Eclair(ée)

L’autre nuit, il y a eu un orage. De ce que j’ai vu sur Facebook, il est aussi passé chez toi. C’est un peu comme le Père Noël, un orage, il est partout en même temps mais t’as l’impression qu’il n’est que chez toi.
En l’occurrence, j’ai vraiment eu l’impression que le tonnerre avait décidé d’installer ses lutins et ses rennes dans mon jardin.

Ma première réaction a été d’aller me coucher dans la panière des chiens. Sait-on jamais, leurs queues toujours pointées vers le ciel feraient peut-être office de para-tonnerre.
Ils n’ont pas mis longtemps à me faire dégager à coups de museau. Sans doute parce que ma deuxième réaction les a dérangés. Il faut dire qu’elle était chimique. Organique, même. Je sais pas comment t’expliquer ça sans casser mon image de déesse glamour. Disons qu’à un moment, il y a eu un bruit de tonnerre mais qu’il ne venait pas du ciel. L’odeur non plus.
Je te prie de ne pas me blâmer, je n’y suis tout de même pour rien si mon anatomie est ainsi faite que ma peur se répercute toujours sur mes intestins. Puis sur mes voisins.
Quand j’ai peur, je pète. J’en pète de peur, comme dit le mari-presque-tout-neuf, à qui je n’épargne décidément pas grand chose.

Bref.
N’ayant plus d’endroit où abriter ma terreur, j’ai réfléchi au moyen de transformer ce cauchemar en bon moment. Alors j’ai d’abord envisagé de prendre mon Tahiti douche et d’aller me laver dans le jardin, mais j’ai eu peur que mon voisin chelou me rejoigne (je te parlerai de lui bientôt) et ne se prenne pour un éphèbe tahitien.
J’ai ensuite songé à relier ma belle-mère à l’antenne télé et à l’accrocher sur le toit en attendant que l’attraction fasse son oeuvre, mais j’ai réalisé que je n’avais pas de grue pour la soulever.
Et puis, après plusieurs idées avortées, j’ai eu un éclair de génie (champ lexical de l’orage, tu remarqueras). J’ai attrapé mon appareil photo et j’ai décidé que j’allais être plus rapide que la lumière du ciel. J’ai toujours kiffé les photos d’orages, les éclairs qui déchirent le ciel, tout ça.
Mais j’ai oublié que je suis aussi photographe que Liane Foly est imitatrice.

J’ai pris exactement 3641 photos.
Ne t’inquiète pas, je ne te les impose pas toutes. Mais pour que tu évalues l’étendue de mes compétences photographiques, je t’ai fait une petite sélection représentative de ce que contient ma carte mémoire.

Attends, je fais la mise au point

Loupé. Il est rapide le con.

D'où l'expression "Rapide comme l'éclair", tu me diras.

Bizarre le temps que mon cerveau met à déclencher mon index

Il faisait nuit, je te l'ai dit ?

Nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas

Je jure, ce ne sont pas les mêmes. La preuve, j'en ai 3000 comme ça.

Presque. Il me nargue.

Je devais en être à 500 clichés et deux tendinites de l’index quand j’ai réalisé que le mode rafale s’adapterait peut-être bien à ce cas. Je me suis donc assise sur la fenêtre, j’ai enfoncé le déclencheur et j’ai attendu, attendu. Zai zai zai zai.
Et il est venu.

Voilà.

Maintenant que j’ai réussi à le capturer, je n’ai plus peur.
Je songe à appliquer la même méthode aux araignées et aux gros papillons de nuit marrons à tête de Dark Vador qui tapent l’incruste dans mon salon.
Pour ma phobie des Bogdanoff, en revanche, je tâcherai de trouverai autre chose.

Ginie, lumineuse

Rendez-vous sur Hellocoton !

40 commentaires

  1. HAHAHAHAHA j’adore !!!! (pas la peur de l’orage hein bouhhhh)

    ici j’ai dit aux enfants pour les rassurer que c’était le bon dieur qui pétait ( tu vois le lien avec toi) …. puis mon fils est sorti de son lit en courant pour que dire que le bon dieu avait la gastro MDR !!!!

    En tout cas, MAGNIFIQUES PHOTOS, surtout la dernière 😉

  2. Je me dis qu’avec tous les progrès qu’on fait (ouais, les chinois, quand ils pètent, ça sent le bonbon), on pourrait se coller une carte mémoire dans l’oreille et cligner des yeux quand on voit 54 éclairs et on serait des Warhol en puissance (sans la tignasse)

  3. « Disons qu’à un moment, il y a eu un bruit de tonnerre mais qu’il ne venait pas du ciel. L’odeur non plus. » Voilà une phrase qui a bien égayé ma nuit et qui me fait chialer de rire avant que j’aille me coucher. Merci 🙂

  4. Alors là je dis cool! je vais m’endormir avec le sourire aux lèvres tellement tu m’as fait rire! Je glousse toute seule comme une dinde dans mon lit… Je vais passer une bonne nuit en rêvant d’éclairs, de pets orageux, de chien para-tonnerre, de belle mère dévouée sur l’antenne télé, d’exibitionniste à poil dans le jardin, de papillon à tête de Dark Vador… Et peut être même de Harry Potter avec son éclair sur le front et son balai dans le … Ah! Non! Je touche pas à Harry Potter!…
    En tout cas la dernière photo est réussie!

  5. Décidément j’adore ton ton, en plus je percute sur toutes tes références musicales de zaï zaï à nuit tu me fais peur…
    Et pis tu fais vraiment de très très belles photos…noires 😀

  6. mon réveil brutal à cause de l’orage (plus précisément de la chatte qui essaie de se faire un trou dans la porte) m’amène à ton article qui tombe à pic et là j’ai tellement ri que je pourrai éventuellement m’endormir d’épuisement.
    je dois avouer qu’à la 2eme photo noire je me suis dit « oh la pauvre, si seulement elle avait un mode rafale »

    bon espèrons que je me rendorme pasque stef de monac dans la tête ça me hante

  7. Merci, merci, merci…Longtemps paniquée par les orages, on s’est foutu de moi de années. j’ai appris à dominer ça avec les années, surtout quand je suis avec mes élèves, mais jamais tranquille quand il n’y en a un. la preuve cette nuit, accrochée à mon doudou. Pas assez courageuse pour regarder la bête en face. Si tu veux, moi je pends les Bogdanoff en photo (l’un a été mon voisin pendant 3 ans 😉 quelle frayeur la première fois à la boulangerie, mais j’ai appris à maîtriser) et toi tu continues des expé photos la nuit ^^

  8. Si tu veux, je t’aide à trouver une grue la prochaine fois ;)))) Non, mais t’as vu ces orages de fous qu’on s’est tapé ? Putain, j’ai pas dormi de la nuit (enfin, il y à 3 nuits maintenant). J’aurai du faire de même plutôt que de gueuler sur mes chats avec leur queue pointée vers le ciel …

  9. T’es plus courageuse que moi, j’ai laissé tomber à 500 clichés. Et je refermais la fenêtre à chaque éclair trop gros en hurlant « Loulou t’es où ? », ça aide pas ça non plus… Mais j’en ai chopé 1. Ha !

  10. Pour moi ça a marché pour les araignées !! Depuis que je les prends en photo (et que je me refuse à les tuer si elles ne sont pas dans ma chambre ou sur moi ou trop près) je les ai moins en horreur.
    En tout cas très belle dernière photo !! Je crois que je n’ai jamais réussi, mais je m’arrêtais avant les 100 ! Trop flemmarde. La prochaine fois je ré-essayerai peut-être que comme ça je me blottirai pas contre mon amoureux dès que j’entends le tonnerre (ou peut-être que si quand même 😉 )

  11. j’ai rigolé, et en plein fou rire, y’a eu un coup de tonnerre qui a troué mon pantalon… j’ai honte! et le chien a fui le salon avec le chat du coup… XD

    j’y ai pensé aussi au mode rafale mais je le garde que pour les gosses et le chien parce que faire une photo potable d’un haricot sauteur qui gesticule autant que Kamel Ouali c’est pas gagné!

    [Pour les araignées j’ai trouvé un truc radical mais qui ne marche qu’au boulot! les écraser au Transpalette Electrique (oui parce que Manouel il est pas doué pour les faire éclater!)]

  12. EXPLDR Tu es mon deuxième fou-rire de la journée, et Chou commence à comprendre pourquoi je passe tout mon temps sur le net hein !!!
    Bon et puis il faut que je te dise merci car avec tes 4000 photos (rho si ça va pinaille pas hein ^^) tu montre donc à Chou que j’ai été trèèèèèèèèèèèèès raisonnable avec mes 2000 photos de rome SUR DEUX SEMAINES !!!! mdr

  13. MDR !! alors pareil que les autres, j’suis encore toute LOLée des images et des sous titres des photos 🙂
    par contre, moi zéro photo, j’ai rien vu , rien entendu lol

  14. je te jure craché sur tout ce que j’ai de plus cher (mon pot de nutella et ma bouteille de rosé) qu’hier soir (sans avoir u ton post) (d’ou ma fucking surprise) je me suis assise à la fenêtre et j’ai tenté de prendre une putain de photos de l’éclair, une bordel! sur 200 j’en ai 1 de bien…et ensuite d’un coup je me suis dit (voyant arriver l’orage de plus en plus près de ma gueule) merde je vais mourir foudroyée par un orage avec un appareil à la main, une culotte pourrave sur moi et un tablier de forgeron à l’intérieur, ALORS J’AI FERMÉ LA FENETRE…..

  15. Péter de trouille, la classe. La photo de l’éclair, la classe aussi. J’aurais jamais osé cet affront à l’orage, trop peur qu’il vienne me mettre une raclée.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *