Lettre ouverte à la dame au chapeau

Chère Geneviève,

Il est 1h45 du matin. J’allais partir me coucher lorsque, surfant de page en page, je suis tombée sur un article qui m’a poussée à retarder mon rencard avec Morphée. Je crois qu’on aurait passé une bien mauvaise nuit si je n’avais pas pris le temps de t’écrire ce que tes propos m’ont inspiré.

J’ai d’abord cru que c’était une blague. J’ai relu plusieurs fois, pour être sûre. J’ai cherché d’autres articles sur le sujet, au cas où tes paroles auraient été déformées. Et puis j’ai trouvé la vidéo qui anéantit tous les doutes. Ces mots sont bien sortis de ta bouche.

Les filles qui défilent en petite tenue à la Fashion Week ne doivent pas s’étonner si elles se font violer.

Le plus beau, c’est que tu dis ça avec le sourire. Genre c’est normal, genre ça ne va choquer personne. Genre je suis fière d’avoir fait ma petite vanne du jour, on m’aime bien pour ça.
J’avoue, Geneviève, jusqu’ici tu m’as souvent amusée. Ta façon désespérée de t’accrocher à ce que tu as créé, souvent maladroitement, m’a même parfois attendrie. Tes attitudes caricaturales et tes sorties parfois douteuses faisaient de toi un personnage finalement attachant.

Mais là, tu ne m’amuses plus du tout, Geneviève. Je dois même t’avouer que j’ai un goût amer dans la bouche en assistant à ce spectacle, à tes propos assumés avec le sourire, balancés entre deux petites blagounettes.
Tu n’as pas le droit de dire ça, Geneviève. Tu n’as même pas le droit de le penser.

En quoi défiler en petite tenue est une circonstance atténuante au viol ?
Est-ce qu’une attitude, une tenue ou une parole peut sérieusement être considérée comme un appel au viol ?
Est-ce qu’un viol peut avoir une autre cause que la faiblesse, le vice et/ou l’ignominie de son auteur ?

Ce que tu dis est très grave, Geneviève.
Tu es la reine du buzz, coutumière des dérapages. Tu sais quoi dire, quoi faire, pour rester dans la lumière. Et après tout, tu as raison, puisque ça marche.
Mais tu es une personne populaire, avec une certaine influence. A ce titre, tu as des devoirs. Et ceux qui relaient ta parole aussi.
Je vais me faire huer, mais je vais te dire ce que je pense. Cette vidéo n’aurait pas dû être diffusée. Ou alors juste pour illustrer les méfaits de l’incontinence verbale.
Cette vidéo est dangereuse. La liberté d’expression, là tout de suite, me semble bien moins importante que l’impact que tes paroles peuvent avoir sur des personnes qui n’attendent que des circonstances atténuantes pour légitimer leur acte. Bien moins importante que l’impact que tes paroles peuvent avoir sur des victimes qui culpabilisent d’avoir mis une jupe ce jour-là.
La liberté d’expression, là tout de suite, je m’assois dessus.

Tu ne me liras pas, Geneviève.
Tu ne sauras donc pas tout le mépris que tu m’inspires maintenant. Tu ne sauras pas que je vais aller me coucher avec la gerbe. Tu ne sauras pas qu’en t’écoutant, j’ai perdu encore un peu plus foi en la nature humaine.
Et tu ne sauras pas que malgré tout ça, je n’ai pas assez de haine en moi pour penser que si un jour tu te fais violer par un fétichiste des chapeaux, il ne faudra pas t’en étonner.

Rendez-vous sur Hellocoton !

62 commentaires

  1. Ce genre de « petite phrase » est tout simplement immonde, gerbante, oui, c’est le mot. Je ne sais pas trop quoi dire d’autre (je risquerais d’etre atrocement vulgaire), tant ce genre de reflexion a la con me fout hors de moi.
    J’espere qu’un jour, on arrivera enfin a ne plus inverser les roles entre victime et agresseur quand il s’agit de viol. Mais ce n’est pas demain la veille… On risque encore d’entendre tres longtemps les « apres tout, elle l’a cherche »… C’est tout simplement revoltant.

    1. C’est d’autant plus révoltant que c’est une femme qui le dit. Comment arriver à se battre, si les femmes elles-mêmes se laissent aller à la jalousie en dénigrant la victime, du seul fait de sa personnalité (fringue, etc.)

  2. La bêtise oridnaire et quotidienne: c’est grave on côtoie ça tous les jours et c’est d’autant plus écoeurant quand les propos sont reliés au près de tous et par des personnes qui peuvent avoir un impact et une côte sympathie importants… Ils devraient y avoir condamnation publique de tout ce type de propos, Geneviève ou non!

  3. D’autant que quand je me suis faite violer… j’avais 16 piges… C’était à mon cours de guitare, et que j’avais un jean tout banal, avec des baskets, toutes banales, et un gros pull (il faisait froid dehors).
    Moi aussi, je suis (un peu?!?!?!?!) abasourdie et dégoutée, là…

  4. De la part de quelqu’un qui a exhibé des centaines de filles en maillot de bain devant des millions de spectateurs, ça me parait pas banal.
    Sinon, le ton de cet article – et par la même occasion de tes pensées – est très juste. Pourquoi toujours victimiser les bourreaux ???
    Nous sommes dans une société qui hait la femme, parce qu’elle cherche à s’émanciper de la violence de l’homme. Cette semaine, j’ai encore lu deux trois trucs intéressants, un article d’une chercheuse anthropologue (y’a rien de plus intéressant et captivant que l’anthropologie !) qui expliquait que l’homme est le seul animal qui tue sa femelle, et une petite vidéo de Mr Borel (Mr Borel est le « papa » de la malbouffe en france, bien avant Mcdo, puisqu’il a été le créateur des restau d’autoroute, avec de la nourriture venue d’on ne sait où…. il a été assez ridiculisé dans « l’aile ou la cuisse », pour ceux qui connaissent ) qui nous explique que si on mange mal, c’est parce que la femme au travail ne veut plus passer du temps à cuire son steack….
    Voilà où en est notre statut en 2012… je ne m’étonne donc pas qu’une vieille peau comme De-Bidule nous sorte le couplet éculé de la fille qui doit se faire violer parce qu’elle s’habille léger. C’est clair qu’il faut se battre contre ce genre de message…. et merci de le faire aussi bien !

    Et d’ailleurs c’est pas en élisant Anne StClair femme de l’année qu’on va réussir à se sortir du trou dans lequel on nous enfonce un peu plus chaque jour…. la femme qui pardonne à son mari violeur, parce qu’elle est une bonne épouse et une femme attentive. Berk !

    Bisous

    1. Bien dit !
      Vous vous rendez compte du nombre de nanas qui glandent en maillot à la plage, et donc pendant ce temps-là qui ne font pas cuire les steacks de leurs maris ?! Faudrait toutes les violer pour leur faire comprendre à ces p%#*@§$

  5. Geneviève, c’est le genre de copine avec qui on se marre bien, mais qui te fout la honte en public. Le pire c’est qu’elle est persuadée de ce qu’elle dit !!!!!

  6. moi non plus je ne l’ai jamais trouvée drôle la Geneviève, mais là elle dépasse les bornes; rien ne justifie le viol, et comme le dit mon frère, lorsque quelqu’un sort l’argument de la micro-jupe « On n’est pas des bêtes merde! »

  7. Prête à tout pour faire parler d’elle… Ce qui est grave c’est qu’elle pense ce qu’elle dit… et venant de la part d’une femme qui à réduit ses pareilles à des porte-manteaux ça ne m’étonne pas… En fait la Geneviève c’est un homme (de ceux de la pire espèce) pffff… En plus à son âge c’est pathétique…

  8. Pour quelqu’un qui exhibe des jeunes femmes en maillot bain et les fait défiler, ces propos pourraient être comiques… mais ils ne le sont pas… mais alors pas du tout! Et finalement, je trouve qu’ils cadrent assez bien avec cette femme qui m’a bien des fois choquée par ses propos envers les femmes… Il ne suffit pas d’avoir l’air de plaisanter ou de faire la fausse naïve pour que l’on vous excuse… Merci pour ce billet et honte à toi, la dame aux chapeaux!

  9. Malheureusement ce n’est pas la première personne -ni la dernière- à dire ce genre de choses. C’est vrai que d’habitude, ce sont plutôt des mecs (et pas le haut du panier) qui s’expriment ainsi. Faut juste les ignorer, ce sont des fats. Puis pour quelqu’un qui faisait défiler des miss en maillot de bain, c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité. Enfin elle aura encore une fois réussi à faire parler d’elle…

  10. Je n’ai jamais pu la voir en peinture cette bonne femme, j’ai envie de lui faire bouffer son chapeau à chaque fois que je la vois et pourtant il m’en faut une dose pour avoir un tel ressenti avec une personne. Elle devrait inculquer la droiture aux miss, la bonne présentation morale, les valeurs humaines normalement, mais pour moi, elle ne représente que de la merde. Et ces propos là me confortent dans mon idée. Elle est à dégueuler pour de bon. J’ai été agressée sexuellement sur un parcours vitae, au milieu des arbres, où j’étais en anorak, pull col roulé et jean… super sexy pour qu’on me fasse du mal et j’ai déjà réussi à me culpabiliser, qu’est ce que j’avais fait, quel geste, j’avais pu faire pour attirer ce malade là. Comme quoi, il ne suffit pas d’être en mini jupe pour tomber sur des salau**… mais bon, çà n’a pas dû lui arriver et tant mieux pour elle, je lui souhaite que comme tu dis, elle ne tombera pas sur un fétichiste des chapeaux qui lui enlèvera cette partie d’elle, qu’on enlève à toute femme quand on la salit. Cà commence à me gonfler ces histoires de miss de toute façon alors sa ptite entreprise, depuis des années je n’ai qu’une envie, qu’elle s’effondre, parce qu’elle ne mérite pas cette place là et que je n’ai toujours pas compris à quoi servait une Miss par dessus le marché. Alors qu’elle aille au diable avec son institution de merde et ses propos tout aussi merdiques. M’en vais, je pars vomir.

  11. Je n’en reviens pas !!!!! Jusqu’ici pour moi cette femme était également un personnage un peu rigolo, allez, virée, mais elle s’accroche, elle fait son truc, pourquoi pas…
    Mais dire ça, voilà, elle a baissé dans mon estime jusqu’au pétrole, jusqu’en Chine, jusqu’à Loin loin loin.
    Quelle conne.
    Elle mériterait une bonne grosse claque dans sa gueule, à lui dévisser son chapeau.

  12. Non mais c’est sur, si tu es jolie et sociable c’est que tu l’as bien cherché ce viole! Non mais qu’est ce qu’il faut pas entendre… ou lire…
    Je ne suis pas d’accord sur le fait que la video ne devrait pas être diffusé parce que sinon on couperait toutes les bourdes de toutes les personnes étant sur le devant de la scène et déjà que nous ne savons pas toujours à qui nous avons affaire, se serait encore plus dur de faire un trie.Et j’espère bien que la video va être reprise et faire un gros buzz sur la dame qui me déçoit beaucoup beaucoup…

  13. La bêtise Humaine n’a vraiment plus de Limite… Ton article me fait fait penser à celui de 365 picet plus, sur un tout autre sujet, l’IVG de confort du FN, mais qui rejoins finalement et malheureusement celui-ci. Et bien qu’il est dure c’est tant-ci de garder foi en la nature humaine, rien que les réactions a cette article doivent t’en redonner un chouilla, car heureusement les penser de la Dame aux chapeaux ne sont pas forcement partager.

  14. C’est une honte, elle ne se rend pas compte de l’impact de ses mots… A t’elle pensait une seule seconde que des filles violées pouvaient tomber sur ces propos ?
    Quel mal cela pouvait faire…
    Honte à toi De Fontenay, toi qui a mis en place un Zoo télévisuel qui montre des jeunes filles dénudées devant des millions de mirettes assoiffées… Quelle genre de personne es-tu pour oser dire des choses pareilles…
    J’ai comme une envie de vomir…
    Merci Ginie, ton article est parfait et j’espère qu’il sera relayé si elle tape son nom dans google… Un mot me vient pour la décrire.. Mais je ne m’abaisserai pas à l’insulter…

  15. Argh j’ai bien cru m’étrangler en lisant ça ! Comment peut on penser un truc pareil ? Qui plus est en tant femme, qui a organisé des concours de beauté ? Enfin je sais pas, mais ça m’apparaît d’autant plus comme un non sens…Elle devrait être fustigée en public pour de tels propos. Et qu’on lui fasse bouffer son chapeau pour la peine !

  16. Scandaleux tout simplement. Comment peut-on penser qu’une femme qui se fait violer l’a bien cherché… D’autant plus venant d’une autre femme…
    On n’est pas prêts d’évoluer avec des propos pareils.

  17. Sous ses airs « classe » et bien élevée c’est en fait une femme bête au sens propre de la bêtise.
    Toutes ses interventions sont un ramassis de stupidités et de propos honteux, elle est abjecte.

  18. Je suis ahurie de voir que l’on puisse laisser passer de telles conneries !
    Que pense t elle des milliers de filles qu’elle a fait défiler en maillot de bain, même une pièce ?
    Montrer la beauté c’est prendre le risque de se faire violer ? Quid des élections de miss alors ?
    C’est aller dans le sens de « c’est elle qui l’a cherché » !
    Je suis dégoutée ….
    Elle vieillit mal, très mal mamie Genevieve …

  19. ce genre de propos est inadmissible. l’autre jour, à la radio, j’ai entendu un animateur dire, en fin de phrase « de toute façon faut pas s’étonner de se faire tripoter les fesses et d’avoir des mains baladeuses sur soi quand on porte des minis jupes. C’est juste lamentable!

  20. Malheureusement cette mentalité moyennageuse a toujours cours, y compris dans nos séries préférées que l’on pourrait croire « modernes », comme Desperate Housewives
    *attention spoiler pour clles et ceux qui n’en sont pas encore à la saison 8*
    on y entend tout de même une femme (je dis pas laquelle je suis sympa) expliciter combien son viol était horrible puisqu’elle était vierge. Parce-que si elle ne l’était pas, ça aurait été sans doute une partie de plaisir ? Parce-que si la moitié du lycée était passé dans son lit, son viol aurait été justifié ?
    Est-ce que dans les pays où les femmes sont encagées des pieds à la tête on peut se féliciter qu’il n’y ait pas de viol ?
    Ce n’est pas de moi mais j’ai fait mienne cette formule : j’arrêterai d’être féministe lorsqu’une femme pourra se balader à poil dans la rue sans crainte d’être violée.
    Merci pour l’article.

  21. Elle n’est pas la seule à tenir ce genre de propos. Beaucoup pensent la même chose.
    Et même si je bien d’accord que les strings qui dépassent et les jupes ras-la-fouffe sont vulgaires et des appels à l’excitation, jamais ô grand jamais je ne pourrais entendre qu’on puisse dire que ce sont des appels au viol ! L’homme (avec un petit h) n’est pas un animal, il est sensé pouvoir se maitriser même devant une femme à poil dans la rue.

  22. Que dire de plus à part confirmer qu’elle est bête à bouffer du foin, et que ne plus pouvoir se faire du fric sur le dos de pauvres filles qu’elle a pendant des années, tel un bon maquignon, exhibé comme des pouliches de compétition la rend tellement amère qu’elle est prête à tout dire pour se faire remarquer !

  23. Eh bien maintenant on sait ce qu il ya sous le chapeau de la Dame: RIEN….pas une once de cervelle….
    Une fois je l ai vu aller pisser dans un seau à champagne derrière un portant de robe de soirée….Et ça prône l élégance et les bonnes manières….
    Y a décidément pas de limite à la bêtise humaine….

  24. Je suis scandalisée par le genre de propos de certaines sois-disant célébrités. Si déjà elle m’énervait celle-là, alors maintenant…
    Comme tu l’as dit, rien ne justifie le viol!
    Je suis contre la censure mais je ne suis pas non plus pour que l’on montre de tels propos, surtout pour faire de l’audimat. Encore une preuve que les capitalistes ne cherchent qu’à faire du fric, qu’ils n’ont pas de moral,e pas d’éthique et que les médias, restent, par dessus-tout, sexistes !

  25. étant dans le cas de ses femmes je ne peut accepter de me faire insulter si facilement et trouve écœurant la phrase de madame de fonfon car elle ne sait pas le mal de chiant qui faut pour réussir a se reconstruire
    il faut croire que certaine femme ne mérite même pas le titre de femme. Elle hurle a la pornographie et au scandale pour une femme qui lèche du fromage blanc alors qu’elle incite les hommes a ce comporter comme des S***** en leur donnant une raison faussement légitime.
    j’en suis dégouter !

  26. Le sac de farine sur la tête est en train de se démocratiser, profitons en !!
    ça ne changera pas ce qu’il y a sous ce Grand Chapeau, mais ça soulage…..
    Mais attention, je ne veux pas finir internée…. Enfin je dis ça, j’dis rien….
    Bon, rien a voir avec le sujet du moment, mais je découvre ce blog aujourd’hui, et je suis sous le charme…
    Bravo pour cette verve si agréable à lire, aux sourire provoqué par une lecture aussi agréable et légère,
    F

  27. ah m…. je n’avais pas fini et « pis » y’a des « fotes »…. Alors Bravo pour cette verve si agréable à lire, aux sourires provoqués par une lecture aussi légère et si réaliste….
    Publicité assurée…. @++
    Framboise

  28. j’ai trois solutions

    -ou bien qu’elle s’enferme chez elle avec MadMen où elle aura enfin retrouvé son monde
    -ou bien on la congèle façon hybernatus pour la décongeler dans 100 ans et on la mettra dans un musée où elle racontera ses bêtises
    -on la lache dans une prison QHS (quartier haute sécurité pour les très grands malades). oui c’est un peu extreme cette solution

  29. Fou ce qu’on peut dire (et penser) comme connerie, parfois…

    Moi aussi, j’en ai marre de ce discours. La fille peut même chauffer le mec (en voulant sincèrement coucher avec) et changer d’avis au dernier moment que ça ne donne pas le droit au mec de la violer. La fille peut même se prostituer. Si elle dit non, le mec n’a pas le droit de la violer. C’est le droit de chacun de faire ce qu’il/elle veut de son propre corps.

    Par contre, et là, je sais que je ne me fais pas que des amies, je pense aussi qu’il est important d’informer les jeunes filles (et les moins jeunes) du risque qu’elles courent en s’habillant de manière parfois très « légères ». Pas qu’elles n’aient pas le droit de le faire. Pas que ça justifie un viol. Juste qu’on vit dans un monde (malheureusement) pas parfait, dans lequel des conn*rds se croient tout permis, et que le risque est plus grand de tomber sur de tels conn*rds quand on porte certaines tenues…

    Toute la différence se situe dans la manière de présenter les choses.

  30. oÔ rhannnnnnnn mais comment j’suis choquée, déjà qu’elle m’agaçait profondément mais là… inacceptable de tels propos quelle connasse !!

  31. Ben le souci c’est que ce n’est pas la seule femme à tenir ce genre de discours… Malheureusement :/

    Mais il est clair que cela ne devrait pas rester dans le silence. Elle va trop loin et en plus, elle est coriace !

  32. Ca me fait penser au viol et au meurtre d’une jeune fille sur l’île de Ré il y a quelques années. Au JT le reportage avait longuement insisté sur le fait que c’était une fille simple et pas du tout aguicheuse, précisant même que POURTANT elle n’était pas vêtue de manière provocante. Genre si ça avait été le cas, ça aurait été bien fait pour elle.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *