Maintenant, c’est officiel, je suis un boudin

La semaine dernière, le magazine Elle faisait tout à fait innocemment le buzz en mettant en couverture six stars sans maquillage.

Même Laurence Ferrari en a parlé. Mais elle, elle a pas lâché le fond de teint.
Les audiences ne sont déjà pas folichonnes, la direction de TF1 lui aurait conseillé d’enlever le soutif, plutôt.
Ca a plus d’impact sur le téléspectateur lambda.

telespectateur

Bref.

On a toutes encensé le magazine décomplexant.
Certaines ont traqué le point noir sur le museau de Sophie, loupe à la main.
D’autres ont acheté les six différents exemplaires et les ont tous lus, ne réalisant qu’au dernier que seule la couv’ changeait.
Quelques-unes ont accroché le journal au mur. Au-dessus de leur fond de teint.
Les plus heureuses ont été admises à l’hôpital, des résidus de papier s’étant retrouvés dans un endroit peu approprié.

La transformation est marche.
Nous allons bientôt pouvoir nous assumer, cesser de nous cacher derrière des masques teintés.
Nous pouvons presque enterrer nos fards à paupière M.A.C. et nos mascaras Chanel dans une boîte cadenassée.

Oui, nous y sommes.
Car, cette semaine, Elle passe à la seconde étape.
Après le visage, le corps.

Dans son élan révolutionnaire, galvanisé par son statut d’élément déclencheur, Elle a publié cette semaine un article pour encourager les rondes à assumer leurs formes et à être sexy.
Ils ont même trouvé des vraies grosses et les ont mises sur leurs pages. D’ailleurs, je me demande comment ils ont fait pour les faire entrer dans du papier A4.
Voyez un peu le carnage.

grosse vacheMais c’est énorme !

casandra_26_ans_etudiante_a_sciences_po_mode_uneDites-moi que c’est un trucage !

génisseLa pauvre

boudin blancVous reprendrez bien un peu de boudin blanc ?

Au-delà du choc des images, j’ai envie de dire youpi.

Car c’est fantastique, mes soeurs.
Nous pouvons faire une taille 36 sans nous cacher sous des nappes à carreaux.
Les gens ne nous cracheront plus dessus si on ne voit pas nos clavicules à travers le manteau.
Nous avons le droit de manger une sucrette tous les mois.

Et nous pouvons rêver, pourquoi pas.

Dans un futur proche, peut-être aurons-nous le droit d’avoir le ventre rond quand nous attendrons en enfant.
Yes, we can, sisters.

Sur ce, je vais aller vomir ma bile.

PS : Pénélope et Circé sont aussi outrées que moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires

  1. Nan mais c’est incroyable d’être aussi gras, je me demande si ils ont du hellitroyer les modèles en dehors de leurs maisons pour les photographier?
    Sinon j’aime beaucoup ton blog j’ai tout lu et j’ai rien branlé de mon aprem au boulot!

  2. J’aime bien être linkée. Je crois que c’est la première fois que je suis linkée. Ah non, une fois, il y a longtemps, du temps de mon blog sur myspace, par le Monde (qui ne m’avait pas demandé mon avis, le bâtard). *fin du moment j’me la joue*

    Je pense aussi que c’est d’autant plus choquant après leur petite opération de com’ avec leurs stars à nu (mon oeil, pas retouchées, certainement, mais pas toutes sans fard ! Hein, Monica !)

  3. Sinon, j’ai eu une révélation cet aprem ; en fait, il est tout bébé ton blog ; et déjà du succès de fou. Tu n’ignoreras pas tes premières lectrices, quand tu seras influente, hein ?

    (j’ai une groupie qui sommeille en moi, pardon, pardon)

    1. @ Anicette : hello, bienvenue ici !
      T’as vu ça un peu ? C’est grave de montrer des horreurs pareilles dans les pages d’un magazine sérieux. Toute cette graisse…
      Et si tu veux, j’ai écrit un bouquin aussi, si tu veux faire chier ton boss, je te l’envoie.
      Et puis aussi, merci !

      @ Circé : ui, il est tout petit mon blog, il a à peine plus d’une semaine. Quant au succès, ben en fait, j’avoue que j’en sais rien, je ne connais pas les moyennes de visites ailleurs, mais je suis bien contente d’avoir des lecteurs et des commentaires. Je crois d’ailleurs que je deviens accro, j’ai hâte de débaucher pour me connecter… Mais t’inquiète, je t’enverrai des échantillons quand je serai influente.
      Et sinon, aussi, itou, de plus, je te linkerai dès que je le pourrai, tiens. C’est ma résolution du jour.

      @ Madame Kévin : Je confirme. J’ajoute que je me lis aussi, des fois.

  4. Déplorable en effet. Ces filles sont charmantes, hein, rien contre elle, mais on serait venue me dire, on vous prends en photo (les pieds en dedant hein surtout !) pour un article sur les rondes, je pense que je l’aurai un peu mal pris et que SURTOUT je leur aurai demandé s’ils se foutaient pas un peu de la gueule du monde ! Si c’est pour être golée comme la 3e là, moi je veux bien être « ronde » dès demain ! Tout de suite même !

    1. J’avais pas vu ça sous cet angle mais t’as pas tort.
      Ceci dit, elles doivent sincèrement se trouver rondes, à force de lire des torchons comme ça.
      Et moi, je veux bien être ronde comme toutes. On signe où ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *