly se fait baiser au boulot, mais elle au moins elle prend son pied …

    Continue avec la fourmi le temps qu’il fasse plus beau, et en même temps envoie ton cv à des cigales !

    1. @ Noisette : je te l’accorde, mais je veille !

      @ Angie : bénévole peu rémunérée, même. Voire bénévole presque pas rémunérée.

      @ Océane : on peut même dire un enculé, quand on est vraiment énervée.
      Et merci pour l’info, du coup j’éviterai de lui réclamer la majoration pour les heures en dessous de 35 😉

      @ Camille : (j’aime pas le juridique et j’aime beaucoup les bisous)
      (alors merci et bisous aussi)

      @ M1 : faut que je me fasse gonfler les nichons alors…
      C’est exactement ce que je compte faire, j’aime beaucoup ta phrase 😉

      @ Elsa : Pire. J’ai une dent pourrie et à cause de lui, j’ai pas le temps d’aller chez le dentiste.
      Résultat, j’ai une boule puante dans la bouche. Et je lui parle bien en face.

    1. @ Thé citron : ce matin, j’avoue, j’ai pas vraiment été aimable. Il a osé me demander pourquoi, le con.
      Je vais pas tarder à être citée dans la colonne faits divers, moi. Et avec mon blog, je vais être accusée d’avoir tout prémédité.

  12. Virginie @ tu comptes passer des entretiens d’embauches ou des castings de débauche? : )
    Bon ben tu me tiens au courant de ton projet de nichons? je suis bon conseil dans ce domaine : )

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *