Pied beau

J’ai toujours éprouvé une espèce de fascination pour les chaussures à talons. Pas au point de ma sœur qui pouvait passer des journées entières perchées sur des escarpins trois fois trop grands pour elle, mais j’ai toujours aimé les jolies chaussures.

La première fois que j’ai porté des talons, je m’en souviens comme si c’était hier. Il y avait une journée portes ouvertes dans mon lycée et je faisais partie de l’équipe d’accueil, on nous avait donc fortement recommandé de porter une tenue présentable. Les doc martens étaient donc clairement exclues (dommage, ça aurait claqué avec un tailleur).
J’ai passé la journée à accompagner les visiteurs en marchant comme une guenon défoncée et le soir, pendant que j’avais un orgasme en retirant les objets de torture, je me suis juré de ne plus jamais porter de talons hauts.

Comme toutes les promesses que l’on fait à l’âge où l’on croit vraiment que le Biactol est un superhéros, je ne l’ai pas tenue. Je suis incapable de résister à une belle paire de chaussures et, il faut bien l’avouer, les plus jolies ont des talons vertigineux.
Pour de beaux escarpins, je serais capable de manger des choux de Bruxelles en écoutant Christophe Maé.

Alors, les chaussures haut perchées s’entassent chez moi. Il y en a de toutes sortes : des ouvertes, des montantes, des lacées, des de pute. Mais toutes ont un point commun : elles ne sortent qu’à l’occasion.

C’est bien simple. Tous les matins, au moment de choisir ma tenue, je me demande si je vais marcher plus de cent pas. Parce qu’au-delà, j’ai mal aux pieds/dos/jambes.

Si la réponse est non, je suis joie et hystérie l’espace d’un instant. Puis je dois choisir celle qui supportera ma voûte plantaire toute la journée et crois moi, ce n’est pas chose facile que de résister à ces talons de chiens battus, à ces  couinements qui signifient « mets-moi, mets-moi »
Alors je fais des malheureuses, souvent. J’ai entendu dire que certaines ont essayé de se pendre par la sangle, que d’autres se sont tranché la semelle. Mais je ne peux décemment pas me pointer au restaurant avec une chaussure différente à chaque pied, une chaussure différente à chaque main et un collier des restantes. Ça ferait désordre, je pense.

Si la réponse est oui, je suis colère et rage. Je choisis (Une vache qui pisse dans un tonneau c’est rigolo mais c’est salaud) la paire de chaussures plates qui supportera mes mycoses toute la journée et, la plupart du temps, je décide que les autres ne peuvent pas s’en tirer comme ça. C’est quand même leur faute si je ne peux pas les supporter plus de 100 pas, si je suis obligée de mettre des tongs ou des ballerines qui me donnent l’air d’un petit tonneau. Alors je les mets au coin (chacune le sien, faut pas déconner) et je les laisse là jusqu’à mon retour, avec interdiction de s’adresser la parole (les chiens surveillent).
Force est de constater que la manière forte ne fonctionne pas sur elles, puisque plus le temps passe, moins je supporte les talons. Je crois bien qu’à la ménopause je ne jurerai que par des charentaises.

Ginie, à plat

Rendez-vous sur Hellocoton !

34 commentaires

  1. Je ne jure que par les Doc Martens (je serais capable de manger du Christophe Mae en ecoutant des choux de Bruxelles pour une nouvelle paire)… J’ai bien emmene deux paires de talons dans nos affaires mais pfff ! ils ne sont sortis qu’une fois chacun et depuis, c’est niet ! Parce que je dois toujours trotter dans la journee et que le style guenon sous acides, c’est deja ma demarche au naturel…

  2. Pareil que La Grand Blonde, jai pris 3 paires de talons hauts… J’ai tenté l’expérience une seule fois et bienvenue les tongs!!

    Et pourtant, je bave devant des talons élancés…

    Je pense que nous avons toutes notre côté guenon défoncée…

    Sois forte, peut etre que si tu les menaces de les offrir à ta vieille Germaine pleine d’oignons option pieds qui puent, elles t’écouteront un peu plus?

  3. Aha, moi je suis joie et bonne humeur de ne JAMAIS me poser la question des shoes auxquelles je ferai l’honneur chaque matin. C’est simple, j’ai une paire de chaussure par saison. 4 donc. Que j’aime à la folie.
    Le bonheur des choses simples :p (si, je suis une fille)

  4. Moi j’ai l’impression de faire grande duduche avec des talons. (Grande duduche pour ne pas dire travelo en vrai). Pourtant, j’aime bien en mettre, mais je n’assume pas la silhouette classe que ça me donne. Alors invariablement, moi aussi je glande devant mes pompes en faisant style d’hésiter et je finis toujours par prendre mes bottines plates. Désespérant.
    Sinon, si quelqu’un a la recette pour marcher avec des talons sans avoir mal aux pieds, je suis preneuse.

  5. J’en porte aussi très occasionelement mais comme toi j’ai tout de suite un mal de chien 🙂 et puis je suis déjà grande alors je ressemble à une grande duduche sur mes escarpins !

  6. J’ai l’habitude de dire quand je porte des talons que je ressemble à un chiwawa qui se serait fait sodomiser par un st bernard… ça résume bien ma démarche en fait.

  7. Moi, c’est plutot tout l’inverse ! J’adore mettre des talons, marcher en talon, l’allure de mes jambes en talon, la confortabilité des talons, embrasser mes talons, leur faire des … bref
    Mais, mais mais… je suis trop grande pour en porter. Avec je ressemble juste à un travello, une nana de plus 1,85, ça fait pas naturel.
    Alors je mets des ballerines qui me font marcher comme un canard. Mère nature est une truie.

  8. Un mythe s’écroule…moi qui admirais ces filles aux talons hauts, en fait ce sont des tricheuses !

    On ne m’avait pas dit qu’il fallait les enlever !

    Je résume : quand j’arrive dans la cour gravillonnée de mon boulot, je me déchausse, enfile des ballerines, et avant de franchir la porte je mets à nouveau les escarpins ! Ainsi, je peux continuer d’en porter et je n’abimerai pas trois paires en deux mois.

    Et pour la sensation d’extrême brûlure sous le pied quand tu as passé ta nuit sur le dancefoor ? C’est quoi, le truc ? Car mes pieds me rappellent vite à l’ordre même si la musique ‘est bonnne’ comme dirait notre JJG

    Ce qui m’énerve avec les talons c’est justement quand tu les as perdus (exemple tout à fait au hasard : tu te promène dans une rue piétonne et qu’entre deux pavés tu viens justement d’en laisser un) Il ne reste plus que cette petite pointe en fer, tu fais comme si de rien était mais le petit le bruit strident de la ferraille rappelle à toutes ce qu’il vient de t’arriver.

    Du coup, j’ai trouvé un compromis le talon carré, bon d’accord pas très glam mais pour tous les jours il est très pratique !

  9. bienvenue dans le monde des réfractaires des talons! j’envie ma collègue Fleur de Bitume qui se tape le trajet du taf a chez elle perchée a 15cm… je supporte pas les talons vu que mes chevilles sont merdiques et lachent vite, mais bon dieu, je prostituerais mon chien pour me percher deux heures sur des louboutins!!!!!

    1. ohhhh ouiiiiii des Louboutin….. (là, j’ai un orgasme…..)
      en vrai je porte que des converses (enfin presque, des fois je met des tongs, en été, deux jours/an….)

  10. Ah non, pas Christophe Maé!

    Je feinte. Je prends les talons vertigineux… et une paire d’un peu moins hautes dans mon sac / ma voiture, pour quand je craque. Passer de 12 ou 10 cm à 8 ou 6 cm, c’est déjà un orgasme. Ou alors je triche avec les plateaux ou les compensées. Mais à plat? quasi jamais.

  11. L’été je suis plutôt à plat mais l’hiver c’est talons. Y’a aucun rapport mais c’est comme ça. J’ai depuis quelques mois à peine des chaussures fermées plates du coup avant ça j’en venais à faire des choses improbables en talons du genre un déménagement….
    Mais à plat ou en talons c’est juste une question d’habitude.

  12. J’ai juste une paire de chaussures à talons et encore, larges. Je suis fan des ballerines, déjà pour soulager mon corps, mais aussi parce que je ressemble à une gamine de 6 ans, qui met les talons aiguille de sa maman, pour l’imiter 😀 quelque chose cloche, le reste ne correspond pas, je ressemble à un clown et suis pô du tout crédible hihi.
    Ptite Delph, pieds délicats 🙂

  13. Je suis tristesse… car je ne sais pas marcher avec des talons!!! Mon drame…
    J’ai une hyperlaxité ligamentaire qui fait que je suis capable de me faire des entorses en marchant, alors les talons, je n’y pense même pas! Franchement, ça me manquerait presque d’avoir les pieds en sang pour exhiber un port altier et une démarche plus féminine qu’en ballerine…
    Ceci dit, j’ai entendu plusieurs fois une rumeur comme quoi les mythiques Louboutin seraient une torture pour les petons. On se rassure comme on peut!
    En résumé, chaussures plates je suis et je resterai! Vive les talons! 😉

  14. Complètement dingue de talons hauts depuis mes 12 ans, je suis capable de faire mes journées de plus de 11 heures à l’école perchée sur 8/9 cm minimum. En y mettant le prix, il y en a qui sont super confortables, à moins que mes pieds ne diffèrenet de l’ensemble de la race humaine. Depuis 2/3 ans pourtant, j’arrive aussi à acheter des chaussures plates ou quasiment 😉 , il y en a enfin des féminines et sympas 😀 mais je ne piurrai pas passer plus de duex trois jours sans talons: à plat, mon hernie discale et mes genoux en porcelaines ont rapidement mal…Va comprendre Charles ^^

  15. pas mieux…. j’en ai des belles, mais non rien n’y fait j’peux pas les garder une journée entière alors je vénère mes converses (fait trop froid pour les tongs ou ballerine ici) :))

  16. Je met très rarement des talons. C’est une vacherie pour le dos ces trucs. Alors déjà que le mien est en kit, bin j’évite un max. Je pense que tout est résumé par mon homme : « mais pourquoi vous achetez des chaussures dont vous savez que vous ne pouvez pas marcher avec ???? ».
    Et j’avoue que je préfère de loin les baskets, des bottes et bottines plates. C’est tellement plus confort.

  17. la guenon défoncée : nan mais méga lol quoi !!!!
    pareil pour moi !
    pieds, dos, jambe me font souffrir et maintenant Ö joie j’ai des semelles ortho qui me défoncent la voute plantaire à ajouter à mes savates !
    putain, la vie est moche parfois (souvent même )

  18. Bonjour,
    Aujourd’hui bonne nouvelle : tu viens de gagner une admiratrice ! Je vais suivre désormais ce blog que je viens de découvrir et que j’adore déjà !
    Bonne soirée <3

  19. Bonjour , moi je porte des talons tout les jours car je me trouve petite et je le suis ( 1m67 )
    bref , pour celle qui ne veulent pas avoir mal au pieds , moi j’ai une bonne méthode , il suffit de mettre les petit patins dans la chaussure , pour ne pas glisser , maintenant il y en a des nouveau expré ou alors masser vos pieds regulierement une fois avoir portee vos talons !!!
    kiss a vous *.*

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *