Ne me jette pas (tout peut s’oublier)

Bon.
Je pense qu’on va avoir un gros problème.
Un problème de plusieurs mètres cubes, je dirais.

Mon père m’a apporté un vieux carton qu’il a retrouvé dans son grenier. Je me suis d’abord assurée qu’il n’hébergeait aucune araignée, c’est-à-dire que j’ai demandé à mon père de l’attraper par dessous, de le retourner, de vider son contenu sur le sol à une distance suffisante pour avoir le temps de déguerpir si on découvrait un monstre (3,8 km), d’inspecter chaque objet sous tous les angles, puis de les remettre dedans pour que j’aie quand même la surprise de les découvrir, puis je l’ai ouvert.
Il contenait des objets qui étaient dans ma chambre d’enfant, il y a des années, avant qu’elle ne devienne un bureau. Des objets dont j’avais complètement oublié l’existence mais qui ont immédiatement réveillé des souvenirs.

La plupart sont des peluches ou des petites décorations dont certaines sont cassées, d’autres ont perdu leurs couleurs, d’autres encore sont carrément impossibles à identifier pour qui ne les a pas connues. Toutes sont dans un état d’usure avancée, ce qui explique sans doute leur présence dans le grenier depuis si longtemps. Ou alors est-ce justement leur séjour dans le grenier qui les a rendus ainsi ? Nul ne le sait, mais peut-être que le mystère sera levé dans un prochain épisode de Faites entrer l’accusé.
Toujours est-il que je me suis demandé ce que j’allais bien pouvoir en faire. Il est hors de question de les ajouter à la déco, sous peine de laisser penser à nos amis qui nous rendent visite que nous sommes des personnes étranges (il y a quand même ma boîte à dents de lait dans les reliques) (quand même). Il est hors de question de les laisser dans leur carton, sachant que dans le grenier de mon père il a dû être piétiné par des millions d’araignées et autres souris très mignonnes mais très connasses. Et surtout il est hors de question de les jeter.

C’est là que j’ai réalisé.
Le truc que je n’avais jamais remarqué, ou alors j’étais passée très vite dessus.
Je suis incapable de jeter des objets qui me rappellent des moments ou des gens qui comptent.

Depuis des années, je cumule des trucs insensés. Une plante décédée depuis longtemps, offerte par ma sœur pour ma première fête des mères sans lui, un emballage cadeau sur lequel ma mère avait griffonné quelques mots, des CD illisibles contenant les photos de nos premiers mois, une marionnette déchirée donnée par mon père, des livres en piteux état, des vêtements troués, des cadeaux hors d’usage, des tonnes de choses que je devrais jeter. Mais je ne peux m’y résoudre, parce qu’ils me rappellent des moments, des personnes, parce qu’ils viennent d’eux, parce qu’ils me font penser à eux.

Jusqu’ici, c’était encore gérable, puisqu’il s’agit pour la plupart d’objets qui prennent peu de place. C’est sans doute la raison pour laquelle je n’y avais jamais vraiment réfléchi.
Mais désormais, c’est différent.
Je pense qu’on va avoir un gros problème.
Un problème de plusieurs mètres cubes.
Parce qu’il est hors de question que je me sépare du moindre objet touchant de près ou de loin au bébé-presque-tout-neuf. Hors de question que les chaussettes qui ont recouvert ses petits pieds, que le transat qui a bercé son petit corps, hors de question que les jouets qui ont recueilli sa petite bave se retrouvent ailleurs que dans la maison qui abrite ses petites fesses. Je ne suis en mesure ni de les donner, ni de les prêter, ni de les vendre, encore moins de les jeter.
Le problème, c’est que la durée de vie des affaires d’enfants est courte. Les bodys vivent deux mois maxi, les jouets servent cinq ou six fois, le bébé grandit, se lasse, évolue. Et la maison se remplit. On en est déjà à quatre caisses en plastique pleines de vêtement et la chambre d’amis est encombrée de jouets et matériel de puériculture.

Je ne vois qu’une solution. Il va falloir qu’on prenne une maison plus grande.
(paraît que celle des Beckham est à vendre)

Ginie, corbeille

Rendez-vous sur Hellocoton !

38 commentaires

  1. Je suis pareille ! Le pire endre a la persoone qui me l a prêté sa gigoteuse de la maternité. Celle jolie neuve j ai préféré la garder pour la maison !!

  2. Imagine le délire quand tes enfants auront (comme les miens ) bientôt 13 et bientôt 15 ans!!!!
    Du coup, j’ai fini par acheter la résidence principale des Beckham et aussi leur résidence secondaire…
    Mais bon, j’ai une petite fortune personnelle, ça aide …
    Non, en fait, plus sérieusement, je suis atteinte du syndrome inverse, je jette tout … Mais j’ai une bonne mémoire, ça doit aider .

  3. Hooo j’avais le même bisounours ! (en fait il est probablement encore dans un carton, lui aussi, dans le grenier de mes parents… Je caressais ses deux petits coeurs pendant des heures, je l’adorais !)
    Moi non plus je ne jetais rien mais… Les prix des loyers ne baissent pas en proportion de la masse de choses que je veux garder (surtout depuis les bébés) alors je jette, je jette… (je devrais stocker chez mes parents, avec le vieux bisounours…)

  4. Je garde tout aussi, je compatis, je recycle mes peluches en les lavant et en les donnant à mon fils qui joue avec des bisounours ou un kiki d’époque. Je garde tout, la reine des boites … J’ai un grand garage cela aide.

  5. J’arrive à faire le tri, d’ailleurs je suis un peu le contraire de toi, il m’arrive très souvent de jeter une tonne de choses parce que j’en ai marre de les voir s’entasser. Par contre, je garde certaines choses auxquelles je tiens particulièrement: mon ours en peluche qui trône encore fièrement dans ma chambre et les pyjamas de naissance de mes enfants (entre autres). Et surtout des cartons de journaux intimes et de photos, c’est là que sont tous mes souvenirs.

  6. haaaaaaaa comprendos! (ça veut dire j’ai compris dans mon espagnol français) ici dejà 3 caisses de vêtements soit le double de mon dressing pour une belette de 14 mois4ma mère qui me sort à chaque fois que je viens chez eux « quand est ce que tu reprends tes affaires »;..heu comment dire j’ai pas de remorque quoi! encore moins d’une deuxième maison de 100m2 dans mon jardin…

  7. rhô le bisounours…j’suis jalouse!!!
    j’ai du mal à me séparer de certaines choses aussi (j’ai très peu de jouets/souvenirs de moi petite, ça me ferait chier qu’il en soit de même pour mes morveux! 😉 )

  8. Je pense que c’est aussi une maladie… dont je souffre atrocement d’ailleurs.
    Par contre pour la puériculture je m’en sors mieux j’ai emprunté pas mal de choses alors je rends !! 🙂
    Par contre les petites affaires à nous, impossible. Et mes affaires c’est tout un poème, quand on a trié mes affaires dans la cave de mes parents, (6 ans après être partie de chez eux tout de même), mon mari et mon père je tait dans mon dos (rien de grave genre des cours) j’allais en récupérer la moitié en lousdé.
    A la fin de la journée, ils se demandaient comment ça se faisait qu’il y avait encore autant de cartons !! hihihi
    Sinon t’as les sociétés de stockage genre shurgard, ouai j’ai déjà pensé à cette solution, enfin j’ai anticipé parce que l’homme aime trier, ranger et jeter ou vendre ou donner mais l’idée est de vider et moi j’entasse; tu vois le problème 😉 !!

  9. Même combat… mon fils a 3 ans, j’ai mis dans une caisse les affaires que je voulais à tout prix garder : son 1er pyjama, sa 1ère sucette (achetée après le : « vous n’avez pas prévu de sucette ??? », sous-entendu « mère indigne » de la sage-femme à la maternité, face aux pleurs de mon bébé tout neuf) et le reste de ses affaires trop petites dans tout un tas de caisses au garage. Résultat, plus de place pour la voiture !!
    Il y a un an, j’ai créé un site de dépôt vente en ligne pour les parents qui comme moi on besoin de vider leurs placards.
    Chaque jour qui passe, je regarde le taux de fréquentation de mon site en espérant qu’il va exploser (je ne perds pas espoir) tout en me disant qu’il faut vraiment que je vende une partie des affaires de mon fils pour diminuer le nombre de caisses qui trônent dans notre garage, tout un paradoxe !!!

  10. Je ne sais rien jeter, alors j’entasse tout aussi et je ne sais plus comment me débarasser de mes cartons : je pense que c’est lié à ma peur de l’abandon, que je me traine depuis mon enfance, et qui me poursuit depuis.
     » non  » : cette table vient de ma mémée, cette chaise aussi : bref c’est infernal et cela devient pathologique

  11. Pareille, sentimentale au possible, je n ose même pas me séparer des cailloux ou autres bouts de bois que mes enfants ramassent, tu vois le genre……. Courage on va y arriver ! À quoi d ailleurs ?

  12. Ahhh, ben moi non plus je ne sais pas jeter ou donner, et surtout pas les petits habits des 4 Mecs (sauf les trucs vraiment moche …). Alors vive le housses aspirables et les cartons du Suédois (et un grenier) !!

  13. Ton bébé presque tout neuf et le mien ont le même âge, à quelques jours près. Et j’ai le même problème. Ca me rassure, quelque part. Mon mâle, par contre, il a du mal à piger ça. A tel point que je n’ai même pas encore osé lui dire que le premier pyjama, je l’ai déjà rangé dans la précieuse boîte à souvenirs et qu’il est totalement hors de question que, s’il y a un deuxième, il porte ce pyjama lui aussi (nan, il aura SA propre boîte à souvenirs avec SON premier pyj dedans !!). Le body, je ne l’ai pas encore mis de côté, mais je crois que je vais aussi le mettre dans cette bouabouate…

  14. oh lala chez moi le bordel de jouets et d’affaires est tellement pffiouuu (je trouve meme pas le mot) que maintenant je n’ai plus de scrupules ! Mais bon pour certains trucs il faut l’accord de minimoi, parce qu’elle se souvient de TOUTES ses affaires! il suffit que j’en donne une pour qu’elle me la réclame « maman elles sont où mes chaussettes hello kitty rouuuuuges? » heuuu..
    heureusement j’ai une amie qui va bientôt accoucher ca va faire de la place dans les placards!!

  15. imagine l’état de mon garage avec 3 enfants… impossible d’y rentrer la voiture :-)))
    Et ton ours me fait penser à ‘lotso’ (orthographe???) , l’ours de toy story, surtout ne l’abandonne pas, regarde comment il risque de devenir…

  16. Moi aussi, pareil. C’est un cata. Lorsqu’on a emménagé, l’appart était nickel et là, c’est un bazar!! Mon mari passe son temps à essayer de me faire jeter des trucs mais bon au fond il est comme moi.
    Pfff!

  17. Bon alors moi j’étais pareil, mais ça c’était avant, avant de lire l’art du feng shui et d’apprendre qu’il était essentiel pour les énergies de jeter, de faire le vide, pour que les énergies positives prennent la place….L’équilibre du Ying et du Yang toussa…..

    ‘fin bon j’ai gardé la 1ere paire de chaussure, le doudou, les 1er dessins de Chloé, le reste a servi à mes nièces et autres enfants :))

    (technique fen shui pour pas que l’argent s’envole trop, fermer la cuvette des toilettes, parait que l’eau qui coule entraîne l’argent….Si ça peut t’aider aussi LOL)

  18. Ah ben pour une fois je ne me retrouve pas dans ton article ! Peut-être parce qu’on a juste un appart donc pas de quoi entasser.
    Je ne garde quasi rien, sauf pour futur bébé koala un jour. Mais sinon je vend, je donne, je recycle.

  19. comme il n’y aura pas debb2 je vends toutes les affaires de ma fille qui a maintenant 6 ans. je garde quelques trucs sentimentales et ce que je n’arrive pas à vendre je finis par offrir
    je préfère ça que jeter

  20. Oh oui c’est tellement dur de jeter des objets qui ont de la valeur 🙂
    Courage et tu peux toujours les customiser et les offir à ton bébé tout neuf c’est de la tradition familiale non? (des excuses oui mais pour votre bonheur à tous)

  21. Je ne pensais pas avoir le même souci, jusqu’à ce que je décide de ne pas donner / vendre certains dvd, parce que ce sont mes parents qui me les ont offert, et que ça représente mon adolescence…
    J’ai un peu moins de mal avec MES vêtements, mais j’essaye quand même de ne pas trop y penser quand je les donne.

  22. Je commence juste à lire ton blog et au début j’me suis dit que tu étais barjo genre complètement frappa dingue ou limite à enfermer…et j’me suis rendu compte que j’étais souvent comme toi…j’ai moi aussi un mari presque tout neuf et un bebe presque tout neuf mais un peu moins quand même (6mois de mariage, 13mois de bebe)! Le fait est que tu as raisonnnnnnn, il faut rien jeté!!!!mes parents n’ont garde aucun jouet doudou ou autre (en même temps c’était que de la récupération qui avait au moins 10ans alors bon….en même temps ce serait grave tendance non???) et du coup c’est triste de ne rien avoir de son enfance…mon fils il aurat tout, tout et tout et moi je m’en fiche j’ai une très très très grande maison….genre mon lieu dit commence par ferme et mon premier voisin est à au moins 400 métrés!!! Comme ma boîte au lettre d’ailleurs et ça c’est moins cool….

  23. On aimerait tout garder c’est vrai. Et au départ on garde… Tout !! On fait des sacs, puis des cartons, puis des caisses suédoises… Les jouets on garde aussi, on entasse et on trouve que notre espace vital a une drôle de tendance à rétrécir, mais bon : c’est pour les amours de notre vie !!!

    Jusqu’au jour où… En pleine nuit tu débarques en courant dans la chambre de ton loulou qui vomit son dîner, déjeuner, petit-déjeuner du jour (et même des jours d’avant… à se demander comment il peut contenir autant). Bref donc tu débarques en courant et là PAF ton pied de déesse fait la douloureuse rencontre avec un accessoire de ce petit bonhomme en plastique qui a les bras tout raides avec une coupe de cheveux légendaire (là tout le monde voit de qui je parle ?? 😉 ).

    Alors après avoir juré comme un charretier dans ta barbe, maudit ta race pour les 200 ans à venir, épongé le vomito de ton loulou sans vomir toi-même tellement tu as mal, tu te dis qu’il est temps de faire du vide et de ne garder que l’essentiel !!

    Alors tu vas me dire « l’essentiel c’est quoi » ?
    Et moi je vais te dire comme le grand maître Yoda : sur un accessoire de petit bonhomme en plastique aux bras raides et à la coupe de cheveux légendaire tu te niqueras le pied et l’essentiel tu trouveras 😀 !!

    Allez je te réconforte, tu as encore un peu de temps devant toi, largement de quoi entasser encore un peu !!

  24. J’étais pareil beaucoup de mal à jetter : j’ai garder pandant des années tous mes tickets de cantine ^^ Mais par la force des choses j’ai appris à m’en séparer!! Pour ce qui est des affaires et accessoires de mes filles je les ai preté à des copines : j’étais contente que ces mini fringues ai une 2ème, 3ème vie et contente de faire plaisir et rendre service!! Par contre j’ai quand même gardé leur tenue de naissance!!! Mais comme moi ma première fille ne veut rien jetter (y comprisles emballage ^^ ) mais elle prete (presque) volontier ses jouets de petits à sa soeur par contre dur dur encore à les donner… mais ça viendra… peut être ;o))

  25. Et c’est comme ça que je viens de déménager et que j’ai rempli la dépendant de 16m² d’objets divers et variés qui ont appartenu à ma fille depuis 4 ans…

    j’ai une montagne de sièges, vêtements, jouets, peluches, lits, matelas de 0 à 4 ans… attendant… attendant… je sais pas quoi en fait… ils sont là, c’est tout!!

  26. Mon fils va avoir 4 ans et comme toi je n’arrive ni à prêter, ni à donner, ni à jeter… j’arrive tout juste à ranger dans un carton, seulement l’armoire (tout comme la maison) n’est pas extensible! Je suis arrivée à donner à ma soeur ,qui vient d’accoucher, des affaires neuves que mon fils n’a pas eu le temps de porter!!!

  27. …Ça fait 2h que je me régale à lire tes articles ! Du coup, le ménage n’a pas avancé d’un poil, je suis toujours en pantoufles et j’entends chéri soupirer toutes les 10mn. Tu as pourri mon week-end, merci !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *