Le plus beau jour de ma vie, mon cul

Dans deux mois, je ne gueulerai plus sur les minots qui m’appellent Madame.
Parce qu’ils auront raison. Je ne serai plus une demoiselle.

Enfin, encore faut-il que je vive jusque là.
Sans camisole.

Quand l’Homme a posé son genou par terre, il y a plus d’un an, je ne m’y attendais pas du tout.
Attends, quitte pas.

Chéri, tu peux arrêter de lire ce billet et aller voir dehors si j’y suis ? Et si j’y suis, envoie-moi le bonjour de ma part. Merci.

C’est bon, il est parti.
En vrai, ça faisait un peu trois ans que je le harcelais pour qu’il fasse sa demande. Discrètement.
Magazine « Marions-nous » qui traîne sur la table basse, bague qui se retrouve par inadvertance sur son chevet au cas où il aurait besoin de mon tour de doigt, défilé dans le salon avec la moustiquaire en tulle blanc posée sur la tête.

demande en mariageIl faut savoir être ouverte, des fois

J’aime autant te dire que quand il s’est enfin décidé, limite je lui ai dit « c’est pas trop tôt ».
Mais j’ai juste dit oui.

J’ai passé les jours suivants à appeler tous mes contacts, surtout ceux que j’aime pas, pour les narguer, à sourire même quand on m’annonçait la mort de quelqu’un, à me demander comment j’allais bien pouvoir patienter jusqu’au jour J.

Puis, je me suis connectée sur un forum traitant du mariage et de ses préparatifs.
Connasse que je suis.

Tu crois qu’on te le dit, avant que ce soit trop tard, que c’est pas aussi facile que d’organiser les 75 ans de Mamie dans le jardin ?

Attends, je vais t’expliquer ce que je veux dire par là.

D’abord, faut penser aux invités.
Dans l’euphorie du truc, tu proposes même à tes collègues, tes voisins, le beau-père éloigné de copine de fac de venir partager ton bonheur ce jour-là.
Puis, tu listes tout ce joli monde sur un papier.
Et t’appelles ton docteur pour savoir s’il aurait la gentillesse de te refaire la tronche pour disparaître tranquillement et aller recommencer ta vie au Guatemala.
Mais tu te dis que non, tant pis, c’est qu’une fois dans la vie. Enfin, normalement, parce qu’il es fort possible que le stress cumulé conduise à un divorce précoce.
Et là, les beaux-parents décident de t’achever. Et de t’imposer LEUR liste. Celle de gens dont t’as même jamais entendu parler mais qu’on ne peut pas ne pas inviter, sous peine d’incident diplomatique. Puis, tu comprends, ils paient, alors on n’a trop rien à dire.
A ce stade, tu te demandes si tu dois les tuer de suite ou attendre qu’ils lâchent le chèque le jour J.

Les relations avec le promis, tiraillé entre son envie de faire plaisir à maman et sa peur de dormir sur la béquille, s’en ressentent.
Mais on décide de se résigner et tout rentre dans l’ordre.
Et on décide de passer à des choses moins polémiques.

Le choix de la robe, par exemple.

T’as sérieusement cru que j’allais me déguiser en meringue ?
Ha ben oui, apparemment.

Bustier ou décolleté dans le dos ?
Jupe fluide ou en tulle ?
Taille empire ou lacets dans le dos ?
Blanc ou ivoire ?
Voile ou pas voile ?
Gants ou pas gants ? Ou mitaines ? En dentelle ou en satin ?
Bas ou pas ?
Chignon ou cheveux détachés ?
Maquillage appuyé ou discret ?
Boucles d’oreille ou collier ou bracelet ou les trois ou rien ?
Quel bouquet ?
Quelles chaussures ?
On cache les tatouages ? Si oui, avec quoi ?
Tu me fais chier ? Oui.

Puis, vient le choix du faire part.
On a opté pour la création maison pour qu’il nous ressemble vraiment.
Même si belle-maman a tenu à valider le texte. Parce que tu comprends, faut faire selon les convenances. Et puis peut-être qu’à 32 ans, on n’est pas encore capable de choisir et rédiger un texte correctement.
Mais après, le faire-part de merde, faut l’imprimer. Et quand t’as passé une demi-journée à glisser les feuilles cartonnées une par une dans l’imprimante (qui elle aussi est de merde) et que, contente de toi, tu montres le résultat aux gens et qu’ils mettent le doigt sur un truc que t’avais pas vu, à savoir que l’imprimante jet d’encre bouffe trop les couleurs, bizarrement t’es plus du tout contente de toi.
Alors, tu fais le deuil des 83 faire-parts imprimés pour rien et tu vas dans une boutique spécialisée qui va te faire du joli travail avec son imprimante laser.
Sauf que les photos sont toutes pixellisées. Mais c’est pas grave parce que ça a juste coûté 75 centimes la feuille.

C’est dans ce contexte détendu que belle-maman décide d’appeler pour t’annoncer qu’il faudra penser à imprimer une petite soixantaine d’exemplaires supplémentaires.
Pour les personnes qu’on invite pas mais qu’on ne peut pas ne pas prévenir.
Genre son collègue.

bagarre mariées

Je vous passe les prises de bec avec les gens qui ne comprennent pas qu’on ne se marie pas à l’église mais qu’à la place on fasse une cérémonie sur la plage. Et ceux qui trouvent qu’un buffet, c’est vraiment moyen. Et puis faire ça dans un village vacances, alors qu’un hôtel c’est vachement plus cher et ne nous permettrait pas d’être tous réunis sur un week-end, c’est de très mauvais goût. Et puis ma chère belle-maman qui insiste pour que je choisisse une robe que je pourrai remettre après (!!!). Et ceux qui sont vexés comme des poux qu’on ose leur suggérer de prendre un hébergement sur place plutôt que d’aller à l’hôtel à l’autre bout de la ville.

La seule chose qui me rassure, c’est que, dans le centre, il y a une piscine.
Et que, s’ils me fatiguent trop, j’aurai toujours la possibilité de les jeter dedans, avec leurs habits de fête.
Et que l’Homme rira avec moi.
Et qu’on aura le même nom.

Rendez-vous sur Hellocoton !

35 commentaires

  1. Ah le même nom.
    C’est presque comme si Tu faisais ton numéro et que tu te répondes que « non vous vous trompez ».
    C’est le plus flippant je crois.
    La première fois qu’on t’appelle madame avec le nom pour de vrai.
    Oui je concède aussi que la pulsion meurtrière qu’on doit réfréner 48 fois par heure pendant toute la journée, c’est pas mal non plus.
    Et alors la question du string en perle qui bouffe la raie, je t’en parle même pas.

  2. Tu sais que je fus organisatrice de mariage pendant presque deux ans ???
    Bordel de merde, je ne suis pas mariée, mais je sais ce que tu ressens. Et j’en ai chié, crois-moi …
    Bon mais après tout, tout ce bordel pour porter le nom de Monsieur, ça vaut bien quelques sacrifices !

  3. Ouaaaaaaaaaaais !

    Bon … bon courage en tout cas ! Ca sent la fin ! Des préparatifs je veux dire 😉 pas de la relation !!

    Au début c’est chelou quand on te dit « Madame Machin? » qui moi où ça ? Ah ouais c’est moi et que tu mattes les autres pas mariées et tu leur montres ta bague genre « mouhahahaha » 😡
    Ahem, pardon.

  4. je peux venir ? parce que parait qu’il ya des gens qui rencontrent leur moitié future au mariages des autres. On dira que je suis une cousine lointaine. Je vais chercher un maillot de bain et des tongs jolies, (ou j’ai rien compris ou dress code !). A +

  5. Eh ben, ça donne envie de se marier, cette description, c’est fou ! 😀

    Mais allez, avoue que tu ne regrettes rien.;)
    Alors les tatouages ? Tu colles un bandage, dessus, ou carrément un plâtre ?

  6. Je suis mdr en te lisant et je dois avouer que ça ne me rassure pas par rapport au mariage… enfin finalement ça me conforte dans mon choix de ne pas vouloir me marier (dit la célibataire endurcie que je suis)….
    Non sérieusement je pense que tout le stress vaudra bien ce moment de bonheur intense que tu vivras … et que tu l’oublieras vite et comme tu dis… tu en rigoleras dans quelques années…

    (bon, que celle qui ne s’est encore jamais marié et qui parle de choses qu’elle ne connaît pas, quitte la salle `!!! Ok ok je sors… )

  7. Quand je dis que les belles-mères c’est casse-couille !!! ouais je dis des gros mots…
    Bon, moi le mariage, j’en ferais pas justement pour pas à avoir invité les cousins de la cuisse gauche de tonton tartenpion ! et payer une somme exorbitante pour si ça se trouve divorcer, ce qui coûte encore plus cher !
    Mais bon, c’est mon avis, et je trouve qu’il y a d’autres preuves d’amuuurrr mais ça c’est encore mon avis.
    Donc je te souhaite bon courage, une belle robe que tu metteras qu’une seule fois (je te jure les belles doches !!!) et que tu rigolasses de bon coeur quand tout le monde aura la gueule à l’eau !!

  8. Hi hi !! J’ai revécu mes mois de préparation en effet !!! c’est clair qu’on nne pense pas du tout à tout ça quand on est toute contente, mais une fois qu’on se lance dans les préparatifs, ça rigole moins!! choisir ma robe au milieu de tout ce langage, ca m’a pris la tête, faire les plans de table, compter, les faire parts…grrrr petage de plombs.
    Mais heureusement enfin le jour arrive !! Pour moi, il est déjà passé et comme tu l’as lu, ça ne s’est pas passé exactement comme prévu, mais ça reste une excellente journée qui passe troooooop vite, donc profite un max miss!!!! et tous mes voeux 🙂

    1. @ Mélina : ha non mais le string en perle, je le mets dans les cheveux

      @ Anna : t’es cap de rappliquer pour m’aider ? Sans la capote de ta fenêtre ?

      @ Inès : et moi qui dis toujours « mon mec », je vais devoir dire mon mari. Genre comment je me la pète…

      @ Oopsy : tu peux venir mais à poil. On cherchait justement une animation originale.

      @ Kahlan : ouais, je suis contente, heureusement sinon je vivrais déjà à l’étranger. Pour les tatouages, je vais les assumer.

      @ Sekhmet : ha non non, t’as le droit d’avoir un avis, hein. Moi j’ai pas un avis que sur ce que je connais, sinon on s’emmerderait 😉

      @ Fafa la grossière : ça me ferait bien chier de me priver de mariage (et d’une fête avec les gens que j’aime) juste pour pas inviter certaines personnes. D’autant que je suis pas du genre à me forcer et que ceux que j’aime pas, même si c’est les enfants ou les frères de machin, je les invite pas. Ces cons.

      @ Dalyna : Merci la miss ! J’ai pensé à toi en écrivant le billet. Je vais essayer de pas me prendre la tête et de laisser les gens se gérer tout seuls, sinon je vais me gâcher la journée et je m’en voudrais trop.

      @ Lili : surtout quand elle aura la tête sous l’eau.

  9. Excellent!!!
    Très très bon.
    Heureusement, Belle-Maman à moi ne nous a pas fait chier, c’est toujours ça de pris (mais n’a rien payé non plus, on ne peut pas tout avoir, et on a quand même eu droit aux critiques interposées)

    Excellent résumé des prépas d’un mariage!

    Je te souhaite beaucoup de bonheur, et j’ai hâte de voir des photos…

    (Et u vas prendre son nom? Quelle drôle d’idée :-p )

  10. Ma pauvre ! C’est névrotique les mariages. Perso j’ai vite réglé le problème. Notre couple s’était un peu Roméo et Juliette, mais plutot que le suicide on a opté pour un mariage entre nous et nos amis, dans un sympathique manoir pas très loin de la ville où habitait tout ce joli petit monde, avec le traiteur pour la bouffe et nous pour les boissons. Et on a dit aux parents et beaux-parents qu’on ne voulait pas d’eux et de leur reflexion, et de leur fausse bénédiction mâtinée de désencouragements. résultat, on ‘est bien marré, et ont a eu un joli chèque quand même de leur part, yeahhhhhh !

  11. j’ai résolu tous les problèmes que tu évoques: mariage à la mairie avec les témoins. Point. Jamais j’aurais supporté de devoir sourire à des gens toute la journée. Et en prime, je suis con(mais pas)vaincue que mes beaux-parents ne seraient pas venus. Ils ont quand même largué un chèque de félicitations, mais il a fallu qu’on fasse le déplacement.
    et puis… pour les faire-parts, on a opté pour le truc qui annonce que le mariage A EU LIEU. et c’est moi qui l’ai fait 😀

    tu te rends comptes que tu vas morfler? tout ça pour un délire petit bourgeois? ;-))))

    je ne connais pas les stats sur les mariages qui plantent, mais je sais qu’une femme sur 2 botte en touche son mec (marié ou pas) dans les 3 ans qui suivent la naissance du rejeton… Tu peux ptêt éviter de cumuler… en même temps, 32, c’est l’âge où j’ai eu le premier… 😀

  12. je sais pourquoi je ne veux pas me marier, je me tirerais une balle avant d’avoir fini de préparer le mariage :-). nous, si on se « marie », on aimerait que ce soit un pote du géant qui joue le rôle du curé et il n’y aurait pas la famille. mais bon, c’est juste pour déconner qu’on dit ça.

    quant à porter son nom, il n’en est pas question, unicks je suis, unicks je resterai. d’autant qu’après mon père, je suis la dernière à porter le nom de la famille, soeur grande ayant pris le nom de frère beau…

  13. tout le monde s’étant marié avant moi, j’ai décidé de zapper tout ça. Avec Mister400 on a prévenu nos témoins 3 semaines avant et on a fait un truc à ce stade c’est plus de l’intimité je crois.

  14. alalaaaaaaa mais je me revois 7 ans en arrière…
    le truc positif, c’est qu’après tu n’en gardes que les bons souvenirs (et le nom).
    tu as fait une table « blogosphère » ou bien?!
    pero, tu peux m’envoyer le carton de ton imprimante hein, même pas je râlerai!! :p

  15. Bon, s’il te faut choisir une robe que tu pourras remettre après, genre pour les soirées avec ton amant toy-boy quand tu auras 60 ans (suis la logique de belle-maman : AN-TI-CI-PE), prends donc un modèle avec bustier et ouverture facile, indémodable et lavage facile.

    Sinon, positivons : beaucoup d’invités = beaucoup de cadeaux, non ?

  16. Revenant d’un mariage d’amie, et te lisant, je me dis que DECIDEMENT le mariage c’est pas pour moi. Déjà j’ai envie de garder mon nom, c’est mal barré. Ensuite je vois d’ici les parents qui veulent s’incruster dans les décisions et inviter tous les gens à qui ils « doivent » une invit’…
    Mais en fait, je crois que la robe blanche, la grande fête, tout ça… ça ne m’a jamais fait fantasmer. Je ne dois pas être une vraie fille, sans doute…

    Ceci dit d’après ce que tu dis, tu ne démentiras pas mes propos, le mariage, ainsi que le processus qui y mène, c’est pas super facile à vivre !

  17. J’ai eu 8 mois pour préparer mon mariage mais je suis toujours restée très zen.
    Enfin j’ai eu la chance que ma belle famille soit à des milliers de kilomètres et n’ait pas participé à l’organisation. On a tout décidé seul! Le pied!

  18. bon, ba moi je vis dans le péché hein, enfin depuis septembre, on est pacsé tout de même…
    le plus chiant c’est que notre fille de 4 ans et demi nous demande sans arrêt pourquoi on est pas « épousé »… ba….. « demande à ton père !!! »

  19. Moi qui me marie le 15 août, je sais exactement les tourments par lesquels tu es passée. Et c’est pas fini.

    Encore un mois et après, on va pouvoir passer à autre chose.

  20. Ca fait un peu oeur quand même….
    Moi y a jamais personne qui utilise mon nom de famille sauf le docteur , alors si c’est pour entendre Madame Monchéri, vous avez encore une mycose je suis pas sûre que ça vaille le coup…
    Mais, félicitation et amuse toi bien!

    1. @ Faustine : ouais mais je vais avoir plein de cadeaux. Na.

      @ LMO : j’hésite pour le nom. J’ai peur de devenir comme eux en vrai… Mais faut dire que le mien est vraiment moyen.

      @ Madame Kévin : moi je fais la totale.

      @ Océane : bien, vous avez été courageux ! Si au moins belle-maman faisait les choses franchement, sans se cacher derrière un sourire niais, ce serait beaucoup plus facile de l’écarter. Ou écarteler, au choix.

      @ Daydreamer : attends, je vais pleurer et je reviens.

      @ Camille : bordel, si t’arrives à faire quelque chose avec ces chaises de merde, il est probable que je t’épouse à toi.

      @ Annick : ben justement, la cérémonie qu’on fait sur la plage, c’est une cérémonie laïque et il n’y a pas de religieux, c’est un maître de cérémonie. Tu peux prendre un pro ou un pote, au choix. Nous, c’est un pote. Mais un qui sait parler un peu, quoi.

      @ La mère Joie : ouais, j’assume. Je vais même mettre un dos-nu, tiens.

      @ Miss 400 : non, c’est de l’isolement. Mais c’est pas mal aussi.

      @ Noisette : tu rigoles, mais les faire parts moches imprimés pour rien, j’avais prévu de les refourguer à la belle-famille. Puis j’ai découvert que l’imprimante du boulot était vachement bien. Et pas chère 😉
      Sinon, pas de table blogo, mais si vous y tenez, je peux faire une liste de mariage…

      @ Kielut : arrête, j’appréhende parce que le temps, c’est la seule chose qu’on prévoit pas. Et vu qu’on fait quasi tout en plein air…

      @ Petite Cervoise : c’est à elle que je vais mette un corset, mais à ouverture difficile pour le coup.
      Sinon, ouais, on se console en se disant qu’on aura des gros chèques.

      @ Brown Sugar Girl : Le changement de nom, c’est pas obligatoire, donc tu peux enlever ce prétexte de ta liste 😉
      Sinon, je te comprends, ça me faisait pas trop rêver non plus et puis, finalement, j’ai envie d’être la star d’un jour. Finalement, c’est rien que de la mégalo, tout ça.

      @ Miss Brownie : Ha non, mais elle est loin aussi ma belle-famille. Mais ils paient pas le téléphone.

      @ Bergie : Carrément, j’y avais pas pensé. Adieu Elvis !

      @ Angie : ho ! Félicitations !!!
      Tu raconteras, hein ?

      @ Anicette : Ha ouais, vu comme ça, avec les mycoses, c’est de suite moins glam.

  21. Comme c’est vrai tout ça ! Mais t’as pas parlé du plan de table … y’a tant à dire là dessus aussi. Ca va être super cool votre mariage. Faut pas écouter les cons qui ne sont jamais content. Le paillasson fait garçon d’honneur ?

    1. @ Baraginie : ha ouais mais comme je vous comprends ! Et puis, finalement, le couple, c’est à deux.

      @ M1 : mais je VEUX finir dans la piscine. Enfin non, dans les vagues plus exactement.

      @ Till the cat : Normal, j’ai renoncé au plan de table. Chacun se met où il veut épicétout. Il y aurait eu des morts sinon.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *