Vous avez demandé le paradis, ne quittez pas

Donc le radiologue ne ressemblait pas à Matt Damon. A moins qu’il se soit fait couper le zizi, j’en sais rien, je ne suis pas ostréicultrice. J’aurais donc pu m’épargner la séance de torture avec les rasoirs Bic, dont l’unique lame a dû être affutée contre un bout de caoutchouc et qui signe son passage de traits sanguinolents qui ne veulent pas dire Zorro. C’est-à-dire que maintenant, si je mets des collants pas trop opaques, on dirait qu’ils ont des rayures rouges.

Donc. Revenons-en à notre adorable radiologue, toute de blanc vêtue et blonde comme les blés. Quand elle est entrée dans la pièce dans laquelle j’étais allongée sur le lit d’examen, j’ai cru que j’étais morte tellement elle faisait super bien l’ange. J’ai même failli lui demander si on pouvait me mettre dans le même paradis que Patrick Swayze, histoire qu’on fasse une ou deux chorés chaque matin au réveil, mais elle a ouvert la bouche et commencé à parler. Et là, j’ai bien compris qu’elle n’était pas un ange.

Elle m’a demandé si je m’appelais bien Martine Machin, si j’étais bien là pour une échographie abdominale et si j’avais bien 43 ans. Je lui ai répondu qu’elle devait faire erreur, que moi j’avais 95 ans et que j’étais là pour un toucher rectal, dans quelle position préférait-elle que je me mette ?
En vrai, je lui ai répondu qu’elle s’était sans doute trompée de dossier. Quand elle est revenue avec le bon, elle m’a dit qu’elle aurait dû s’en rendre compte en me voyant. J’ai souri en lui répondant que certaines femmes de 43 ans paraissaient bien plus jeunes que leur âge. Elle a rétorqué qu’elle ne parlait pas de l’âge, mais que si j’avais été là pour une écho abdominale, j’aurais eu le ventre à l’air.

Le ton était donné.
Le dialogue qui a suivi était digne d’un épisode de Hollywood Girls.

– Pourquoi on vous a prescrit une échographie de la thyroïde ?
– Pour vérifier que je n’aie pas de problème hormonal.
– Je me doute bien. Mais pour quelle raison ?
– Parce que j’ai une exophtalmie.
– Ah bon. Et la prise de sang dit quoi ?
– Les taux sont normaux.
– Donc ça ne servait à rien de faire une échographie. Les médecins doivent penser que la sécurité sociale n’est pas assez endettée pour prescrire des examens inutiles à tout-va.
– …
– Et  nous on se retrouve surchargés de travail, alors qu’il y a des gens qui ont vraiment besoin de nous, qui sont vraiment malades. Les médecins m’étonneront toujours.
– Moi aussi docteur.

L’examen a duré cinq minutes. Cinq minutes indolores, mais durant lesquelles j’ai quand même eu une grosse pensée pour ceux qui subissent une échographie des testicules.

A la fin, quelque chose d’agréable est sorti de la bouche de la radiologue. Elle m’a annoncé que ma thyroïde était belle. J’allais lui répondre que la sienne aussi, par politesse, quand elle a ajouté que, vu qu’on m’avait diagnostiqué une exophtalmie et que je n’avais aucun problème hormonal, j’avais certainement une tumeur.

Après, je passais une panoramique dentaire. Je n’ai pas attendu longtemps. Pour te donner un ordre d’idée, disons que j’ai à peine eu le temps de taper « tumeur exophtalmie » dans Google et de consulter trois résultats.
Quand la radiologue (une autre) (pas la pute) m’a dit de serrer mes dents sur le petit embout, j’ai serré fort. Quand elle m’a dit que je pouvais desserrer, je suis restée accrochée. Ils ont dû venir me sortir de là au pied de biche. C’est que, pendant que la machine tournait autour de moi pour immortaliser mes chicots maraves, j’ai rédigé mentalement mon testament.

Moi, Ginie, saine de corps (à peu près) et d’esprit (de temps en temps), lègue :
– Au bébé-presque-tout-neuf : mon doudou qui pue les aisselles
– Au mari-presque-tout-neuf : ma boîte de nounours en chocolat cachée sous le lit
– A ma sœur : ma collection de Barbie qu’elle voulait toujours me piquer

Je n’ai pas eu le temps de finir, donc.
Je te rassure, mon petit chat, avant que tu ne commences à songer à mon épitaphe, j’ai appelé mon ophtalmo, qui n’est pas du tout inquiet. Il m’a dit que c’était sans doute uniquement dû au fait que j’avais les yeux un peu globuleux (Lara Fabian toi-même), qu’on passerait quelques exams supplémentaires mais que je n’avais sûrement rien.

Tu te rends compte, on a eu chaud. J’ai failli révéler la cachette des nounours en chocolat avec ces conneries.

Ginie, qui l’a échappée belle

Rendez-vous sur Hellocoton !

32 commentaires

  1. Les nounours en chocolats …. Moi je les aurait tous mangés avant de mourir..On rigole pas avec ses choses là … C’est que pour moi !
    De toutes façon , il y en a jamais à la maison parce que quant j’en achète ,je prend le paquet avec moi dans la voiture et quand j’arrive à la maison, je peu jeter le paquet vide….
    Sérieusement , contente que tu aille bien !!!

  2. Comme quoi l’adage « tourner 7 fois sa langue dans sa bouche (ou celle de Patrick Swayze ) , avant de parler » est applicable à bien des médecins !
    Bises

  3. tout dans l’humour j’aime beaucoup malgré que je pense que ça pas du être super marrant d’entendre de telles conneries mais bon j’ai bien rit quand même (désoléé ;o)
    bonne journée

  4. Pfiouuuu j’ai failli flipper!! ^^
    Ton humour me manquerait trop, tu m’arraches souvent un énorme smile quand je finis ma journée merdique avec ton humour assassin donc je tiens à te garder au chaud dans mes favoris Google!!
    Contente que tout aille bien
    Bises

  5. La prochaine fois que je vais voir un radiologue, je vous emmène, au moins, je pourrai rire un peu, ça me changera !
    L’avant dernier que j’ai vu nous a expliqué que nous avions un risque d’avoir un enfant trisomique et que nus étions inconscients de ne pas avoir fait d’amnio, mais que lui ne voyait rien de particulier à l’écho, aurevoirbonweekend…
    Le dernier m’a dit qu’il serait mieux de faire une anesthésie générale à mon fils de 9 mois (et pas trisomique) pour réussir l’écho d’un angiome sous cutané à l’épaule !!!
    On a oublié de leur dire qu’ils avaient des êtres humains sous leurs machines…

  6. Ça me rappelle un toubib agréé par la fonction publique (eeeeet oui, j’en suis!) que j’avais du aller voir pour un certificat médical attestant que j’étais apte aux fonctions etc etc… Je revenais d’une mise en dispo de plusieurs mois pour essayer de tomber enceinte (un peu compliqué) et bref, me voilà dans son cabinet, en pleine santé merci et pleine tout court (merci la nature). Le mec m’a vue arriver enceinte et m’avait demandé pourquoi je reprenais le travail alors que j’étais à 3 mois d’accoucher. Je lui avais dit que ça faisait 10 ans que je bossais et que j’avais qd même bien l’envie (et le besoin sa mère) de toucher le congé maternité. A partir de là, j’avais signé mon arrêt de mort : je suis sortie de chez lui avec « un gloitres (certainement la thyroïde et en plus « ça peut être fatal durant une grossesse pour le foetus ») et une scoliose, mais quand même apte à mes fonctions de greffier… Je lui ai dit aurevoir (monsieur l’enculé) et je suis partie, ravie d’être apte, mais frustré de ne pas avoir pu lui dire que sa mauvaise haleine était certainement le signe d’une mort imminente, obligé !… Bref, j’ai quand même un peu pleuré (on est enceinte ou on l’est pas), je suis rentrée chez ouam, et mon mec m’a dit « tu vas voir NOTRE médecin tout de suite pour te rassurer »… Ce que j’ai fait sur le champ, et comme je le pensais, je n’avais ni l’un, ni l’autre. Mon médecin rigolait aux éclats et moi je lui ai dit quand même de prévenir son confrère qu’il serait peut être judicieux qu’il avale des recharges d’Airwicks, ce bâtard !
    Bref, si besoin pour l’autre connasse de radiologue, je connais 2-3 tchétchènes plutôt compétents 😉 !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *