Poil au

Mardi 21 juin

15h : Je suis très étonnée et agréablement surprise de la douceur de l’esthéticienne qui est en train de m’épiler les aisselles. Si je m’écoutais, je lui embrasserais les mains.
Moi qui repousse tout le temps ce moment de torture, je ne sens RIEN.

15h02 : Je n’ai plus du tout envie de lui embrasser les mains depuis qu’elle s’est penchée sur moi pour atteindre mon aisselle gauche. Elle a des habitants dans les narines et je les soupçonne de vider leurs poubelles dans sa bouche.

15h05 : J’avais entendu tellement de mal de cette chaîne d’instituts, je ne comprends pas. Elle est gentille (même si les détails de son allaitement difficile et la description des régurgitations de sa fille me donnent envie de lui arracher les cils à la pince) et surtout, elle ne me fait pas mal.

15h10 : Je la vois s’affairer entre mes cuisses (cette phrase est tout à fait charmante) et, contrairement à toutes les fois précédentes, je n’ai pas la sensation de me faire arracher les entrailles. C’est donc vrai qu’à force le poil s’affine, rendant l’épilation moins douloureuse.
Oui, c’est logique. Plus le poil est fin, plus le passage du bulbe dans le trou est facile. C’est un peu le même système que quand tu vas faire caca.

15h35 : Elle est un peu lente, quand même. Si elle parlait moins, peut-être qu’elle irait plus vite. Surtout si c’est pour me raconter qu’elle est tombée enceinte avant d’avoir eu son CAP et qu’elle vient juste de reprendre de son congé maternité. Et qu’avant tout ça, elle était ambulancière.
Le fait qu’elle ne fasse pas mal me surprenait. La fait qu’elle n’ait ni diplôme ni expérience m’inquiète.
Le fait qu’elle ait plus de cire sur la blouse que dans le pot m’achève.
Si je crie A l’aide, ils vont venir me sauver, non ?

15h50 : Elle attaque enfin les jambes. Je n’aurais jamais pensé que le fait de ressentir de la douleur puisse me soulager. Elle est bien esthéticienne, ce n’est pas une évadée de la prison toute proche.
Maladroite, certes, mais esthéticienne.
Très maladroite. Elle vient de m’envoyer une giclée de cire sur le ventre.

16h : Elle veut que je me mette sur le ventre, mais mes jambes sont collées au papier qui recouvre la table d’épilation. Si ça continue, je vais pouvoir devenir mannequin au Musée Grévin.

17h : Ça fait une demi-heure que je suis sous la douche. J’ai mis cinq minutes à décoller ma robe de mes jambes et 10 minutes à enlever ma culotte. Depuis, j’ai tenté d’enlever les plaques de cire qui jonchent mon corps en frottant avec un gant et du savon, mais c’est vachement plus efficace si je gratte avec mes ongles.

17h30 : Sous les pavés, la plage. Sous la cire, les poils.
Il me reste des bandes de poils sur les cuisses. Mon maillot est presque toujours aussi touffu qu’avant l’épilation. Les poils de mes aisselles sont cassés à ras.
A plusieurs reprises, je me dis que ce n’est pas possible, que j’exagère sûrement. Alors je vérifie. A chaque fois, la même stupéfaction : comment on peut laisser partir une cliente dans cet état ?
Je ne vois que trois explications :
1 / Elle est aveugle et joue vachement bien la fille qui y voit
2 / Elle a un TOC qui lui interdit de dépoiler plus de la moitié d’une surface
3 / Elle a été payée par ma belle-mère

19h : J’ai attendu un peu pour voir si, par un quelconque phénomène mes poils restants allaient tomber. Mais non, ils s’accrochent.
J’hésite à appeler l’institut pour leur demander de faire quelque chose. La pauvre risque sa place, elle est encore en période d’essai.

Vendredi 24 juin

Ça fait trois jours que je pousse un hurlement de terreur à chaque fois que je vais aux toilettes.
J’ai raqué assez cher, j’appelle pour demander ce qu’on peut faire. On me répond que je dois aller montrer le massacre.

Samedi 25 juin

17h30 : C’est la responsable qui constate l’étendue des dégâts. A grands renforts de hooooo et de haaaaan, elle me dit que c’est difficile de trouver du bon personnel, que celle qui m’a épilée est là depuis moins d’une semaine, qu’ils ne vont pas la garder. Elle la fait entrer dans la cabine pour l’humilier devant moi et me prouver que l’enseigne n’est pas responsable, seule l’esthéticienne l’est.
Je ne peux m’empêcher de lui dire qu’il serait bien, quand une fille débute, de contrôler un peu son travail avant de laisser partir les clientes.

17h50 : La responsable a repris en main le chantier. Deux épilations dans la semaine, je suis contente d’avoir pris un abonnement de six mois. Elle, pour le coup, elle ne casse pas le poil. Je la soupçonne même de m’arracher le nerf en même temps.
A l’intérieur de la cuisse, la bande accroche, je deviens grossière. La prochaine fois que je viens me faire épiler ici, je demande une péridurale.
« Oh je suis désolée, je vous ai fait un appel de sang… »
Je suis polie, je lui dis que ce n’est pas grave. Qu’au point où on en est…

18h30 :
Elle m’annonce fièrement que la patronne m’offre l’épilation. Je glousse.
Elle me dit qu’on se revoit bientôt, que les poils cassés vont repousser très vite. Je glousse.
Elle me dit qu’à cause de l’appel de sang, je risque de garder une marque à vie. Je ne glousse pas.

19h : De retour chez moi, je constate qu’en guise d’appel de sang, un hématome barre l’intérieur de ma cuisse.
Histoire d’être certaine de me marquer à vie, l’esthéticienne a pris soin de m’arracher aussi un morceau de peau.
Mes aisselles piquent comme si je les avais rasées.
Un morceau de cire maintient mes deux fesses collées l’une à l’autre.
Trois personnes différentes ont vu mon intimité de près cette semaine. Deux d’entre elles sont des inconnues.

J’annonce officiellement qu’à partir d’aujourd’hui, je me laisse pousser la fourrure.

Ginie, à poil et à vapeur

Rendez-vous sur Hellocoton !

50 commentaires

  1. Roh merde moi qui sui esthéticienne suis effondrée de lire qu’on ai pu te faire ça! Comment veux)tu avoir un peu de crédibilité face à la clientèle après ça? Comme je te comprend de de râler ainsi!!! là, du coup j’ai honte de faire ce métier bien que ma technique soit quand même un peu moins affreuse, hihi!!! Si un jour tu passes par Québec, viens me voir et pas besoin de péridurale ^-^
    L’usage du rasoir n’est pas recommandé 😀

    1. Franchement, je pense que l’usage du rasoir est tout à fait recommandable et recommandé si on veut avoir une peau douce et imberbe( ça se dit pour le corps?)quand on est brune et poilue : Ginie a fait l’expérience de la très incompétente arracheuse de poils (ah et le coup de » l’appel du sang  » qu’en termes choisis, ces choses là sont dites…mais quand on se retrouve avec un hématome à l’aine qui met l’été à disparaitre , on regrette de ne pas avoir fait de tresses avec ses poils …)il faut se raser tous les jours avec un rasoir et une crème à raser de très bonne qualité ,gommage une à deux fois par semaine et crème hydratante tous les jours : de toute façon , nous les très brunes/velues n’avons pas trop le choix car si nous devons attendre que nos poils aient une longueur suffisante pour être arrachés ….
      ps: j’ai bien essuyé mes pieds 🙂

  2. « Arf… » c’est ce qui traduit le mieux ce que je ressens en lisant ça :
    – un petit malaise face à un tel récit sur l’intimité d’une femme
    – des éclats de rire me viennent aussi
    – de la compassion face à ce travail
    – une petite pensée émue pour toutes les femmes qui souffrent le martyr à l’épilation.

    Bon courage à toi…

    P.S. : les filles, ya un abonnement de 6 mois (moins deux scéances) à récupérer pour pas cher là 😉

  3. Youhou!!!! Et beh, c’est sympa ça…dis moi, c’est pas à l’endroit où tu avais prévu d’aller l’autre jour avec Groupon, quand même???!!!!! il y a quelqu’un quelque part qui ne souhaite pas que tu te fasses épiler, dorloter…tu penses que ta belle mère est derrière tout ça? !

  4. J’ai jamais osé passer le cap (ni la porte) de l’institut… Comment dire… Je crois que je vais continuer sur ma lancée, là.

    Il parait que les américaines se rasent sous la douche tous les jours…

  5. je ris , je pleure, aie aie je crois que j’ai un abdal qui porte ton nom. Le poil c’est le mal. Dans ma prochaine vie je veux etre un caillou.

  6. Pfiou, j’ai ri mais je sais la souffrance que tu ressens pour avoir vécu quelques drames de ce côté là aussi. Depuis j’ai abandonné les instituts, je suis heureuse avec mon rasoir et ma tondeuse !
    Bon rétablissement… 🙂

  7. sincèrement désolée pour toi,je suis moi aussi « christiane,christiane l’esthéticienne ! »,et ça me peine de lire ça !
    laisser des fiiles épiler comme ça ! putain je ne laisserai pas ma foune à la 1ère venue…mais quand on est pas ds le métier on a pas le choix…
    du coup je me suis recyclée assistante maternelle,parce que comme ça ,je ne vois pas la saleté des clientes,parce qu’on en voit des vertes et des pas mures
    !

  8. vas-y, aboule le nom de l’institut qu’on le blackliste !

    (non mais j’y crois pas, t’as mis « appel de sang » en mot-clé ?!)

  9. Bah tu fais comme moi, tu le fais chez toi !
    La seule fois où je suis allée en salon c’était parce qu’une amie m’épilait. Et ça lui est arrivé de me brûler (au sourcil)… ou de me faire des hématomes…Malheureusement, ça dépend le type de peau et si elle est fragile ou non… Mais de là à ne pas épiler correctement…!

  10. j’adore Zette !! 🙂
    Moi aussi j’ai eu ce genre d’aventure mais en moins quand même !! (la vache!!) alors maintenant je me démerde tte seule. c’est pas nickel mais je m’en fous. je préfère être un peu bcp poilue que souffrir comme ça. je souffre déjà assez au quotidien !

  11. J’étais abonnée chez Esthetic Center… Ben j’ai pas renouvelé mon forfait!
    Et puis j’ai trouvé une esthéticienne orientale qui fait l’épilation au sucre… D’une, ça sent bon. De deux, ça fait carrément moins mal (même si ça fait mal quand même). De trois elle est super douce et compétente.
    Ca coûte à peine plus cher que l’abo+épilation de chez EC. Et j’ai besoin d’y aller un peu moins souvent.
    Je ne reviendrais plus en arrière!
    (Par contre, le maillot je peux plus…)

  12. Tu peux lancer une mode, pourquoi pas. Enfin moi, j’ai trouvé l’esthéticienne parfaite, mais elle va prochainement être en congés maternité. J’ai envie de pleurer d’avance.

  13. Après de nombreuses années de rasage je vais enfin me remettre à l’épilation mais version épilateur électrique… je crains le pire surtout pour le maillot (enfin si je le tente).
    Trop trouillarde pour aller en institut et pourtant à chaque saison je suis pleine de bonnes intentions qui finissent aussitôt aux oubliettes ou sous des prétextes plus vaseux les uns que les autres.

  14. J’ai mal pour toi… Bonne idée, la péridurale, mais un peu douloureux à poser. Je te propose de t’enduire de crème EMLA 45 minutes avant de te rendre chez l’esthéticienne !

    Et euh … Un appel de sang ?? Vive les épilateurs électriques !

  15. Ne jamais confier ses poils à un inconnu … ça me rappelle le jour où j’ai servi de « modèle » pour l’examen de ma copine … en epilation « on » est tombées sur le maillot … les jambes écartées devant les 5 personnes qui composaient le jury … et tout ça avec le sourire !… merveilleux souvenirs…

  16. muahahahahahaha!! voilà pourquoi je me rase le minou a la maison!! pas besoin de m’arracher les entrailles pour satisfaire un besoin primaire de torture!! huhu!

    et surtout j’aime pas les psychopathes en blousette et chignon qui t’assure une jambe de gazelle alors qu’elle tient en main une arme de destruction massive qui t’arrache la peau, le muscle et te laisse un os propre!!!

  17. OMG !!!!!! OMG !!!!!!!!!!!!!!!!!!OMG !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  18. Oh putaaing…. oh putaiingsss !!!

    Je m’épile (tout) moi même, et dans certaines périodes de forte repousse ou je me mordais pour que mon bras accepte d’arracher la cire accrochée à mes poils de maillots (ceux sur les lèvres, qui font bien mal), je me suis parfois demandé si je pouvais rester comme ça avec mon bout de cire que j’arrivais pas à arracher…

    Je sais pas comment c’est possible qu’on en arrive là c’est dingue.

    toutes mes condoléances à ta fourrure, et vive le laser !!

  19. Oh, je souriais d’abord. Et puis, j’ai eu mal pour toi. Et la fin, avec l’appel de sang, c’est complètement atroce.
    Je m’épile avec un épilateur électrique, comme on dit, on est jamais mieux servi que par soi-même !

  20. Mais tu es allée chez qui pour te faire torturer comme ça ???

    Achète-toi un épilateur, ce sera plus simple.

    Parce que laisser pousser la fourrure, non, ce n’est pas possible.

    (l’arrachage de peau, c’est un grand classique, j’y ai eu droit aussi, sur les jambes, en divers endroits)

  21. A l’évocation de ta séance de torture, je vois très bien de quelle enseigne il s’agit !!! Ceux qui font des petits cadeaux ?

    J’ai trouvé la perle et je la garde !

  22. voilà pourquoi je ne mettrai jamais les pieds dans un institut ! je me débrouille toute seule, enfin comme je peux, mais vu tes résultats chez les spécialistes… et sans cire, sauf pour les demi-jambes (ça fait trop mal!!! « l’appel du sang », je l’ai eu une fois, plus jamais !!)

  23. T’as pris un abonnement dans une chaîne ? Les chaînes c’est le diable !
    Et l’épilation laser ? Tant qu’à souffrir une bonne fois pour toutes… Y’en a sur Groupon (huhuhuhu :D)

  24. Raaaaaaaaaaaaa !!!!
    ‘tain c’est possible un truc pareil ?
    La seule fois où j’ai vraiment douillé avec une esthéticienne c’était ma première épilation foufounesque (bon faut dire que je suis brune avec un à racine solide :-)). J’en ai pleuré tellement elle m’a fait mal et je me suis dit que JAMAIS on ne m’y reprendrais.
    Bin finalement si, j’y suis retournée mais des années après (oui je suis très vieille) et franchement jamais eu d’expérience aussi atroce ! Bon une fois je suis tombée sur une stagiaire japonaise qui avait jamais du voir de poils de sa vie et qui m’a presque fait le maillot à la pince à épiler mais bon maintenant ça me fait rire.
    Pour la pousse de poils je suis pour mais à condition qu’on le fasse toute hein 🙂

  25. ta chaine c’pas body minute des fois?? !! c’est de l’abattage là bas… ça m’etonne pas :))
    c’quoi un appel de sang??? nan parce que mon ami google m’envoie vers twilight doit se gourrer !!

  26. Pourquoi, suis-je blonde ? J’ai toujours un temps de réaction pour tés métaphores. Une fois que je visualise l’image, ça monte au cerveau et je glousse devant mon écran.

    Preuve de ton intelligence (attention une blonde qui le dit) c’est ta réaction…car cela fait écho à quelqu’un que je connais bien, 1er job d’esthéticienne, sous-payé alors qu’elle dispose d’un BTS. Sa patronne, ancienne infirmière convertie en gérante de SPA, qui préfère remplir son carnet de RDV que de former ses employées. Et oui, heureusement les clients n’y connaissent pas grand chose, et youtube existe !!! Ou encore la chef qui vient toquer à la porte en demandant pourquoi elle tarde avec sa cliente…et j’en passe !

  27. Oh ben merde Ginie, je compatis. Sale affaire… Moi j’ai jamais osé me faire épiler le contour la chatte à la cire, et encore moins la raie (tu as un plumeau dans le cul ou quoi ?). Tu es bien courageuse dis donc ! Toi, c’est l’amour du risque et moi c’est l’amour du poil (dans la main). Quand j’ai le courage je vais chez YR pour les aisselles et les jambes. C’est pas trop cher et j’ai jamais été déçue ni prise pour Bella (la fiancée du vampire le plus en vogue du moment pour ceux qui n’ont pas vu Twilight). Bon courage et bises là où ça fait mal :p

  28. Les copains, j’aime vraiment pas ne pas vous répondre individuellement, mais là j’ai du boulot par dessus la tête et j’ai le choix entre écrire ou vous répondre. J’opte donc pour la première, mais j’ai kiffé chacun de vos commentaires.
    Et pour la chaîne, c’est une franchise du Sud Ouest qui s’appelle Epil Story. Ouais, on est des balances ici.

  29. Ce que je comprends pas… c’est pourquoi tu continues à faire des tests comme ça ? Hein ? A moment donné faut arrêter de mettre sa vie en danger pour donner de quoi lire à tes copines ! On comprendrai aisément si tu nous parlais du dernier point de croix que tu as brodé en regardant Columbo devant la télé (quoi, ils passent pas Columbo à la télé… pourtant il est mort y’a pas longtemps ?)
    Je suis sûre que là, tu risquerais rien… pas vrai ? rassure moi…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *