Poil aux pieds (et ailleurs)

Jeudi, je vais à la piscine.
Vu qu’il me semblait inconvenant d’y aller avec le persil qui sort du cabas et la nuque longue sous les bras, je suis allée chez l’esthéticienne.
Quand elle m’a accueillie avec son sourire fuchsia, elle était loin de se douter de l’ampleur de la tâche qui l’attendait, la pauvre. C’est que, quand certaines participent au No Shopping Month, je suis l’unique membre du No Epilation Year.


Euh… Poil au cul ?

Attention, il ne s’agit pas d’une quelconque idéologie, d’un TOC ou d’une manifestation de mon côté rebelle. C’est juste qu’aller me faire dépoiler, pour moi, c’est pire que me faire enfiler un spéculum géant tout en subissant un détartrage des chicots à la perceuse pendant que quelqu’un griffe un tableau avec des ongles à strass juste à côté de mon oreille. Tu vois le tableau.

Alors, je repousse l’échéance jusqu’à ce que les poils commencent à traîner par terre. Vous pouvez pas savoir le nombre de saloperies que je ramène à la maison, les gens sont dégueulasses.
Et puis il faut dire que c’était pour le moins embarrassant, l’autre soir, quand mes poils d’aisselles se sont coincés dans le tapis de la caisse moins de 10 articles. J’ai même failli me battre avec un chauve, je crois qu’il était jaloux.

Donc aujourd’hui était LE jour de torture de l’année.
Non sans avoir tenté de dissimuler sa stupeur (un hurlement, quoi), l’esthéticienne au sourire fuchsia s’est attaquée à mes aisselles. Je crois qu’elle a encore la marque de mes dents sur la main.
C’est en amorçant la phase antérieure de mes jambes qu’elle a été désagréable pour la première fois :

Je vous épile les pieds aussi ?

J’ai bien eu envie de la traiter de pute, mais je me suis abstenue. Je me voyais mal sortir avec la moitié du corps épilé. Je ne suis pas Rihanna, à ce que je sache.

Elle avait gardé le meilleur pour la fin, la sadique.
Pour le maillot, ils m’ont mis un casque intégral, la muselière n’étant plus suffisante. L’esthéticienne au sourire fuchsia a dû sous-estimer les dégâts que peut faire un coup de boule avec casque intégral. Elle a attendu que je sois en position de grenouille nymphomane pour m’asséner le coup de grâce.

Je vous fais les fesses, aussi ?

Là encore, je me suis mordue les lèvres (du visage) pour ne pas l’insulter. Il y a une école juste à côté, je pense que ça les aurait traumatisés, les pauvres mômes, de voir passer une moitié de touffe en furie devant eux.
J’ai donc serré les dents jusqu’à la fin de mon calvaire, j’ai gentiment sorti ma carte bleue, j’ai poliment souhaité une bonne soirée, j’ai claudiqué jusqu’à chez moi et, depuis, une idée ne me quitte plus.
Putain, heureusement qu’elle n’a pas vu mes seins.

Ginie Roussos Chewbacca

(spéciale dédicace à Zette, qui se rase les mains, à Jaja, qui garde sa pudeur même le cul écarté, à Callie, qui se moque et à Mère Bordel qui envie ma moustache)

Rendez-vous sur Hellocoton !

79 commentaires

  1. Tu es fantastique, tu arrives à me faire frémir de douleur juste en imaginant l’épilation des fesses. (oui alors non, je suis TRES douillette pour ça, et mon épilation doit se faire sous anesthésie générale, AU MOINS.)

  2. Je ne me moque pas je me bidonne comme une baleine en me tapant les côtes nuance.

    Mais si ca peut te rassurer perso je dois m’épiler la moustache ET le menton ET les bras ET les mains ET les pieds (Alouette alouette) Paie ta vie de brune (ou de Yeti)

  3. et ben merde alors….quand je t’ai dis hier soir que je le lirai avec mon café ton post, j’aurai mieux fait de me couper les mains que de l’écrire!
    La vue de ses fesses et ses cuisses hyper poilues mon données la nausée au saut du lit, et après j’ai taché mon écran de café en lisant !!!

    Mon sony ne te remercie pas, mais moi oui un bon fou rire avant d’attaquer journée au taf c’est terrible!

    par contre l’histoire ne nous dis pas si tu as suivi les conseils du sourire fushia hahah

  4. je me suis jamais été épilée (si ça existe et même que je ressemble pas au yéti), je fais tout au rasoir mais bien qu’étant brune, je réalise en lisant ton billet que je suis limite imberbe ! )

    éclat de rire matinal avec ton billet , merci )

  5. EEEEEEt m*****erdeeeeee! J’y vais tout à l’heure!
    Elle ne touchera JAMAIS à mes aisselles!
    Déjà que je ressors avec le maillot sanguinolent, les jambes avec des boutons et le dessus des pieds rouges…
    Par contre dans les fesses, je sais pas si t’as remarqué ça fait pas mal. Le mois dernier c’était ma première fois du maillot:
    – J’ai peur. La peur est dans mon regard. Je vous jure.
    -Mais non, ça va alleeeeer!
    -Non, ça va pas aller mais bon. Je vais mouriiiiiiiiiiiiiiiir (je suis pire qu’un homme là)
    HAAAAAAAAAAAAAh ahaha ha…(des fois je fais diversion j’essaye de rire pour camoufler mon cri)
    – *air sérieux* Chochotte.
    – Toi je te hais, cordialement ^^ Vous le savez hein? ^^
    -Oui ^^

  6. j’en pleure !!!! (de rire)
    (oui un peu parce que je me moque, mais beaucoup à cause de la façon dont c’est raconté)

    L’histoire ne dit pas si tu as accepté de faire les fesses et le pied quand même. Tu as prévu un prochain épisode ou bien ?

  7. Oh mon dieu je me marre !! moi je fais le no shopping month et le no épilation year ! Depuis que Chéri m’a dit qu’il s’en foutait je repousse (les poils et l’esthéticienne); bientot je fais des dreads sur mes jambes !

  8. Nan mais j’te jure elles ont pas peur de se mettre une mandale les meufs. Moi quand elle m’a attaqué les lèvres la 1ere fois. J’ai failli lui foutre sa cire dans le cul. Apres je me suis abstenue quand j’ai vu qu’elle tenait entre entre ses mains une partie de mon intimité.

  9. Tu me fais rire, j’ adore les histoires de poils…
    Moi même, je ne m’ épile jamais, je me rase…
    Sinon j’ ai du poil aux seins ( oui les deux) aux gros orteils, et même au menton, tu te sens moins seule 😉

  10. Mon esthéticienne (pas vu depuis des lustres) me demande à chaque fois « on fait l’entre-fesse ? » ou « le sillon inter-fessier ? »

    Mon gynéco lui, a un tout autre avis : on ne doit pas se faire enlever tous les poils, s’ils sont là, c’est pour quelque chose. Ca me donne envie d’en faire un billet tiens !

  11. Vu mon indemnité de chomdû, je m’épile moi-même, question d’économie pécuniaire. Alors j’ai tenté l’épilateur mais vu que je dois mordre dans un truc pour supporter, j’ai laissé béton. Là je suis à la cire chaude mais la dernière fois j’ai oublié plein d’endroits sur les jambes alors c’est sympa le petit dégradé poil/pas poil. Quand au maillot, je te fais pas de dessins, c’est jachère jusqu’à ce que je trouve un mec.
    Vivement la richesse et l’esthéticienne qui m’épile tout, même les fesses.

    1. Je le faisais moi même aussi, mais paie ta vie de contorsionniste ! L’arrière des cuisses et le maillot, c’est juste de la torture. Je mettais 4 heures pour faire la totale et je priais avant chaque arrachage de bande.
      Ca valait bien un petit budget 😉

  12. Mon jeu préféré chez l’esthéticienne, comme chez le dentiste :
    Hurler comme un cochon qu’on égorge en criant les pires horreurs de mon vocabulaire imagé (et j’ai du stock)
    Rigoler avec l’esthéticienne ou le dentiste (je les ai choisis pour leur sens de l’humour) de la tête de ceux ou celles qui sont dans la salle d’attente.
    Sortir.
    Regarder la tête de ceux qui sont dans la salle d’attente.
    Re rigoler.

    rien que pour cela, je supporte la douleur.

    1. Héhé, pas mal 😀
      Malheureusement, elle a un sens de l’humour assez limité. Quand je lui ai dit « désolée, ça fait longtemps que je ne suis pas venue, j’ai des cheveux sur les jambes », elle m’a répondu « non, non, les cheveux c’est que sur la tête ».
      J’ai plus ouvert la bouche.

  13. jamais mis les pieds dans un salon de torture ! puis faut jamais épiler les fesses et trucs dans le genre, ça repousse plus drus après et ça pique ! tu veux piquer des fesses ? 😀 moi je décolore simplement les poils des bras par exemple, ils deviennent invisibles (et pourtant je suis Demis Roussos aussi !)

  14. Dis moi, sur la photo, c’est le croisement improbable de Guy Marchand et d’un éphèbe?
    Sinon, j’ai appris dans les post que je n’étais plus seule face à l’invasion des poils au menton et que la raie du cul pouvait être poétiquement appelée le « sillon inter-fessier » !
    Et rien que de t’imaginer dans la position de la grenouille nymphomane, j’ai du sortir les lingettes !!!

  15. Ahah ! je ris ! et j’aime lire des articles de filles brunes et poilues ! MERCI !
    (le coup des pieds, elles le font TOUTES ou bien ? Elles se rendent pas compte à quel point c’est humiliant ?)

    Signé : un yéti.

    1. Je confirme. D’ailleurs la 1ere fois qu’elle m’a épilé le cul j’étais aussi tendue que la ficelle de mon string. Elle avait meme du mal à mettre la cire la bougresse. Je me disais nan mais attends elle va me faire les poils de culs la connasse?
      Et pi rien nada.
      Presque la fois d’apres j’y allé la fleur à la bouche en chantant un bouquet de violette

  16. OMG !!! Merci pour la séance d’abdos…. Je profite de ce que les boulets n’ont pas trop de devoirs, pour me perdre par chez toi. Et je ris, je ris, je ris (Maman ça va bien ? boulet n°2 s’inquiéterait presque).

    Ce billet date un peu, je pense que tu supportes maintenant en silence ou bien tu as écumé tous les instituts à 50km à la ronde 😉

    Sinon tu peux toujours faire un casse dans une pharmacie pour récupérer le stock d’Emla… avec ça tu peux te faire épiler jusqu’aux poils du nez sans ciller.

    Moumoutement vôtre ^^

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *