J’ai mouillé l’oreiller

Il faut le savoir, j’ai l’émotion facile devant mon écran de télé.

Larmichette qui perle devant la détresse des gens chez Julien Courbet.
Sourire béat devant la réconciliation de Victor et Ashley, dans Les feux de l’amour.
Cri effrayé à la vision du visage déformé d’Angie de Secret Story.
(ma passion dans la vie, c’est de regarder TF1)

En général, l’émotion disparaît sitôt la coupure pub.

Mais, la nuit dernière, en cherchant le sommeil, je suis tombée sur un programme qui m’a touchée au plus profond.
Et mes larmes n’ont pas cessé à l’arrivée de la pub.

Rendez-vous en terre inconnue - Zazie chez les Korowaï

C’était la rediff de Rendez-vous en terre inconnue, qui, j’en suis sûre maintenant, est la meilleure émission qui n’ait jamais existé.

Je n’ai pas vu tous les épisodes, seulement ceux avec Muriel Robin et Adriana Karembeu, et j’avais déjà été chamboulée par ces hommes du bout du monde, dont les valeurs sont tellement différentes de nôtres.
Mais tellement plus belles.

Je m’étais demandé comment la star participant à ce documentaire pouvait reprendre le cours de sa vie après avoir vécu une telle expérience.
Parce que moi, simple téléspectatrice, voyais ma vision des choses complètement altérée.

La nuit dernière, j’ai vu Zazie et Frédéric Lopez voyager cinq jours pour atteindre un village caché dans une immense forêt de Papouasie occidentale.
Le peuple qu’ils allaient rejoindre était les Korowaï, des hommes et femmes vivant nus, dans des maisons perchées dans les arbres. D’anciens cannibales.

L’accueil réservé aux étrangers fut immédiatement chaleureux.
En fait, ce peuple aime recevoir du monde, partager son mode de vie.
Loin de l’image d’arriérés que l’on peut se faire de ces hommes isolés de notre monde consumériste, ils se sont montrés ouverts, généreux, avides d’en savoir plus sur la vie hors de la forêt.

Ils n’avaient jamais vu de femme blanche.
Ils imaginent qu’un avion est une espèce de pirogue.
Ils imaginent qu’une voiture est une sorte de maison.
Ils plantent un nouvel arbre à chaque fois qu’ils en coupent un.
Ils ont créé des systèmes de pêche et de chasse astucieux.
Ils ont tenu à savoir s’ils étaient les seuls au monde à vivre ainsi.
Ils ont un immense respect des femmes.
Ils ne comptent pas en années mais en nombre de maisons habitées.

L’un des moments les plus poignants fut celui où Zazie a joué un morceau de guitare.
Ils n’avaient jamais entendu cet instrument.

Puis, le moment du départ arriva.
Et les larmes à peu près contenues jusque là ont inondé mon visage.

Ces hommes sont certainement les derniers de leur peuple, car les enfants partent au village pour aller à l’école.
Histoire d’être civilisés.

Histoire d’être comme nous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 commentaires

  1. Je suis un peu partagée face à cette émission. En même temps, je n’en ai vu que quelques extraits, et je suis sûre que si je regardais, je serais comme toi, émue, parce que c’est forcément poignant, comme expérience.

    Mais le fait de coller une « célébrité » au sein du programme, ça me gêne. Je crois que je préfère encore regarder un documentaire « tout simple ». Parce que bon, ça fait vraiment « allez les beaufs, on vous a collé de la personne populaire, alors maintenant, ça vous intéresse, hein, la vie de la peuplade africaine/américaine ou je ne sais où encore ».

    Voilà, ce n’est que mon avis. Et encore une fois, je suis sûre que je me laisserais porter par le sujet. Comme devant Super nanny qui a sauvé une famille de la perdition.

  2. Mmmm je ne suis pas aussi enthousiaste que toi. Que va-t-on les faire ch*** les pauvres en leur important nos vieilles chanteuses ringardes, tout ça pour faire un programme plein de bons sentiments, pendant qu’on va continuer de vivre comme des empires néfastes. C’est un peu comme le Yann Artus Machin, j’ai envie de taper: offrir aux gens de la bonne morale à peu de frais qui dispense de se poser les vrais bonnes questions de notre comportement collectif. Une fois qu’on a finit de s’extasier, on ferme la télé, et on sort le 4X4 pour aller faire ses courses chez Carrouf’. Et je ne dis pas que j’ai mieux à proposer…

  3. Comme toi, j’ai été bouleversée par ces gens. Leur humilité, leur simplicité, ça m’a ému au plus haut point.
    Toutefois, une question me taraude lorsque je regarde ce genre d’émission : les personnes ainsi visitées ne sont elles pas tentées de « voir » ce qu’il se passe en dehors de leur vie, de leur village? Dans l’émission, ils disent qu’ils ont peur de ce qu’il y a plus loin…mais est-ce que l’envie de voir n’est pas plus forte que tout?
    Donc voilà, même s’il est vrai que c’est une belle émission, ne vaut-il pas mieux foutre la paix à ces gens?

  4. Je pense comme toi que c’est de loin la meilleure emission tv. Moi aussi j’ai été ému. On a aussi rigolé un peu avec madame the Cat en pensant à quelle type de feuille d’arbre il me faudrait pour adopter la mode papou. :o)

  5. C’est à ce moment là qu’on se rend compte que la notion de civilisation est complètement aléatoire.
    Faire subir Muriel Robin, Adriana (la meuf du mec fou coincé sur l’atol des opticiens) et Zazie à ces populations du bout du monde, je trouve ça cruel !

    Pour les avions qui ressemble à une espèce de pirogue, c’est pas si con que ça finalement !

    1. @ Sandra : c’est vrai que j’ai bien ri aussi. J’ai trouvé que ces hommes avaient un sens de l’humour incroyable, comme quand il a fait croire à Zazie qu’elle l’avait touché avec une flèche.

      @ Kahlan : J’avais les mêmes à-priori que toi et j’en ai toujours certains.
      Le fait que la personne embarquée soit une célébrité a bien pour but de rameuter le téléspectateur et on oublie vite, d’ailleurs, qu’il s’agit d’une personne connue.
      C’est peut-être le seul défaut, si tant est que ça en soit un, que je puisse trouver au programme. J’ai plongé dans la forêt avec eux et n’en suis pas encore tout à fait revenue.

      @ Océane : les peuples n’ont pas l’air de savoir qu’il s’agit de célébrités chez nous. Ils les prennent pour ce qu’ils sont originellement, des êtres humains qui ont une culture différente. Les papous, en l’occurrence, étaient heureux de partager leur mode de vie et je ne pense pas que ça leur apporte quoi que ce soit de négatif.
      Pour ce qui est de Yann Arthus Bertrand, je ne suis pas d’accord avec toi. Cet homme a mis son talent au service d’une cause qui lui tient à coeur puisqu’il est en première ligne pour constater les dégâts. Il fait ce qu’il peut à son niveau, et c’est beaucoup plus que la plupart des hommes. Ses images ont un fort impact, bien supérieur à tous les mots des politiques ou tous les rapports du monde et je ne suis pas sûre qu’elles empêchent de se poser les bonnes questions, au contraire.

      @ Camille : quel dommage. Je pense que tu dois pouvoir la trouver sur internet.

      @ Good girl : je me suis posé la même question, et je ne suis pas sûre que l’impact de la visite d’étrangers soit négatif, puisque tout a l’air de s’être bien passé. Au contraire, ça peut les rassurer sur un monde qu’ils seront finalement obligés de rejoindre un jour ou l’autre.
      Après, ce n’est que mon opinion et elle n’est même pas arrêtée, puisqu’on connaît les dégâts de la civilisation sur les peuplades isolées.

      @ Till the Cat : j’ai ri aux éclats en te lisant.
      Dis à Mme Till que je lui souhaite bien du courage.

      @ M1 : Je ne suis pas du tout fan des personnes citées, mais j’avoue qu’elles ont toutes fait preuve de coeur et de générosité. Justement, même si les papous m’ont énormément touchée, Zazie m’a parue bien plus distante que Muriel Robin, par exemple.
      Pour la pirogue, c’est loin d’être con.

  6. Ah j’ai encore raté la rediff.
    Mais on en a entendu parler partout.
    Sûrement très bien.
    Je me souviens en revanche avoir vu un reportage sur ce peuple.
    Et ce qui m’avait frappée, c’était ce bout de bois qui leur cache la plomberie.
    Et oui,on se refait pas.
    Et je m’étais demandée comment ça s’appelait cet outil de décoration.
    Et le conjugué m’a dit  » je sais pas, un décorlateub? »

  7. Moi j’ai adoré et comme toi j’ai pleuré. J’avais vu y’a quelques semaines, le jour de la diffusion. J’aime bien cette émission mais cette fois elle m’a vraiment boulversée…

  8. Ils choisissent des tribus sympas quand même.
    Envoie un troufion de chez nous (genre Michel Leb) dans le trou du cul du Zaïre, on va voir la différence hein !
    Mais ceci dit, c’est vrai que c’est un beau programme (il m’a permis de voir les seins de Muriel Robin !)

  9. J’avais vu celui avec Edouard Baer, c’était très bien, tu as raison, ça fait voyager, découvrir des peuples… Ca donne envie de partir à la rencontre du monde encore plus!

  10. Bon, faut que je dise à mon chéri de le trouver sur le oueb de l’inter nette du monde ! Je kiffe Zizou (lol) et j’avais vu celle avec muriel Robin,
    et celle avec Bruno solo,
    Patrick timsit,
    Charlotte de turkeim
    et celle avec … …………..je ne sais plus son nom
    (acteur français, plutôt bogoss, avec un un léger défaut de prononciation…)
    ( ah mer…..credi ça me saoule de ne pas me rappeler son nom)
    bon je cherche je reviens….

    EDOUARD BAER !!!! ouf !!!

    tout ça pour dire que j’adore cette émission !

    allez, une tisane et au lit !

    1. @ Sylvie : Ouais, c’était très beau…

      @ Mélina : ça s’appelle une carte de visite.

      @ LMO : je crois que je partirais vivre avec eux définitivement…

      @ Sekhmet : pareil, cette fois c’était plus touchant, ce peuple est fabuleux, je trouve

      @ Chocoladdict : ils en ont parlé pendant l’émission, mais je crois que ça s’est passé avant l’arrivée de l’équipe de tournage

      @ Miss Brownie : mais faut pas se maquiller avant 😉

      @ Faustine : la prochaine fois, je mets une couche sur l’oreiller

      @ Anna : imagine Michel Leeb qui leur fait son accent africain…

      @ Dalyna : exactement. Même si 5 jours de route sont un peu décourageants.

      @ Fr@mboize : Zizou 😀
      Je te signale que celle qui a commenté juste avant toi l’avait cité 😉

      @ Une blonde dans la ville et Mélina : vous êtes mignonnes les filles, mais j’y ai déjà répondu y a quelques jours, à ce tag…
      Si seulement vous me lisiez…

      @ Angie : J’ai quelques freins aussi mais ça me touche vraiment.

      @ BritBrit : Ha ouais, j’avais adoré Muriel Robin, super humaine. J’avais chialé là aussi…

  11. moi quand ze serai grand, ze ferai Frédéric Lopez…
    (et sinon je signale à votre curiosité (je rappelle?…) qu’il existe deux numéros avec Muriel Robin, un avec des singes vers le Congo et le plus connu, en Tanzanie me semble-t-il, chez la tribu toute rouge…)

  12. Je me souviens comme si c’était hier d’avoir vu cet épisode avec ma mère…On a chialé comme des madeleines ! Cet épisode était un des plus beau rendez-vous en terre inconnue.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *