Monsieur et Madame Pierre Richard ont deux filles

Tu te souviens des livres où on devait choisir la fin ? Bon, ce n’est pas exactement la même chose, mais vu que ça fait longtemps qu’on n’a pas joué et que j’ai un peu honte de te raconter la chute de l’histoire, je vais te laisser la deviner.

L’autre jour, avec ma sœur, on s’est dit qu’à trois mois de nos accouchements respectifs, il était temps d’attaquer la déco des chambres. C’est qu’au rythme où nos corps se modifient, on ne pourra bientôt plus peindre les plinthes sans qu’on nous confonde avec le boudin de porte.
Et on s’essouffle vite, aussi. Appuyer sur la télécommande de la télé me fait tachycarder, c’est dire si la pose de papier peint va être amusante.

Donc on est allé chez Casto. Parce que chez Casto y a tout ce qu’il faut.
Ça tombait bien, il nous fallait plein de choses.

Première étape : la peinture, pour moi. Quand le mari-presque-tout-neuf aura terminé d’enlever cette pute de tapisserie vinyle dans ce qui sera la chambre de bébé, on repeindra les murs aux couleurs qu’on a choisies. Sachant qu’il parvient à arracher en moyenne 50×20 cm par jour, on peut raisonnablement prévoir que notre fils aura une chambre décente à sa majorité.
J’ai quand même acheté des peintures, au moins il verra qu’on y a mis de la bonne volonté.

Deuxième étape : les luminaires, pour nous deux.
Chez Casto, le rayon luminaires se trouve à l’opposé du rayon peinture. A la moitié du magasin, on a été obligé de faire une pause pour ne pas décéder d’essoufflement ayant entraîné la mort avec intention de la donner. Deux non-sportives enceintes, ça offre un spectacle magnifique. Surtout quand ladite pause a lieu au rayon WC.
On a frôlé la mort pour rien, aucun luminaire ne nous a plu. Mais maintenant je sais où trouver des cadeaux pour ma belle-mère.

Troisième étape : le papier-peint, pour ma sœur.
La chambre de ma nièce sera fuchsia et argent. La tapisserie rose est déjà achetée, il manque l’argentée, plus difficile à trouver. Chez Casto, ils savent qu’il y a des sauvages qui arrachent les emballages pour toucher les papiers peints, parce qu’avec les yeux on ne se rend pas bien compte. Du coup, ils ont mis des présentoirs sur lesquels sont tendus des morceaux de tapisserie. Chez Casto y a pas de blaireau.
On cherchait donc un papier peint argenté. Il y avait beaucoup de gris. Gris mat, gris perlé, gris pailleté, gris rayé. Mais un seul vrai argenté. Un argenté sans aucune originalité, lisse, un peu miroitant, mais qui finalement correspondait à ce que ma sœur cherchait.
Le présentoir sur lequel il se trouvait, avec d’autres gris, était tout en haut du rayon, hors de portée. On ne pouvait donc pas le toucher. Et il fallait qu’on le touche, on fait partie des sauvages qui arrachent les emballages, tu t’en doutes. Seulement on avait beau chercher, aucun rouleau de papier peint ne correspondait à cet exemplaire. Tous les autres y étaient, mais pas lui.
Après avoir cherché un moment (trois minutes), on s’est dit qu’un vendeur serait plus à même de trouver le précieux.

Tu le sais, la honte et la gaffe font partie intégrante de mon quotidien. La loose me colle à la peau et je crois pouvoir affirmer que chez nous, c’est de famille. Mais là, je crois que je n’ai jamais autant eu envie de m’enfoncer dans le sol sans passer par la case départ.

C’est là que tu prends le relais. D’après toi, que s’est-il passé quand le vendeur est arrivé ?
Celui qui trouve la bonne réponse recevra un morceau de papier peint.

Ginie, insortable

Rendez-vous sur Hellocoton !

36 commentaires

  1. Je dirais qu’en fait, ce n’était pas du papier-peint mais surement le papier déco du magasin ou du moins du rayon!
    Si c’est ça, je te dis respect… et je suis déjà en train de me fendre la poire ! lol Ce qui me fait d’autant plus rire c’est que c’est bien le genre de gaffe que je suis capable de faire!
    C’est bon de ne pas se sentir seule!

    Bon courage pour la suite et bons travaux 😉

  2. Pas de vendeurs dans les environs, l’une grimpe sur l’autre pour aller plus haut, ça se casse la gueule dans les matelas d’exposition juste derrière, et vous n’arrivez pas à vous relever vu l’épuisement de la cascade d’actrices cascadeurs professionnelles, tout le monde vous regarde.

    Moins loufoque : le papier argenté en fait c’est pas du papier peint, d’où le fait qu’il n’y en a pas en rouleau et qu’il est trop haut pour être palpé. Par contre, aucune idée de ce que ça peut être…

  3. C’est le jour pour mon 1er commentaire ! MDR Je dirais qu’il n’y avait pas de papier peint, il s’agissait du fond du présentoir en métal … donc couleur argenté … j’aurais pu le faire avec ma soeur …

  4. L’argenté, c’était pas du papier-peint. Je sais pas trop ce que c’était, un miroir, la déco du magasin… Peut-être même qu’en fait c’était le présentoir. En tout cas, c’était pas du papier-peint. Ni même un truc à vendre !

  5. T’as qu’à pas aller chez Casto mais au roi merlin, des argentés, y en a plein….oui je passe ma vie là bas, un jour on va me prendre pour une vendeuse !!!!

  6. cependant quoi que tu ai fait …. moi j ai demander au vendeur s il avait des grosses boules dans le rayon des bougies à casa!!!!!
    ben oui j aime les bougies en formes de boules….
    Et le top ….en visitant,t un marché j ai demandé a voix haute et très nette a mon copin s il ne voulait pas une pipe….il faut dire que que j étais devant un stand de pipes artisanales…j ai juste changé de couleur quand cet abrutit m a dit « tu veux pas attendre qu on soit rentré a la maison »????

  7. Vous ne vous êtes pas fait tomber une ribambelle de rouleaux sur la tête en tentant d’en attraper un, au moins ?…

    (sinon c’est mon premier commentaire mais ça fait quelques semaines que je me fends la poire au boulot grâce à ce blog, j’essaie de faire croire aux clients qui me topent que mes larmes sont dues au froid… Mais je ne sais pas encore comment expliquer mon air hilare… Alors merci Ginie, de faire bosser mes abdos !!)

  8. ce n’était pas un paier peint mais le presentoir sur lequel ils collent ce satané papier peint anti sauvage ..Et la le vendeur a tellement rit qu il a fait une crise cardiaque en plein milieu du rayon ….

  9. La personne à qui tu as demandé n’était pas un vendeur ?

    Ou bien c’en était un mais il t’a portée pour que tu puisse toucher au lieu de de descendre à ta portée ?

  10. Idem, je dirai qu’en fait ce n’était pas du papier peint 😉 Ou alors que finalement, c’étaient les rideaux qui allaient avec ^^

    Et au fait, comme ça ne fait pas longtemps que je suis revenue sur la blogo : félicitations 😀 😀

  11. En faisant un effort surhumain pour attraper le rouleau qu’il était tout en haut, tout le tas de rouleau a dévalé le présentoir dans un fracas assourdissant, manquant de tuer les soeurs Ginie au passage et ameutant tout le magasin…

  12. Je dirais comme les autres, que c’était pas du papier peint mais le présentoir ! Mais t’inquiètes, jusqu’à la fin de ta grossesse tu n’as pas finis de passer pour une débile ! cela s’appel le syndrome du neurone unique de la grossesse ;-)) et ça continu encore quelque temps après, on pourrait penser que ce sont les hormones mais non, c’est juste la fatigue ! je fais environ 30 trucs débiles chaque jour….

  13. En effet, comme dit plus haut, il ne s’agissait pas de papier peint mais du présentoir. Et puis le vendeur n’en était pas un.
    Moi aussi j’ai perdu mes neurones pendant ma grossesse ; j’en ai fait un billet ! C’était hilarant et ce sont de bons souvenirs maintenant.

  14. Je dirai également que ce n’était pas du papier peint, mais un autre truc.
    Genre les adhésifs que l’on colle sur les fenêtres pour éviter les reflets. D’ailleurs c’était peut être une fenêtre finalement, avec le fameux papier anti-reflet qui donne un effet miroir ?

    Sinon, un papier/autocollant qui en fait sert à tout autre chose….

  15. Je suis pas sûre du tout de ce qui a pu vous arriver mais j’en rigole d’avance … Je vous imagine bien toutes les deux, partageant ce si cher neurone des femmes enceintes (sache que dans ma tête vous êtes bonnes toutes les 2!)

    Donc soit comme la plupart d’entre nous le pense, ce si joli argent tout simple est juste le présentoir ou bien le truc qui sert à tenir le papier peint en place, ou bien le dit rouleau était en face de vous, n’attendant que vos petites mains de sauvage pour être déroulé et touché…

    Dans tous les cas, pour sure, quand tu diras la boulette, je vais me marrer 😉

  16. Hey les copains, vous êtes trop trop forts ! Ou alors vous me connaissez vraiment bien maintenant. Limite je suis blasée, moi qui pensais que personne n’allait trouver…
    Donc effectivement, le joli papier argenté était en fait le fond du présentoir. Le vendeur a cherché deux minutes, et puis il a regardé de plus près et puis il a éclaté de rire… et on a compris de suite et donc éclaté de rire aussi.
    Mais on s’est pas attardé dans le rayon.

    Bref, vous cartonnez. J’en ai une autre bonne à vous raconter, dès que je trouve le temps je viens vous dire ça.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *