Montagnes russes

J’ai jamais eu l’estomac solide.
Ado, déjà, quand j’allais à la fête foraine avec les copines, c’était plus pour me taper, dans le désordre, des pommes d’amour, des barbes à papa ou des jolis garçons que pour monter dans les manèges à vomi.
Parce qu’à dix balles la pomme d’amour, ça fait mal au fion quand elle fait le chemin inverse. A ce prix-là, t’es en droit d’espérer une digestion complète.

Or, depuis un mois, ma vie est un grand huit.
Je suis embarquée malgré moi dans une voiture fixée sur des rails accidentés et le pare-brise est tellement sale que je n’ai aucune visibilité sur ce qui m’attend à quelques mètres. Les descentes vertigineuses succèdent aux pénibles montées, les demi-tours brutaux précèdent les monotones lignes droites. Ça secoue, ça balance, ça fait mal, ça fait peur.
Parfois, la voiture fait une pause, je crois que c’est fini, mais au moment où je m’apprête à descendre, ça repart de plus belle. Je n’ai aucun contrôle sur ce manège fou.
Alors j’ai accroché ma ceinture. Je sais que le trajet sera long et tortueux mais j’ai bien l’intention de ne pas sauter en route. Une fois n’est pas coutume, j’irai jusqu’au bout en respectant chaque étape, en ressentant chaque mètre parcouru.

Ainsi, un jour, peut-être que je pourrai quitter la voiture et que mon estomac ira bien, que mes jambes ne trembleront plus, que mon cœur se sera apaisé.  Je m’installerai alors dans une barque en bois flottant sur une rivière calme, au soleil, avec mon amoureux.
Et peut-être même, si on est très chanceux, qu’on pourra partager une belle pomme d’amour.

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 commentaires

  1. Apprivoise-bien ce tourbillon de sensations et note bien tout dans ta tête, pour pouvoir apprécier ton tour de barque un grand sourire aux lèvres. Et déguster un peu plus qu’une simple pomme avec ton chéri-chou.

  2. @ Faustine : hoo j’espère que j’irai mieux quand tu arriveras, j’ai hâte !

    @ Pat : merci beaucoup, on s’accroche fort.

    @ Marlène : j’espère, vraiment.

    @ La Mère Joie : moi aussi, très très beaucoup madame.

    @ Océane : miam !

    @ Papillote : alors là, j’en salive d’avance…

    @ MissBrownie : parfois je crois la voir mais elle s’éloigne vite. Ca change tellement…

    @ Agathe : bordel, si en plus. Je vais vomir partout, encore !
    (merci :D)

    @ Jube : merci beaucoup, c’est adorable.

    @ L’Epice : c’est vrai. J’ai lu l’autre jour une jolie citation : plus profondément le chagrin creusera votre être, plus vous pourrez contenir de joie.
    On espère…

    @ Angie : on rame, on rame 😉

    @ Fanny : j’aime beaucoup ton commentaire 🙂

    @ Zette : même faire les créneaux ?

  3. J’ai connu une ancienne collègue qui comme toi s’est retrouvée coincée dans un grand huit, oh pas longtemps, malgré les conseils de son medecin qui lui preconisait d’attendre 6 mois avant de s’habituer à ces sensations, sans prescription et contre l’avis contraire de son médecin, au bout de deux mois, elle embarquait sur une belle barque avec son chéri et la pomme qu’ils y ont croqué tous les deux à amené ce p’tit couple à prendre une barque plus spacieuse 8 mois plus tard!

    c’est tout le mal que je te souhaite ma belle!

  4. je te prédis un magasin de pommes d’amour rien que pour vous.

    (et sinon, c’est peut-être un peu bête ce que je vais dire, mais ma maman a vécu la même chose, il y a 24 ans. 1 an avant de m’avoir, moi, et 2 ans 1/2 avant d’avoir ma petite soeur. Alors je sais, c’est très dur à accepter, je crois, mais je voulais juste quand même te montrer que tu peux quand même avoir confiance en la pomme d’amour.)

  5. Je suis contente de te voir de nouveau sur la blogosphère…
    J’ai pensé régulièrement à toi ces dern temps….
    La vie est une montagne russe, avc des montées et/ou des descentes vertigineuses, ça dépend… l’importance des inclinaisons varie selon les « voyageurs », les « wagons »… En tous les cas, je te souhaite de repartir sur une belle montée…. vers un beau ciel bleu…. sans qu’il y ait une descente derrière…. après tout, on peut aussi rester en haut, avec une pomme d’amour ????
    Pleins de courage & de bisous.

  6. Contente de voir par ici! Tu as raison de ne pas sauter en route, il ne faut pas bruler les étapes. La route est longue et l’apaisement viendra en son temps. Et puis un jour, la pomme d’amour suivra 🙂
    Je t’embrasse.

    1. @ Jupette : Merci ma belle, je sais qu’un jour ça viendra mais c’est trop tôt…

      @ Camille : Non ce n’est pas bête, ça donne espoir. Merci.

      @ Anna : bordel je vais encore gerber alors !

      @ Jane : merci beaucoup 😉

      @ Soma : Ho que j’aime ton commentaire. Ouais t’as raison, on peut rester en haut aussi, et on va le faire, tiens !

      @ Sardine : Merci beaucoup pour tout ton soutien, Sardine, vraiment.

  7. Je reprends le début de ton histoire après avoir lu ton témoignage magnifique sur la perte de ton Ange… Je viens de vivre ça il y a deux mois… C’est court…et à la fois très long… Les montagnes russes.. Je connais, je le vis aussi tous les jours.. Mais ta façon d’en parler, tes mots, sont magnifiques, me prennent aux tripes… Et sont malheureusement terriblement vrais… Merci…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *