Heigh-ho, Heigh-ho

Un soir de pleine lune, chez les Paillasson, je cherchais ce que j’allais bien pouvoir reprocher au mari-presque-tout-neuf. J’ai trouvé quand il n’a pas ri à l’une de mes vannes, pourtant irrésistible.

Non mais c’est vrai que tu ne ris pas souvent. T’es pas joyeux quoi.

Il est resté silencieux quelques secondes et, au moment où je commençais à culpabiliser de l’avoir taclé sans raison, il m’a répondu.

Ne te plains pas, j’aurais pu être simplet. Ou atchoum.

Aidez-moi. Je vous en supplie. Je ne veux pas vivre avec Laurent Ruquier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 commentaires

  1. Toi, soit tu connais déjà Causette ( magasine féminin pas bête) soit ( je pense- soyons prudente) que tu vas adorer. Je retrouve le même humour mordant.

  2. Je te rassure, si c’était Ruquier, il préférerait se taper un des rainbow warriors de la photo plutôt qu’une Ginie Paillasson dépourvue d’attributs virils (No offense, hein. Perso, je te trouve plutôt couillue, comme meut…)

    A moins que tu ressembles à Steevie Boulay ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *